background preloader

La classe inversée n’existe pas

La classe inversée n’existe pas
Qu’est-ce donc que cette « classe inversée » dont on parle tant ? Une mode, un dogme, une méthode pédagogique, une réflexion en cours ? Peut-être un peu de tout ça, selon le regard que l’on y porte, mais c’est surtout, de l’avis de nombreux intervenants du CLIC2016, une porte qui s’ouvre pour changer l’école. « La classe inversée n’existe pas », et c’est Marcel Lebrun qui le dit ! Ce professeur en technologie de l’éducation et conseiller pédagogique du Louvain learning lab, est pourtant clairement identifié comme l’un des promoteurs de la classe inversée mais il défend en fait le pluriel et l’existence de plusieurs formes de classe inversée. Il a ainsi proposé une typologie des classes inversées au CLIC2016, congrès de la classe inversée qui se déroulait les 1er et 2 juillet derniers. Troisième type Le troisième type est en fait une hybridation des deux autres et repose sur la construction d’un scénario des séquences d’apprentissage. Héloïse Dufour, présidente d’Inversons la classe !

http://www.cahiers-pedagogiques.com/La-classe-inversee-n-existe-pas

Related:  innovation pédagogiqueGENERAL CLASSE INVERSEEPédagogie digitale et pédagogie inverséeclasse inversee

Zoom sur les capsules vidéo Les capsules vidéo s’imposent actuellement comme un véritable phénomène de mode, notamment dans le domaine éducatif. D’une part, l’évolution des pratiques pédagogiques en font un support d’apprentissage idéal. D’autre part, aujourd’hui, de nombreux outils et services permettent la réalisation rapide et la mise en ligne facile de courtes vidéos originales. Capsule, vous avez dit capsule ? Il s’agit d’une séquence vidéo, généralement courte et scénarisée, permettant de développer une idée, une notion ou un thème. Initialement utilisée dans le monde de l’entreprise comme support de présentations dynamiques réalisées à peu de frais, la capsule vidéo fait aujourd’hui son entrée dans les apprentissages.

Classe inversée en documentation Cycle 3 - Nouveautés Littérature Jeunesse A l'heure où le professeur documentaliste souhaite enseigner les bases de l'éducation aux médias et à l'information, il est utile de disposer d'un ensemble de cours simples qui proposent une base à cet apprentissage spiralaire. Les séances que je propose sont construites sur le mode interactif. Elles s'adressent aux élèves mais aussi aux enseignants qui souhaiteraient les employer en indiquant bien entendu leur source ainsi que les auteurs. La construction des cours est toujours la même : une courte introduction suivie d'une brève vidéo puis d'un exercice de contrôle. La séance peut-être vue à la maison ou encore être utilisée en classe. Elle sert d'ancrage à un certain nombre de notions et de savoirs qui se réfèrent au nouveau socle commun.

Canoprof Vous êtes dans une démarche de construction et de scénarisation de vos cours numériques ? Découvrez Canoprof, téléchargeable gratuitement, et concevez des ressources pédagogiques transmédias pour le primaire et le secondaire, publiez et partagez-les avec vos pairs. Besoin d'aide ? Nos Ateliers Canopé vous accompagnent tout au long de votre projet : prise en main et maîtrise de l’outil, formation au droit d’auteur, au droit à l’image et à l’internet responsable. Que puis-je faire avec Canoprof ?

Tr@vail de groupe Après avoir mis en place les groupes, le moment est venu de fixer les objectifs. Selon le niveau d’autonomie de votre classe, selon l’activité proposée, vous pouvez leur laisser une certaine marge de manœuvre pour favoriser l’expression de leurs talents (cf. Intelligences multiples d’Howard Gardner) 3 outils en ligne pour créer des leçons en vidéo Les leçons en vidéo sont un des leviers de la classe inversée. Les leçons en vidéo ou screencasts en anglais offrent de nombreux avantages. Les apprenants peuvent les consulter à tout moment et de partout autant de fois que nécessaire.

Osez la classe inversée à l’université ! Pourquoi essayer la classe inversée? Dans un précédent billet intitulé « Rendre les étudiants actifs en amphi: quelques activités d’apprentissage actif à faire en amphi et sans matériel », j’évoquais la nécessité d’introduire des activités de pédagogie active dans sa classe, pour cinq raisons principales : 1) pour maintenir l’attention des étudiants; 2) pour vérifier leur compréhension; 3) pour qu’ils développent des apprentissages plus nombreux et 4) de meilleure qualité; 5) et enfin, pour qu’ils développent des compétences transversales. Je ne reviendrai pas ici dans le détail les raisons invoquées. Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage.

Numérique et design pédagogique. Pour une professionnalisation des enseignants. Représenter visuellement la conception de l'apprentissage Pour rendre le design explicite et partageable Pour le déroulement de la semaine n°5 du MOOC autour des ressources libres et la pédagogie, j'ai présenté les travaux de Grainne Conole, chercheuse qui travaille dans le domaine de l'intégration du numérique en pédagogie. S'il nous faut intégrer des ressources dans la médiation de son enseignement dans sa pratique quotidienne, il est primordial de poser le focus autour de conception de l'apprentissage intégrant les ressources numériques, matières de base pour la scénarisation des situations d'apprentissage. Comme le précise Conole et comme je l'ai présenté dans le module 5 du MOOC, il est crucial de représenter visuellement la conception de l'apprentissage, pour rendre le design explicite et partageable dans une communauté d'enseignants.

La classe inversée, vers la classe 3.0 ? Article proposé par David Bouchillon, professeur d’Histoire Géographie auCollège Aliénor d’Aquitaine, SALLES (33), Professeur Formateur Académique. Depuis avril 2012, j’ai mis en place la classe inversée dans toutes mes classes avec de grandes satisfactions notamment la mise en activité des élèves et le réinvestissement des élèves. Cependant, la classe inversée laisse certaines interrogations en plan. Les interrogations de la classe inversée Le premier problème qui se pose est le lien entre le travail à la maison et le travail en classe.

Related: