background preloader

ENTREPRISES : Investissements et productivité

ENTREPRISES : Investissements et productivité

http://www.youtube.com/watch?v=xEzy4iSpUsk

Related:  CEJMLes sources et les défis de la croissance économique?Chapitre 8 Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?

La croissance a un « coût dévastateur pour la nature », selon un rapport britannique En pleine pandémie de Covid-19, la nature vient rappeler régulièrement qu’elle ne saurait être éternelle si les humains n’en prennent pas soin. Un nouvel avertissement est formulé par un rapport de 600 pages, commandé il y a deux ans par le gouvernement britannique. Fruit du travail de spécialistes internationaux, coordonné par le professeur d’économie de l’université de Cambridge Partha Dasgupta, il dresse un bilan inquiétant quant aux aspects économiques, sanitaires et sociaux de la croissance économique. Les firmes multinationales et leur localisation Le MOOC "C'est quoi l'éco ?" est proposé par l'ENS de Lyon et les Journées de l'économie. À partir de brèves interviews réalisées lors des Journées de l'économie, ce cours de 6 semaines présente les raisonnements de 28 économistes sur les grands sujets de la discipline (la croissance, la monnaie, le commerce international, la politique économique, etc.). Nous mettons à votre disposition cette vidéo de d'Agnès Bénassy-Quéré et d'Olivier Bouba-Olga, spécialiste de géographie économique, extraite de la séquence de cours portant sur le thème "Le commerce international, la mondialisation : danger ou opportunité ?". Vidéo de l'interview Interview réalisée lors des Journées de l'économie d'octobre 2015.

L’usine 4.0, c’est quoi ? Présentée comme la 4e révolution industrielle, après la mécanisation, la production de masse au 19e siècle et l’automatisation de la production au 20e siècle, elle se caractérise par l’intégration des technologies numériques dans les processus de fabrication. L’usine connectée permettra-t-elle de rebattre les cartes de la mondialisation ? C’est l’avis d’experts et du gouvernement français qui a lancé en 2013 ses 34 plans de reconquête industrielle. La France pourrait connaître un climat extrême à la fin du siècle Des pics de température frôlant les 50 °C, des vagues de chaleur longues et intenses, des nuits tropicales… C’est la surchauffe que connaîtra la France à la fin du siècle si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas drastiquement réduites. Voilà la partie la plus alarmante des nouvelles projections climatiques pour la métropole au XXIe siècle publiées par Météo France, lundi 1er février, auxquelles Le Monde a eu accès en exclusivité. Pour réaliser ce travail, Météo France a sélectionné et analysé trente simulations du climat futur faites sur l’Europe, en collaboration avec l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) et le Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs). Il en résulte un vaste jeu de données, intitulé Drias, brossant les possibles du climat en France métropolitaine pour trois périodes (2021-2050, 2041-2070 et 2071-2100) en fonction de trois scénarios d’émissions de gaz à effet de serre.

Le commerce international dans la pensée économique Le MOOC "C'est quoi l'éco ?" est proposé par l'ENS de Lyon et les Journées de l'économie. À partir de brèves interviews réalisées lors des Journées de l'économie, ce cours de 6 semaines présente les raisonnements de 28 économistes sur les grands sujets de la discipline (la croissance, la monnaie, le commerce international, la politique économique, etc.). Nous mettons à votre disposition cette vidéo de Sandra Poncet et Agnès Bénassy-Quéré, extraite de la séquence de cours portant sur le thème "Le commerce international, la mondialisation : danger ou opportunité ?". Sandra Poncet est chercheure à Paris School of Économics (PSE) et chercheure associée au CEPII. Agnès Bénassy-Quéré est chercheure à PSE et présidente déléguée du Conseil d'Analyse Économique.

Perspectives mondiales à l'automne 2020 : quel rebond après une chute historique ? Après avoir ralenti en 2019 (+2,9 %), la croissance mondiale reculerait fortement en 2020 (–4,1 %) du fait de l'épidémie de covid-19 et des mesures de confinement, puis rebondirait en 2021 (+5,2 %), sous l'hypothèse d'une levée progressive des incertitudes sanitaires. Les économies émergentes rattraperaient globalement d'ici fin 2021 leur niveau d'activité de 2019, mais pas les économies avancées où le choc serait plus fort et le rebond plus limité. L'activité de la zone euro, pénalisée au 1er semestre par la sévérité de l'épidémie, connaîtrait un recul inédit en 2020 (–7,9 %) et se redresserait en 2021 (+6,3 %), sans retrouver son niveau d'avant-crise.

En quoi l'investissement est-il stratégique ? Pour franceinfo, le respect de votre vie privée est une priorité Pour franceinfo, le respect de votre vie privée est une priorité Les comptes extravagants de l'Irlande dans la crise L’Irlande fait mieux que résister à la crise. A tel point que, d’après les projections de la Commission européenne, l’économie irlandaise serait, avec la Lituanie, la seule économie eurolandaise à retrouver dès l’année prochaine un niveau de PIB pré-Covid. Cela ne sera pas le cas de la Zone euro ni même en 2022.

Le marché du sucre, au bord de l'implosion ? Vous êtes peut-être en train de prendre votre petit-déjeuner. Regardez bien le morceau de sucre que vous vous apprêtez à diluer dans votre café ou votre lait chaud : il traverse même une tempête. Le cours du sucre est particulièrement chahuté en ce moment, son prix s'étant effondré de 30 % depuis le début de l'année. Pourtant, cette tendance n'a aucun lien avec un éventuel mouvement spéculatif. Pour cause, 80 % des transactions ne se font pas en bourse, mais par contrat de gré à gré entre les producteurs de cannes à sucre et l'industrie agro-alimentaire.

L’Amazonie, bien commun universel Editorial du « Monde ». A qui appartient l’Amazonie ? Aux neuf pays d’Amérique latine sur les territoires desquels s’étend cette immense forêt vierge ? Au Brésil, qui en abrite 60 % ? Ou à la planète, dont le sort environnemental est lié à sa santé ?

La mondialisation des chaînes de valeur : entretien avec Ariell Reshef et Gianluca Santoni Ariell Reshef est directeur de recherche CNRS au Centre d'Économie de la Sorbonne (Paris 1 Pantheon-Sorbonne), professeur associé à Paris School of Economics et conseiller scientifique au CEPII. Gianluca Santoni est économiste au CEPII. Ils ont rédigé, avec Sébastien Jean, le chapitre II « Les chaînes de valeur mondiales à l'épreuve de la crise sanitaire » de la publication annuelle du CEPII, L'économie mondiale 2021 (La Découverte, coll. Repères, septembre 2020). Pour une présentation détaillée de l'édition 2021 de L'économie mondiale, vous pouvez lire le billet d'Isabelle Bensidoun et de Jézabel Couppey-Soubeyran dans le blog du CEPII (Que nous réserve l'économie mondiale en 2021 ?, 02/09/2020) et regarder la webconférence de présentation de l'ouvrage organisée par le CEPII en septembre 2020.

Concurrence, innovation : deux notions clés en économie Des marques qui se copient les unes les autres, une publicité agressive, des comparateurs de prix qui font florès : l'époque semble faire la part belle à une concurrence commerciale acharnée. Mais que signifie exactement ce terme en économie ? Comment définir une innovation en économie ? Dans quelle mesure peut-on dire qu'elle un processus conflictuel ? Plus d’un siècle après les travaux fondateurs sur cette question de l'économiste américain Joseph Schumpeter, comment pense-t-on l'innovation aujourd'hui ?

Related: