background preloader

Le recrutement à l'ère des réseaux sociaux

Le recrutement à l'ère des réseaux sociaux
Fin 2015, RegionsJob a lancé une étude sur le marché de l’emploi pour connaître les pratiques des candidats et des recruteurs. L’enquête a révélé que 74 % des candidats pensaient que les recruteurs se renseignaient sur eux via les réseaux sociaux alors qu’en réalité, ils ne sont que 69 % à le faire. Bond, une entreprise spécialisée dans les solutions de recrutement, a cherché à en savoir davantage sur les pratiques des acteurs RH en matière de recrutement via les réseaux sociaux et vous délivre l’infographie du jour. Recrutement et réseaux sociaux : où en est-on aujourd’hui ? L’infographie commence par nous révéler que les recruteurs utilisent de plus en plus les réseaux sociaux comme outil de recrutement : Trois réseaux sociaux attirent les faveurs des recruteurs Dans le classement des réseaux sociaux les plus utilisés par les recruteurs, nous retrouvons LinkedIn largement en tête (79 %), suivi de Facebook (26 %) et Twitter (14 %). Source : bond-us.com Related:  MODES ET MOYENS DE RECRUTEMENTRESEAUX SOCIAUXENTREVUE D'EMBAUCHE

Réseaux sociaux et recherche d'emploi Entraîné par la transformation digitale croissante des RH, le recrutement connait une forte digitalisation. Le nombre d’offres sur le web en témoigne, mais aussi les processus conduisant ensuite à l’entretien, de plus en plus digitaux. Il en va de même pour la recherche d’emploi. De fait, 3 français sur 10 utiliseraient les réseaux sociaux pour chercher du travail. Parlons RH vous propose, à travers une infographie de LK Conseil, de faire le point sur le sujet et de découvrir les chiffres-clés concernant la recherche d’emploi sur les réseaux sociaux. Quelle utilisation des réseaux sociaux ?

Comment recruter en 2016 ? Combien de temps faut-il, en moyenne, pour recruter un candidat ? Quels sont les canaux privilégiés par les employeurs ? Quelle est la durée d’une campagne ? Les équipes du site Emploi-e-commerce ont recueilli le témoignage de plus de 150 recruteurs dans le secteur du numérique pour tenter de répondre à ces questions. Une chose est sûre, les processus de recrutement évoluent aussi vite, en 2016, que les métiers du Digital… Les recruteurs seraient-ils radins ? Premier enseignement de cette étude, et non des moindres : à l’heure où l’on ne cesse de dire qu’il est crucial de gagner la guerre des talents, censée faire rage dans le Digital pour attirer les plus recherchés d’entre eux, près de 70 % des recruteurs dans ce secteur utilisent des sites d’emplois entièrement gratuits ! 4 à 6 candidats, 1 mois de réflexion ! Combien de temps faut-il pour recruter le bon candidat ? D’autres questions restent en suspens : combien d’entretiens sont-ils nécessaires avant la signature du contrat ?

Le sourcing sur les réseaux sociaux professionnels en 4 étapes Les réseaux sociaux professionnels et le sourcing, tout le monde en parle depuis longtemps ! Mais attention, bien des choses se cachent derrière ces pratiques. Est-ce simplement le fait de déposer son offre d’emploi sur différents canaux de communication ? Ou est-ce une démarche bien plus volontaire qui consisterait à trier les milliers de profils que proposent ces plateformes ? Un exercice bien plus difficile qu’il n’y paraît, entre heures perdues à analyser les informations et candidats potentiels qui ne répondent pas toujours à vos avances ! Oui, vous avez bien entendu ! Si vous votre but est d’aller à la pêche aux informations, soyez sûr que les candidats vous retourneront cette faveur et viendront, eux aussi, en glaner sur votre profil. Nous y arrivons ! Ne vous laisser cependant pas embarquer dans toutes les conversations, vous ne vous en sortiriez plus ! Oui, mais les autres me demanderez-vous ? Se servir de la barre de recherche et des différents filtres qu’elle vous propose.

Soulever le problème de recrutement pour une entreprise Le recrutement constitue un élément clé du succès d’une entreprise. Une société ayant pour principal levier, les compétences de ses employés. le recrutement figure encore parmi les problèmes que peuvent rencontrer une entreprise. le processus de recrutement parmi le système de la société. affecte un certain budget. dispose pas d’un service ressources humaines. Quelles sont les difficultés de recrutement pour une entreprise ? Que le poste à pourvoir soit pour un cadre ou pour un simple employé, on peut se heurter à diverses difficultés lors du recrutement. formulation des besoins de l’entreprise pour le poste. commettent l’erreur de charger du recrutement une personne n’ayant tout simplement pas les qualifications nécessaires pour cette tâche. Notamment l’utilisation des bons canaux de communication pour l’offre. ressources humaines se constituent des viviers afin de parer à d’éventuels besoins en recrutement. venu. Faire appel à des professionnels dans le domaine du recrutement

Enquête : candidats vs recruteurs, quelle est leur vision des process de recrutement Entre octobre 2015 et janvier 2016, RegionsJob a interrogé tour à tour salariés, demandeurs d’emploi et recruteurs. L’objectif : connaître les sentiments des uns vis-à-vis des autres et en savoir plus sur les pratiques des candidats comme sur celles des entreprises lors du process de recrutement. Découvrez l’intégralité des résultats de notre enquête à laquelle 6123 candidats et 180 recruteurs ont répondu. La mission, première source d’intérêt pour un poste A la lecture d’une offre d’emploi, les candidats focalisent de loin leur attention sur deux éléments en particulier : le descriptif du poste et de la mission ainsi que la localisation du poste, cités par quasiment 80% des répondants. « Aujourd’hui, les candidats s’intéressent en premier lieu au contenu de leur futur emploi et à la localisation de celui-ci, ils s’attachent au caractère stimulant de leur prochain job, en particulier les jeunes diplômés. Les recruteurs sont du même avis que les candidats. La réalité est plus complexe.

L'analyse des dossiers de candidature - CV / Certificats de travail / Lettre de motivation / Diplômes Cet article est disponible en : Le but de l’analyse des dossiers de candidature est d’opérer un tri préalable pour repérer les candidats qui seront conviés à un premier entretien d'évaluation (guide de conduite). Il est utile de relever que chaque entreprise possède son propre système de valeurs, ainsi que des politiques spécifiques qui guident la façon d'interpréter les documents de candidature. Dans tous les cas, cette analyse de candidatures va s’appuyer sur le repérage de critères discriminants, qui peuvent être vérifiés très rapidement à partir du CV. L’analyse de candidature se base sur les éléments suivants: CVLettre de motivationDiplômes et autres attestations de formationCertificats de travailRéférences (si disponibles)Grille de sélection des candidats (critères discriminants) Voici trois exemples de critères discriminants: La Loi sur la Protection des Données (LPD) stipule que le recruteur ne peut se servir des références qu’avec l’accord explicite du candidat.

La montée en puissance du recrutement par les réseaux sociaux Même si la majeure partie des recrutement est encore effectuée via les job boards et les cabinets de recrutements, les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour trouver la perle rare. Depuis quelques années déjà, on observe une recrudescence des recrutements grâce aux réseaux sociaux. Même si la majeure partie des recrutements est encore effectuée via les job boards et les cabinets de recrutements, les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour trouver la perle rare. D’après l’étude publiée par LinkedIn sur "les tendances du recrutement en 2015", 43% des recruteurs français pensent que le recrutement par les réseaux sociaux est voué à perdurer et à s’accroître fortement. C’est devenu un outil indispensable au sein d’Urban Linker pour chasser les meilleurs profils techs. Si le recrutement par les réseaux sociaux est une pratique bien ancrée dans les mœurs outre Atlantique, elle reste cependant mineure dans certains pays européens comme la France.

A compétences égales, quel candidat est choisi par les recruteurs ? 1 - Le candidat le plus sympa « Lequel sera le mieux à même de s'intégrer dans l'équipe ? ». 2 – La candidat qui connaît le mieux l'entreprise Pour Pierre Emmanuel Dupil, directeur général du cabinet Michael Page, l’entretien est justement l’occasion de sortir du lot. « Il faut absolument préparer des questions intéressantes car on donne systématiquement la parole au candidat, au moins à la fin de l’entretien. 3 - Le candidat qui se projette le mieux dans le poste Cécile Bernat, consultante RH à l’Atelier du recrutement, confirme l’intérêt d'aborder précisément la question des missions qui vous seront concrètement attribuées. « Evidemment, le candidat qui s’étend sur le montant des tickets resto va se disqualifier. 4 - Le candidat qui assume ses faiblesses Ancienne chef de publicité et auteure du livre Sans emploi ? 5 – Le candidat qui a le meilleur réseau 6 – Le candidat qui présente le mieux 7 - Le candidat qui habite le moins loin 8 – La candidate... qui n’a pas d’enfants

Mener un entretien de recrutement efficace ! Recruteur professionnel ou non, il est fort possible au cours d’une carrière d’avoir à faire passer des entretiens d’embauche. Mais qui a dit que la tâche était facile ? Loin d’être simple, il s’agit même d’un métier à part entière. Les techniques d’entretien sont diverses et variées, on peut même aller jusqu’à dire qu’il y en a autant que de recruteurs. Qu’est-ce qu’un bon entretien de recrutement ? Les techniques d’entretien sont nombreuses. La notion la plus importante durant cette tâche est le temps. Pour mener efficacement un entretien, voici un modèle découpé en 4 étapes. 1ère partie de l’entretien de recrutement : planter le décor (5 min) Dans un premier temps, il s’agit pour le recruteur de se présenter, rappeler le poste à pourvoir ainsi que détailler le séquencement de l’entretien. L’intérêt est d’accueillir de la meilleure des façons le candidat pour qu’il se sente à l’aise et qu’un climat de confiance s’installe. 2e partie : découvrir le candidat (30 min) Source : RHAttitude

Twitter va vous aider à trouver un emploi Par Amélie Favre Guittet, CEO de l’agence de recrutement Madircom Avec 6 millions d’utilisateurs en France, Twitter peut vraiment vous donner un coup de pouce dans votre recherche d’emploi à condition de suivre quelques règles simples. Je parle bien de coup de pouce, pas de miracle! Tout d’abord, qu’on se le dise, devenir un Twitter addict ne vous permettra pas directement de trouver un emploi. Parce que la réponse est là. La différence réside donc dans votre attitude à trouver des solutions qui fonctionnent pour vous, et pas uniquement à faire comme le troupeau en copiant collant les usages de nos ancêtres. Le saviez-vous? Chaque année Twitter lance l’édition européenne de la journée #votrejob qui regroupe près de 33.000 tweets! 15 à 20 % des offres d’emploi publiées sur Internet sont partagées sur Twitter. Les fonctions les plus représentées sont: vente – marketing – ingénieur – communication. Un expert comptable sur Twitter, c’est plutôt rare! Petit lexique Twitter pour être au top! #MerciRT

Que veut vraiment savoir un recruteur lors d’une entrevue ? | Isarta Infos - Marketing & Communication 2 juillet 2019 Les recruteurs ont plus d’un tour dans leur sac pour tirer les vers du nez d’un candidat. Mises en situation comportementales sans rapport direct avec l’emploi annoncé, question complètement inattendue… Mais que veulent-ils savoir au juste ? Les recruteurs, de toute évidence, cherchent obtenir des informations à l’insu du candidat. Gary Burnison, PDG de la firme de gestion Korn Ferry, a réfléchi à la question… et a publié sur son blogue un top 10 des éléments qu’un recruteur cherche à savoir. 1. Ce premier point ne sera une surprise pour personne. 2. « Ce qui vous motive à réussir » Les partisans de Simon Sinek, promoteur de la théorie du Why, seront contents de savoir que les recruteurs s’intéressent à ce que motive les candidats dans la vie. Cette attention est méritée, puisque les employés qui trouvent un sens à leur travail sont généralement plus productifs. 3. « Les compétences » 4. « Le leadership potentiel » 5. « Vos habilités de communication et d’écoute »

Comment rédiger une offre d'emploi ? Les 4 points essentiels Pour cela, il faut que l'annonce soit la plus précise possible dans la description du profil recherché et des compétences requises. Plus elle est imprécise, plus le flot de réception de C.V. aux profils inadaptés sera conséquent, et plus grande sera la perte de temps. Elle doit également être accrocheuse et percutante. >> Dossier conseillé : Tout savoir sur le processus de recrutement d'un salarié (offre d'emploi, questionnaire d'embauche, entretien) 1. Respecter le principe de non-discrimination Il faut qu'elle respecte la règlementation en vigueur et plus spécifiquement le principe de non-discrimination (1). Ainsi, il est notamment interdit de faire référence dans une offre d'emploi à l'un des critères suivants : l'origine, le sexe, le handicap, la grossesse, la situation familiale, la race, l'ethnie ou la nation, les opinions politiques ou syndicales, les convictions religieuses, l'orientation sexuelle, …. 2. L'intitulé du poste doit être le plus simple et le plus pertinent possible. 3.

Related: