background preloader

Les Classes inversées en 4 minutes

Les Classes inversées en 4 minutes

http://www.youtube.com/watch?v=94agedw8BjI

Related:  La classe inverséeFormation classe inversée Guyane 2018CLASSES INVERSEESClasse inversée

La classe inversée, un modèle à suivre pour l’école numérique ? Pas certain… Les microcosmes éducatifs ne bruissent que de ça… Après les MOOC et les tablettes, la classe inversée est, semble-t-il, au cœur de la réflexion de tous ceux qui veulent bien se préoccuper de faire avancer la pédagogie et de la mettre en adéquation avec son temps. Écrivez un article avec, dans le titre, l’expression « classe inversée » ou, mieux, « flipped classroom » qui fait tout de suite plus branché et vous verrez votre notoriété en ligne atteindre des sommets. Pour tout vous dire en secret, ce billet n’a d’autre but que celui-là…

Jeu d'évasion (escape game) en première STMG Pour en savoir plus sur les jeux d’évasion, consultez l’article Comprendre les jeux d’évasion (escape games) La mise en situation Les clés USB du professeur.e de sciences de gestion contenant tous les cours de l’année sont enfermées dans une boîte avec un cadenas à code. Classes inversées, retour sur un phénomène précurseur (1) Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016, dans le cadre d’une réflexion partagée de la Chaire du Collège des Bernardins sur « L’humain au défi du numérique », et du séminaire de recherche « École et République ». La journée d’étude aborde les questions de fond des transformations que le numérique engendre dans l’apprentissage et l’enseignement et s’interroge sur les bénéfices apportés à l’humain. Par Marcel Lebrun, Professeur en technologies de l’éducation, Université catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve (Belgique), et intervenant au Collège des Bernardins. Le concept de « classes inversées », d’origine anglo-saxonne (flipped classroom) et développé depuis 2012, a connu un engouement incomparable en moins d’un an.

Classes Inversées : une méthode , une stratégie ? MARCEL LEBRUN Avec Marcel LEBRUN, docteur en sciences, professeur en technologies de l'éducation et conseiller pédagogique au Louvain Learning Lab à Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique).Vidéo réalisée en collaboration avec Grégory DELBOE (formateur - chercheur (doctorant) à l' ESPE Lille Nord de France) . Avant d'aborder plus spécifiquement l'EPS, voici la 1 ère vidéo : Question initiale d'Actibloom : A la base, concernant votre approche, parleriez vous de méthodes, de pratiques, de démarches inversées, de classes inversée ? (Question suivante : Toutes matières confondues (dont EPS) y'a t'il un âge minimum requis pour les élèves ?) Questionnaire d'enquête, conception - sélection d'exemples et articles Il n'est pas nécessaire de rappeler l'importance de cette phase. La qualité de l'enquête est en jeu. Cet instrument de recueil de données est utilisé aussi bien pour des études quantitatives, que qualitatives. Même si des différences existent : Des questions essentiellement fermées pour l'un (principalement : dichotomique pour un choix alternatif, à choix multiple ou bien de type échelle pour des évaluations graduées) - ouvertes pour l'autre. Pour savoir quelles questions poser dans son étude marketing, il convient de revenir aux fondamentaux de la méthodologie : une problématique entraîne des besoins en information, ces derniers servant de base à la réalisation du questionnaire.

« La classe inversée est une révolution, mais pas celle que l’on croit » Après l’intervention de Paul Devin, IEN, pour qui tout miser sur la classe inversée est "une illusion", Héloïse Dufour, présidente d’Inversons la Classe, répond point par point. Héloïse Dufour, d’Inversons la Classe, veut mettre la classe inversée dans la « malette pédagogique de chaque enseignant ». Pour vous, la classe inversée est-elle une révolution ? Comprendre les jeux d'évasion (escape games) Qu’est-ce qu’un jeu d’évasion (escape game) ? Apparus dans le milieu des années 2000 au japon, les jeux d’évasion grandeur nature (escape games ou encore escape the room) permettent d’aborder autrement les jeux sérieux en classe. Le but d’un jeu d’évasion est de sortir d’un espace clos, en collaborant avec les membres de son équipe, à partir d’indices qui permettent de résoudre des énigmes. Suivant le scénario proposé, cette activité dure entre 30 et 90 minutes. L’utilisation du numérique favorise l’immersion dans le scénario.

Les classes inversées, vers une approche systémique (2) Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016. Dans notre première contribution, nous avons essentiellement présenté et commenté la version originale de la classe inversée. Selon les pratiques observées et nos recherches, nous avons cependant constaté auprès d’enseignants à différents niveaux, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, une émergence d’une large variété de classes inversées orientées vers une prise en charge de plus en plus grande de l’apprentissage par l’apprenant lui-même. Pourrait-il en être autrement ? Il y aurait donc différentes façons de mettre en place la classe inversée ? Nous avons ainsi proposé sur notre Blog dès 2014 et dans notre livre consacré aux classes inversées, une extension du concept initial de classe inversée.

Les leurres de la classe inversée Au dire de certains, la classe inversée constituerait une révolution pédagogique. Elle ferait renaître la motivation d’élèves s’ennuyant dans la classe « traditionnelle », permettrait une différenciation favorable à une meilleure réussite des élèves en difficulté, tout en offrant à tous d’être « acteurs de leurs apprentissages et producteurs de leur savoirs ». Forcer le trait pour construire l’opposition radicale des modèles. La description de l’activité pédagogique « traditionnelle » sur les sites promoteurs de la pédagogie inversée repose sur une analyse quelque peu simplificatrice. Il faut tout de même rappeler que la question de l’appropriation des savoirs par d’autres modalités que celles d’un monologue professoral ne constitue pas une préoccupation nouvelle. Catégoriser l’activité scolaire habituelle de manière binaire entre un temps de transmission (la classe) et un temps d’appropriation (les devoirs à la maison) procède de la même volonté de caricature outrancière.

Donner une RTT à son collègue Comment travailler et rester concentré sur son travail quand on est seul à s'occuper d'un père ou d'une mère dépendant ? Les salariés "aidants" sont absents en moyenne seize jours par an. Le reste du temps, ils sont souvent épuisés physiquement et moralement par leur charge. Quand il s'agit d'un enfant, la situation est encore plus douloureuse. D'où cette loi adoptée par le Parlement qui permet de donner des jours de RTT à un collègue qui en a besoin.

Related:  Classe inversée