background preloader

L'accompagnement personnalisé dans le quotidien de la classe

L'accompagnement personnalisé dans le quotidien de la classe
L’ouvrage de Michèle Sanchez et Jean-Pierre Bourreau s'appuie sur des actions effectivement mise en place de toutes parts dans le système éducatif. Leur livre revêt l’avantage de mettre en exergue des expériences pionnières et des tâtonnements pédagogiques. Les auteurs ne sont pas des universitaires spécialistes de l'Accompagnement avec un grand A, mais avant tout des praticiens. Leur livre est la vibration d’une démarche de terrain. Existe-t-il une genèse de l'accompagnement ? Nous pensons plus particulièrement à la pédagogie Freinet dans laquelle l’enseignant fait de l'accompagnement sans le nommer, tout comme M. Tous mettent en évidence la dimension anthropologique de l'accompagnement dont l'origine se confond avec celle du processus d'humanisation. Pour accompagner quelqu’un il faut lui demander où il veut aller. Il s’agit bien là d’une question centrale et récurrente pour l'accompagnateur. Sur le terrain ça donne quoi ? Et dans le cadre d’une classe "ordinaire" ?... Notes Related:  emiliemarna

FEI10 : Christelle Lacroix fait lire les collègiens Et si l’on faisait de la lecture un événement, donc une activité collective et publique ? Et si on amenait les élèves à faire le storytelling de leur lecture : à raconter, en ligne et en réseau, leur appropriation de l’œuvre ? C’est l’invitation d’un projet mené en 3ème par Christelle Lacroix et Virginie Paresys au collège des Hauts de France à La Malassise. Tablettes numériques et réseaux sociaux sont utilisés pour explorer un roman contemporain par la créativité et la collaboration, échanger avec l’auteure, accompagner et restituer la séquence de travail, fixer les connaissances et les réflexions par leur publication. Christelle Lacroix a présenté au 10ème Forum des Enseignants Innovants ce projet qui fait du storytelling « l’occasion d’un méta apprentissage » et du texte littéraire « un vecteur de partage, de communication et de réflexion au cœur même de la société. » Explications … Dans quel contexte avez-vous mené ce projet ? Les élèves ont été répartis en six groupes de cinq.

La différenciation pédagogique Cnesco : Comment différencier l'enseignement ? Comment adapter l'enseignement pour la réussite de tous les élèves ? C'est la question de fond posée par la conférence de consensus organisée par le Cnesco et l'IFé les 7 et 8 mars à Paris, en partenariat avec Le Café pédagogique. Plusieurs centaines de participants sur place, des centaines en ligne, un défilé impressionnant de chercheurs français et étrangers, un jury composé de professionnels : cette nouvelle conférence descend dans la classe pour observer les pratiques. Elle recommandera celles qui seront jugées efficaces. "Les pays qui réussissent le mieux sont ceux qui font le lien entre la recherche et les préoccupations des praticiens". Jean-François Chesné (Cnesco) a ouvert la première journée de la conférence de consensus sur la différenciation en rappelant l'importance de la recherche. Différenciation structurelle et pédagogique Dominique Lafontaine (université de Liège) oppose différenciation structurelle et différenciation pédagogique et présente la première. Et le numérique ?

Normes de description bibliographique La BnF applique les nouvelles règles de catalogage de RDA-FR selon un calendrier propre aux différents départements, ce qui entraîne des modifications dans l’enregistrement des notices récupérées par les partenaires. Les calendriers, modalités d’application et changements spécifiques pour chaque type de notice et de ressource sont détaillés dans une page dédiée à cet effet.

Les dispositifs | La différenciation pédagogique Dans une perspective de différenciation, les éléments pouvant en faire l’objet sont : les contenus (ce que l’élève apprend), les productions (comment l’élève montre ce qu’il a appris), les structures (l’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation) et les processus (comment se font les apprentissages et l’évaluation). Ces éléments sont généralement interreliés et dans tous les cas impliquent une variation dans le soutien accordé aux élèves. On peut difficilement intervenir par rapport à un d’entre eux sans toucher aux autres. L’application de la différenciation en classe peut prendre différentes formes et intensités. Différencier les contenus (Ce que l’élève apprend) Certains élèves peuvent apprendre, comprendre et faire certaines choses pendant que d’autres apprennent, comprennent et font d’autres choses. misterapple.net Différencier les structures (L’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation)

Actualités - AccessiProf propose des ressources pour accueillir les élèves à besoins éducatifs particuliers en classe ordinaire La démarche d'AccessiProf est soutenue par le CNED dans le cadre de son programme « accessibilité numérique pour apprendre », financé par le Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). La mission du CNED a été de créer toutes les conditions favorables pour que la communauté AccessiProf soit totalement autonome afin d'enrichir et de faire vivre les mallettes pédagogiques. 3 mallettes pédagogiques Des outils, des stratégies, des exemples et des exercices sont proposés sous la forme de mallettes pédagogiques numériques. 3 mallettes sont disponibles et permettent aux enseignants de prendre rapidement connaissance des grandes caractéristiques du trouble de leurs élèves, des besoins habituellement identifiés et des adaptations pédagogiques à mettre en œuvre. Les troubles du comportement Un premier point permet de comprendre et de différencier les problèmes et les troubles du comportement. Différenciation pédagogique Autisme

Magali Lesince : Quand les collégiens se font booktubers Les « youtubers » sont des internautes qui publient des vidéos sur un site d'hébergement tel que YouTube : beaucoup d’adolescents les suivent, voire ont créé leurs propres « chaînes ». Parmi eux se trouvent les « booktubers » : des passionnés de lecture qui partagent leurs coups de cœur littéraires en ligne face caméra. Le phénomène social peut-il devenir phénomène pédagogique ? C’est ce que propose Magali Lesince, professeure-documentaliste au collège André Maurois à Limoges : les élèves du club lecture y sont amenés à rédiger, filmer, monter, diffuser des critiques de livres en vidéo. Le dispositif permet « de rapprocher le livre et le numérique, de prendre en compte les pratiques non formelles des jeunes et de travailler sur l’éducation aux médias et à l’information, et tout cela avec des élèves remotivés et très enthousiastes. » Le phénomène des « booktubers » est encore méconnu de beaucoup : pouvez-vous nous éclairer sur ce sujet ? Au final, quel bilan tirez-vous de l’expérience ?

differenciationpedagogique.com - Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? Qu'est-ce que la différenciation pédagogique? En contexte scolaire, toute situation pédagogique peut être représentée par le modèle suivant inspiré de Legendre (2005). Lors d’une situation pédagogique, un sujet fait l’acquisition d’un objet d’apprentissage sous la responsabilité d’un agent qui utilise certaines formules pédagogiques et tient compte de différents aspects du milieu. Tel qu’illustré, il s’établit entre ces quatre composantes, différents types de relations pédagogiques (relation d’apprentissage, relation d’enseignement, relation didactique). Inspirées de ce modèle, dans le cadre de la recherche-action sur la différenciation pédagogique en Montérégie, nous avons défini la différenciation pédagogique comme : En d’autres termes, différencier signifie savoir analyser et ajuster sa pratique de même que l’environnement d’apprentissage de façon à tenir compte des préalables et caractéristiques d’un ou de plusieurs élèves au regard d’un objet d’apprentissage particulier. ASTOLFI, J.

Aimer / détester une matière : Une approche inédite du décrochage scolaire Dans le dernier opus qu’il coordonne, Yves Reuter propose à la fois, une approche complètement nouvelle s'appuyant sur la spécificité des enseignements disciplinaires et une manière de relire et de relier les principes pédagogiques permettant de prévenir le décrochage scolaire. Yves Reuter est professeur de didactique du français à l'Université Charles de Gaulle - Lille 3. Fondateur et ancien directeur de l'équipe de recherche THEODILE (équipe francophone qui fut la plus importante en didactique de français et en didactique des disciplines). Comment définissez-vous un vécu disciplinaire d’un élève ? Je dirais qu’il s’agit des sentiments, émotions... que les élèves déclarent vivre en relation avec telle discipline ou tel ensemble de contenus. Quelles sont les raisons principales qui font apprécier ou exécrer une discipline du programme aux élèves ? Nous avons distingué, en fonction de la récurrence des réponses, une quinzaine de catégories de raisons. Propos recueillis par Gilbert Longhi

Numook Numook est un dispositif annuel qui s’adresse aux jeunes à partir du collège pour allier la lecture, l’écriture, la créativité et l’oralité au numérique. Les adolescents deviennent auteurs le temps d’une année scolaire : ils écrivent une histoire, créent des illustrations graphiques et sonores, mettent en voix et enregistrent des extraits de leur texte, tout en renforçant leurs compétences numériques. En se centrant sur la problématique de la lecture, de l’écriture et de l’expression, le projet numook vise à prévenir l’illettrisme et l’illectronisme, à renforcer la confiance en eux de jeunes en précarité sociale, linguistique, scolaire. Face à la désaffection de la lecture à l’adolescence, numook permet de donner aux jeunes accès à des textes de genres et de difficultés variés, par des voies détournées et inventives et à leur apprendre à créer collectivement.

Related: