background preloader

Un modèle d’analyse de l’activité des enseignants

Un modèle d’analyse de l’activité des enseignants
Related:  Ressources généralessolutions pour l'écoleauto formation

"S’il suffisait d’enseigner pour que les élèves apprennent…" Mardi 2 juillet 2013 2 02 /07 /Juil /2013 14:24 "S’il suffisait d’enseigner pour que les élèves apprennent…" Philippe Meirieu. Cette formule a eu le mérite de poser crûment le problème. Au fond, aujourd’hui, c’est quoi « enseigner » ? 1 Pilier 5 du Socle commun des connaissances et des compétences, p. 17. Partager l'article ! inShare Par christophe - Publié dans : profencampagne -Communauté : Pédagogie-Education. 0

Les mots des disciplines - Voyage avec les mots - Centre National de Documentation Pédagogique L’Antiquité est une notion historique dont les contours ont varié selon les époques où on l’a considérée. Et le sens du mot a changé aussi bien par rapport au temps que par rapport à l’espace. En ce qui concerne les pays considérés, on a quand même une constante : la Grèce et Rome, qui restent toujours au centre de cette idée. Il vient s’y agréger d’autres pays, en fonction des intérêts et des connaissances : d’abord l’Égypte, celle des pharaons, et puis la plupart des civilisations méditerranéennes qui nous ont laissé des traces. Donc, on arrive au début de ce qu’on appelle l’histoire, avec ce que l’on suppose être l’invention de l’agriculture, en Mésopotamie, et l’invention de l’écriture chez les Sumériens. Et l’Asie alors ? Mais le mot a une histoire.

Les recherches sur les pratiques enseignantes efficaces 1Au terme de ce nouveau numéro et en guise de conclusion, nous avons souhaité faire un bref rappel des résultats des recherches qui portent sur l’effet des pratiques enseignantes sur les performances scolaires des élèves et qui sont, pour partie, relatés dans les six contributions présentées ici. Nous terminerons en précisant un certain nombre de limites que comporte ce type de travaux, limites qui constituent autant d’obstacles à franchir et donc d’objectifs à poursuivre pour les recherches futures dans le domaine. 2Les études menées sur l’efficacité des pratiques d’enseignement aux Etats-Unis dans un premier temps il y a une cinquantaine d’années, en Europe et en France ensuite montrent que les performances des élèves ne sont pas sans lien avec les pratiques des professeurs, ce qui d’un certain côté est rassurant… Effectivement, certaines pratiques d’enseignement sont plus efficaces et équitables que d’autres. 4Ces quatre phases sont parfois détaillées en sept temps essentiels :

Stratégie de littératie et de numératie Des bases solides en littératie et en numératie donnent aux élèves un choix plus vaste à l'école et plus tard dans la vie. Lorsque les élèves acquièrent de solides compétences en lecture, en écriture et en mathématiques durant leur jeune âge, ils sont moins susceptibles de se décourager et d'abandonner leurs études par la suite. C'est pourquoi le gouvernement de l'Ontario s'est engagé à aider les élèves à améliorer leurs compétences en lecture, en écriture et en mathématiques. Notre objectif est de voir 75 p. 100 des élèves de 6e année atteindre la norme provinciale en lecture, en écriture et en mathématiques. Le Secrétariat de la littératie et de la numératie Le Secrétariat de la littératie et de la numératie a été créé en novembre 2004 afin d'accroître le rendement des élèves. Renseignez-vous davantage sur les initiatives du Secrétariat.

Entraîner au rappel pour rehausser l’apprentissage Une étude publiée dans la prestigieuse revue Science a démontré que s’efforcer de se rappeler de nos connaissances, même sans étude supplémentaire, rehausse l’apprentissage, et ce plus que certaines formes d’étude à efficacité très élevée. La démonstration est si robuste que même des chercheurs se réclamant ouvertement d’un constructivisme assez radical admettent que les résultats sont sans appel. De façon surprenante, à temps d’étude égal, la méthode qui consiste à étudier et ensuite tenter de se rappeler le matériel s’avère plus efficace que : de faire de l’étude traditionnelle, à répétition;d’étudier et de produire des cartes conceptuelles. L’expression qui désigne ce phénomène est retrieval practice, que l’on pourrait traduire par entraînement à la récupération. La comparaison avec la méthode des cartes conceptuelles est importante. Évidemment, rien ne sert de faire un enregistrement si on ne peut accéder à cette information ultérieurement. Sources : Belluck, Pam. (2011, 2011-01-21).

Qu'est-ce qui fait un bon professeur? Le professeur a réussi au moment où son élève devient original.(Lane Cooper) La science aimerait bien réduire l’enseignement à des règles universelles. Mike Baker tente de répondre à la question à la lumière des témoignages des élèves dans le cadre des Teaching Awards décernés aux meilleurs enseignants du Royaume-Uni (BBC : Let the pupils rate their teachers). Peut-être, après tout, vaut-il mieux examiner la question à travers la lorgnette des élèves. Mise à jour, 24 novembre 2007 | Sur le même sujet, voir aussi l’excellente synthèse faite par Mario (Mario tout de go : Qu’est-ce qu’un bon prof?) Mise à jour, 24 juillet 2010 | Une étude de l’Université d’Hertfordshire indique que l’habileté d’un professeur à divertir les étudiants constitue un facteur d’apprentissage et de motivation à la présence en classe (AlphaGalileo: Entertain to Educate!). (Image thématique : This Star Teaches Bending, par Paul Klee)

Cessons de démotiver les élèves : 18 clés pour favoriser l’apprentissage Le rôle de l’enseignant doit évoluer. Il n’est plus celui qui « oblige » des élèves à effectuer des tâches pour lesquelles ils ne sont pas motivés mais celui qui « accompagne » des sujets en devenir à travers la mini-crise affective et cognitive que constitue tout apprentissage, en sachant que c’est au terme de cette épreuve que se produit la "récompense endogène cérébrale". Sa tâche essentielle revient donc à éviter que les élèves se démotivent pour l’apprentissage, car si cela se produit, ils risquent de chercher ailleurs dans la motivation d’addiction (drogues, alcool, jeux, conduites à risque, violence, …) des sources exogènes alternatives d’excitations et de plaisir. QUESTIONS à Daniel Favre En quoi les neurosciences peuvent-elles aider à mieux comprendre les élèves qui apprennent ? L’apport des neurosciences est très important pour éclairer la pédagogie. L’apprentissage est donc « naturellement » récompensé. Vous évoquez le rôle des émotions dans l’apprentissage. En ligne

Ce que l’on doit savoir sur le fonctionnement de la mémoire en enseignement supérieur : l’état de la recherche cognitive Dans un article publié en 2011, la professeure de psychologie Michelle D. Miller résume le développement récent des connaissances sur le fonctionnement de la mémoire qui ont des applications pédagogiques en enseignement post-secondaire. Elle réussit sa synthèse en 5 pages très accessibles. Elle donne deux raisons pour son article synthèse : premièrement, la recherche en sciences cognitives est vaste et complexe, de telle sorte que la façon dont elle a été vulgarisées et appliquée à la pédagogie dans le passé n’a pas toujours été juste, ce qui demande des mises au point;deuxièmement, les connaissances ont évolué rapidement, et ce qui était à la fine pointe hier doit être révisé aujourd’hui. Après une discussion sur l’évolution des connaissances scientifique sur les différents types de mémoire, l’auteure conclut en énonçant 4 recommandations d’applications pédagogiques issues de l’état actuel des connaissances en cognition humaine. Source : Miller, Michelle D. (2011).

Related: