background preloader

Collectif Morts de la Rue

Collectif Morts de la Rue

http://www.mortsdelarue.org/

Related:  Projet maraudeSans-abrisdfExclusion / Intégration

Qui sont les SDF ? Qui sont les SDF en France ? Le sigle SDF, repérable dès le XIXe siècle sur les registres de police est aujourd’hui massivement employé en France pour désigner la population sans domicile fixe. Le mot intègre les significations de sans-logis (absence de logement), de sans-abri (victime d’une catastrophe), de clochard (figure pittoresque n’appelant pas d’intervention publique structurée), de vagabond (qui fait plutôt peur), ou encore de mendiant (qui sollicite dans l’espace public). Des hommes isolés (les clochards), des familles (les sans-logis de 1954) et des phénomènes assez différents (absence de logement, spectacle de la déréliction dans l’espace public, mendicité, etc.) sont ainsi assemblés dans une même appellation.

Miss SDF… expulsée de chez elle ! Faits divers Endettée, Thérèse, 60 ans, s’estime “piégée” par le concours EVERE Son élection à la tête du concours Miss SDF Belgique, en octobre 2009 à Tour et Taxis, représentait beaucoup pour Thérèse Van Belle, Schaerbeekoise de 60 ans. C’était, pour ainsi dire, un jour de lumière dans son quotidien bien grisâtre, fait de galères à répétition. Et si on faisait du problème SDF, une opportunité plutôt qu’un fléau?! 30 November 2012 à 17 h 01 min Je ne suis pas spécialiste en la matière mais je vais me permettre d’exprimer mes craintes personnelles. Les personnes sans-abri sont, comme le précise Lecairn, des personnes souvent qui ont perdu le lien avec une certaine partie de la société. Très souvent, suite à des troubles psychologiques, voire psychiatriques, ils sont petit à petit émargés de la « société » et puis littéralement mis à la rue. Lieu normalement « de vie », c’est aussi curieusement celui de la mort sociale.

La lutte contre les discriminations en France et en Europe Documents en ligne Documents internationauxDirectives européennesTextes de lois françaisArticles et commentaires Documents internationaux Déclaration universelle des droits de l'homme (Organisation des Nations Unies) 1948. Directives européennes Directive 2000/43/CE du Conseil du 29 juin 2000 relative à la mise en oeuvre du principe de l'égalité de traitement entre les personnes sans distinction de race ou d'origine ethnique (Eur-Lex, Europa) Pourquoi les sans domicile fixe refusent-ils d’être pris en charge ? 20 janvier 2009 - Certains sans domicile fixe refusent parfois, au péril de leur vie, l’hébergement en centre d’urgence. Comment comprendre les raisons qui les conduisent à ce choix ? Une analyse de Julien Damon, Professeur associé à Sciences Po. Une partie des sans domicile fixe (SDF) refusent les services proposés pour les aider. Le problème se pose de manière criante en hiver lorsqu’en période de grand froid, certains mettent de la sorte leur vie en péril. Ces rejets sont souvent le fait des personnes visiblement les plus en difficulté, pour lesquelles ont été légitimés et montés depuis une vingtaine d’années les services chargés de traiter les problèmes dits de « grande exclusion ».

Miss SDF, pauvre mais propre Il est peut-être bel homme, peut-être jeune, mais il a replié une jambe contre lui et posé le front sur le genou ne donnant à voir aux rares regards des passants qu’un bonnet de laine sombre. Pas plus que lui, le chien noir qui dort, à moitié enfoui sous une couverture, ne lève un œil vers la pièce qui tombe. L’homme ne la récupère qu’assuré que personne ne le regarde. On est le 12 octobre, on ressort la garde-robe d’hiver. Dans quel abîme de désespoir et de honte doit-il être noyé pour ne pas oser lever les yeux, lancer comme certains un bonjour, merci, passez une bonne journée qui les inscrivent dans un échange ? Une pièce, un souhait. Soutien à Giuseppe Belvedere : écoutez-le, soutenez-le « Ce que je veux, c'est une enquête approfondie sur les conditions de mon expulsion » demande Giuseppe. « J'ai toujours payé mon loyer, j'avais un dossier médical en ma faveur, mais le juge a décidé de m'expulser quand même... J'ai formé un pourvoi en appel in extremis - avec une aide juridictionnelle accordée à la dernière minute et un huissier qui m'a coûté 160 € mais le jugement a été confirmé. Mon avocat était furieux, voulait aller plus loin... A-t-il eu des pressions ? Je n'ai plus eu de ses nouvelles... » Alors pourquoi un avocat ?

Le film : deux siècles d'histoire de l'immigration en France Riche de 350 photographies et documents d’archive, ponctué d’extraits sonores, ce film retrace en quarante minutes deux siècles d'histoire de l’immigration en France. Cette seconde version du film sur « L’histoire de l’immigration en France » est en ligne depuis juillet 2006. Ecrite par des historiens membres du comité scientifique du Musée, riche de 350 photographies et documents d’archive, ponctuée d’extraits sonores, elle retrace en quarante minutes deux siècles d’immigration : les vagues successives d’arrivées d’immigrants et de réfugiés, la mise en œuvre des politiques publiques et les questions de nationalité, les réactions de l’opinion publique entre xénophobie et solidarité, le travail et les métiers de l’immigration, les combats menés en commun en temps de paix comme en temps de guerre, les modes de vie et les questions culturelles. Vous pouvez approfondir les différentes périodes et thématiques traitées en consultant des dossiers thématiques plus détaillés. Crédits

PHOTOS. Lee Jeffries, les yeux dans les yeux avec les SDF- 21 mars 2014 Ce sont ceux que l'on ne regarde pas. Ceux auxquels on ne parle pas. Ceux à qui l'on offre parfois une pièce, ou son sourire gêné, et que l'on oublie vite. Cette fois-ci, pourtant, la chose n'est pas si évidente. Espace de parole L’espace de parole est une des missions du centre d’appui régional. Il consiste en l’organisation de réunions régulières comprenant des personnes sans logis (ou l’ayant été) et de travailleurs sociaux. Le projet comprend le soutien de lieux d’expressions de ce type à l’intérieur de services d’aide (maisons et centre d’accueil, accueil de jour, …)

ASSOCIATION EQUALITY - ZERO SDF ZERO MORTS DE LA RUE 141.500 personnes En France sont sans domicile (Chiffres Année 2015). Nous notons également : 411.000 personnes vivent chez des tiers. 120.000 expulsions ont eu lieu en 2013 Le nombre de SDF a augmenté de 50% en dix ans. Et les profils se sont diversifiés : outre les familles, dont le nombre a bondi, on retrouve de plus en plus de jeunes à la rue, des demandeurs d'asiles, et des malades psychiatriques

Related: