background preloader

Comment nous avons tous pris la mauvaise habitude d'être fatigué

Comment nous avons tous pris la mauvaise habitude d'être fatigué
Tous les matins, je tombe de mon lit, épuisée. Parce que j’ai regardé des séries, traîné sur Twitter et parce que j’ai lu après. Et puis je dois réveiller des enfants récalcitrants que j’ai littéralement forcés à dormir la veille. Nous sommes tous crevés! Et moi beaucoup plus qu’eux. Alors que j’entends régulièrement des enseignants raconter que de nombreux élèves sont épuisés, je me suis demandée pourquoi nous étions si mauvais avec la gestion de la fatigue et du sommeil. Le plus important, commence Claire Leconte, spécialiste de la chronobiologie, c’est de connaître ses besoins: «Nous avons tous un rythme de sommeil différent et nos enfants aussi. «Les adultes font trop d'“adultomorphisme” en pensant que les enfants fonctionnent comme eux. Le matin demeure le moment le plus favorable aux apprentissages et le mardi est la journée la plus profitable aux performances scolaires. L'absence de repères Si le terme de «rythme» est souvent utilisé, on ne sait pas toujours ce que cela veut dire:

http://www.slate.fr/story/133412/sommeil-enfants

Related:  Réflexion sur l'educationEducationÉducationGestion de classe

À Paris, l'incubateur de start-up géant de Xavier Niel séduit Facebook Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! Lycées des villes, lycées des champs : des choix d’études supérieures bien différents Deux lycées en tous points similaires, à Rennes et à Bain-de-Bretagne. Pourtant l’orientation des élèves après le bac diverge. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isabelle Dautresme Le problème des stéréotypes de genre dans les albums pour la jeunesse Deux albums de Benoît Charlat pour montrer le problème des stéréotypes de genre des les albums jeunesse. Papa et Maman sont deux albums parus aux éditions Sarbacane. Vous connaissez mon amour pour cette maison d’édition indépendante qui propose des livres créatifs et inventifs aux enfants, adolescents, et adultes.

35 phrases puissantes à partager avec les enfants pour dépasser la peur de l'échec et de l'erreur Les enfants avec l’état d’esprit fixe veulent s’assurer qu’ils réussissent. Les gens intelligents devraient toujours réussir. Mais pour des enfants avec l’état d’esprit de développement, le succès concerne le développement personnel. Classe virtuelle : une solution crédible pour maintenir l’engagement et la motivation des apprenants ? - le blog de Solerni – plateforme de MOOCs Crédit photo @Freepik En pleine transformation numérique, la formation est devenue de plus en plus mobile, distancielle et asynchrone, notamment pour répondre aux nouvelles attentes des entreprises et de leurs salariés. Coûts réduits, plus grande flexibilité, meilleure accessibilité, plus grand éventail de choix… si les avantages du digital learning sont nombreux, certaines problématiques persistent, notamment autour de l’engagement des apprenants et de la complétude des parcours d’apprentissage numérique. Les classes virtuelles constituent une piste intéressante pour y répondre : elles permettent de rompre l’isolement de l’étudiant en créant de « la présence à distance »[1].

L’Eldorado des nouveaux marchés de l’éducation Les amis d'Arnaud Parienty, dont les enfants sont sur le point d'entamer des études supérieures, tombent des nues quand ils découvrent combien les frais de scolarité se sont envolés ces dernières années. Avec des revenus parentaux de plus de 66.334 euros, il faut débourser 10 .150 euros par an à Sciences Po. Comptez 45 .000 euros pour cinq ans d'études à l'Essca Angers, et la même chose pour trois ans à l'Edhec, l'école la plus chère de France, qui avait convoqué la presse l'été dernier pour annoncer une nouvelle augmentation de ses droits de scolarité. HEC, Essec, EM Lyon, les grandes écoles de commerce avaient ouvert la voie et c'est désormais la compétition mondiale pour les talents qui structure le marché de l'enseignement, avec des coûts inflationnistes.

Les freins à la concentration Sylvie Logean Dans des sociétés hyperconnectées, il est parfois difficile d’être vraiment attentif. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce problème à rester concentré. En tête, la recherche constante de nouveautés stimulée, dans le cerveau, par le circuit de la récompense, mais aussi le fait de vouloir travailler sur plusieurs tâches de front, alors que le cerveau n’est pas câblé pour cela. Le circuit de la récompense Le circuit de la récompense est au cœur de notre activité mentale. PIX : un nouveau cadre de référence pour remplacer le B2i Le B2I disparaîtra définitivement à la rentrée 2017. Un cadre de référence est appelé à le remplacer. La plateforme PIX permettra de valider ses compétences numériques. La plateforme PIX permettra de valider ses compétences numériques, à la place du B2I. Dans le cadre du socle commun de compétences et des nouveaux programmes, qui « confortent la place du numérique dans les enseignements », un projet de « cadre de référence des compétences numériques » a été élaboré, indique Eduscol.

Faut-il en finir avec les notes Prévue pour la fin de l’année 2014, la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves a « pour mission d’élaborer des recommandations sur l’évolution du système d’évaluation des élèves ». Depuis plus d’un demi-siècle, des chercheurs de différentes disciplines ont mené des centaines de recherches utiles aux réflexions sur les pratiques d’évaluation des élèves. Cette contribution présentera d’abord un certain nombre de conclusions scientifiques avérées et proposera des changements souhaitables, eu égard aux résultats de la recherche. Les recherches sur la notation, menées depuis plusieurs dizaines d’années, aboutissent à au moins cinq résultats consensuels dans la communauté scientifique : 1 - Les notes ne mesurent pas de façon précise les compétences des élèves.

Related: