background preloader

Intox en série sur des pages Facebook d’extrême droite

Intox en série sur des pages Facebook d’extrême droite
Des pages qui soutiennent souvent ouvertement le Front national ont relayé des fausses informations ces derniers jours. Elles s’appellent On aime la France, La révolte des vaches à lait, ou encore Soutien national en bleu Marine. Ces pages Facebook militantes d’extrême droite réunissent chacune des centaines de milliers d’abonnés sur la plate-forme. Et à moins de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, elles se montrent particulièrement actives. Quitte à diffuser des informations erronées, voire complètement fausses. Florilège. Le retour d’une vieille intox sur Najat Vallaud-Belkacem La page Facebook France, ma patrie, ma nation (environ 140 000 abonnés) a partagé, le 21 février, un message diffusant ce qui est présenté comme une citation de Najat Vallaud-Belkacem sur RTL en 2006 : Il s’agit en réalité d’une fausse information persistante, déjà démentie par Les Décodeurs du Monde en 2015. L’affaire des « frais de bouche » d’Emmanuel Macron « cachée par les médias » ?

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/01/intox-en-serie-sur-des-pages-facebook-d-extreme-droite_5087453_4355770.html

Related:  hoaxFachosphèrePost-vérité

« Révélations de Snowden » sur des humanoïdes vivant sous terre : du canular à la fausse info Ou comment un article satirique américain de 2013 s’est transformé, au fil du temps, en « preuve » d’un incroyable secret aux yeux de toute une série de sites peu fiables. La vérité est ailleurs, ou plus précisément sous nos pieds. Une rumeur insistante, relayée par des dizaines de sites Internet adeptes des théories sur l’existence d’extraterrestres, affirme que des êtres humanoïdes vivraient dans le manteau de la Terre dans le plus grand secret, et assure que cette information serait validée dans les documents révélés par le lanceur d’alerte Edward Snowden. L’affirmation est pourtant complètement fausse, puisqu’elle est partie d’un canular d’un site satirique américain.

Stains dans le 93 : l’Etat offre la chambre d’hôtel à quinze roms expulsés d’un campement De Pierre Parrillo, Blogueur 26 février 2015 10660 Vues Pierre Parrillo Lutte contre les fausses informations : « Le Monde » partenaire du projet CrossCheck Une collaboration entre une vingtaine de médias, lancée par le réseau FirstDraft et le Google News Lab, doit permettre de réduire la portée des rumeurs circulant sur Internet. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Comment lutter efficacement contre la diffusion de plus en plus massive de fausses informations sur Internet et les réseaux sociaux ? Quand Marion Maréchal Le Pen relaie un fake sur Macron INTOX. «30% de la campagne de Macron financée par l’Arabie Saoudite ? Nous exigeons la transparence !» Dans un tweet publié aujourd’hui en début d’après-midi, Marion Maréchal-Le Pen a dénoncé la provenance d’une partie du financement d’En marche. A l’appui de son tweet, partagé plus de deux cent fois en quelques dizaines de minutes, un lien vers le site «Le Soir.info».

La « fachosphère » s’expatrie pour échapper à la justice Riposte laïque en Suisse, Fdesouche au Canada... des sites d’extrême droite sont hébergés à l’étranger. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Olivier Faye Les militants d’extrême droite aiment se définir comme « enracinés » : dans une culture, une histoire, un territoire… Mais il leur arrive parfois de prendre quelques libertés avec cet attachement revendiqué. Macron « financé par l’Arabie saoudite » : une intox massivement relayée par l’extrême droite Une fois mise en ligne, la fausse information a rapidement inondé les sites Internet d’extrême droite, Fdesouche en tête. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat C’est un cas d’école qui illustre bien les grosses ficelles de la fabrique des fausses nouvelles. De nombreux sites d’extrême droite ont relayé, jeudi 2 mars, des articles affirmant que la campagne d’Emmanuel Macron serait financée à « plus de 30 % » par « le royaume d’Arabie saoudite ». Sauf que la prétendue information est venue d’un faux article, inventé de toutes pièces.

L’intox du pompier « à l’œil crevé par la racaille » Un message largement partagé sur Facebook attire l’attention sur le sort d’un pompier blessé dans une manifestation. Avec une présentation erronée. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat « Théo la victime reçoit le soutien présidentiel, mais pas Quentin, le pompier à l’œil crevé par la racaille ? La « fachosphère » s’expatrie pour échapper à la justice Riposte laïque en Suisse, Fdesouche au Canada... des sites d’extrême droite sont hébergés à l’étranger. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Olivier Faye Les militants d’extrême droite aiment se définir comme « enracinés » : dans une culture, une histoire, un territoire… Mais il leur arrive parfois de prendre quelques libertés avec cet attachement revendiqué. Depuis plusieurs années, certains sites Internet de la « fachosphère » – cette nébuleuse très active de sites, blogs et forums, qui s’évertue à prêcher la parole « patriote » sur la Toile – sont hébergés à l’étranger, dans le but à peine voilé d’échapper à la justice française.

Trois fausses informations récentes qui ont influencé l’opinion Retour sur plusieurs cas d’intox qui ont massivement circulé en ligne, jusqu’à convaincre une part non négligeable de la population. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les fausses informations parviennent-elles modifier profondément l’opinion publique ? Des militants dénoncent l’omerta des médias sur l’agression d’un prêtre à Avignon… qui date de 2013 « Agression d’un prêtre lundi dernier, aucune info des médias », s’insurge un message d’un militant pro-FN, partagé des dizaines de milliers de fois sur Facebook. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat « Si les médias n’en parlent pas, on va s’en charger… » Corentin Clamens, un internaute qui se présente comme un soutien de Marine Le Pen au sein du collectif France Jeunesses (proche du FN), a partagé, mercredi 15 février, sur Facebook, un message dénonçant l’agression d’un prêtre « lundi dernier » à Avignon (Vaucluse). Fait dont aucun média n’aurait parlé, selon lui.

Related: