background preloader

Dictionnaire encyclopédique et critiques des publics

Dictionnaire encyclopédique et critiques des publics

http://publictionnaire.huma-num.fr/

Related:  SICHumanités numériquesformations_musiqueAbécédaire GlossaireLexique et dictionnaires notions EMI

Notions informationnelles et programmes scolaires du collège Le GRCDI publie un travail de recherche, mené par quatre de ses membres (Gildas Dimier, Elisabeth Schneider, Alexandre Serres et Angèle Stalder) avec le soutien de tout le groupe, sur la présence des notions informationnelles dans les programmes du collège. Ce rapport, intitulé « Notions informationnelles et programmes scolaires : une présence renforcée au collège, mais pour quelle visée didactique ? », est divisé en deux parties, que l’on trouvera sur HAL, dans la nouvelle collection « Séminaire GRCDI » : – « Partie 1 : Présence des notions informationnelles dans les nouveaux programmes du collège », disponible sur : – « Partie 2 : Comparaison des programmes du collège 2008 et 2015 », disponible sur :

Chronologie des humanités numériques 1945. Von Neumann et Turing posent les fondements de l’informatique Turing pose les fondements théoriques de ce qui sépare la machine à calculer de l’ordinateur : la capacité de ce dernier à réaliser un calcul en utilisant un algorithme conditionnel. 1945. Article de Vannevar Bush “As we may think” Glossaire du numérique D’après la commission de terminologie, un blog, ou bloc-note en français, serait un « site sur la toile, souvent personnel, présentant en ordre chronologique de courts articles ou notes, généralement accompagnés de liens vers d’autres sites. » Cette première définition presque exacte –les billets d’un blog apparaissent le plus souvent publiés en ordre antéchronologique, le billet le plus récent en premier sur l’écran– se voit complétée par une précision technique : « La publication de ces notes est généralement facilitée par l’emploi d’un logiciel spécialisé qui met en forme le texte et les illustrations, construit des archives, offre des moyens de recherche et accueille les commentaires d’autres internautes. » D’un point de vue professionnel, l’outil peut remplir plusieurs objectifs : valoriser une ressource, une animation, réagir à et commenter une actualité, partager le produit de la veille. Source:

Comprendre ce qu’est une source Étape 1 : Présentation de l’atelier Expliquez à l’ensemble des participants que vous allez voir ensemble ce que signifie le terme “source d’information” et ses différentes formes possibles. Pas de jeu à proprement parlé ici, mais une alternance d’explications et d’échanges. Journée d’étude GRCDI-ESPE Caen et Rouen : “L’EMI en questions : enjeux, prescriptions, contenus, apprentissages” Le vendredi 18 mars 2016, à l’ESPE de Caen, aura lieu la deuxième journée d’étude, co-organisée par le GRCDI (Groupe de Recherche sur les Cultures et la Didactique de l’Information), l’ESPE de Caen et l’ESPE de Rouen : “L’EMI en questions : enjeux, prescriptions, contenus, apprentissages”. Depuis son inscription dans la Loi de Refondation de l’École de 2013, son arrivée comme domaine d’enseignement et sa possible inscription dans les EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires) à la rentrée 2016, l’EMI (Éducation aux Médias et à l’Information) fait l’objet de nombreux débats dans le champ éducatif. Ce qui semble d’abord une volonté institutionnelle relayée par des acteurs, enseignants et associations, s’inscrit aussi dans un mouvement plus large de réflexion sur les compétences nécessaires aux jeunes, dans un monde en « régime numérique ». Une première conférence explorera ainsi cette fabrication des savoirs scolaires en s’appuyant sur des cas précis. Programme de la journée

Définir la littératie numérique Habilo Médias, Centre canadien d'éducation aux médias et de littératie numérique, publie en ligne un document de discussion intitulé « Définir la politique de littératie numérique et la pratique dans le paysage de l’éducation canadienne » visant à définir les caractéristiques et les points d’intérêt de la littératie numérique et de la citoyenneté numérique dans l’ensemble du pays, à explorer des idées et des pratiques pour enseigner et apprendre avec les technologies numériques ainsi que de nouvelles perspectives dans les écoles où l’enseignement et l’apprentissage se font avec ces mêmes technologies. Quelle définition de la littératie numérique ? Selon les auteurs, il n'existe pas de définition consensuelle de la littératie numérique. Pour se forger une solide culture numérique, ils retiennent toutefois l'idée d'une combinaison de capacités technologiques, de compétences intellectuelles et de comportements éthiques.

Création & Développement multimédia La composition typographique est d'abord une histoire de mariage; la rencontre entre plusieurs styles ou familles de caractères. On retiendra qu'il faut rarement (excepté pour des compositions spécifiques) en utiliser plus de 2 ou 3 différentes. Une fonte bien faite offre suffisamment de polices (Thin, Light, Regular, Bold, Heavy, Black…) pour permettre d'obtenir des contrastes et ainsi attirer l'œil du lecteur. Il faut le surprendre, provoquer des « accidents » mais ne pas le heurter. On assiste encore trop souvent à des « hérésies typographiques ». Glossaire CRFCB Charte éditoriale Le glossaire est un outil de formation initiale et continue alimenté par des professionnels des bibliothèques. Tous les termes présents sont en lien avec l’univers des bibliothèques et des centres de documentation.

Les mots du numérique Le foisonnement des termes liés aux technologies numériques amène fort logiquement à se questionner sur le sens précis de ces mots dont les usages sont parfois galvaudés, à l'instar de « fake news ». Des initiatives lexicographiques (dictionnaires, glossaires, lexiques) ont ainsi vu le jour sur le web : elles permettent de fournir de précieux repères définitoires au sein de l'écosystème informationnel de chacun. Publié en 2017 par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), avec le soutien du secrétariat d’État à l’industrie, au numérique et à l’innovation, le Vocabulaire des TIC donne accès à « 850 termes et définitions représentatifs de l’essor et de l’évolution d’un secteur d’activité dont le vocabulaire, très anglicisé, n’est pas toujours compréhensible par tous ».

Quand la donnée perturbe le rapport des professionnels à la connaissance : les évolutions de la culture de l’information Partagée ou experte, la culture de l’information s’est cristallisée autour des discours sur la société de l’information et la lutte contre la fracture ou la fragmentation numérique. Cependant, depuis quelques années, on voit surgir un pôle qui semble absorber toutes les pratiques et tous les discours, celui du numérique. Qu’il s’agisse d’information pour comprendre le monde, pour apprendre ou pour travailler, elle passe nécessairement désormais par l’usage de technologies numériques, tant au niveau des techniques, que des contenus ou des dispositifs dédiés. Un glissement s’est ainsi opéré, jusqu’à ce que l’on puisse aujourd’hui s’interroger sur le statut de l’information, qui paraît avoir disparu dans le tout “numérique”. Ce glissement n’est pas anodin et il imprègne profondément les sciences de l’information et de la communication.

Le modèle SAMR : une référence pour l’intégration réellement pédagogique des TIC en classe Le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentedura, est une référence théorique très importante pour les éducateurs qui souhaitent réfléchir à l’intégration efficace et réellement pédagogique des technologies en classe. En voici un résumé. Le modèle SAMR offre une méthode permettant de mieux saisir comment la technologie peut avoir un réel impact sur l’enseignement et l’apprentissage. Ainsi, il aide l’enseignant à comprendre qu’intégrer les TIC ne signifie pas d’utiliser la technologie à tout prix, mais d’engager l’élève dans son apprentissage. La technologie devient donc un outil pour atteindre ce but. Vocabulaire du droit I. - Termes et définitions accord parapluie de protection des données personnelles Forme abrégée : accord parapluie. Domaine : Informatique-Droit/Droit international.

Le Dictionnaire encyclopédique et critique des publics Selon les termes de la présentation, le Dictionnaire encyclopédique et critique des publics ou Publictionnaire a pour ambition de clarifier la terminologie et le profit heuristique des concepts relatifs à la notion de public et aux méthodes d’analyse des publics pour, in fine, en proposer une cartographie encyclopédique et critique. Ce projet collaboratif « réunissant plus d’une centaine de rédacteur.rice.s, choisi.e.s parmi les meilleur.e.s spécialistes de leur domaine, dans une perspective interdisciplinaire » est structuré autour de 5 grandes familles : « acteurs et métiers », « dispositifs et lieux », « genres et discours », « notions et théories », « pratiques et usages ». Le publictionnaire offre un accès libre à des notices factuelles (exécution publique), mais aussi des notices biobibliographiques (Bourdieu), conceptuelles (espace public) ou de spécialité (cadre participatif et adresse). Les notices ne se résument pas à de simples entrées lexicographiques. Sources

Les communs et les savoirs en partage : que faut-il enseigner ? Les communs sont des activités qui permettent à une communauté de s’organiser selon une gouvernance qui lui permet de gérer, générer et préserver des ressources Mais plus encore, les communs sont un cadre de pensées et une philosophie de vie qui englobe la société toute entière. Les communautés autour des communs nous invitent à la gouvernance pour reprendre le pouvoir d’agir sur notre patrimoine, nos connaissances et même sur nos propres individualités.

Related:  Définitions, lexiques, glossairesDictionnaires etc.