background preloader

Elites françaises : enquête sur un monde clos

Elites françaises : enquête sur un monde clos
Au pays de la méritocratie républicaine, l’accès aux plus hautes fonctions dépend toujours de l’origine sociale. Historiens, sociologues et politologues décryptent les mécanismes à l’œuvre. LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Raphaëlle Rérolle Entre-soi, cupidité, égoïsme, incompétence… Pas un jour sans que les élites soient accusées de tous les maux. Depuis le krach financier de 2008, la critique flambe et prend de l’ampleur dans la plupart des pays démocratiques. L’histoire n’est pas nouvelle : les grands ébranlements ont en commun de fragiliser l’ordre social, ou du moins de le secouer. Dans leur sillage, les responsables politiques et économiques sont mis en cause pour n’avoir pas su garantir la stabilité, la prospérité ou la paix. Un groupe fermé La France d’aujourd’hui n’échappe pas à ce procès en illégitimité, dont on entend des échos un peu partout.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/01/05/elites-francaises-enquete-sur-un-monde-clos_5058258_3232.html

Related:  InégalitésLectures < 20170403Social-Politique-EducationRVP

Cartographie des inégalités françaises L'INSEE estime que la pauvreté a augmenté en 2015 et touchait près d'un Français sur 7, quand dans le même temps, les écarts de revenus se creusaient. Les mesures redistributives amortissent les chocs, mais les disparités entre centres et périphéries, jeunes et vieux, chômeurs ou travailleurs précaires et salariés protégés se font plus saillantes. A lire : Sept inégalités criantes dans la France de 2017

Les grandes écoles les plus cotées recrutent plus que jamais dans les classes prépas parisiennes A mesure que les prépas se sont démocratisées, certaines sont devenues encore plus élitistes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Emmanuel Davidenkoff et Séverin Graveleau Plus de 70 % des admis à Polytechnique et HEC sont issus d’une classe prépa parisienne ou francilienne : Henri-IV, Louis-le-Grand ou encore Saint-Louis à ­Paris, Sainte-Geneviève (dit ­ « Ginette ») à Versailles – pour ne citer qu’elles. Le phénomène n’est pas nouveau mais il s’est accentué ces quinze dernières années, à mesure que les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) ouvraient leurs portes, avec succès, à de nouveaux publics. En 2016, 86 500 élèves étaient inscrits en classe prépa, soit 11 000 de plus qu’il y a dix ans. Opération X-prépa

Education : les réformes de la gauche ont-elles fait le jeu du privé ? Le nombre d’élèves accueillis dans les établissements catholiques a augmenté de manière significative, selon les statistiques de la rentrée 2016. « Faire fuir les familles vers le privé… » : voilà le procès fait à bon nombre de réformes entreprises dans le champ éducatif, par un nombre tout aussi grand de leurs détracteurs. Des rythmes scolaires chamboulés aux sections bilangues en partie fermées, les mesures portées par la gauche ces cinq dernières années ont-elles pu jouer contre l’école publique ? Cartographie des inégalités françaises (2ème partie) L’augmentation de la proportion de bacheliers et la massification de l’accès à l’enseignement supérieur cachent des disparités fortes. La démocratisation de l’enseignement supérieur n’est pas allée avec « la démocratisation des conditions de la réussite » comme l’écrit Monique Canto-Sperber. Les jeunes accèdent à l’enseignement supérieur mais parmi eux, moins nombreux sont ceux qui terminent leurs études et obtiennent un diplôme capable d’assurer leur entrée dans la vie professionnelle.

Le niveau des diplômes a-t-il baissé en France ? Pas si simple… Entretien avec Fabrice Murat, chercheur et coauteur d’une étude sur les effets de l’âge et de la formation initiale sur la compétence des adultes. LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Adrien de Tricornot Les étudiants d’hier étaient-ils mieux formés, à diplôme égal, que les étudiants d’aujourd’hui ? Fabrice Murat, chercheur au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, résume les enseignements de l’étude qu’il a menée avec son collègue de la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), Thierry Rocher, « L’évolution des compétences des adultes : effet “génération” et “effet cycle de vie” », parue dans le dernier numéro de la revue de l’Insee Economie et statistiques. Votre étude montre que les personnes âgées de 45 ans et plus perdent leurs compétences.

Deux courants catholiques se déchirent sur l’identité nationale et l’immigration L’appel du pape à accueillir les migrants a crispé une partie des fidèles en France, inquiets de la perte de l’identité chrétienne de l’Europe. D’ordinaire, les catholiques n’aiment pas étaler leurs désaccords sur la place publique. Mais en ce début d’année, dans deux livres à paraître le 12 janvier, un journaliste et un influent blogueur catholiques, chacun défendu par un hebdomadaire, sont à l’origine d’une controverse qui pourrait compliquer les repères des candidats à l’élection présidentielle désireux de s’attirer les votes de cet électorat si convoité depuis la primaire de la droite.

Qu´en est-il de l'égalité face aux pratiques culturelles ? On dispose de peu d’éléments généraux puisque la prochaine grand e étude décennale du ministère sera lancée en 2017 et ses résultats seront dévoilés en 2018. Mais plusieurs études ciblées ont été menées ces dernières années et donnent quelques indicateurs ; la lecture est un bon exemple : le rapport à la lecture a semble-t-il généralement baissé, mais l’écart entre les classes populaires et les populations diplômées s’est encore creusé, avec une majorité d’individus qui ont au sein des classes populaires perdu tout contact avec le livre. Mais l’on doit sans doute repenser les termes de cette question de l’égalité face à la culture et prendre en compte la diversification extraordinaire du rapport à la culture qui a démarré dans les années 1980 et s’est prodigieusement accentué à l’ère du numérique, où tous les individus consomment des produits culturels, sans pour autant se rapprocher de la culture telle qu’elle est conçue et défendue par l’Etat.

« Tous les enseignants sont conscients du décrochage dans les disciplines scientifiques » Selon l’enquête Trends in Mathematics and Science Study (TIMSS) révélée fin 2016, en 20 ans les élèves de la série S ont perdu près de 20% de leurs capacités, passant d’un score de 569 en 1995 à un score de 463 en 2015, soit la plus forte baisse observée dans le monde. L’union des professeurs de classes préparatoires scientifiques (UPS) s’inquiète justement depuis plusieurs années de la baisse de connaissances et compétences des élèves dans les matières scientifiques suite aux réformes entamées en 2009. Sa présidente, Sylvie Bonnet, revient avec nous sur les données du problème.

Aquilino Morelle : « François Hollande ne voulait pas exercer le pouvoir » L’ancien conseiller du chef de l’Etat publie, le 11 janvier, « L’Abdication », un livre de 416 pages dans lequel il revient sur son expérience du pouvoir. LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Bastien Bonnefous Il avait quitté François Hollande le 18 avril 2014, renvoyé de l’Elysée après les accusations par Mediapart d’une prise illégale d’intérêts avec des laboratoires pharmaceutiques – classée sans suite en mars 2015 – et l’affaire de ses chaussures cirées. L’ancien conseiller du chef de l’Etat, Aquilino Morelle, publie le 11 janvier L’Abdication (Grasset, 416 pages, 22 euros), livre dans lequel il revient sur son expérience du pouvoir.

La relance... des inégalités Anthony Atkinson a ensuite étendu son approche à la mesure de la pauvreté Et « à la nature essentiellement multidimensionnelle du bien-être individuel, à la dynamique du revenu et en particulier la transmission intergénérationnelle de l’inégalité ». François Bourguignon insiste sur ses travaux concernant la théorie de la redistribution : « Sur le plan de la politique économique, Atkinson est celui qui a diffusé la microsimulation comme instrument d’analyse des politiques de redistribution, c’est-à-dire la simulation de réformes sur la diversité des situations réelles d’individus ou de familles plutôt que des cas type. » Une approche qu’il a utilisée « pour simuler l’instauration d’un revenu universel ou comparer les effets des politiques de redistribution entre pays européens ». Dans Libération, un collectif en appelle à renforcer les moyens de lutter contre l’évasion fiscale

Related: