background preloader

La science du future Une ville parfaite Documentaire HD

La science du future Une ville parfaite Documentaire HD

http://www.youtube.com/watch?v=afu7SGMHRNQ

Related:  Les villes du futurGéographieAller plus loin

À New York, le quartier du futur est en train de pousser Hudson Yards, à New York, est le plus gros projet immobilier en cours de construction en Amérique du Nord. Une prouesse technique imaginée pour contrer le manque de terrains disponibles à Manhattan, qui pourrait inspirer Montréal. Un texte d' Étienne Leblanc Notion à la une : shrinking city Bibliographie | citer cet article Le regard des enseignants Shrinking city ou « ville rétrécissante », est une notion complexe à laquelle les professeurs sont de plus en plus confrontés en abordant en terminale la mondialisation et le continent américain (en DNL ou non) Ce court article permet de comprendre la complexité de la notion avec des exemples concrets, européens pour la plupart. L’article permet d’actualiser les connaissances et d’améliorer la maîtrise de ce concept assez récent dans la géographie scolaire et de ne pas le cantonner au seul continent américain, ouvrant l’utilisation de la notion vers les horizons des programmes de seconde et de première.

New York : Hudson Yards, ultime grand projet d’aménagement de l’ouest de Manhattan - Aménagement Le constructeur américain Tutor Perini a été choisi pour réaliser un nouveau quartier de 16 hautes tours regroupant logements, bureaux et un centre commercial. Un contrat gigantesque au montant estimé à 4 milliards de dollars. Tutor Perini, 15e constructeur aux États-Unis avec un chiffre d’affaires de 3,2 milliards de dollars en 2010 (2,4 milliards d’€), a été choisi le 23 janvier comme entrepreneur général (« prime contractor ») pour réaliser le projet d’aménagement de Hudson Yards, un terrain de plus de 10 hectares à l’ouest de Manhattan, sur la rivière Hudson. Il s’agit de créer un nouveau quartier de 16 hautes tours, bâti en partie sur une plateforme recouvrant des voies de chemin de fer. L’objectif est d’accroître l’offre de bureaux à New York, dont le manque faisait fuir les entreprises vers les banlieues. La zone doit également accueillir 5 000 logements sur 1,2 million de m2.

Vingt mille lieux sur les mers : comment les architectes voient la vie sur l’eau Projet "Citadel" d'appartements, agence Waterstudio (Hollande). Il s'agit de construire dans des polders ouverts des habitations flottantes adaptées à la montée des eaux. C'est une "citadelle" parce qu'il s'agit "du dernier rempart contre la mer", disent les architectes. Un vieux rêve de l’humanité est de se réfugier sur une île pour y refaire sa vie, voire le monde, inventer une société meilleure, expérimenter des voies nouvelles pour l’humanité. C’est sur une île que Thomas More situait Utopia (1516), sa société idéale, au cœur d’une île encore que Tommaso Campanella imaginait la Cité du Soleil (1602) ou Sir Francis Bacon La Nouvelle Atlantide (1624), menée par les philosophes.

La Polynésie rêve d’une île flottante - Edition du soir Ouest France - 04/01/2017 L’idée paraît simple et peut faire rêver. Pourquoi ne pas constituer des micro-nations sous formes d’îles flottantes au large des côtes ? Une bien belle façon d’échapper à l’emprise étatique, en plus de profiter d’un bon air marin… L’idée séduit tellement les entrepreneurs et les patrons de la Sillicon Valley, qu’elle a fini par prendre un nom : Seasteading. Vous devez être connecté pour visionner cette vidéo. C’est le millionnaire et fondateur de PayPal Peter Thiel, et Patri Friedman, un activiste libertarien, qui ont créé en 2008 l’organisation non-gouvernementale (ONG) The Seasteading Institute, en investissant 150 millions de dollars dans ses îles flottantes du futur.

VIDEO. New York: Des logements sociaux dans une résidence de luxe Un logement social au cœur de Manhattan, dans le chiquissime quartier de l'Upper-West-Side, c'est possible, mais pas pour tout le monde, et à condition de passer par une porte réservée aux «pauvres». Dans la Grosse pomme, un projet immobilier fait l'objet de vives controverses. Une luxueuse résidence de trente-trois étages doit voir le jour, comprenant au total 219 appartements flambant neufs, dont 55 logements sociaux. De quoi insufler un peu de mixité sociale dans ce quartier où seuls les plus fortunés peuvent poser leurs valises. Les chanceux s'installeront dans un trois-pièces moyennant un loyer de 1.082 dollars (1.000 euros), une aubaine dans un coin où le mètre carré se loue et se vend à prix d'or. Quelques étages plus haut, les plus riches, eux, débourseront plus de 25 millions de dollars (23 millions d'euros) pour s'offrir un petit pied-à-terre de sept chambres et neuf salles de bains.

Comment la France a tué ses villes - URBIS le mag Centre-ville de Toulon. C'est un livre au titre choc que vient de publier Olivier Razemon, journaliste indépendant dont le travail s’articule principalement autour de l’urbanisme et des transports. Car c’est une réalité que personne ne peut plus ignorer désormais : les villes moyennes françaises vont mal. Entre fermeture des commerces, départ des plus riches et élus locaux fatalistes, c’est un portrait de villes à l’agonie que dresse le journaliste. Interview.

Chronique du futur : les cités bioniques de Vincent Callebaut Alors que les pics de pollution sévissent en France et qu'ils sont devenus une habitude dans plusieurs mégalopoles d'Asie, les solutions imaginées pour améliorer la qualité de l'air des grandes cités revêtent une importance cruciale. Pour gérer les approvisionnements en eau, en nourriture, pour garantir un air sain et évacuer les déchets, il faut penser les villes autrement. C'est la préoccupation de l'architecte belge Vincent Callebaut, qui vit et travaille en France, que Futura avait rencontré en 2014. Article paru le 1/3/2014 Ses projets sont souvent qualifiés de « futuristes », voire estampillés comme de la science-fiction. Hudson Yards, le futur éco-quartier de New York Vingt-quatre millions de personnes devraient visiter Hudson Yards chaque année. C'est l'objectif visé par les promoteurs de ce que sera, selon eux, le plus grand projet privé des Etats-Unis et le plus vaste dans New York depuis le Rockfeller Center. Plus d'un millions de mètres carrés dédiés aux bureaux, logements, hôtels, sports, culture, shopping… Entre tours et espaces verts, le projet Hudson Yards est unique à ce jour. Ce complexe entièrement connecté novateur à New York est également construit sous certification LEED «Leadership in Energy and Environmental Design».

Centres-villes. Comment redonner du souffle ? - Économie - LeTelegramme.fr Un rideau sur dix est baissé. Le phénomène des commerces qui ferment les uns après les autres, ce qu'on appelle pudiquement la vacance commerciale, s'aggrave d'année en année. Entre 2001 et 2015, ce taux de magasins inoccupés est passé en France de 6,1 % à 10,4 %. Ce phénomène touche surtout les villes moyennes (de 10.000 à 100.000 habitants). En France, c'est Béziers (Aude) qui affiche le pourcentage le plus élevé de boutiques abandonnées avec un taux de 24,4 % alors qu'il n'est que de 1 % à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques).

Le concept de ville intelligente s'affine et se concrétise Alors qu'en 2010, 8,1 milliards de dollars ont été dépensé pour la création de technologies dédiées aux villes intelligentes, ce chiffre devrait passer à 39,5 milliards de dollars en 2016. Ces données sont révélées par une étude d'ABI Research, qui compile une centaine de projets de villes intelligentes à travers le monde. La plupart des initiatives référencées prenant place en Europe (38), Amérique du Nord (35) et Asie (21). Pour Joshua Flood, Senior Analyst chez ABI Research, ce phénomène s'explique facilement. "Il devient critique pour les villes de se développer intelligemment pour répondre aux besoins de leurs citoyens et des entreprises", explique-t-il à L'Atelier.

# Smart City, la ville de demain A quoi va ressembler le monde de demain ? Comment seront les villes du futur ? Quelles sont les projets aujourd’hui ? Conceptuellement et à l’image des films de science fiction, on imagine la ville du futur à la fois ultra connectée et écologique. Elles sont nommées « smart city » c’est-à-dire intelligentes et durables. Depuis les premiers siècles, les villes ont constamment évoluées et les infrastructures et investissements doivent suivre.

Related: