background preloader

Ordre du Temple

Ordre du Temple
Related:  Templiers, Cathares & CoTempliers

Ordre du Christ Après l’abolition de l’Ordre du Temple, le roi de Portugal Dinis Ier obtint, en 1319, du pape Jean XXII l’autorisation de créer la " Milice du Christ " (en portugais : Ordem Militar de Christo). Ce fut, dans le principe, une simple continuation, sous un nom nouveau, de celui du Temple et de nombreux Templiers y trouvèrent refuge. Les chevaliers du Christ, comme ceux du Temple, étaient destinés à combattre les Maures ; ils conservèrent l’habit blanc et la croix rouge du Temple. Même s’il était exclusivement Portugais, l’Ordre du Christ restait cependant affilié à celui de Calatrava. Le chef-lieu de l’ordre était à Castro-Marino ; plus tard, il fut transporté à Tomar. . . . . Retour à la Liste The Secret Maps of the Knights Templar and Holy Grail in America For more on this subject and others see my new book “Axis Mundi.” For secure book sales click here: Book also available on my blog Survivalcell.blogspot.com This video represents my theory regarding the Grail Myths of North America. Using the work of Louis Buff Parry and Scott Wolter a spatial analysis of the sites involved in the mystery revealed some startling facts and suggestions.

L'Ordre des Chevaliers du Temple de Jerusalem - Les Chevaliers du Temple Tout commence dans les années qui suivent la première croisade en Terre Sainte (1096-1099). Malgré la prise de Jérusalem par les croisés (le 15 Juillet 1099), la sécurité des pèlerins n'est pas assurée. Entre les brigands locaux et les croisés aux buts peu louables, les pèlerinages deviennent parfois tragiques. Hugues de Payns (Hugues de Payens, de la Maison des comtes de Champagne) et Geoffroy de Saint-Omer vivant sous la Règle des chanoines de saint-Augustin choisissent d'assurer la garde du défilé d'Athlit, le chemin d'accès le plus dangereux pour les pèlerins. Ce dernier deviendra plus tard le Château-pèlerin. Revenant près des Lieux Saints, Baudoin II, roi de Jérusalem, leur octroie une partie de son palais, à l'emplacement du Temple de Salomon. Ils se font alors assister par sept autres chevaliers français : André de Montbard (neveu de Saint-Bernard), Gondemare, Godefroy, Roral, Payen de Montdésir, Geoffroy Bisol et Archambaud de Saint-Agnan.

A History of the Knights Templar and Their Involvement with the Priory of Sion By Tracy R. Twyman Originally written for Dagobert’s Revenge Magazine, Copyright 1998 (Does not necessarily represent author’s current viewpoint.) According to chroniclers of their early years, the Knights Templar were founded in 1188 by Hughes de Payen, a vassal of the Count of Champagne. For the next nine years they admitted no new members to their order — strange since the nine founding members hardly seem like they would have provided an adequate number of staff to protect all of the roads to the Holy Land. to suspect that he had been silenced by the royal muzzle to cover up for the Templars’ actual activities — excavating the Temple Mount. During their first nine years they became famous throughout Europe as the selfless “Militia of Christ.” As their fame grew, so did their ranks, and thus, their property holdings. Their political influence spread in direct proportion to their huge banking operation. However, not all Templars were arrested. The fate of the arrested knights varied.

Templiers en Angleterre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire des Templiers en Angleterre commence lorsque Hugues de Payns, le fondateur et premier maître de l'Ordre, visita le pays en 1128 pour y chercher de l'argent et des hommes pour les croisades. Les débuts[modifier | modifier le code] Le roi Henri II (1133-1189) accorda aux Templiers des terrains situés principalement du côté du château Baynard (en) à Londres, où ils construisirent une église ronde, inspirée de leurs quartiers généraux du mont du Temple à Jérusalem. Les Templiers reçurent également le droit de disposer de l'église St Clement Danes[réf. nécessaire]. En 1185, les Templiers déplacèrent leur quartier général anglais au Nouveau Temple de Londres, où ils construisaient depuis 1161 une nouvelle chapelle ronde. La première Maison du Temple fut installée à Londres. Le roi Richard Ier (1157-1199) confirma le droit de propriété des Templiers sur les possessions cédées auparavant, ainsi que leur immunité. Les Templiers sur le bûcher

L’affaire des Templiers Les Templiers L’ordre des Templiers est fondé au début du XIIe siècle, après la première croisade, par deux chevaliers français : Hugues de Payns et Geoffroy de Saint-Omer. L’ordre du Temple est à l’origine destiné à recruter une garde de chevaliers pour la protection des lieux saints et notamment le Temple de Jérusalem, mais aussi des pèlerins. Les Templiers sont des moines-soldats, soumis à une règle monastique, voués à l’abstinence pour conserver leur aptitude au combat. Implantés en Orient, ils amassent de nombreuses richesses, obtenues par donations ou concessions (terres, commanderies, rentes). Très vite, les Templiers s’imposent comme un ordre puissant et riche. Pendant plus d’un siècle, de Philippe-Auguste à Philippe IV Le Bel, le trésor du Temple est un véritable centre financier. Cependant, l’ordre devient de plus en plus la cible des critiques et des attaques de toutes parts. Surtout, ces crimes viennent de personnes vouées au combat de cette même foi religieuse. par Cyra

MEMODOC, Les Chevaliers hospitaliers du Temple de Jérusalem, ou ordre des Templiers Les templiers prirent ce nom à cause de leur établissement qui se fit proche du Temple de Jérusalem l'an 1118 du temps du roi Baudouin. Leur emploi était de défendre les pèlerins et de rendre les chemins sûrs contre les courses des infidèles. Quelques-uns veulent que les premiers fondements de l'ordre des Templiers furent jetés l'an 1096 par Hugues de Payens et par Godefroy de Saint-Omer du pays d'Artois, qui reçurent du pape Honoré III et d'Etienne patriarche de Jérusalem, leur règle et leur habit, qui étaient de couleur blanche avec une croix rouge, pour signifier l'innocence et le martyre, comme dit Aubert le Mire, leur titre était de Notre-Dame. Ils avaient trois ordres parmi eux, les grands-croix, les simples chevaliers et les servants qui portaient une demie croix. Cet ordre fleurit plus de 200 ans ; il avait deux millions de revenu et l'on y comptait 40.000 commanderies. Le pape Clément V le supprima au concile de Vienne l'an 1312.

Histoire des templiers Près de sept cents ans se sont écoulés depuis que les bûchers allumés par le Pape Clément V, ont dévoré le premier ordre militaire que la Religion eût institué pour la conservation de ses plus chers, de ses plus augustes monuments. Dans ce long intervalle de temps, la vérité a été obscurcie, étouffée, et la voix des siècles est restée muette dans la crainte d'offenser de grands noms et un grand pouvoir, mais enfin leur innocence, attestée par les actes même ; de leur procès, n'est plus un problème et la Tragédie qui vient de consacrer ce grand événement par un grand spectacle, sera tout-à-la-fois un moment précieux pour la vertu opprimée et honorable pour les lettres. Comment se fait-il que des hommes instruits puissent avancer aujourd'hui que la destruction de l'Ordre des Templiers est l'un des plus obscurs évènements de l'histoire moderne ? la première, l'époque et l'origine des Templiers, la seconde, leurs exploits, la dernière leur fin déplorable. Laon, Oratoire des Templiers

Liste d'ordres religieux catholiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette liste reprend les instituts de vie consacrée (ordres, congrégations religieuses, sociétés de vie apostolique) reconnus par l'Église catholique. Depuis le Concile Vatican II, plus aucune distinction n'est faite, canoniquement parlant, entre un 'Ordre', une 'Congrégation' ou autre 'Institut' religieux. Cette liste est arrangée, autant que faire se peut, suivant le nom par lequel les religieux(ses) sont populairement connu(e)s, et non pas par le nom officiel de l'institut religieux. Ainsi, par ex.: 'Franciscains', plutôt que 'Ordre des Frères Mineurs'. A[modifier | modifier le code] B[modifier | modifier le code] C[modifier | modifier le code] D[modifier | modifier le code] E[modifier | modifier le code] F[modifier | modifier le code] H[modifier | modifier le code] I[modifier | modifier le code] J[modifier | modifier le code] Jésuites L[modifier | modifier le code] M[modifier | modifier le code] N[modifier | modifier le code] Notre Dame des Missions

1ère encyclopedie interactive sur l'Ordre des Templiers Le Comte de Toulouse et les Croisades L'Histoire en 15 tableaux Tableau n°7 Les comtes de Toulouse et l'installation durable des Templiers Le Rouergue est tombé sous la souveraineté du comte de Toulouse. Pouvoir rival de celui de l'évêque de Rodez. LES CROISADES Après la conquête de Jérusalem, en 1099, lors de la première croisade, certains seigneurs restent sur place pour fonder le royaume de Jérusalem. L'ORDRE DES TEMPLIERS ET DES HOSPITALIERS Deux nouveaux ordres religieux voient le jour. Les donations permettent à ces deux ordres religieux et militaires d'organiser un véritable réseau de commanderies rurales comme à Sainte-Eulalie et urbaines dans les grandes villes. De grandes forteresses tenues par les Ordres militaires et pouvant abriter jusqu'à 2 000 hommes, serviront à conserver le royaume de Jérusalem au monde chrétien. LA DISPARITION DES TEMPLIERS La chute de la ville d'Acre sonne la fin des Templiers qui devront quitter la Terre Sainte. Ce sont les Hospitaliers qui recueilleront tout l'héritage des Templiers.

Les Templiers, histoire ou légende ? - DaVinci-Codex.com - La vérité dévoilée Des Templiers au Prieuré de Sion ? > Ce que dit l’histoire > Les Templiers, histoire ou légende ? Ce que dit l’histoire Les Templiers étaient des moines soldats qui protégeaient les pélerins à Jérusalem, et qui s’engagèrent ensuite dans les croisades. Après les croisades, la richesse et le pouvoir de l’Ordre des Templiers ont fini par inquiéter le roi Philippe le Bel qui les a faits exterminer. Ce que dit le Da Vinci Code L’ordre des Templiers a été fondé par le Prieuré de Sion pour retrouver des documents secrets. chapitre 37 Fondé au douzième siècle, l’ordre des Templiers a commencé avec une poignée d’hommes recrutés pour protéger des attaques les pèlerins chrétiens se rendant à Jérusalem. Ils devinrent bientôt un groupe, relativement peu nombreux mais efficace, de soldats redoutables qui s’engagèrent dans les croisades. Les nouveaux membres faisaient vœu de pauvreté et donnaient leurs biens à l’Ordre, qui pouvait ainsi prêter de l’argent aux pèlerins qui se rendaient en Terre Sainte.

Des Templiers aux Francs-Maçons Les templiers aux Francs-Maçons L’Ordre du Temple n’en finit jamais de déchaîner les passions. Régulièrement, on affirme des thèses selon lesquelles il serait coupable ou victime. Il aurait détenu des connaissances ésotériques de la toute première importance qui aurait poussé le Vatican à le dissoudre en tant qu’Ordre. Les chevaliers de l’Ordre auraient retrouvé en Palestine des documents mettant en cause l’histoire officielle des premiers siècles du christianisme. Ils auraient retrouvé l’Arche d’Alliance ou du moins une partie du trésor du roi Salomon. Les Templiers ont-ils découvert l'Arche d'alliance ? Les Templiers ont-ils découvert l'Arche d'alliance ? ’Arche d’Alliance fascine les foules depuis des millénaires. Depuis son apparition dans les textes sacrés, on a suivi sa piste avec intérêt en s’émerveillant de son pouvoir. De nombreux mystères entourent sa construction, son utilisation et sa véritable utilité. Arme redoutable, moyen de communiquer directement avec l’Eternel, simple coffre renfermant les Tables de la Loi ? Les questions demeurent ouvertes.

Related: