background preloader

Villes du futur, futur des villes : quel avenir pour les villes du monde ? (Enjeux)

Villes du futur, futur des villes : quel avenir pour les villes du monde ? (Enjeux)
Rapport d'information n° 594 (2010-2011) de M. Jean-Pierre SUEUR, fait au nom de la Délégation à la prospective, déposé le 9 juin 2011 Disponible au format PDF (3,8 Moctets) au nom de la délégation sénatoriale à la prospective (1) sur les villes du futur, Par M. Jean-Pierre SUEUR, Sénateur. Tome I : Enjeux Rapport d'information Villes du futur, futur des villes Quel avenir pour les villes du monde ? Jean-Pierre SUEUR, Sénateur Tome I Enjeux Avec la participation de Saskia SASSEN, Christian de PORTZAMPARC, Julien DAMON et Baptiste PRUDHOMME « L'air de la ville rend libre » Georg Wilhem Friedrich HEGGEL Pour l'amour des villes : cette entrée en matière paraîtra doublement provocatrice, d'abord parce que l'amour ne se décrète pas et surtout parce qu'on a pris l'habitude d'imputer aux villes les malheurs de la société. Lorsqu'un crime a lieu à la campagne, c'est la faute d'un criminel ; lorsqu'il a lieu dans une banlieue, c'est toute la banlieue qui est coupable car elle constitue un milieu criminogène. 1.

Introduction à "la France en villes" - Capes 1- Pourquoi un tel sujet ? Un sujet sur la France, c'est une obligation pour le CAPES et l'Agrégation, mais ce sujet n'est pas que cela. En effet, depuis longtemps la Franc e est un pays majoritairement urbain (depuis le recensement de 1936, + 50 % de la pop° française vit en ville), mais surtout les formes d'urbanisation récentes ont transformé les paysages de la France entière : les villes imposent un modèle spatial dominateur qui pousse les limites de l'urbain toujours plus loin. Pour commencer ce cours, il faut s'attarder sur la définition de la ville par les géographes, avant de voir ce qu'on entend par l'urbain puis par le sujet proprement dit. 1.1. Une définition administrative 1.2. Des critères quantitatifs ? Des critères qualitatifs ? Un élément isolé ? Une structure administrative ? On peut délimiter les villes par leur superficie (voir G-F DUMONT page 26) 1.3. Par les paysages urbains Par la densité de population ? Par les fonctions urbaines : Par l'entrée politique : D. 1.4. - M.

Lutte contre le changement climatique : les acteurs de l’aménagement entre coopération, reconversion et concurrence Palais des Congrès à Liège, Belgique (cc) Gilderic Photography Dossier : Fabriquer la ville à l’heure de l’injonction au « durable » L’injonction à la lutte contre le changement climatique modifie les conditions d’exercice des praticiens de l’architecture et de l’urbanisme. Confrontés à la nécessité de territorialiser à différentes échelles les engagements internationaux, européens et nationaux (Grenelle de l’environnement), les acteurs et institutions en charge de la gestion des territoires élaborent des politiques de lutte contre le changement climatique comme les schémas régionaux climat–air–énergie (SRCAE) ou les plans climat–énergie territoriaux (PCET) des collectivités locales [1]. Cette « mise en mouvement » des professions et des institutions autour de l’enjeu climatique entre pour partie en résonance avec les préoccupations des représentants de la société civile qui se mobilisent pour peser dans le débat. Naviguer à vue et en eaux troubles ? Bibliographie

Revue Urbanisme Comment la France est devenue moche - Le monde bouge Echangeurs, lotissements, zones commerciales, alignements de ronds-points… Depuis les années 60, la ville s’est mise à dévorer la campagne. Une fatalité ? Non : le résultat de choix politiques et économiques. Historique illustré de ces métastases pé­riurbaines. Un gros bourg et des fermes perdues dans le bocage, des murs de granit, des toits d'ardoise, des tas de foin, des vaches... Et pour rejoindre Brest, à quelques kilomètres au sud, une bonne route départementale goudronnée. Un hypermarché Leclerc s'installe au bout de la nouvelle voie express qui se cons­truit par tronçons entre Brest et Rennes. C'est à ce moment-là que ça s'est compliqué pour les parents de Jean-Marc. Les fermes voisines deviennent gîte rural ou centre équestre. Ça s'est passé près de chez Jean-Marc, à Brest, mais aussi près de chez nous, près de chez vous, à Marseille, Toulouse, Lyon, Metz ou Lille, puis aux abords des villes moyennes, et désormais des plus petites. L’empire du hangar Le rêve pavillonnaire

Les dynamiques spatiales de la gentrification à Paris 1La notion de gentrification présente l’intérêt de mettre l’accent à la fois sur la dynamique des divisions sociales de l’espace et sur la complexité de leur agencement, entre changement social et changement urbain. Elle désigne une forme particulière d’embourgeoisement des quartiers populaires qui passe par la transformation de l’habitat, voire de l’espace public et des commerces. Analysée dès les années 1970 en Angleterre et en Amérique du Nord, cette notion a donné lieu à une abondante littérature internationale et commence à être étudiée en France (Bidou-Zachariasen, 2003 ; Fijalkow et Préteceille, 2006 ; Authier et Bidou-Zachariasen, 2008). Processus de conquête des quartiers populaires par les classes moyennes et supérieures, la gentrification peut être vue comme l’adaptation de l’espace urbain ancien à l’état actuel des rapports sociaux. 3Le cas de la capitale française est beaucoup moins connu. Figure 1. Les données statistiques utilisées Figure 2. Figure 3. Figure 4. Figure 5.

Ville Ouverte Éditorial La révolution urbaine est, sans nul doute après la révolution néolithique, l’événement le plus fondamental de l’histoire humaine. Apparue il y a 5 000 ans en Asie occidentale, on la retrouve ensuite, de manière indépendante, dans diverses régions du monde. Désormais, plus de 80 % des habitants de la planète vivent dans des villes, avec tout ce que cela signifie de confort pour certains, mais aussi de stress, de difficultés, de violences et d’insalubrité, pour d’autres. Sur l’actuel territoire français, la première ville fut, de toutes pièces, une importation coloniale: celle de Marseille, fondée vers l’an -600 avant notre ère par des Grecs venus de Phocée sur la côte de l’Asie mineure. Mais les populations indigènes s’étaient engagées en parallèle dans des processus de complexité sociale qui devaient mener bientôt à des phénomènes que l’on qualifie, faute de mieux, de « pré-urbains ». Ce numéro propose donc un bilan de l’apparition des premières villes sur notre territoire.

Programme informations Introduction au programme d'Ecocity 2013 Le programme développe cinq thématiques principales et relève quatre défis, formant ainsi une feuille de route pour piloter la transition vers la ville durable : Cinq thématiques : les chantiers principaux de la ville durable Réduire l’empreinte écologique (eau, air, sols, déchets,biodiversité), Relever les défis énergétiques de la ville (décarboner, réduire la consommation, gérer la transition), Renforcer les solidarités (solidarités entre villes, entre quartiers, entre personnes), Organiser la ville durable (mobilité, aménagement du territoire, prise de décision, planification), Mobiliser et réunir les conditions du changement (conditions sine qua non pour la transition, dans les registres sociaux, politiques, culturels, économique). Quatre défis : les questions à traiter dans chaque thématique. PENSER : comment sortir d'une approche en silo ? FINANCER : comment financer la transition quand les moyens font défaut ? Le Sol, bien public menacé

Related: