background preloader

L'Alphabet numérique

L'Alphabet numérique
Comprendre et décrypter les internets : les meilleurs chercheurs, experts et acteurs du web vous aident à comprendre ses mots, ses expressions, ses tendances ou ses évolutions. "L'Alphabet numérique" de France Culture est une séquence pédagogique de quelques minutes que vous pouvez écouter en direct chaque dimanche entre 19h et 20h dans l'émission Soft Power de Frédéric Martel, suivre en vous abonnant à son podcast, ou encore réécouter ici : > ACCELERATEUR, par Alice Zagury > ADOLESCENCES NUMERIQUES, par A. Ginori, E. Paquette, J-B. > ARC DE LA CENSURE NUMERIQUE (Internet sur la route de la soie), par Pierre Haski > ALGORITHME , par Dominique Cardon > APPRENTISSAGE PROFOND (Deep Learning), par Yann Le Cun > BIG DATA, par Benoît Raphaël > BIENS COMMUNS DE LA CONNAISSANCE , par Valérie Peugeot > CIVIC TECH, par Loïc Blondiaux > CLASSE INVERSEE, par Marcel Lebrun > CHIFFREMENT, par Jérémie Zimmermann > CLICS (mesures d’audience et journalisme web), par Angèle Christin > CLOUD, par Nicolas Glady

https://www.franceculture.fr/numerique/l-alphabet-numerique

Related:  Oraux CAPES DocNumériquesurveillance et controle numerique

Édu_Num Thématique (SG, RSN etc.) — Enseigner avec le numérique Sommaire Les compétences numériques sont des compétences emblématiques du 21e siècle et s'invitent de manière incontournable dans le parcours de l'élève : cursus scolaire, insertion professionnelle, vie citoyenne, dans une société connectée à tout instant à une pléthore d'artefacts numériques évolutifs. Les compétences numériques peuvent être définies comme « un ensemble d’aptitudes relatives à une utilisation confiante, critique et créative du numérique pour atteindre des objectifs liés à l’apprentissage, au travail, aux loisirs, à l’inclusion dans la société ou à la participation à celle-ci » (Cadre de référence interordres de la compétence numérique, Gouvernement du Québec, 2019). Présentes dans les domaines du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture ainsi que dans les programmes de l'école au lycée, les compétences numériques s'acquièrent au cours de formations formelles et informelles, dans le temps scolaire et hors temps scolaire.

Les 15-25 ans & les YouTubers de sciences Pourquoi l’enquête ? A l’heure des fake news, alors que les politiques publiques visent à diffuser et à promouvoir les sciences dans les établissements culturels et dans l’espace public, un phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur : celui du développement de chaînes YouTube de vulgarisation scientifique. Face à la caméra, ces vidéastes amateurs expliquent des théories, définissent des notions, pratiquent des expériences. La relance numérique Soft Power reçoit pour un entretien spécial Cédric O, Secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Tour d'horizon de l'état du numérique en France après le confinement et discussions autour du plan de relance qui lui est consacré (7,1Mds€) . C'est le fameux "grand plan de relance", les 100 milliards d'euros sensés permettre à la France mise à l'arrêt par la pandémie de repartir. Fièrement présenté par le gouvernement, ces mesures envoyées dans toutes les directions de l'économie ont même renommées Bercy pour l'occasion. Dites maintenant: "Ministère des Finances, de l'Economie et de la Relance." C'est précisément à Bercy que travaille notre invité spécial de ce jour, Cédric O, Secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.

Succès pour Le Vortex, la chaîne YouTube de vulgarisation scientifique d’ARTE La chaîne YouTube de vulgarisation scientifique d’ARTE rencontre un franc succès auprès des internautes. Depuis son lancement il y a 2 mois, le 13 mars dernier, elle a dépassé le million de vues et les 100 000 abonnés. Le Vortex rassemble un collectif de jeunes talents de la vulgarisation scientifique pour répondre chaque semaine à de nouvelles problématiques de façon approfondie et inédite.

Geek Junior Le Mag Le magazine d'éducation numérique des 10-15 ans Après le site web, le magazine ! Geek Junior est le premier magazine mensuel qui s'adresse directement aux ados pour les aider à mieux maîtriser leur vie numérique. Ce magazine de 32 pages, diffusé par abonnement, a pour objectif de développer la culture numérique des 10-15 ans avec une approche pratique des outils. Une partie du magazine sera constituée de tutoriels pour que les ados puissent devenir acteur de leurs pratiques numériques et pas seulement des consommateurs passifs. Petit lexique du smartphone en temps de pandémie Durant la crise sanitaire, les médias numériques et notamment les smartphones ont encore un peu plus envahi notre quotidien, suscitant de nouvelles pratiques, qui s’accompagnent nécessairement de nouveaux concepts, de nouveaux mots – parfois déroutants. Ces signes, qui demandent à être décryptés, sont susceptibles eux-mêmes de décrypter une réalité alors inconnue, par leur seule puissance sémantique, par leur seule capacité à nommer. Pour saisir cette réalité, il faut tenter un lexique du smartphone. Lecture compulsive des nouvelles, visioconférences professionnelles, apéritifs amicaux à distance, communication de résultats sérologiques par SMS, suivi de contacts automatisé pour détecter la propagation de Covid19.

WikiNotions Liste des notions [Développer] D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) Instagram, Facebook : Jeunes et réseaux sociaux, clap de fin ? Certes, ils quittent Facebook, un « truc de vieux » – comprendre « un truc de parents » – pour Gabin, 17 ans. D'après une étude Diplomeo publiée en 2019, c'est un fait : le réseau social aux 2,5 milliards d'utilisateurs dans le monde, dont 37 millions en France, n'attire plus les ados. Près de 17 % des jeunes Français confient avoir supprimé Facebook de leur smartphone, 22 % chez les 16-18 ans et 15 % chez les 19-25 ans. Plus surprenant, ils auraient aussi tendance à bouder leur smart-phone et même à quitter Instagram et Snapchat. « Je n'y crois pas ! » tranche la mère de Gabin. Et pourtant… Tous les jeunes ne forment pas un groupe uniforme de « digital natives » (enfants du numérique) scotchés à leur portable.

L'intelligence artificielle réactualise-t-elle le rêve cybernétique de gouverner le monde ? La grande oubliée des débats liés à l’intelligence artificielle est très probablement l’un de ses fondements : la cybernétique. Du grec κῠβερνήτης (kubernêtês) « pilote, gouverneur », la cybernétique devient sous l’égide du mathématicien américain Norbert Wiener « la science du gouvernement des hommes ». En 2004, avec son ouvrage L’Empire cybernétique, Des machines à penser à la pensée machine la sociologue Céline Lafontaine interrogeait l’impact de la discipline sur les sciences humaines dans l’hexagone… Cet écrit, qui n’a pas pris une ride, est l’occasion de questionner le nouvel essor de l’intelligence artificielle dont les effets croissants sur la société ne sont pas sans lien avec cette discipline à l’origine de beaucoup de nos conceptions modernes de la communication. Cybernétique : la science traumatisée La cybernétique tire ses racines du conflit de la seconde guerre mondiale.

Bibliographie Savoirs CDI La norme ne donne aucune consigne de mise en forme des références. Cependant, un schéma uniforme de style, de présentation et de ponctuation doit être utilisé pour toutes les références dans un document. Pour plus de lisibilité nous avons choisi de mettre en italique le titre du document hôte. Pour une présentation manuscrite il pourra être souligné.De plus nous n'avons pas choisi le sytème Harvard (année insérée aprés l'auteur) 1. Lettre Édu_Num Ressources - L'actualité des ressources numériques pour l'École Sommaire Traditionnellement, l'enseignement se caractérise par une unité de temps (heure de cours), d'espace (salle de classe) et de public (groupe classe). Les environnements numériques (espaces numériques de travail, équipements, etc.) déployés grâce aux investissements consentis par les collectivités territoriales, permettent aux établissements de s'affranchir de ces contraintes. Il convient cependant de rester vigilant sur l'équipement dont disposent les élèves à domicile, en particulier dans le premier degré, afin de garantir la réussite de tous les élèves. Le rôle du professeur est essentiel dans le choix des ressources et activités proposées, leur scénarisation et le soutien de l'engagement des élèves. On n'apprend pas en effet à distance comme en présentiel.

Intelligence Artificielle : L’Évangélisme Numérique Ou L’Avènement De La Religion Technologique Qu’on l’appelle « digital evangelist », « web evangelist », « data evangelist », « futuriste digital », ou « futurologue » sa mission est simple : placer la technologie et l’intelligence artificielle au cœur de toutes les décisions. Il prêche la bonne parole dans les entreprises, les organisations, les collectivités et auprès du grand public[1]. Il souhaite convertir même les plus réfractaires à la technologie en répétant son message dogmatique dans tous les media[2]. Une démarche avant tout commerciale Le digital evangelist ambitionne d’inspirer les foules, d’éveiller la conscience des managers, et de sensibiliser les gouvernants aux problématiques technologiques dans des domaines tels que le big data, le cloud computing, l’internet des objets, la robotique, les biotechnologies, les nanotechnologies et l’intelligence artificielle. De la croyance plus que de la connaissance

Les horaires par cycle au collège L'organisation des enseignements obligatoires et facultatifs Les enseignements obligatoires regroupent les enseignements communs et les enseignements complémentaires. Les établissements peuvent enrichir les enseignements facultatifs. Les enseignements obligatoires Sur les 26 heures d’enseignements obligatoires, les enseignements complémentaires (enseignements pratiques interdisciplinaires – EPI – et accompagnement personnalisé – AP) représentent 3 heures en 6e (cycle 3) et 4 heures en 5e, 4e, 3e (cycle 4). La répartition entre les enseignements complémentaires est fixée par le conseil d’administration de l’établissement après avis du conseil pédagogique.

Google : la possibilité d’un biais Le moteur de recherche Google indexe les informations accessibles sur le Web. Lorsqu’un internaute effectue une requête, une liste de liens est générée, pointant vers des documents en mesure de répondre au besoin exprimé. De fait, cette hiérarchisation suppose un biais. Un traitement a lieu, à l’issue duquel certains contenus sont mis en avant par rapport à d’autres contenus jugés eux-aussi pertinents… mais moins.

Related: