background preloader

Colibris Mooc Gouvernance : Introduction

Colibris Mooc Gouvernance : Introduction
Einstein disait « nous ne pourrons pas régler les problèmes auxquels nous sommes confrontés avec le même niveau de pensée que celui qui les a créés » Et si le changement de nos modes d’organisations dans nos entreprises, dans nos associations, dans nos collectivités locales... pouvait être un levier de transformation puissant vers un nouveau modèle de société et permettre la résolution de ces grands défis du 21ème siècle ? Au regard du succès du livre Reinventing Organizations de Fréderic Laloux ou des listes d’attentes qui s’allongent pour les séminaires proposant l’expérimentation de nouvelles formes de gouvernance, il semblerait que cette prise de conscience soit en train de se répandre de plus en plus vite. Nous sommes de plus en plus nombreux à explorer de nouvelles façon de communiquer, de décider ensemble, de distribuer le pouvoir, de gérer nos conflits, de concilier épanouissement des personnes et des organisations. Related:  3. AGIR, PENSER (et VIVRE) LA TRANSITIONGouvernance partagée

La transition n'est pas un long fleuve tranquille Michel Bauwens est l’un des pionniers du mouvement pair-à-pair. Théoricien, activiste et conférencier, il fonde la P2P Foundation en 2005. Il est également l’un des tout premiers compagnons de route de OuiShare (il figure d’ailleurs parmi les têtes d’affiche de la prochaine édition du OuiShare Fest). Sa pensée, riche et complexe, s’articule autour des notions de réseau et de commun, et jette les bases conceptuelles d’un système de production alternatif au capitalisme industriel. Je l’ai rencontré à l’occasion de la sortie française de son dernier ouvrage, Sauver le Monde – Vers une société post-capitaliste avec le peer-to-peer (édition Les Liens qui Libèrent). Capitalisme, peer-to-peer : it’s complicated Michel, Sauver le Monde, votre dernier ouvrage, est la traduction d’une série d’entretiens avec Jean Lievens parue il y a deux ans. Michel Bauwens (Bethany Horne/Wikimedia/CC) Michel Bauwens. Quand on n’a pas de capitaux, il faut compter sur les dynamiques de solidarité. M. M. M. M. M.

Organiser un forum ouvert […] Les forums ouverts sont un outil efficace pour amener de grands groupes de personnes à discuter entre elles sur divers sujets […]. Il y a quatre règles et une loi : Les quatre règles : • tous ceux qui viennent sont les bonnes personnes. • quoi qu’il se passe, c’est la seule chose qui aurait pu se passer. • quel que soit le moment où il démarre, c’est le bon moment. • Quand c’est fini, c’est fini. La Loi des Deux Pieds : Si, pendant la réunion, des personnes qu’elles n’apprennent rien et n’apportent rien, elles ne doivent pas hésiter à faire usage de leurs pieds pour se rendre dans un endroit plus productif. » La clé de la réussite est la question – généralement incluse dans le titre de la réunion – qui est soumise à la discussion ce jour-là. - Comment nourrir Totnes après l’âge du pétrole bon marché ? Vous pouvez choisir d’inviter des personnes précises ou de l’ouvrir à tous.

PagePrincipale Guide de méthodes participatives : 63 méthodes présentées! Comment animer, manager, former, contribuer en mode réel à plusieurs et de façon créative. Pour éviter la « réunionite », les conférences traditionnelles et ateliers formels avec orateurs ne donnant pas la parole à l’audience, pour refonder la formation… Pour rompre les habitudes, la Fondation Roi Baudouin propose une publication librement téléchargeable qui fait dans la différence : Méthodes participatives. Un guide pour l’utilisateur (204 pages, en pdf). Ce guide pratique « boite à outils » présente 13 méthodes participatives éprouvées pour que les individus « jouent un rôle plus actif dans la gouvernance de leur société » ; pour des projets favorisant dans leur construction et élaboration un exercice démocratique, un recul critique. Participer et apprendre à collaborer! Une introduction très fournie permet d’établir un cadre général de ces méthodes avec critères de réussir et de dresser un tableau comparatif de 13 méthodes participatives. Les 13 méthodes du guide Licence :

Le catastrophisme peut contribuer à esquisser une démocratie écologique Maître de conférences en science politique au Muséum national d’histoire naturelle, Luc Semal a publié Face à l’effondrement. Militer à l’ombre des catastrophes. Il y retrace l’histoire du catastrophisme en écologie à travers deux mouvements politiques qui ont émergé dans les années 2000 : la décroissance en France et les Transition Towns en Grande-Bretagne. Lié aux noms de Paul Ariès ou Yves Cochet, le premier s’est structuré contre le discours sur le développement durable, proposant une démarche plus radicale. Le second, autour du professeur de permaculture Rob Hopkins, se propose d’améliorer la capacité des communautés locales à s’adapter à l’épuisement des hydrocarbures. Luc Semal s’intéresse notamment à la place de la peur dans ces mouvements, qui est parfois un moteur de l’action individuelle et collective. • Face au risque d’effondrement, faut-il accepter d’avoir peur ? Pour moi, la phrase clé vient de Rob Hopkins, l’initiateur du mouvement des Transition Towns.

Le Grand Jardin des JdN Les Jardinier·e·s du Nous rassemblent les personnes qui ont décidé d’agir pour changer leurs organisations en y cultivant, au quotidien, la coopération. Intention de cette plateforme le Grand Jardin facilite la vie de la communauté ! C’est un support numérique pour les jardins et les jardinier·e·s qui permet de partager des ressources, de s’organiser, de rencontrer d’autres jardinier·e·s, d’échanger, ... Que puis-je y trouver ? Des espaces communs pour partager des ressources pédagogiques.Des actus & petites annoncesUn agenda partagéLa carte des jardinier·e·s et la liste des jardinsChaque jardin peut également disposer d’un espace dédié qui lui permet de s’organiser. Je rejoins le Grand Jardin ! Clique sur le bouton “Se connecter / s’inscrire” en haut à droite et choisi un des 2 comptes (Colibris si tu viens du MOOC).

Peurs bleues et idées vertes Vous êtes-vous déjà désolé de ne plus voir de neige sur la montagne qui vous fait face le matin quand vous ouvrez les volets ? De ne plus apercevoir d’oiseaux ni d’abeilles sur votre balcon ? De voir des lieux familiers dévastés par l’usine ou l’aéroport tout juste construit près de chez vous ? Si oui, vous souffrez peut-être de « solastalgie ». Inventeur de ce terme déjà vieux de quinze ans, le philosophe australien Glenn A. Feux de forêt, surpêche, chasse excessive, inondations, étalement urbain, extinction massive de la biodiversité - avec un million d’espèces menacées- confirmée dans un rapport publié récemment par la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques ... Peur et inquiétude s’invitent donc de plus en plus dans le monde de l’écologie. La multiplication de ces sombres sentiments permet d’expliquer l’engagement militant de celles et ceux qui adhèrent au catastrophisme. Dans Earth Emotions, Glenn A. (1) Global Dread en anglais.

Réveiller le rêveur , changer le rêve : 10 ans déjà ! Et toujours actuel... A PROPOS DU SYMPOSIUM...Le symposium "Réveiller le rêveur, changer le rêve" mis sur pied par la "Pachamama Alliance" dès 2004 a été proposé pour la première fois en français par l’asbl TETRA le 6 octobre 2007 à Bruxelles. Ensuite, il fut à nouveau présenté à Tihange le 26 avril 2008, à l’initiative du GBEN. Comme les prises de conscience s’accélèrent, le symposium s’actualise, ses modalités évoluent, il devient moins explicatif et plus expérientiel. Le symposium parle de la situation écologique, sociale, et spirituelle de la planète et montre comment ces trois crises n’en font qu’une. "Au-delà des clivages politiques et de tout ce qui fragmente notre réalité commune, c’est à /’insurrection et la fédération des consciences que nous faisons appel. A la source de ces deux ruptures, ou en tout cas, en relation systémique avec elles, on peut constater que nous vivons dans une culture de la modernité où l’idée d’unité qui nous relie à la nature fait défaut. Une nouvelle histoire du monde

La Gouvernance Partagée, qu'est-ce que c'est ? La « gouvernance partagée », voilà un mot que nous utilisons souvent, mais qu’est-ce que c’est ? Voici quelques éléments de compréhension issus de notre cahier pédagogique ! Tout d’abord, revenons un peu sur les modèles existants. Et l’Université du Nous dans tout ça ? Voilà ce qu’est la gouvernance partagée : l’ensemble des règles de fonctionnement relationnelles et organisationnelles, c’est ce que nous expérimentons et partageons en séminaires, en accompagnement et via des supports comme celui-ci. Vous pouvez vous aussi contribuer à la diffusion de ces nouvelles façons de faire et nous permettre de grandir, de multiplier le nombre de personnes engagées sur ce chemin en participant à la collecte sur !

Déclarons l’état d’urgence environnemental et social! Septante-cinq mille citoyens ont marché dimanche dans les rues de Bruxelles pour réclamer une politique belge plus ambitieuse pour le climat. Dès le lendemain, la Belgique a défendu une position inverse auprès de l’Union européenne. Cette contradiction éclatante a démontré que notre fonctionnement institutionnel et les coalitions politiques au pouvoir sont actuellement incapables de répondre à la volonté générale des Belges de relever le défi climatique. L’enjeu est donc à présent de tout faire pour que cette formidable vague citoyenne n’aille pas s’échouer contre la falaise de l’inertie, du cynisme et du nihilisme politique, pour que la volonté légitime des citoyens continue à se traduire par une pression non violente et déterminée sur les politiques et pour que les gouvernements et parlements du pays y répondent sans attendre et de manière structurelle. 33.000 signatures Trois actes à poser 1. 2. 3. Pour une politique concrète et des actions cohérentes Aller un cran plus loin

Equateur : oui à la primauté des droits de la nature ! Créer un précédent au niveau national et une première à l’échelle mondiale : c’est la grande opportunité de la Cour constitutionnelle de l’Équateur, si elle se prononce en faveur de la nature et de ses droits, face à un grand projet minier industriel à l’intérieur de la forêt de protection de Los Cedros. Encourageons-la à la saisir ! Appel À la Cour constitutionnelle de l'Équateur “Faire des droits de la nature, inscrits dans la Constitution équatorienne, un outil efficace de protection des forêts et de la biodiversité.” Afficher la lettre de pétition En 2008, l’Équateur est devenu le premier pays à reconnaître la nature comme un sujet juridique et à inclure le droit des personnes à vivre dans un environnement sain dans sa Constitution. Le déclic pourrait avoir lieu avec la réserve de Los Cedros, fondée en 1989 et déclarée forêt de protection (Bosque Protector) en 1994. Une audience publique a déjà eu lieu le 19 octobre 2020 et les juges vont se prononcer très prochainement. Contexte Lettre

Introduction à la gouvernance partagée - Nos Communes La gouvernance est un sujet vaste et complexe qui ne trouve pas de solutions miracles dans un modèle spécifique ou des outils. Cet article n’apporte pas de vérité ou de recettes toutes faites mais des bases sur lesquelles chacun.e est invité à réfléchir et à cheminer. Tout d’abord, revenons un peu sur les modèles existants. Quelques modèles de gouvernance Qu’est-ce que la gouvernance partagée ? Avant toute chose, évacuons l’éléphant qui trône au milieu du couloir : qu’est-ce que la gouvernance ? Regardons maintenant ce qui se passe si on y appose la notion de “partage” ? La Gouvernance Partagée est un « faire ensemble » qui repose sur un principe simple mais radical : personne n’a de pouvoir sur personne. En d’autres termes, utiliser ce protocole induit que tous les membres de l’organisation ont la même part de pouvoir et de responsabilité. Ce qui nous amène d’emblée à démonter deux idées reçues : Gouvernance Partagée veut dire que tout le monde décide de tout. Vidéos Sources de l’article :

VICTOIRES - Bonnes nouvelles USA : Trois projets de pipelines géants suspendus. Victoire pour les militants et les Sioux ACTU Il s’agit, selon les militants, d’un véritable tournant dans la lutte contre les énergies fossiles aux USA. Trois projets de pipelines majeurs ont été mis à l’arrêt aux États-Unis, ce qui laisse entrevoir un futur moins sombre dans le pays, alors que l’administration Trump n’a eu de cesse de soutenir le développement de ce type d’infrastructures. Si l’avenir de certains de ces projets se jouera aux prochaines élections présidentielles, les organisations écologistes se réjouissent de constater que les voix qui s’élèvent pour plus de justice environnementale sont de plus en plus entendues. Courant juillet, trois bonnes nouvelles se sont succédées aux États-Unis en l’espace de deux jours. Les très controversés Atlantic Coast Pipeline, Keystone XL et Dakota Access Pipeline, pour des raisons économiques et judiciaires, ont en effet été suspendus. La victoire des Sioux de Standing Rock C’est la première fois qu’un juge fédéral intervient dans un litige concernant un pipeline déjà en service.

La prise de décision par consentement - Guillaume Dorvaux écoressources Description et analyse d’un processus qui change les paradigmes Prendre des décisions Il existe plusieurs méthodes pour prendre des décisions au sein d’un groupe, qui comportent chacune des avantages et inconvénients. Au fil du temps et dans différentes circonstances elles ont été et sont encore utilisées pour le meilleur et aussi pour le pire. Aujourd’hui est encore largement utilisée la prise de décision autocratique, où une personne décide pour un groupe d’individus concernés par le sujet en question. Ce mode est très répandu dans des entreprises, où les décisions sont finalement prises par une poignée de personnes. Maximiser les chances de la voir appliquer Il apparait nécessaire, pour qu’une décision ait une chance d’être appliquée par les personnes concernées, qu’elle soit prise par les personnes concernées elles-mêmes, si cela est possible. Prendre des décisions par consentement : un véritable nouveau paradigme Mettre toutes les chances de son côté - clarté. - acceptation. 10. 11.

Related: