background preloader

BD sur Darwin (inventeur de la sélection naturelle)

BD sur Darwin (inventeur de la sélection naturelle)
Webcomics.fr: publiez vos BD en ligne Connexion Darwin Sommaire RSS Première époque Le tour du Monde sur le Beagle 02/11/2010 Couverture 01/09/2009 Cambridge-1831 08/09/2009 Les reproches 15/09/2009 Le choix 22/09/2009 Les précautions 29/09/2009 Le départ et l'intuition 06/10/2009 La nostalgie 13/10/2009 Le quiproquo 20/10/2009 Les goélands 27/10/2009 Les hypothèses 03/11/2009 La plage fossile 10/11/2009 L'adaptation 17/11/2009 L'accord 24/11/2009 L'adaptation 3 01/12/2009 Les hypothèses 2 08/12/2009 Tatou or not tatou 15/12/2009 Le trait de génie 22/12/2009 L'encombrement 29/12/2009 En Terre de Feu 05/01/2010 Tea for two 12/01/2010 Le syndrôme du Beagle 19/01/2010 Aux Galapagos 26/01/2010 Aux Galapagos 2 31/01/2010 Retour d'Angoulême 02/02/2010 Les tortues des Galapagos 09/02/2010 L'intuition 2 16/02/2010 Les formes 19/02/2010 L'accord 2 Deuxième époque La vie de Darwin en Angleterre et la théorie de l'Évolution 23/02/2010 Le retour 26/02/2010 Le détournement 02/03/2010 La rencontre 09/03/2010 Les sentiments Darwin À propos Related:  pedago

La théorie de l’évolution en BD (partie 1) * En fait, c’est possible d’hériter de caractères acquis à travers l’épigénétique. Je vous renvoie aussi vers un court article d’Echosciences. ** Voir ici Ah, et juste pour la route, même si on parle de « Théorie de l’évolution« , l’évolution est un fait avéré. Il est possible de faire évoluer des organismes en laboratoire et encore maintenant, de nouvelles espèces apparaissent. Un article initialement publié sur le site de Pellentz, une doctorante en biologie dessinatrice de mangas et membre de StripScience ! Auteur/Dessinatrice : Pellentz Evolution biologique-Histoire du vivant-biodiversité-mécanismes de l'évolution-le temps en géologie Un petit crâne de 13 millions d’années éclaire l’origine des grands singes Le crâne extrêmement rare découvert au Kenya appartenait à un animal d’une espèce jusqu’alors inconnue mais très proche de celle qui a donné naissance à l’homme. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Barthélémy La scène se passe en 2014 sur le site de Napudet, au Kenya, non loin du lac Turkana. Une région désertique où se battent les cailloux et affleurent les fossiles. John Ekusi a l’œil pour ce genre de pierres et il en a repéré une qui émerge du sol et qu’il prend tout d’abord pour une tête de fémur. Mais la chose s’avère un peu trop volumineuse. Son analyse a pris trois ans et elle a été publiée, mercredi 9 août, par Nature. Une époque-charnière de buissonnement d’hominoïdes Pour comprendre pourquoi, il faut retourner à l’époque où ce petit singe vivait. Tout l’enjeu de l’étude de ce crâne était donc de le placer dans le buissonnement d’hominoïdes qui se produit à cette époque-charnière. « L’oreille interne d’un grand singe classique » Mort à seize mois

La classification du vivant, mode d'emploi Auteur : Guillaume Lecointre Guillaume Lecointre est Professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, Département Systématique et Evolution, Laboratoire "Systématique, Adaptation, Evolution" UMR 7138 CNRS-UPMC-MNHN-IRD-ENS.Adaptation et mise en ligne : Gilles Camus Table des matières Retour au début 1. On pourrait penser que classer les êtres vivant est une activité maîtrisée des naturalistes amateurs, des enseignants et des utilisateurs de la nature (agriculteurs, sélectionneurs, agronomes, pharmaciens, vétérinaires, paysagistes, conservateurs de parcs et de musées, etc.). Même chez les scientifiques dont le métier est très proche des classifications, il arrive encore trop souvent qu’on se méprenne sur ce qu’est que « classer ». C’est mal connaître le contexte. 2. 2.1. Dans les livres scolaires, on confondait encore il y a quelques années trier, assigner et classer. 2.2. Trier, ce n’est pas tracer des ensembles, ce n’est pas créer des groupes. 2.3. 2.4. 3. 3.1. 3.2. 4. 4.1.

La naissance d'une espèce Info COVID-19Suite aux dernières décisions gouvernementales l'Espace des sciences reste fermé La naissance d'une espèce Avis de naissance Comment naît une nouvelle espèce ? Vidéo Durée 2 min 45 Réalisation : Crumble concept Production : Espace des sciences Année : Mots-clés espèces spéciation oiseau Ajouter un commentaire Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. Vous autorisez l'Espace des sciences à conserver les données transmises avec votre commentaire. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies.

Accueil petrography En cliquant sur certains items des menus ci-dessus, vous aurez accès à des panoramas zoomables sur des lames de roches vues au microscope polarisant. La technologie utilisée est celle de "zoomify" et se déplacer dans la fenêtre de visualisation est assez intuitif (plusieurs modes possibles). Le taux de zoom se règle par un curseur présent en bas de la fenêtre de visualisation, mais aussi avec le scroll de la souris. Vous noterez que pour toutes les vues présentant un cadre, la longueur des traits, blancs ou noirs, correspond en réalité à 2 mm. Dans la partie consacrée aux minéraux, toujours en mode LPA et parfois en mode LPNA (pour les minéraux pléochroïques), vous pourrez faire tourner la platine, soit en vous servant du bouton qui est en haut à gauche, soit en tirant sur l'image. D'autres items permettent de faire de comparaisons de lames, d'ouvrir un glossaire, de déterminer des minéraux à partir d'une clé... Ce site est en perpétuelle construction. Bonne visite.

Les origines de la vie Les traces fossiles eucaryotes les plus anciennes pourraient être datées de 2,2 milliards d’années (Grypania spiralis). C’est en se basant sur la taille de ce fossile que les scientifiques en ont déduit qu’il s’agissait d’un eucaryote unicellulaire. Grypania est aujourd’hui considéré comme un eucaryote pluricellulaire. Mais la taille n’est pas un critère morphologique fiable. BD - histoire de la génétique Oyé oyé braves gens, en arrivant sur cette page vous avez peut-être remarqué quelques petits changements. Oui il y a une nouvelle bannière, oui le site s’appelle maintenant le Pelliscope (histoire de coller à mon pseudonyme), mais surtout… Son url devient maintenant pellichi.fr !! N’oubliez pas de changer vos petits marque-pages, et merci pour la lecture ! On commence notre petite série sur l’histoire de la génétique avec deux scientifiques fort sympathiques. 2 clics pour protéger vos données : il faut cliquer une première fois pour rendre le bouton actif et une seconde fois pour envoyer votre recommandation sur Facebook.

« INPN ESPÈCES » : LA NOUVELLE APPLICATION DU MUSÉUM POUR EXPLORER LA BIODIVERSITÉ FRANÇAISE Cette application mobilise les 35 millions de données de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), coordonné et mis à jour en permanence par le Muséum en partenariat avec de nombreux partenaires nationaux, régionaux et locaux. « INPN Espèces » est la seule application en France permettant de découvrir l’ensemble des espèces de la faune et de la flore métropolitaines et ultra-marines à travers leurs caractéristiques, leur répartition ou encore leur statut de conservation. Grâce à une entrée facilitée par l’image et une géolocalisation depuis son mobile, chacun peut ainsi en un « clic » mieux connaître la nature autour de soi. Disponible en deux modes, grand public et expert, l’application dispose de deux filtres, par famille et par localisation, et permet en mode hors-connexion de consulter 200 espèces de tous groupes, parmi les plus courantes de France métropolitaine, quel que soit le lieu où l’on se trouve.

Les origines de l’Homme Durée : 54 sec Si la vidéo ne démarre pas, suivez ce lien : Description du MOOC À travers 6 séquences, découvrez l’histoire de notre espèce, de ses origines et de son évolution. Sur quoi porte ce MOOC ? Depuis toujours, les Hommes sont taraudés par une question simple et fondamentale : pourquoi et comment sommes-nous devenus ce que nous sommes ? À cette question, des milliers de réponses… Dans ce MOOC, nous vous proposons de découvrir ce que les sciences nous disent de nos origines et de notre devenir. Paléontologie, archéologie, génétique, anthropologie, biologie … De nombreuses disciplines sont mobilisées pour retracer la grande aventure humaine. Le MOOC « Les origines de l’Homme » invite donc tous les Homo sapiens curieux à effectuer un merveilleux voyage dans le temps long de nos origines. Alors, prêts à embarquer ? Ce MOOC vous est proposé par Orange, le Muséum national d’Histoire naturelle et le Musée de l’Homme, en partenariat avec TV5MONDE.

L'évolution de l'homme - Dessin Reprenons une à une toutes les erreurs véhiculées par cette image. L'évolution du singe à l'homme Première anomalie, le dessin laisse entendre que l'ancêtre de l'homme moderne était un chimpanzé. Qui plus est, ce singe ressemble à un chimpanzé actuel. Ce que nous savons Nous savons que nous avons un ancêtre commun avec les grands singes en général, et les grands singes africains en particulier. Pour François Marchal (UMR 6578 - Unité d'Anthropologie Bioculturelle - CNRS / Université de la Méditerranée / EFS) : "Evidemment que l'ancêtre de l'homme est un singe. Au cours de son évolution, l'homme se redresse pour marcher Deuxième anomalie, le schéma montre un singe (pratiquant le knuckle-walking) qui se redresse pour finir en bipède parfaitement humain. Ce que nous savons Il n'y a pas une seule bipédie mais plusieurs selon les animaux. L'animal évolue pour devenir parfait... un homme moderne ! Dans la presse et à la télévision Sur internet et humoristique Les origines de cette image

Related: