background preloader

Échelle de Kardashev

Échelle de Kardashev
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'échelle de Kardashev (Шкала Кардашева en russe, Kardashev scale en anglais), proposée en par l'astronome soviétique Nikolaï Kardashev, est une méthode théorique de classement des civilisations en fonction de leur niveau technologique et de leur consommation énergétique. Cette échelle a été largement adoptée par les chercheurs du projet SETI et les futurologues, bien que l'existence de civilisations extraterrestres reste encore hypothétique. Kardashev a exposé pour la première fois son échelle dans un article présenté lors de la conférence de Byurakan de 1964, rencontre scientifique qui faisait le point sur le programme d'écoute de l'espace par la radioastronomie soviétique. L'échelle définie par Kardashev a fait l'objet de deux principales réévaluations : celle de Carl Sagan, qui en affine les types, et celle de Michio Kaku, qui écarte le postulat énergétique au profit de l'économie du savoir. Related:  Culture GbaroudbillCOOL SCIENCE

Cette mystérieuse araignée tisse d’étonnantes forteresses de soie La nature recèle un nombre incalculable de mystères auquel nous cherchons inlassablement des réponses. C’est naturellement ce qu’ont fait les scientifiques lorsqu’ils se sont retrouvés pour la première fois devant ces étranges structures de soie. La découverte a eu lieu en 2013 dans la réserve nationale de Tambopata, au sud-est du Pérou. Troy Alexander, étudiant à l’université de technologie de Géorgie, s’est retrouvé nez à nez avec cette étrange structure de soie en soulevant une bâche en plastique. Cette structure faite de soie est l’œuvre d’une petite araignée encore largement inconnue des scientifiques. Après des heures incalculables passées à observer les structures en milieu naturel, ils ont finalement eu l’occasion de filmer une araignée au travail. Source : Rice University/YouTube

FAR News - Snowden docs prove aliens 'The Tall Whites' currently control U.S. Government An Iranian news agency alleges that documents provided by former National Security Agency (NSA) contractor Edward Snowden prove that “an alien/extraterrestrial intelligence agenda is driving US domestic and international policy, and has been doing so since at least 1945.” The Fars News Agency asserts that the shadow alien government running the United States is based in Nevada. According to Fars News, Russian authorities are most concerned about the “confirmation” that extraterrestrials controlling the U.S., known as the “Tall Whites. Far News got their article from the conspiracy site whatdoesitmeans, known for their sensational articles. After the story was published by FAR, the western mainstream media directly jumped on the wagon and stated: "The article is not supported by facts, it's just a rumor and thus, complete nonsense". Whether the story is true or not, here is the Far/whatdoesitmeans story: Snowden Documents proving 'US-Alien-Hitler' link stun Russia Note:

Hypothèse du zoo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'hypothèse du zoo est une explication théorique, avancée en 1973 par l'astronome John A. Ball, sur des prémisses posées par Constantin Tsiolkovski en 1934, en réponse au paradoxe de Fermi lequel concerne l'apparente absence de contacts et de preuves de l'existence d'une vie extraterrestre. Selon cette hypothèse, les extra-terrestres existeraient et seraient assez avancés technologiquement pour pouvoir communiquer avec les Terriens. Ils observeraient la Terre et l'humanité à distance, sans essayer d'interagir, à la façon de chercheurs qui observent des animaux primitifs à distance, évitant d'entrer en contact afin de ne pas les perturber. Un développement de cette hypothèse est celle de la « quarantaine galactique » où les civilisations extraterrestres, pour des raisons éthiques, scientifiques ou culturelles, attendraient, avant de contacter l'humanité, qu'elle atteigne un certain niveau technologique ou évite l'autodestruction.

Les chemins de l'intelligence L'intelligence ne dépend pas de la génétique mais de l'aptitude à utiliser pleinement les possibilités de notre esprit. L'important est la façon dont nous traitons et organisons les informations, dont nous interprétons nos expériences, et plus globalement, la façon dont nous nous représentons la réalité. Voici donc quelques clés pour devenir "plus intelligent"... Penser par soi-même Ne pas faire son jugement en fonction de celui des autres, et ne pas prendre pour argent comptant ce qui est dit ou suggéré par les médias, la publicité, les responsables politiques. Celui dont l'esprit ne produit aucune pensée autonome et ne contient rien d'autre que ce qu'on y a déversé est pour ainsi dire "sans valeur ajoutée". Ecouter son intuition L'hémisphère droit du cerveau possède des capacités intuitives qui sont complémentaires de l'intelligence rationnelle du cerveau gauche. L'intuition est capable de prendre en compte une multitude d'éléments dont nous n'avons pas conscience. Penser en 4D

28 dessins de Pawel Kuczynski : le monde ne tourne pas rond Avec cette série de dessins, Pawel Kuczynski a réalisé un véritable tour de force ! En quelques images bien senties et intelligemment mises en scène, il est en effet parvenu à résumer à peu près tout ce qui abîme notre monde et suscite nos inquiétudes ! Pawel Kuczynski est un artiste polonais. Sa vision de notre époque est certainement noire, voire glauque. C’est certain. Mais ainsi couchée sur le papier, elle s’avère utile et salvatrice : elle ouvre les yeux sur quelques vérités qu’on préfère oublier… mais qu’il faut pourtant garder à l’esprit. Argent, politique, environnement, vie sociale, violence, haine, mensonge, fatalisme… autant de thèmes abordés ici avec brio et noirceur par Pawel Kuczynski. 28Le culte de l’argent 27Les futurs rêves des enfants. 26Des moutons dans l’isoloir . 25Des discours nauséabonds. 24Le temps qui passe et qui creuse les tombes. 23Mensonges à la Maison-Blanche. 22Des enfants, des destins. 21Plaisir de lire et joie d’apprendre. 20Le piège de l’alcool. 14Les faux amis.

Incroyable, la Chine et L’inde révèlent ensemble l’existence d’une base secrète OVNIS dans l’Himalaya - wikistrike.over-blog.com Incroyable, la Chine et L’inde révèlent ensemble l’existence d’une base secrète OVNIS dans l’Himalaya Réunion de crise : le 22 septembre 2011 BANGALORE, INDE - Les autorités indiennes et chinoises ont confirmé l'existence d'une base souterraine OVNI dans l'Himalaya. La Kongka est une crête dans l'Himalaya à la frontière entre l’Inde et la Chine. C'est là que l'armée indienne et chinoise se sont battues dans une guerre majeure en 1962. Une base OVNI Selon les témoignages des habitants des côtés indien comme chinois, c’est d’ici, d’une base régulière, qu’ils ont vu sortir de terre des ovnis. Selon plusieurs sources sur place, les bases souterraines d'OVNI sont légion dans la région, et les gouvernements indien et chinois le savent depuis très longtemps. Incroyable ! "L'Inde a trouvé une base active d'OVNIS dans l'Himalaya. Dr Malley a fait le tour du monde, parlant aux différents gouvernements de l'invasion extraterrestre en cours (ce qui qu’il pense durer jusqu'en décembre 2015). Source: Dr.

Chindōgu Chindōgu (珍道具?) is the Japanese art of inventing ingenious everyday gadgets that, on the face of it, seem like an ideal solution to a particular problem. However, chindōgu has a distinctive feature: anyone actually attempting to use one of these inventions would find that it causes so many new problems, or such significant social embarrassment, that effectively it has no utility whatsoever. Thus, chindōgu are sometimes described as "unuseless" – that is, they cannot be regarded as "useless" in an absolute sense, since they do actually solve a problem; however, in practical terms, they cannot positively be called "useful". Background[edit] Literally translated, chindōgu means unusual (珍, chin?) Examples[edit] Examples from the books include: Three tenets[edit] There are three key tenets to bear in mind in designing a chindōgu. There is frequently humor in a chindōgu, of course, but this should properly be regarded as incidental, rather than as an end unto itself. In the media[edit]

Test du marshmallow Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le test du marshmallow[1],[2] est une étude sur la gratification différée conduite en 1972 par le psychologue Walter Mischel de l'université Stanford. Un marshmallow est offert à chaque enfant. Si l'enfant résiste à l'envie de manger le marshmallow, il en obtient par la suite deux autres en guise de récompense. Les scientifiques analysaient la durée pendant laquelle chaque enfant résiste à la tentation, et démontraient qu'une grande patience était synonyme de succès[3]. Explications proposées[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Stanford marshmallow experiment » (voir la liste des auteurs). ↑ « L’expérience revisitée du Marshmallow montre que les enfants font preuve de plus de raisonnement face à la tentation.

10 voyages en train qui comptent parmi les plus sublimes au monde Voyager vite et à un faible prix, voilà ce qu’on veut aujourd’hui. Pourtant, on pourrait aussi profiter du voyage autrement et, pourquoi pas, admirer de sublimes paysages. Pour cela, rien de tel que le train. Voici une sélection des meilleurs voyages ferrés au monde qui vont vous donner envie de prendre le Hiram Bingham pour parcourir le chemin des Incas jusqu’au Machu Picchu, ou encore parcourir les Alpes suisses dans le Glacier Express. Le Rocky Mountaineer a roulé pour la première fois en 1990. Si vous avez 7 heures de route à faire, ce sera probablement l’un des meilleurs trajets de toute votre vie. Prenez votre liste de choses à faire avant de mourir et checkez « voyager au bord du Hiram Bingham pour voir le Machu Picchu ». Parcourez les terres d’Ecosse et contemplez ses montagnes de hauts pins qui offrent leur reflet aux lacs miroitants. Vous vous laisserez tenter par cet adorable voyage sur les terres de Talyllyn au pays de Galles. PARTAGEZ cet article 850 partages

Related: