background preloader

L’info chez les jeunes, entre scepticisme et lucidité

L’info chez les jeunes, entre scepticisme et lucidité
Par Gautier Roos, France Télévisions, Direction de la Prospective A l'heure de la multiplication des sources et des nouveaux moyens d'informations, les nouvelles générations composent avec une mappemonde informationnelle qui n'a plus grand rapport avec celle de leurs parents. Publié cette semaine, le rapport américain How youth navigate the News Landscape scrute les comportements des jeunes vis-à-vis de l’info, et s’intéresse à l’influence des smartphones, des réseaux sociaux, et des algorithmes sur les habitudes de lecture. Evidemment, ces observations donnent des indications plus générales sur le nouvel écosystème de l’info, bien au-delà des classes d’âge (nous sommes tous aujourd’hui plus ou moins soumis aux biais algorithmiques et à l’omnipotence de Facebook). L'ère des flux et des timelines : « l’info par accident » Confiance en berne, mais conscience accrue Vers un TV revival ? Facebook : le live bientôt en perte de vitesse ? Qu’en conclure ?

http://www.meta-media.fr/2017/03/02/linfo-chez-les-jeunes-entre-scepticisme-et-lucidite.html

Related:  Esprit critiquemémoire suiteOptionNaviguer critiqueFact checking

Apprendre à apprendre: un voyage vers l’émancipation Serais-je victime du syndrome du premier de classe ou du prétentieux. Depuis quelques temps, je n’arrête pas de citer mes sources. Cela semble plus grave quand on pense que je semble être atteint du syndrome du #fact-checking. A l’heure des fausses nouvelles, il n’a jamais été aussi nécessaire d’apprendre à apprendre. C’est un exercice difficile car, tel un vaccin contre l’avarice intellectuelle, l’effort d’apprentissage donne chaud, coûte de l’énergie mais renforce celui qui l'accomplit.

Un jeu qui sensibilise aux fausses nouvelles Un texte de Maxence Matteau Amanda Warner a eu l’idée de créer Fake it to Make it lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, après avoir appris qu’un groupe d’étudiants macédoniens avait créé et alimenté une centaine de sites de fausses nouvelles. Cette nouvelle avait fait grand bruit aux États-Unis et certains observateurs ont affirmé que ces sites avaient joué un rôle de premier plan dans l’élection de Donald Trump. Je veux montrer aux gens la façon dont ces sites procèdent pour créer leur contenu et pour piéger les internautes.

Les mille et une ruses de l’industrie de la désinformation Enquête sur des méthodes employées par des sites trompeurs pour diffuser de fausses informations sans se faire prendre. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fake news qui circulent massivement en ligne ne tombent pas du ciel. L’examen détaillé de certaines de ces rumeurs par Les Décodeurs à l’occasion du lancement du Décodex montre que les artisans de la propagande déploient des méthodes de plus en plus ingénieuses. 1.

Bulgarie. Fabriquer ses propres “fake news” Des journalistes bulgares ont imaginé un “générateur de fausses nouvelles” qui permet de manière ludique de combattre la désinformation. Lancée à la veille des élections législatives dans le pays, leur initiative est devenue rapidement virale. Comment tordre le cou aux fake news ? Une plateforme imaginée par des journalistes bulgares propose une solution originale et simple à mettre en place : en en fabriquant.

Qu'est-ce que "l'astroturfing" ? A l’ère de la post-vérité, au milieu des fake news et alternative facts, émerge l’astroturfing. Cet anglicisme un brin barbare, qui évoquerait plutôt un délire mystique ou une nouvelle façon de lire son horoscope, fait référence à un procédé perfide qui sévit sur internet : la simulation d’une activité ou d’une initiative qui serait issue du peuple, en réalité montée de toutes pièces par un acteur souhaitant influer sur l’opinion. Fabrice Epelboin, qui a donné plusieurs cours à Sciences Po Paris sur la disruption sociale et politique apportée par les réseaux sociaux, nous éclaire sur ce phénomène qu’il étudie depuis plusieurs années. Le sujet d’abord ignoré puis dédaigné, a finalement obtenu plus de considération et une réelle légitimité : le Brexit, la montée des extrêmes, et l’élection de Donald Trump sont passés par là. Juste pour être certains d’avoir bien compris, pouvez-vous nous donner une définition complète de l’astroturfing ?

Val-d’oise : un nouvel outil pédagogique pour distinguer « le vrai du faux » des informations « Selon vous, cette information est-elle exacte ? », interrogent Marie-Laure et Ophélie, animatrices jeunesses du Centre d’information jeunesse (CIJ) du Val-d’Oise, basé à Cergy. Sur l’écran, un article titré « Kim Jong Un, chef d’Etat sud-coréen, allié surprise de François Hollande pour le respect des droits de l’Homme ». Cette question contient un piège puisque Kim Jong-Un est en fait le dictateur à la tête de la Corée du Nord. Elle fait partie d’un nouvel outil pédagogique interactif d’éducation aux médias et à l’information, intitulé « Le Vrai du Faux ».

Désinformation des médias: une totale malhonnêteté intellectuelle - PEUPLE DE FRANCE La manipulation de l’information par les groupes de pression dominants n’a jamais été aussi massive et efficace. Malgré l’apparente diversité des médias, il n’y a plus guère de journaux d’opinion, mais des organes concurrents, dépendant de leurs financeurs directs ou indirects et employant des journalistes formés dans le même moule. C’est donc la ressemblance qui l’emporte sur la différence. franceinfo junior. Peut-on tout dire et tout publier sur Internet ? Ce qui a été dit ou écrit sur les réseaux sociaux peut-il un jour se retourner contre nous et nous mener jusqu'à un procès ? C'est l'une des nombreuses questions soulevées par la récente affaire des tweets du journaliste et écrivain de 24 ans, Mehdi Meklat, dont les tenants sont résumés ici par notre rédaction. Ses tweets anciens et jugés injurieux, racistes ou homophobes ont été publiés sous le pseudo de Marcelin Deschamps, à partir de 2011. Dans un post Facebook, le jeune journaliste a présenté ses excuses et a expliqué que ce pseudo était devenu "un personnage de fiction maléfique", testant les limites de la "provocation" jusqu'à l'excès. Sur Internet, quelle liberté revient à l'internaute, dans quelles proportions et jusqu'à quelles limites... ou contraintes ?

découverte - monde et société - economie et politique - information et désinformation Le petit manuel de la vérification de l'information Avec la prolifération de fausses nouvelles sur internet, il est parfois difficile de s'y retrouver entre le vrai et le faux. Focus sur quelques astuces et outils pour vérifier l'information avec le Décodex, le kit pour dénicher les fausses informations mis sur pied par le journal français Le Monde. Info ou intox? Comment démêler le vrai du faux?

Related: