background preloader

« Dessine-moi une île ! » - François Arnal

« Dessine-moi une île ! » - François Arnal
Cet exercice de « cartographie mentale » est proposé en tout début d’année, en classe d’hypokhâgne (lettres supérieures), afin — avant de se lancer dans l’étude des programmes —, de faire découvrir aux élèves le poids des représentations, de la subjectivité et, ce n’est pas le moins important, de l’imaginaire géographique. C’est l’occasion de déconstruire les représentations spatiales et l’image classique de la géographie afin d’ouvrir plus largement le champ des outils possibles et les concepts de la géographie. 1 - Le contexte de l’exercice C’est donc dès la deuxième séance que nous nous sommes attelés à « l’exercice cartographique et paysager ». En septembre 2015, il y avait 49 élèves (bac ES/S/L) — 13 garçons et 36 filles. Dessinez-moi une île ! Pendant que les élèves dessinent, le professeur rédige une liste de mots, et la remet retournée à une élève. Les croquis sont photographiés et téléchargés sur un site de partage. Pourquoi la géographie ? Une plage et une île. 1. 2. 3. 4. 5. 6. Related:  CartographieEvaluations communes - Croquisréforme

Quels outils pour la cartographie numérique avec les élèves ? Il convient tout d'abord de rappeler que la cartographie à la main a encore de beaux jours devant elle : un bon cartographe sait d'abord se servir de ses crayons de couleurs, comme en témoigne chaque année le concours de cartographie pour collégiens et lycéens. En cartographie, le numérique nécessite une prise en main qui peut être longue et difficile, or l'outil ne doit pas prendre le pas sur la réflexion. La difficulté de la prise en main conditionne donc en partie le choix de l'outil en fonction des capacités de l'utilisateur. Les pistes suivantes peuvent être explorées ; si les pistes 3 et 4 risquent de s'avérer trop difficiles pour le niveau lycée. 1. Les logiciels de traitement de texte ou de présentation de diapositives, par exemple ceux des suites Open office ou LibreOffice, proposent souvent des fonctions de dessin vectoriel assez riches. 2. 3. Le module Datawrapper (en anglais) permet de concevoir facilement des cartes à partir de l'immense base de données d'OpenStreetMap. 4.

Raconter, sous forme cartographique, le voyage de Magellan et del Cano Ce travail entre dans le thème 3 des programmes d’histoire de la classe de Cinquième (« Le monde au temps de Charles Quint et de Soliman le Magnifique ») ainsi que dans la formation à quatre des sept compétences du cycle 4 en Histoire-Géographie : pratiquer les différents langages de l’histoire-géographie ; raisonner, justifier une démarche et les choix effectués ; se repérer dans le temps : construire des repères historiques ; se repérer dans l’espace : construire des repères chronologiques. Selon la forme choisie du cours, les compétences "coopérer, mutualiser" ainsi que "s’informer dans le monde du numérique" peuvent être mobilisées. Cette séance propose en outre une démarche qui entre pleinement dans le cadre des dispositifs d’AP. Lorsque cette séance a été faite lors du 3e trimestre de l’année scolaire 2017-2018, les élèves avaient deux ans de formation à la production en autonomie de récits historiques et de cartes (avec fonds de carte vierges photocopiés).

Nouveaux programmes du Lycée - Histoire Géographie Limoges mardi 19 janvier 2021 HGGSP en Terminale : thème 6 Thème 6 du programme : "L’enjeu de la connaissance". HGGSP en Terminale : thème 5 Thème 5 du programme : "L’environnement, entre exploitation et protection : un enjeu planétaire". samedi 16 janvier 2021 HGGSP en Terminale : thème 4 Thème 4 du programme : "Identifier, protéger et valoriser le patrimoine : enjeux géopolitiques". HGGSP en Terminale : thème 2 Thème 2 du programme : "Faire la guerre, faire la paix : formes de conflits et modes de résolution".

L’épreuve de croquis au bac (réforme 2019) : premières réflexions Une nouvelle épreuve La réforme 2019 du bac et de ses épreuves introduit pour les E3C une possible épreuve de croquis inédite ainsi définie : « Lorsque la production graphique est un croquis, ce croquis est réalisé à partir d’un texte élaboré pour l’exercice qui présente une situation géographique. Un fond de carte est fourni. Le titre et l’organisation du texte indiquent de grandes orientations pour la réalisation du croquis ». En formation, il a bien été précisé que le texte pouvait être construit par l’enseignant à partir de diverses sources. Il m’a paru intéressant, en fin d’année de seconde, de travailler avec les élèves pour essayer de poser les bases d’une méthodologie et renforcer leurs compétences cartographiques. Quelle méthodologie ? Dans le cadre du cours sur l’énergie, j’ai préparé un document sur le marché du pétrole (sans doute un peu long pour un document d’E3C). Définir une légende organisée à partir du texte ;Choisir les figurés ;Réaliser la carte. Analyse sur TNI

Pourquoi les projections icosaédriques ont tendance à nous fasciner Vous n'avez peut-être pas remarqué, mais la carte choisie pour illustrer la page d'accueil du blog Cartographie(s) numérique(s) est un extrait de la projection Fuller. Ce choix n'est pas dû au hasard. Cette projection cartographique n'a ni Nord ni Sud, ni haut ni bas, ni centrage ni cadrage prédéfinis. Un icosaèdre est une forme particulière de polyèdre avec 20 triangles équilatéraux de même dimension (εἴκοσι en grec voulant dire vingt). L'avantage de cette projection est de subir très peu de distorsions. Ce planisphère implique une perception de lecture universelle, sans hiérarchisation des terres émergées. Depuis la projection Fuller de 1954, beaucoup d'autres projections polyédriques ont été mises au point. Une projection polyédrique intéressante et de plus en plus utilisée est la projection de Waterman (1996). Boris Müller donne des conseils pour construire soi-même une carte esthétique à partir d'une projection Waterman en papillon.

Un exemple de situation d'évaluation en géographie type E3C : transformer un texte en croquis - la Silicon Valley | Histoire La réalisation d'un croquis à partir d'un texte constitue l'une des nouvelles épreuves prévues dans le cadre des épreuves communes de contrôle continu (B.O des E3C) L'objet de cet article est d'aporter, en plus d'une proposition de sujet, une réflexion sur l'évaluation dans le cadre d'une progressivité entre la première et la terminale. Cette proposition s'inscrit dans le thème 2 : Une diversification des espaces et des acteurs de la production (12-14 heures) et il fait partie des étude de cas possibles : La Silicon Valley : un espace productif intégré de l’échelle locale à l’échelle mondiale. Le programme insiste tout particulièrement sur la métropolisation et la littoralisation des espaces de production ainsi que sur les flux immatériels et l'économie numérique. Cette étude de cas permet donc d'aborder de nombreux aspects de ce chapitre. Texte support pour les élèves, consigne et fond de carte Comme indiqué dans le B.O le texte est élaboré pour l'exercice. Indications sur les attentes

Ressources de Géoconfluences pour le programme de géographie en première générale (sept. 2019) Recomposition dans le glossaire Thème 1 : La métropolisation : un processus mondial différencié Dossier : De villes en métropoles (ouvert en 2003, dernier ajout 2018) + glossaire Les villes à l’échelle mondiale : le poids croissant des métropoles Des métropoles inégales et en mutation La France : la métropolisation et ses effets Le dossier Lyon, espaces et échelles d'une métropole européenne | glossaire du dossier | atlas Thème 2 : Une diversification des espaces et des acteurs de la production Les espaces de production dans le monde : une diversité croissante Métropolisation, littoralisation des espaces productifs et accroissement des flux La France : les systèmes productifs entre valorisation locale et intégration européenne et mondiale Thème 3 : Les espaces ruraux : multifonctionnalité ou fragmentation ? Samuel Depraz, « Habiter les espaces de faible densité : impensés et richesse des "vides" », 2020. La fragmentation des espaces ruraux Affirmation des fonctions non agricoles et conflits d’usages

Visualiser les déformations cartographiques avec les indicatrices de Tissot Une projection cartographique est une transformation systématique des latitudes et longitudes des lieux sur la surface d’une sphère ( ou presque comme la Terre ) dans des emplacements sur un plan pour réaliser une carte. Toutes les projections cartographiques déforment la surface d’une certaine façon. Selon le but de la carte, certaines distorsions sont acceptables et d’autres pas, donc différentes projections cartographiques existent afin de préserver certaines propriétés de la sphère au détriment d’autres propriétés. Le cartographe français Nicolas Auguste Tissot a inventé en 1851 un système étonnamment simple pour visualiser ces déformations. Son idée a été de placer sur les cartes des cercles espacés régulièrement auxquels sont appliqués les même déformations que celle que subissent la carte, se transformant en ovales et leurs rayons devenant plus important lorsque la projection donne plus d’importance à une région.

Situation d'évaluation : évaluer une production graphique en histoire | Histoire En histoire, le recours aux productions graphiques est très répandu. Il permet de construire la pensée, le savoir. Il constitue également un outil de choix dans le travail de mémorisation et l’accompagnement de l’élève vers un travail personnel efficace. Le travail entamé au cycle 3 est approfondi au cycle 4 : ce sont des situations historiques plus complexes qui vont faire l’objet de productions graphiques réalisées progressivement en autonomie par l’élève. Des critères de réussite La définition de critères permet de construire une progression des apprentissages pour l'élève. Une méthode ou un tableau abondés progressivement permettront à l'élève de décomposer chacune des tâches associée à cette production graphique pour arriver à la réalisation complète en fin d'année. Les étayages constituent des exemples qui permettent d'introduire une différenciation tout en maintenant une tâche commune à tous les élèves. Evaluer une production graphique schématique

Propositions académiques sur les nouveaux programmes de lycée : géographie | Histoire - Géographie - Enseignement moral et civique Aller au contenu principal Propositions académiques sur les nouveaux programmes de lycée : géographie L'équipe de formateurs académique, accompagnée par les IA-IPR, a conçu plusieurs ressources pour l'accompagnement à la mise en oeuvre des programmes de géographie. Vous trouvez dans la partie "géographie" un diaporama support aux formations qui explicite les enjeux en terme de savoirs et de savoir-faire des nouveaux programmes de seconde et de première. Il détaille dans un second temps la démarche de mise en oeuvre du thème 2 de première 'Une diversification des espaces et des acteurs de la production", en proposant des pistes pour une étude de cas sur la Silicon Valley. Une comparaison est effectuée avec les programmes de série technologique sur le même thème et quelques ressources sont enfin présentées, dont le site Géoimage. Ressources 2018 - 2019 Présentation IA-IPR Géographie Une progression sur la notion de métropole Une progression sur les notions de migration et de mobilité

Géographie et prospective – « des ressources et des outils pour enseigner la géographie et la prospective La prospective territoriale et urbaine est à la fois une attitude et une ingénierie. En tant qu’attitude elle désigne un souci collectif pour comprendre et relever les enjeux qui engagent l’avenir d’un espace. En tant qu’ingénierie elle permet d’opérer les réagencements cognitifs, idéologiques, imaginaires, organisationnels, sociaux, spatiaux, politiques qui permettront de se positionner sur ces enjeux fondamentaux, d’imaginer un projet territorial adapté et de le mettre en oeuvre. En un demi-siècle, la prospective s’est largement renouvelée et son entrée dans les classes y contribue encore. Travaillée conjointement par des praticiens de la prospective (CGET), des chercheurs (Espé de Lille, IFE) et des membres de l’Éducation nationale (Académie de Lille), elle a donné lieu à l’élaboration de projets pédagogiques.

Quel croquis en géographie au baccalauréat à partir de 2020 ? Le cadrage incertain d’une nouvelle épreuve scolaire 1 Pour un aperçu de cette réforme, voir au lien suivant : (...) 1La réforme du lycée général et technologique de 2019 modifie l’organisation des enseignements et des études dans les lycées1. La géographie reste associée à l’histoire, avec laquelle elle apparaît aussi dans un nouvel enseignement de spécialité en classe de première et de terminale : l’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques. L’histoire-géographie figure dans le tronc commun de la seconde puis de la première générale pour trois heures hebdomadaires. À ce titre, elle fait partie des disciplines évaluées en contrôle continu, lequel compte pour 40 % de la notation finale ; les 60 % restants étant réservés aux enseignements de spécialité. 2Mais ce qui va nous intéresser ici est le traitement du croquis, traditionnellement associé aux épreuves du baccalauréat en géographie, dont le cadrage vient de changer. 7Que s’agit-il de faire ? Figure 1. Figure 2.

Related: