background preloader

Chamanisme Amérindien

Chamanisme Amérindien
L’animal totem est un guide choisi pour nous aider, dont les qualités correspondent à nos besoins en matière d’initiation chamanique. Nous pouvons avoir comme totem un animal mythique, une licorne ou un griffon... Il ne faut pas oublier que tout est possible. Par conséquent, nous ne devons pas nous limiter en choisissant d’avance un animal sans savoir s’il vous convient. - Il est conseillé de laisser l’Univers choisir pour nous ! Le mieux est de chercher notre animal totem et de converser avec lui. Il nous apprendra ses caractéristiques et nous enseignera comment nous pouvons les adapter et nous en servir dans la vie de tous les jours. Ce guide est un allié , pas un serviteur ; nous devons conserver une attitude respectueuse envers lui. Voici un bref résumé des pouvoirs et des capacités des animaux totems AIGLE : représente le Pouvoir de l'Esprit, la grande sagesse, l'autorité et le pouvoir, le courage. ARAIGNÉE : C’est la tisserande des rêves de l’humanité .

http://www.chemainsdelumiere.com/chamanisme.htm

Related:  Histoire - A ClasserAMERINDIENSEsotérisme

Les Premières nations au Canada Introduction Les Premières Nations au Canada consiste en une ressource éducationnelle conçue à l'intention des jeunes Canadiens, des éducateurs et des élèves du secondaire, des collectivités autochtones ainsi que de tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des Premières Nations. Grâce à ce document, les lecteurs auront une meilleure compréhension des grands événements qui ont touché les collectivités autochtones depuis la période précédant l'arrivée des Européens jusqu'à nos jours. La première partie de ce texte, intitulée « Les Premières Nations d'antan », présente un aperçu des diverses cultures des Premières Nations d'origine, groupées selon les six principales régions géographiques au Canada. Cette partie porte un regard sur les principales différences entre ces six groupes en matière d'organisation sociale, de ressources alimentaires, d'habitation, de modes de transport, d'habillement, et de cérémonies et croyances spirituelles. Organisation sociale

Premières Nations - Peuples amérindiens Selon les hommes de science, l'arrivée par vagues successives de petits groupes de chasseurs nomades provenant des steppes de l'Asie, serait à l'origine du peuplement du continent il y a environ 50 000 ans. S'appuyant sur les résultats de fouilles archéologiques, on croit qu'une longue période de glaciation aurait permis la traversée du détroit de Béring. Ce dernier étant peu profond et la distance entre les 2 continents étant alors de 80 km, cette hypothèse est plausible. De plus, le lit du Détroit s'étant asséché, il offrait un large passage que les ancêtres des Amérindiens auraient même emprunté à pied sec. Ces arrivants courageux, déterminés et persévérants se sont laissés guider par les animaux qui leur ont en quelque sorte montré la voie et dont ils se nourrissaient. Au cours des millénaires, ils se sont aventurés toujours plus loin, peuplant ainsi le territoire des Amériques.

Les outils en chamanisme Les outils utilisés en chamanisme sont des objets "médecine", c'est-à-dire des objets de pouvoirs, qui permettent de relier la conscience du chaman aux niveaux les plus profonds de potentialité et de créativité qui se trouvent à l'intérieur de lui, et aux forces naturelles et cosmiques, extérieures à lui. Ces outils ne sont que des auxiliaires qui aident le chaman à accéder à sa propre "médecine" personnelle, c'est à dire son propre pouvoir. Les outils du chaman ne sont donc pas que de simples instruments, mais ils sont chacun à la fois l'expression d'un potentiel propre au chaman et un moyen par lequel celui-ci peut utilisé ce potentiel. Le pouvoir de ces outils ne réside pas en eux-même, ils ne sont que des canaux à travers lesquels circule l'énergie vitale accumulée par le chamane pour être dirigée. Le pouvoir de ces objets se trouve en réalité dans le chaman dont ils ne sont qu'une extension. Les outils sont ici décrits dans l'ordre alphabétique et non dans leur ordre d'importance.

La Loi sur les Indiens pour les nuls Commis le 1 février 2013 par La Fille Après le passage de Roméo Saganash et de Michèle Audette à Tout le monde en parle dimanche passé (à 1:11:00 dans la vidéo, si vous ne voulez pas vous taper l'épisode au complet), j'ai eu vraiment envie d'écrire un article vulgarisant les grands points de la Loi sur le Indiens. J'étais abasourdie de remarquer les exclamations étonnées de l'assistance tout comme des invités sur le plateau. Hurons tribu indienne Est-Canadien Les Hurons étaient considérés comme une force guerrière puissante, ils disposaient d'un territoire étendu qui couvrait le Canada et les Etat-Unis. Il allait du fleuve Niagara à l'est au fleuve Sainte Claire à l'ouest puis jusqu'au lac Erié au sud. En 1535, la population comptait entre 30,000 et 45,000 individus. Après les guerres de 1640 et les épidémies qui s'en suivirent, la nation huronne comptait moins de 10,000 personnes. Les principaux ennemis des Hurons étaient les Iroquois.

Roue de médecine - Psychologie et chamanisme C. Michael Smith, Ph.D. 2014 © Roue de Médecine sur le tambour de mon ami guérisseur-Tslagi, Gary Gent Pour les futures intensives aux USA et en Europe, veuillez noter ce schéma. Roue de Médecine Tslagi (Cherokee), Matrice des 3 âmes et le chemin chamanique du cœur. Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société En raison de l'absence de traces écrites, nos connaissances actuelles sur les croyances des Amérindiens de l'époque précoloniale sont basées principalement sur des suppositions et sur des reconstructions culturelles faites très souvent au 19e siècle et pendant les siècles suivants.Ce qui suit constitue donc des exemples possibles de certaines croyances amérindiennes, mais ne s'applique sans doute pas à toutes les nations amérindiennes. Cercle de vie Chez certains Amérindiens, tout est vu et décrit comme un cercle.

Les HURONS Première description des Amérindiens Au printemps de l'an de grâce 1632, le Père Jésuite Paul Le Jeune, arrivant à Tadoussac, voit des Amérindiens pour la première fois. Il les décrit ainsi: «II y en avait qui avaient le nez peint en bleu, les yeux, les sourcils, les joues peintes en noir et le reste du visage en rouge, et ces couleurs sont vives et luisantes comme celles de nos masques. D'autres avaient des raies noires, rouges et bleues, tirées des oreilles à la bouche.

Quels types d'énergie négative il? Apprenez à les détecter. - VidaLusa - Reiki et spiritualité à tout le monde L'énergie négative peut être une pensée, un «lien» ou un sentiment qui vous fait sentir pris au piège ou incapable de se libérer. La source de ces énergies est essentiellement peur, qui peut être de deux types. Craignent conscient et dans la plupart des cas, peur inconsciente. L'énergie négative peut également appartenir à vous ou venir d'autres personnes. Quels sont les différents types d'énergies négatives qui peuvent affecter? modèles de comportement ou les pensées négatives - Ces énergies négatives sont souvent liées à notre enfance ou de vies antérieures. Le gouvernement Mexicain dévoile des pièces mayas qui prouveraient le contact extraterrestre Quel est votre point de vue sur la question? sommes nous réellement visité par des entités? Des anciens dieux et créateurs venus du ciel ? Ci-dessous, un document significatif pour notre époque ! Le Mexique et l’Amérique du Sud ont été dans un passé relativement éloigné de nous, les hôtes de visiteurs venus d’un autre monde !

États-Unis colonisation européenne Les premiers navigateurs européens qui abordèrent les côtes du continent nord-américain furent les Italiens Jean Cabot et Sébastien Cabot (1497). Voyageant au service de Henry VII d’Angleterre, ils découvrirent Terre-Neuve et explorèrent les côtes du Labrador et de la Nouvelle-Angleterre. L’Espagnol Juan Ponce de León découvrit la Floride en 1513. L’Italien Jean de Verrazane (1524), voyageant pour le compte de François Ier, explora les côtes atlantiques de la Caroline du Sud jusqu'au Maine; puis le Français Jacques Cartier (1534) découvrit l’estuaire du Saint-Laurent. Tous ces navigateurs étaient à la recherche d’une route maritime par le nord vers les Indes et la Chine. La colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens commença dès la fin du XVIe siècle.

Related: