background preloader

Demain le film présenté par Cyril & Mélanie

Demain le film présenté par Cyril & Mélanie
The project There will be a full English version of the film. The Kiss Kiss Bank Bank system only allows one video to cover the French and English versions of the campaign page, so we had to subtitle it! An big thanks to everyone who has been contributing to project, to the many people who are behind us, encouraging us and telling us how necessary this film is. We are very touched, amazed and greatly strengthened by all of this positive energy. On May 27th we launched this campaign because we needed to start filming, and we had to supplement the financing we hoped to receive from our film and television partners. We’re finding out just how deeply the subjects we’re trying to explore (societal change, ecology…) resonate with people, in a time when we’re seeing our democracies, economies and ecosystems shaken by increasingly serious crises. We’ve been getting lot of questions, asking if it’s possible to keep sending contributions. Cyril & Mélanie We get back on the road. J. Why fund it?

https://www.kisskissbankbank.com/demain-le-film

Related:  DEMAIN le filmECONOMIE ET ENVIRONNEMENTTENDANCES ET FUTURanthonymescontrat

La transition énergétique s'impose comme sujet prioritaire de la future Commission La transition énergétique européenne revient sur le devant de la scène au lendemain des élections européennes. La transition énergétique en Allemagne pourrait servir de modèle. Un article d'EurActiv Allemagne. « Nous sommes maintenant dans une phase décisive », a déclaré Oliver Geden, de la Fondation science et politique (SWP) à l'occasion d'une conférence à Berlin sponsorisée par KPMG Global Energy Institute Europe, Moyen-Orient et Afrique. Les discussions se sont avant tout concentrées sur l’approche actuelle en matière de politique énergétique dans l'UE et la nécessité de mettre en place une intégration plus importante.

Comment clouer le bec à un ami raciste ? Tout d’abord, ce sont les pays du sud qui accueillent le plus d’immigrés et de réfugiés. L’immigration massive, si tant est qu’on puisse qualifier y accoler le qualificatif "massive", c’est d’abord et en majorité en direction des pays du sud. Dans un pays, mise à part des pays totalitaires (et encore…), Il y a des gens qui viennent et d’autres qui partent. Il y a des étrangers et Français venant en France, et des étrangers et français quittant la France. Ensuite, l’immigration n’est pas une. Le système « zéro déchet » de San Francisco en 7 questions Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard San Francisco s'est engagée en 2002 à parvenir au « zéro déchet » d'ici à 2020. La ville californienne a depuis pris une série de mesures et dépasse désormais les 80 % de détritus recyclés ou compostés. >> Lire le reportage : Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet »

Onze logiques économiques qui changent le monde Source image : Tout changement social doit concevoir son économie. Et alors que s’ouvre aujourd’hui à Paris le OuiShareFest, premier événement européen entièrement dédié à l’économie collaborative, j’avais envie de donner suite à ce billet et faire le point sur un ensemble de termes qui reviennent souvent dans l’actualité pour qualifier les modèles économiques émergents et à venir qui cherchent à fournir des réponses aux enjeux du siècle. L’économie coopérative

François Roddier par-delà l’effet de la Reine Rouge Un astrophysicien français réinterprète l'évolution de l'univers, de la vie et des sociétés humaines à partir de la thermodynamique, et découvre le monstrueux piège à nous tendu. Révolutionnaire ? "Ici, voyez-vous, il faut courir le plus vite possible pour rester sur place", dit la Reine Rouge dans De l'autre côté du miroir, le second tome des aventures d'Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Pour faire face à l'épuisement des champs pétroliers entrés en déclin, l'industrie de l'or noir doit sans cesse mettre en production des ressources nouvelles intactes : l'équivalent de quatre Arabies Saoudites supplémentaires à dénicher en seulement dix ans d'après la compagnie Shell, soit rien de moins que la moitié de la production mondiale actuelle.

Des algues remplacent le pétrole dans la fabrication du plastique - CitizenPost Comme Nikola Tesla en son temps, Rémy Lucas est un de ces ingénieurs qui construisent le monde de demain. Tout en créant son entreprise Algopack, il a inventé un plastique à base d’algues qui a la faculté d’être 100% biodégradable ! Conçu par l’ingénieur breton Rémy Lucas, l’Algopack est un plastique à l’allure tout à fait normale, il est presque impossible de le différencier des plastiques à base d’hydrocarbure. Comment San Francisco s'approche du « zéro déchet » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard (San Francisco, envoyé spécial) Le soleil n'est pas encore levé qu'un étrange ballet commence. Chacun à leur tour, des dizaines de camions viennent déverser des tonnes et des tonnes de restes de nourriture, d'herbe coupée, de branchages. Un mois plus tard, ces déchets organiques ressortiront sous la forme d'un riche compost aussi fin que du sable. Ici, à Vacaville, à une heure de route au nord de San Francisco, se joue quotidiennement une partie essentielle de l'objectif que s'est fixé la ville californienne : parvenir, d'ici à 2020, à zéro déchet non recyclé ou composté, évitant ainsi d'utiliser des décharges ou des incinérateurs, très polluants.

Professionnels seniors bénévoles au service des entreprises, administrations, associations MissionsNotre mission : conseiller et accompagner Ecti est une association de seniors bénévoles qui réalise des interventions multidisciplinaires auprès des entreprises, administrations, collectivités, jeunes, associations, etc. Cette association reconnue d'utilité publique a pour vocation de : Quoi, t’es pas encore à l’eusko? Txetx Etcheverry Animateur de la Fondation Manu Robles-Arangiz en Pays Basque nord, impliqué dans différentes alternatives sociales et écologiques locales et dynamiques de construction nationale basque. D'autres articles

Bernard Stiegler : « Dans 20 ans l’emploi aura disparu, tout le monde sera intermittent » Bernard Stiegler : « Dans 20 ans l’emploi aura disparu, tout le monde sera intermittent » La crise des intermittents ne doit pas nous cacher une crise généralisée de l’emploi, qui est amené à disparaître avec le développement universel de l’automation. Mais travail n’est pas emploi : et si le modèle de l’intermittence était appelé à devenir le régime de tous ? À l’époque de l’automatisation généralisée Le siècle dernier était celui du consumer capitalism, produit dérivé du taylorisme : produire à la chaîne et consommer comme le marketing le dicte. On a parlé du keynésianisme et du welfare state de Roosevelt.

Alterecoplus « Les résidus de bauxite (…) sont l’un des plus importants sous-produits industriels », reconnaît l’Institut international de l’aluminium. Le procédé Bayer de traitement de la bauxite à la soude est utilisé par presque toutes les 100 à 120 usines d’alumines du monde, que celles-ci soient dites de spécialités, comme chez Alteo, ou servent à fabriquer de l’aluminium (plus de 90 % de la production). On compterait aujourd’hui près de 3 milliards de tonnes de boues rouges, auxquelles s’ajouteraient 120 millions de tonnes supplémentaires chaque année. Le rythme de leur production augmente avec l’accroissement de la demande mondiale en aluminium. La Chine est devenue, depuis le début des années 2000, le plus gros fabricant d’alumines (45 %) devant l’Australie (20 %), loin devant l’Europe de l’Ouest (4 %).

08 janvier 2005 - L'ONU a publié un rapport sur les perspectives de la population mondiale d'ici 2300 Cela a-t-il un sens d'établir, comme l'ONU l'a fait dans un rapport publié en novembre, des projections de la population mondiale jusqu'en... 2300 ? «Oui», estime François Héran, directeur de l'Institut national d'études démographiques (Ined), dans un texte publié aujourd'hui par la revue Population et Sociétés. Pas tant, selon lui, pour l'intérêt statistique, mais plutôt pour l'utilité pédagogique. Si l'on en croit l'ONU, la population mondiale continuerait en effet de croître jusqu'en 2075 (avec un maximum historique à 9,2 milliards d'habitants) avant de se stabiliser, ou bien d'exploser ou d'imploser, selon que la fécondité se maintient au-dessus du niveau de remplacement des générations ou reste durablement en dessous. L'explosion (à 36,4 milliards d'habitants en 2300) ou l'implosion (à 2,3 milliards) apparaissant comme des perspectives terrifiantes, l'exercice de démographie-fiction peut permettre, selon François Héran, de montrer comment échapper aux scénarios catastrophes.

Questions/réponses sur la croissance (3) : perspectives politiques Il ne suffit pas de disposer de scénarios crédibles et d’expérimentations multiples, même si c’est essentiel. Comment créer les conditions de la généralisation d’un autre modèle, d’un autre système ? Suite et fin de cet exercice de questions/réponses courtes. L’ensemble des trois billets figure dans un fichier pdf de 7 pages téléchargeable via ce lien : postcroissance.pdf. Il est probablement trop tard pour éviter un réchauffement climatique d’environ 2° au cours de ce siècle, ce qui aura des conséquences graves, trop tard pour éviter des millions de réfugiés climatiques, pour éviter la disparition de certaines espèces vivantes. Mais pas trop tard pour éviter le pire, un effondrement de la civilisation, et pour retrouver au cours du siècle un environnement vivable dans la durée.

Related:  Demain - le film de Cyril Dion et Mélanie Laurenttransition