background preloader

30 Glorieuses, 20 rugueuses. (1/4)

30 Glorieuses, 20 rugueuses. (1/4)
Related:  Gouverner la France depuis 1946Les échelles de gouvernementECO 1.1 Histoire des faits économiques 1/2

Conséquences guerre Le bilan matériel de la Seconde Guerre mondiale en France apparaît plus dramatique encore que celui de la guerre de 1914-1918. La France a souffert considérablement de la guerre et des combats qui se sont déroulés sur son sol. La reconstruction du pays constitue dans ces conditions un véritable défi. Ce sont surtout les ravages de l'année 1944 qui ont eu les effets les plus destructeurs, en raison de la violence des combats, de l'importance de la guerre aérienne, des sabotages menés par la Résistance et des destructions opérées par l'occupant allemand au moment de son départ. Outre les 2,5 millions d'immeubles détruits ou endommagés, il faut également reconstruire plus de 10 000 ponts routiers et fluviaux, 2 000 ouvrages d'art (tunnels, viaducs, ponts ferroviaires), 20 000 km de voies ferrées, 115 gares. Face à l'ampleur des dégâts, la reconstruction apparut comme une priorité nationale et mobilisa l'ensemble du corps social. Fabrice Grenard

Privatisations Bernard Rapp Alors, l'emploi, c'était le gros morceau du chapitre économique développé tout à l'heure par Jacques Chirac, mais bien sûr, ça n'était pas le seul. Il y avait aussi des détails sur la politique de privatisation, de dénationalisation, si vous préférez, avec une précision importante. Ecoutez M. Jacques Chirac Le troisième volet de la loi d'habilitation traitera de la privatisation. Alors après cette précision sur laquelle nous allons revenir dans un instant avec Paul Amar, car elle est importante sur le plan politique, nous allons maintenant voir avec Nicolas Jacobs quels sont les entreprises et les secteurs qui sont concernés par cette dénationalisation. Nicolas Jacobs En tout, c'est une cinquantaine d'entreprises qui pourraient être privatisées d'ici à 5 ans ; les banques d'abord , avec les 39 établissements nationalisés en 1982, mais aussi les trois vieilles nationalisées en 1945, la BNP, la Société Générale et le Crédit Lyonnais.

Il était une fois les patrons 1840 1976 la montée de l'Etat كم من الوقت نملك Décentralisation: les lois Defferre, 30 ans après Le 2 mars 1982, après une annulation partielle par le Conseil constitutionnel, paraissait au JO la loi «Droits et libertés des communes, des départements et des régions» (D&L), sorte de loi-programme que Gaston Defferre avait conçu sur le modèle de la loi de «Décolonisation», adoptée à son initiative en 1956. Je suis fier d'avoir participé comme «fantassin» à cette opération; mais avec le recul de trente ans, j'ai envie de tenter de faire un bilan objectif. publicité 1. Les quatre raisons des lois «Defferre» Un engagement de la gauche. Certes, celui-ci avait transformé le statut de Paris en 1975 en remplaçant le préfet, exécutif nommé par le pouvoir central, par un maire élu par le conseil municipal, comme dans toutes les communes de France, mais il n'avait pas réussi, en sept ans de mandat, à faire voter son projet de loi d'ensemble sur le «Développement des responsabilités locales». La décentralisation avait le vent en poupe. L'exaspération des grands élus. Ne pas perdre de temps. 2. 3.

Video PRIVATISATION/AIR FRANCE notice archives video ina G20 : les chefs d'Etats parlent de "grande dépression" Les dirigeants du G20 sont réunis à Brisbane en Australie ce week-end pour établir un plan de relance de la croissance mondiale et sortir l'économie d'une "grande dépression". Si les questions internationales ont agité la première journée de réunion du G 20 à Brisbane en Australie, les enjeux économiques demeurent au cœur de la rencontre. La relance de la croissance mondiale divise les chefs d'Etats et de gouvernement, alors qu'un plan d'action doit être annoncé à la fin du week-end. Or, lors de leurs discussions, les dirigeants ont évoqué une "grande dépression", et non une "crise". Cette formule très alarmiste, loin du langage très mesuré des sommets internationaux, révèle l'inquiétude des plus grandes puissances économiques (le G20 représente 90% de l'économie mondiale). "Grande dépression" de l'économie mondiale De fait, la croissance mondiale n'a jamais retrouvé son niveau d'avant la crise de 2008-2009. Relance par les investissements

SCM - SCM Holdings Website Histoire de la décentralisation 1789-2010) - Chronologie Créée par la loi du 29 juillet 1975, qui a supprimé la patente, la taxe professionnelle, versée par les entreprises, est l'un des 4 impôts locaux perçus par les collectivités territoriales. Les trois autres impôts sont versés par les ménages (taxe d'habitation, taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties). La taxe est établie dans chaque commune où le redevable dispose de locaux ou de terrains. Elle sert à financer le budget des communes, des départements et des régions, ainsi que d'autres organismes, telles les chambres de commerce et d'industrie, ou les chambres de métiers. Or il est, en général, reproché à la taxe professionnelle, en visant les investissements des entreprises, de pénaliser les secteurs qui demandent le plus d'investissements et qui sont souvent ceux qui subissent une forte concurrence internationale, et d'être ainsi une incitation à la délocalisation.

Quelles sont les innovations institutionnelles de la Ve République ?  - Quels sont les héritages et les principes de la Ve République <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Les innovations institutionnelles de la Ve République visent principalement à inverser le rapport de forces entre les pouvoirs, jusque-là favorable au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). Ces innovations sont de quatre ordres. Le renforcement du pouvoir exécutif. Le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale., quant à lui, est désigné par le chef de l’État et l’usage le dispense de l’investiture systématique des députés. La « rationalisation » du parlementarisme.

La conquête des libertés en Occident Libéralisme politique, libéralisme économique, libre pensée, libertés des moeurs, temps libre... La liberté s'est répandue en quatre siècles en Occident en bouleversant tour à tour toutes les autorités établies. Mais au fil de ces conquêtes successives, le thème de la liberté a cessé d'être une idéologie de combat pour se transformer en inquiétude. Quelles sont ses limites exactes? Et une fois les libertés acquises, que doit-on en faire? La liberté est, avec l'Egalité, l'Individu et la Raison une des valeurs cardinales de la modernité. En quatre siècles, la conquête des libertés a soufflé sur l'Occident sous différentes formes : libertés intellectuelles, libéralisme politique et économique, émancipation individuelle (choix libre du conjoint, libération de la femme, temps libre, liberté sexuelle, etc.). On peut retracer l'histoire de l'Occident sous l'angle d'un «grand récit»: celui de la libération progressive de l'individu des contraintes qui pèsent sur sa destinée. Un mythe conquérant

Related: