background preloader

L'HUMANISME

L'HUMANISME
Très cher fils, [...] encores que mon feu pere de bonne memoire Grandgousier eust adonné tout son estude, à ce que ie proffitasse en toute perfection & sçavoir politicque, & que mon labeur & estude correspondit tresbien, voire encores oultrepassast son desir, toutesfois comme tu peulx bien entendre, le temps n’estoit tant ydoine ny commode es lettres, comme est de present, et n’avoys copie de tels precepteurs comme tu as eu. Le temps estoit encores tenebreux & sentant l’infelicité & calamité des Goths qui avoient mis à destruction toute bonne literature. Mais par la bonté divine, la lumiere & dignité a esté de mon aage rendue es lettres, & y voy tel amendement, que de present à difficulté seroys ie receu en la premiere classe des petitz grimaulx, qui en mon aage virile estoys non à tord reputé le plus sçavant dudict siecle. [...] D'Utopie, le dix-sept mars, ton père, Gargantua. Related:  Grandes idées

LA PLÉIADE Les vices se reconnaissent aisément pour être l'opposé des vertus, et on ne peut souligner justement celles-ci sans rappeler leur contraire. Comme nous avons dit que la clarté est le plus remarquable ornement du poème, ainsi l'obscurité se comptera pour son premier vice. Car il n'y a point de différence entre ne pas parler et ne pas être compris. Je penserais même qu'il est plus malhabile de parler obscurément que de ne pas parler du tout, car on occupe le temps d'un homme qui s'amuserait ailleurs. Mais y a manière de juger les obscurités. Car si le poète n'use pas de mots trop recherchés, ni trop affectés, ni impropres, s'il n'est pas trop bref, s'il a suivi une bonne organisation (autant de points qui garantissent contre l'obscurité), alors ce sera la faute du lecteur, et non de l'auteur, s'il n'est pas compris.

LE CLASSICISME - Je veux vous parler encore avec la même sincérité que j'ai déjà commencé, reprit-elle, et je vais passer par-dessus toute la retenue et toutes les délicatesses que je devrais avoir dans une première conversation, mais je vous conjure de m'écouter sans m'interrompre. Je crois devoir à votre attachement la faible récompense de ne vous cacher aucun de mes sentiments, et de vous les laisser voir tels qu'ils sont. Ce sera apparemment la seule fois de ma vie que je me donnerai la liberté de vous les faire paraître; néanmoins je ne saurais vous avouer, sans honte, que la certitude de n'être plus aimée de vous, comme je le suis, me paraît un si horrible malheur, que, quand je n'aurais point des raisons de devoir insurmontables, je doute si je pourrais me résoudre à m'exposer à ce malheur. Je sais que vous êtes libre, que je le suis, et que les choses sont d'une sorte que le public n'aurait peut-être pas sujet de vous blâmer, ni moi non plus, quand nous nous engagerions ensemble pour jamais.

Dire "merci" plutôt que "désolé" : la belle leçon de Yao Xiao ! Présenter ses excuses quand on pense devoir le faire, à première vue, c’est nécessaire. Pourtant, dans la plupart des cas, il y a beaucoup mieux à faire ! Eh oui. Très souvent plutôt que de s’excuser d’avoir été un boulet, il est mille fois préférable de remercier celui ou celle qui vous a supporté/encouragé/relevé/écouté ! Ça évite de se faire du mal… et, surtout, ça fait du bien à quelqu’un d’autre ! C’est justement pour nous aider à préférer le mot « merci » à celui de « désolé », que Yao Xiao, une illustratrice chinoise a eu l’idée géniale de réaliser une sorte de petit mode d’emploi sous forme de bande-dessinée. Quand on se sent coupable d’un petit quelque chose, mieux vaut adopter un comportement positif (« merci ») plutôt qu’une attitude négative (« désolé »). Démonstration ! Dire « merci » plutôt que « désolé », c’est grandir l’autre plutôt que de s’aplatir soi-même. Désolé, pour le temps que vous a pris la lecture de cet article Merci pour votre attention !

accords toltèques citations "N'attendez pas le jugement dernier - il a lieu tous les jours." Albert Camus "Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose... Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer." Antoine de Saint-Exupéry "Ceux qui pensent qu'il est impossible d'agir sont généralement interrompus par ceux qui agissent." "Il n'y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n'y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel." "Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience." "Nul besoin de faire de la Terre un paradis : elle en est un. "La chance est un hasard, le bonheur est une vocation." "Le difficile, c'est ce qui peut être fait tout de suite. "Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible." "La vie est trop courte pour qu'on soit pressé."

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | madamemarieeve Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: N’est ce pas l’objectif premier d’un enseignant? WordPress:

Douze choses que l’on ne vous a pas enseigné à l'école, sur la pensée créative 1. Vous êtes créatif. L’artiste, l’inventeur, n’est pas une personne particulière, chacun de nous est un type particulier d’artiste ou d’inventeur. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. La créativité est paradoxale. Par : Michael Michalko Les 18 règles de vie du Dalai-Lama à partager le plus possible Le Dalaï-Lama, grand ambassadeur de l'humanisme dans le monde entier est une figure emblématique pour bon nombre d'entre nous. Ses philosophies sont évocatrices de paix de partage et d'échange. On retrouve bien sur ses valeurs dans le monde du voyage. Je tenais moi aussi, au nom de Voyager Loin, à parler de ces 18 règles de vie. Photo © Jamie Williams 1. Le risque est impliqué dans chaque grande occasion de la vie. 2. Si vous oubliez ce que vous avez appris à ne pas faire, vous serez condamnés à répéter vos actions. 3. Respect de soi – La confiance est la clé de la réussite et si une personne ne se respecte pas, vous ne pouvez pas croire en elle. Respect des autres – Et vous serez respectés en retour. Responsabilité pour toutes vos actions – Vous êtes seul responsable de vos sentiments, de vos actions, de votre réussite, etc. 4. Essayer d’obtenir tout ce que vous désirez ne sera pas nécessairement bon pour vous dans le long terme. 5. Les règles sont faites pour être transgressées. 6.

Dossier Spécial Transhumanisme – la Croix – Intelligence Artificielle et Transhumanisme Du 3 au 24 novembre 2015, la Croix a enquêté sur le courant transhumaniste, qui prétend utiliser les progrès de la science et de la technologie pour transformer l’Homme et lui permettre de dépasser ses limites biologiques. ⇓ cliquez sur les PDF ci-dessous : Humanité 2.0. Les avancées et les convergences des biosciences, des sciences cognitives, des nanotechnologies et de l’informatique ont ouvert des champs de recherche et de nouveaux espoirs pour améliorer les fonctions et les capacités des êtres humains. Les… « Immortalité : il sera bientôt possible de télécharger son cerveau sur une puce » Les partisans du transhumanisme voient dans les progrès de la science la possibilité de transformer l’homme, en transcendant ses limites biologiques, et notamment en faisant reculer la mort. voir aussi → Vidéos : Interview de Jean-Michel Besnier sur le mouvement transhumaniste Pour la théologie chrétienne, la mort est un passage nécessaire Devenir immortel ? Vers un post-humain ? Augmenter l’homme ?

Pyramide des besoins Pyramide des besoins Théorie de Maslow[modifier | modifier le code] Présentation générale[modifier | modifier le code] Pyramide des besoins selon l'interprétation de la théorie de la motivation du psychologue Abraham Maslow. C'est en 1970, dans la deuxième édition de son ouvrage Motivation and Personality, qu'apparaît l'exposé le plus complet de sa théorie de la motivation. Les besoins s'inscriraient dans le cadre d'une hiérarchie. Remarque : lorsqu'un besoin précédent n'est plus satisfait, il redevient prioritaire. Relativité et progressivité[modifier | modifier le code] La représentation de la hiérarchie des besoins sous la forme d'une pyramide a généré bon nombre de malentendus et, par là même, des critiques infondées, notamment du fait que Maslow n'a jamais représenté sa théorie sous forme hiérarchique[1]. l'émergence soudaine des besoins ;la satisfaction absolue des besoins. Maslow nuançait cette apparente fixité à deux égards. Psychopathologie[modifier | modifier le code]

Related: