background preloader

« Sur Internet, nous travaillons tous, et la pénibilité de ce travail est invisible »

« Sur Internet, nous travaillons tous, et la pénibilité de ce travail est invisible »
Le chercheur Antonio Casilli explique comment, derrière des services en apparence gratuits, Facebook, Amazon, Google… ont créé une « économie du clic ». Quel est le point commun entre le moment ou vous remontez votre fil Facebook, celui où vous regardez des vidéos sur YouTube et lorsque vous cherchez des photos de chatons sur Google ? Dans les trois cas, vous l’ignorez sans doute, vous êtes en train de travailler. Sur Internet, les grandes plates-formes numériques américaines font tout pour capter notre attention et notre temps, nous offrant des services toujours plus sophistiqués pour communiquer, voyager, nous informer, ou tout simplement consommer. Des outils gratuits, du moins en apparence. Car derrière nos loisirs numériques se cache un bouleversement majeur, mondial, de la façon dont nous produisons de la valeur. Dans votre ouvrage, vous expliquez que dès l’instant où quelqu’un se connecte à Facebook, voire à Internet en général, il est mis au travail. Il en existe quatre types.

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/03/11/sur-internet-nous-travaillons-tous-et-la-penibilite-de-ce-travail-est-invisible_5093124_4408996.html

Related:  InternetTransformation digitale & Social Good Tech

Loi Renseignement : la boîte à outils pour apprendre à protéger votre vie privée en chiffrant vos données et communications Nous sommes le soir du mardi 5 mai, et c’est un jour funeste pour la démocratie. La France s’était autoproclamée « pays des Lumières » parce qu’il y a 250 ans notre pays éclairait l’Europe et le monde grâce aux travaux philosophiques et politiques de Montesquieu, qui prônait la séparation des pouvoirs, et de Voltaire et Rousseau. À dater d'aujourd’hui, jour du vote en première lecture du projet de loi sur le renseignement, à cause d'une classe politicienne d’une grande médiocrité, s'enclenche un processus au terme duquel le peuple français va probablement devoir subir une loi dangereuse, qui pourrait s’avérer extrêmement liberticide si elle tombait entre de mauvaises mains, par exemple celles de l’extrême droite. Dès lors, à titre préventif et sans préjuger de l'avenir, il me semble important d’apprendre à protéger sa vie privée. Une boîte à outils pour protéger votre vie privée

Taxer les robots? Voyons d’abord ce que disent les données Une curieuse coalition semble se former autour de la taxation des robots. Benoît Hamon l’a évoquée récemment. Interviewé par Quartz, Bill Gates avance qu'une telle taxe pourrait contribuer au financement d’emplois d’intérêt général comme s’occuper des personnes âgées, par exemple, ou du soutien scolaire. Le débat a également été porté au Parlement européen, avec la proposition de faire payer aux entreprises s’équipant de robots la formation des travailleurs qui perdent leur emploi.

Comment accompagner votre enfant pour un usage d’internet plus sûr Ces situations où votre enfant communique ses données personnelles en ligne : Pour continuer son jeu, Sabrina doit créer un compte personnel. Le formulaire collecte ses données personnelles : nom, prénom, adresse électronique, adresse, numéro de téléphone … Le site indique que ces données peuvent être revendues à des tiers.Matéo installe une nouvelle application sur son smartphone. Cette application lui demande d’accéder à une liste d’informations : géolocalisation, liste d’amis, identifiant publicitaire. Ces informations sont enregistrées par l’éditeur de l’application. Chloé « like » la page de son acteur préféré. Civic Techs - 1 - Quand le numérique renouvelle la démocratie On aurait tort de croire que ces civic techs, particulièrement visibles en France à quelques mois de l’élection présidentielle de 2017, sont un phénomène récent. « Depuis environ deux ans, le mot à la mode est ‘civic tech’ mais beaucoup d’organisations labellisées ainsi comme mySociety, OKFN ou Regards Citoyens existaient bien avant. Ce n’est pas nouveau d’essayer d’utiliser le numérique pour améliorer la participation démocratique, même si l’on observe aujourd’hui une explosion des initiatives », souligne Benjamin Ooghe-Tabanou, l’un des administrateurs du collectif Regards Citoyens. Trois différences importantes distinguent les deux vagues de ce mouvement : une très grande partie de la population est maintenant connectée à Internet, les réseaux sociaux existent et beaucoup de ces projets ont une dimension entrepreneuriale. Mobiliser les citoyens « Une fois que les citoyens sont informés, on peut les mobiliser. Une illusion de participation ?

Le père du web identifie trois grosses menaces sur internet Tim Berners-Lee le créateur du web s’inquiète de l’avenir d’internet, car d’après lui trois grandes menaces pourraient faire vaciller sa création. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’est exprimé sur le sujet et qu’il demande aux internautes de s’engager pour rendre le web plus sain. Voilà déjà 28 ans que le web a vu le jour et pendant tout ce temps il n’a cessé de grandir et d’offrir au monde toujours plus d’informations, de connaissances, de loisirs, de services, etc. Fiches pédagogiques et infographies pour mieux comprendre les technologies numériques — Enseigner avec le numérique Le site satellite Comprendre et Utiliser l’Internet du Canopé de l'académie d’Amiens comprend de nombreuses ressources sous licence Creative Commons BY-NC-ND 3.0 à destination des jeunes, des parents et des enseignants. L'espace « Jeunes » consiste en une série de 9 questions-réponses partiellement mises à jour en novembre 2015. Cette FAQ fait le point sur un certain nombre de problématiques récurrentes sur les réseaux numériques comme la sécurisation des données sur Internet et sur le téléphone portable ou le fonctionnement de la géolocalisation et la manière de bien s’en servir. La rubrique « Parents » suit le même schéma, à savoir un ensemble de 9 interrogations (par exemple : Les publicités en ligne : pourquoi les jeunes sont-ils des cibles privilégiées ? Qu’est-ce que le contrôle parental ?

Usbek & Rica Moins médiatisés que le DarkWeb, de nombreux services et plateformes ambitionnent de créer des Internet parallèles, contribuant à rendre le web plus sécurisé, plus confidentiel et moins hiérarchisé. Le tout en s'appuyant sur la logique peer-to-peer et les crypto-monnaies. Focus sur IPFS, ZeroNet, Blockstack et SAFE Network, quatre acteurs particulièrement prometteurs en la matière. Guides/ Infos Guides, infos et autres liens Dans cette rubrique, vous trouverez un certain nombre d'outils développés pour les jeunes internautes que nous avons recensés. Merci de nous faire part également de vos recommandations, afin que nous puissions les prendre en compte dans cette page. GUIDE "MES DONNEES, LE TRACKING, INTERNET ET MOI" (nouveau)

La disruption, obsession stérile des grandes entreprises Innovation Le 21/03/2017 L’innovation radicale est sur toutes les lèvres. Mais l’utilité de cette notion ne serait pas à la hauteur de sa popularité. L’innovation radicale obsède, dans les entreprises comme dans le monde académique, de même que son néologisme français, l’« ubérisation » (même s’il ne s’agit pas exactement de la même chose), que ce soit en France ou dans la Silicon Valley.

Related: