background preloader

Sans-abri

Facebook Twitter

Ressources sur les personnes qui vivent dans la rue, sans-abri, mendiants, et leur secteur d’aide à Bruxelles. Dans le cadre de la parution en décembre 2014 de la revue Bruxelles Informations Sociales, n°172 "Bienvenus dehors !

Sans-abri et espace public" qui approfondit la recherche-action de l’asbl Diogenes « Enjeux et conséquences des personnes sans-abri dans le métro ». Sans-abri et espaces publics/Daklozen en openbare ruimten. Métro-Liens/Metro verbindingen. Asbl DIOGENES vzw. BIS n°172 : "Bienvenus dehors !" La bibliographie SDF sur Brudoc. Brudoc.be : l'actualité bibliographique du secteur social-santé.

Qu’est-ce qu’un sans-abri ? A Bruxelles et en Belgique, les analyses ont longtemps été calquées sur la catégorisation de Maryse Bresson qui, en 1998, distingue « trois mondes de la marginalité qui se succèdent dans un processus de dégradation » : la « galère », la « zone » et la « cloche ».

Qu’est-ce qu’un sans-abri ?

La première catégorie regroupe les personnes qui, à un moment de leur existence, connaissent une rupture brutale, perdent leur logement, mais arrivent à rebondir plus ou moins rapidement. Combien de sans-abri à Bruxelles ? En Région bruxelloise et à l’échelle du pays, les analyses sur le sans-abrisme se distinguent par l’absence de dénombrement fiable et le manque de consensus sur la définition du sans-abri, et donc sur les grilles statistiques pertinentes.

Combien de sans-abri à Bruxelles ?

A défaut de recensement officiel, les chiffres disponibles ne sont que des estimations. Des estimations à considérer avec d’autant plus de délicatesse que la population concernée est volatile, difficilement définissable et aux contours flous. A Bruxelles, l’association La Strada a organisé deux recensements, en 2008 et 2010. Mais in fine, le travail ne reprend que les sans-abris « visibles », « dénombrables », « qui affichent leur statut ». Or, on le sait, le phénomène est souvent caché, invisible, et se vit dans l’anonymat des biographies individuelles. Vivre sans chez soi. Vidéo Questions à la Une. Vidéo : ces gens qu'on ne connaît pas beaucoup. Hope in station : dans les gares. De janvier 2010 à décembre 2011, l’Agence nouvelle des solidarités actives a piloté le projet d’expérimentation sociale « HOPE in stations » (HOmeless People in European train stations), financé par la Commission Européenne dans le cadre de du fonds PROGRESS.

Hope in station : dans les gares

Le projet « HOPE in stations » rassemblait les parties prenantes de sept gares européennes : Paris Nord-Est-Magenta, Brussels Central, Roma Termini, Berlin Zoo, Madrid Atocha, Warsaw Central and Luxembourg Central. L’objectif était d’associer les autorités locales, les associations accompagnant les personnes sans abri et les entreprises ferroviaires dans une collaboration approfondie pour améliorer l’aide apportée aux personnes sans abri dans chaque pays. Cela s’est traduit par la mise en place d’un nouveau dispositif : le référent social en gare. Sans-abri, SDF : l'errance aujourd'hui (1ère partie) - Bruxelles Santé. Mais pourquoi parler d’errance et ne pas recourir au terme de SDF ou à celui de sans-abri ?

Sans-abri, SDF : l'errance aujourd'hui (1ère partie) - Bruxelles Santé

Essentiellement pour ne pas focaliser l’attention sur les individus. Car, même si c’est toujours un parcours individuel (fait de manques fondamentaux, de violence, d’échecs répétés, de ruptures) qui conditionne l’errance, il s’agit aussi– on ne peut plus se le cacher – d’une problématique collective, d’une « question de société » liée à des conditions structurelles d’ordre politique, économique et institutionnel. La seconde raison est plus anecdotique : ce choix permet d’éviter le terme de « sans-abrisme », que non seulement le dictionnaire de l’ordinateur souligne en rouge mais qui s’inscrit dans la litanie de néologismes fatigants que l’époque fabrique en continu. L’errance humaine existe certes depuis toujours, à commencer par les sociétés de pasteurs et chasseurs nomades.

Sans-abri, SDF... : l'errance aujourd'hui à Bruxelles (2ème partie) - Bruxelles Santé. En janvier 2001 paraissait le rapport d’une recherche commanditée par la COCOM au Groupe d’Etude sur le Racisme, les Migrations et l’Exclusion (GERME) [1], un document qui fait toujours référence aujourd’hui.

Sans-abri, SDF... : l'errance aujourd'hui à Bruxelles (2ème partie) - Bruxelles Santé

Les professionnels qui y sont interrogés s’accordent sur un point au moins : le nombre de lits d’hébergement ne peut pas être déterminé par le seul critère climatique, même si le froid est évidemment un facteur aggravant. L’organisation du secteur doit être repensée en d’autres termes parce que les sans-abri ont besoin d’un lit en toutes saisons, que leurs conditions de vie ne sont pas forcément meilleures en été [2], et que le nombre de demandes varie en fonction de facteurs non saisonniers (p. ex. l’afflux de candidats réfugiés). Tous aux abris! Cartographie de la première ligne. Infirmiers de rue. Santé mentale et exclusion sociale. Aide des CPAS aux sans-abri. AMA asbl : Fédération des maisons d'accueil et des services d'aide aux sans-abri.

La Strada. Un Centre d'appui au service des acteurs sociaux et politiques A Bruxelles, comme dans d'autres grandes villes, vivre sans abri, sans « chez soi » est la réalité quotidienne éprouvante de personnes aux profils, aux parcours et aux situations diversifiés.

La Strada

La multiplicité des problématiques rencontrées a pour conséquence que de nombreux services publics et privés leur proposent différents types d'aide. Pour assurer une plus grande cohérence d'action sociale, le Collège Réuni de la Commission Communautaire Commune de Bruxelles-Capitale a créé un outil d'aide à la décision politique, de soutien à la mise en réseau des acteurs sociaux et de soutien aux projets et idées innovantes : le Centre d'appui au secteur bruxellois d'aide aux sans-abri. Le Centre d'appui la Strada favorise les articulations indispensables avec les autres secteurs pour mener des politiques de prévention et d'insertion durables (santé , logement, emploi, etc.) et soutient les pratiques professionnelles des intervenants. Fédération Bico. La Fédération Bico occupe une position centrale au sein du secteur bruxellois de l’aide aux personnes sans-abri, secteur réorganisé en 2007 avec la création d’un centre d’appui, l’asbl La Strada, et la restructuration cette année du Comité de concertation.

Fédération Bico

En tant que fédération des institutions bicommunautaires de l’aide aux sans-abri, elle se doit d’intervenir auprès des pouvoirs publics et des organes de concertation sociale, en la faveur des intérêts de ses membres. D’autre part, elle rassemble et défend leurs points de vue quant aux enjeux propres au secteur. Un coup d’œil aux activités de la Fédération Bico permettra au lecteur de se familiariser avec le secteur bruxellois de l’aide aux sans-abri et les questions qui le traversent. Le secteur bruxellois de l’aide aux personnes sans-abri rassemble une multiplicité d’acteurs qui eux-mêmes proposent des services très diversifiés. Ixelles: un dispositif anti-SDF a été installé chez Delhaize.

Les sans-abri du quartier Flagey qui en avaient pris l’habitude devront trouver un autre endroit où se poser que les bords de pierre du Delhaize de la rue de Hennin.

Ixelles: un dispositif anti-SDF a été installé chez Delhaize

Vendredi dernier, d’importantes plaques inclinées ont été montées à cet endroit par la chaîne de supermarchés, interdisant à quiconque de s’y installer. Une nouveauté accueillie avec indignation par les habitants du quartier qui, déjà, commencent à se mobiliser. « Il y a quelques jours des gens utilisaient ces pierres pour s’y allonger et dormir « un peu à l’abri du froid ». Le guide pour les sans-abri. Ce guide pratique et concis a été rédigé à l’attention des personnes qui n’ont plus de toit ou qui craignent de ne plus en avoir bientôt.

Le guide pour les sans-abri

Si vous vous trouvez dans cette situation, vous devez savoir quels droits vous pouvez faire valoir pour envisager un avenir meilleur. Ce guide est une version mise à jour qui comprend les informations les plus récentes concernant les choses auxquelles vous avez droit et les services auxquels vous pouvez vous adresser. Expulsions de logement et sans-abrisme - approche juridique. Recherche menée par Nicolas BERNARD et Laurent LEMAIRE (Facultés universitaires Saint-Louis) pour le compte de l’Observatoire de la Santé et du Social.

Expulsions de logement et sans-abrisme - approche juridique

La prévention des expulsions et le soutien au (re)logement des personnes sans-abri forment une stratégie importante dans la lutte contre la pauvreté. Cette matière complexe comporte des aspects juridiques importants. En complément au cahier thématique du rapport bruxellois sur l’état de la pauvreté 2010 relatif au “Vivre sans chez soi”, l’Observatoire a demandé à l’équipe de recherche de Nicolas BERNARD de développer clairement les aspects juridiques de la problématique et de formuler des pistes dans la lutte contre le sans-abrisme. Ce travail existe sous forme de rapport de recherche « Expulsions de logement et sans-abrisme en Région de Bruxelles-Capitale.

Une approche juridique transversal ». Téléchargez le rapport de recherche. Accès au logement dans l'aide aux sans-abri. Housing First. Femmes, précarité et logement. Familles sans domicile, enfants sans chez soi. Combien de personnes mendient à Bruxelles ? Salauds de pauvres. Mendicité des enfants: réflexions. Cachez ce mendiant que je ne saurais voir. Les familles migrantes, dites roms, en errance à Bruxelles.

La crise de l'accueil. Samusocial - 0800/99.34. SDF : un fait d’hiver ? » La misère est plus belle au soleil « , » Moi, si j?? Étais sans abri, j?? Irais dans le sud de la France! « . Voila quelques réflexions que l’on peut entendre ça et là au sujet de nos sdf. En tant que travailleur dans le secteur d’aides aux sdf, après avoir vu de nombreux hivers se succéder et se ressembler, j’ai décidé d’y consacrer ces quelques heures de travail, qui finalement ne sont pas grand-chose aux regards des enjeux. Avant de commencer à vous parler de ce lien, il sera nécessaire d’abandonner certaines évidences, comme « l’hiver il fait froid » afin de remettre en question les causes d’un problème, plutôt que de tenter interminablement de répondre aux conséquences. Les médias comme vecteur d’un mythe Le mois de novembre arrivé, la presse commence tout doucement à nous rappeler qu?? Containers pour SDF avec chien en hiver. Par: rédaction 5/12/13 - 15h47 Source: Belga © belga.

En marge du plan hivernal, le prince Laurent a ouvert, jeudi à 10h30, à proximité de la gare centrale, rue des Sols, à Bruxelles, 4 boxs de 16 places pour l'accueil des personnes sans abri qui vivent avec un chien. L'hébergement est mixte. Deux containers de 3 mètres sur 6 ont été transformés en dortoirs, de 8 places chacun. Espace de parole. L’espace de parole est une des missions du centre d’appui régional. Il consiste en l’organisation de réunions régulières comprenant des personnes sans logis (ou l’ayant été) et de travailleurs sociaux. Le projet comprend le soutien de lieux d’expressions de ce type à l’intérieur de services d’aide (maisons et centre d’accueil, accueil de jour, …) L’espace de parole participe à la Concertation régionale dont l’objectif est de favoriser la prévention de l’arrivée à la rue, la qualité des services rendus aux sans-abri, ainsi que leur réinsertion.

Arguments. La Voix de la Rue - Emission radio de Douche Flux. Revendications de (pré-)sdf bruxellois. Collectif Morts de la Rue. Un adieu digne pour tous. Love-room pour sans-abri : des ébats au débat. Le projet d’ouvrir une Love-room pour sans-abri à Bruxelles ne laisse pas indifférent. Pour certains, il passe à côté des vrais enjeux de la rue, à commencer par la violence faite aux femmes. Pour d’autres, il ouvre une brèche dans ce grand tabou institutionnel qu’est la sexualité des sans-abri. « Faire l’amour dans la rue, c’est impossible », s’exclame Mathilde Pelsers. Elle propose donc de créer, via son asbl Corvia, une Love-room pour sans-abri. Un lieu mis à disposition pour que ces derniers puissent avoir des relations sexuelles en toute intimité. Concertation - Maisons non reconnues. Miss SDF Belgique. Miss SDF, pauvre mais propre. Il est peut-être bel homme, peut-être jeune, mais il a replié une jambe contre lui et posé le front sur le genou ne donnant à voir aux rares regards des passants qu’un bonnet de laine sombre.

Pas plus que lui, le chien noir qui dort, à moitié enfoui sous une couverture, ne lève un œil vers la pièce qui tombe. L’homme ne la récupère qu’assuré que personne ne le regarde. On est le 12 octobre, on ressort la garde-robe d’hiver. Miss SDF… expulsée de chez elle ! Des villes anti-sdf : un mobilier pas très urbain! Pics métalliques, plots en béton, jardins de cactus, éclairage perturbant… Sous couvert de design, le mobilier urbain s’arme de tout un arsenal anti-SDF. Mesurer le sans-abrisme en Europe. Actions SDF. Bibliothèque pour tous, précaires et exclus compris. Publics sans-abri en bibliothèque publique (mémoire de fin d'étude) Beaubourg, refuge des SDF. Animation en bibliothèque avec des SDF - Lyon. Petit flash sur une action emblématique lyonnaise pour améliorer la cohabitation entre divers types de publics L’opération « Contes de SDF » entendait faire accepter par tous les publics les SDF séjourneurs, parfois avinés, parfois dormeurs, que connaît toute bibliothèque de grande ville.

En partenariat avec le bibliobus urbain, le foyer de réinsertion Relais SOS et l’atelier de reliure de la Bibliothèque, les bibliothécaires ont voulu reconnecter les SDF avec leur histoire, recréer du lien social et modifier les regards portés sur eux. L’affaire a commencé par un atelier d’écriture au Relais SOS. Elle s’est poursuivie par des ateliers numériques organisés à la bibliothèque : chacun a appris les fonctions de base permettant de saisir au clavier son récit de vie.

Une bibliothèque nomade pour les sans-abri. Fictions sur les SDF - Booknode.