background preloader

Anthropologie des usages des TIC

Anthropologie des usages des TIC
Si vous arrivez sur ce site, c’est parce que vous m’avez vu, entendu ou lu quelque part. Nous avons peut-être déjà échangé. Ou bien c’est parce que vous avez butiné sur internet autour d’anthropologie des usages, de fractures numériques, de TICE… Ce site est une île, mon île sur internet au milieu de l’archipel des recherches sur les usages du numérique. J’espère que vous y trouverez quelques trésors cachés, des retours d’expériences ou des concepts qui vous permettront de redécouvrir votre environnement technologique. Educateur spécialisé de formation initiale, j’ai fini cette première formation professionnelle à l’Université de Montréal et au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où j’ai rencontré Seymour Papert, mathématicien, informaticien et éducateur américain, pionniers des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) et père de Logo (premier langage informatique à visée délibérément éducative)…

http://pascalplantard.fr/

Related:  Inclusion et médiation numériques en bibliothèqueRessources inclusion numérique

Inclusion numérique : la feuille de route du projet Aidants Connect se précise Face à la dématérialisation accélérée, de plus en plus de services de proximité sont sollicités pour une aide à la réalisation de formalités en ligne. Si l'attente des usagers est forte, les agents se retrouvent dans une situation inconfortable avec un potentiel risque juridique lié à la manipulation de données personnelles. C'est pour sécuriser ces pratiques qu'a été imaginé le dispositif "Aidants Connect" – appellation qui remplace France Connect aidant – pour dissocier clairement la responsabilité des agents et de celle de l'usager.

Qu'est-ce que l’illectronisme, qui concerne un quart des Français ? - Le monde bouge De nombreux Français ont des difficultés à utiliser Internet au quotidien. L’“illectronisme”, nouveau mot pour désigner la fracture numérique, constitue un vrai handicap, notamment pour les démarches administratives. L’illectronisme, c’est le terme désormais retenu pour nommer l’illettrisme numérique. C’est à dire la difficulté à utiliser internet dans la vie de tous les jours.

Support de formation PDF pour ateliers numériques - Premiers Clics Sommaire « Je me mets à l’informatique » Partie 1 : Maîtriser Windows 7, 8 ou 10 1. La souris2. Le clavier3. "Illectronisme", "abandonnistes" : près d'un quart des Français ne sont pas à l'aise avec le numérique Près d'un quart des Français interrogés par l'Institut CSA ne sont "pas à l'aise avec le numérique". Cet "illectronisme" s'établit à 23% des personnes sollicitées par téléphone en février dernier, quand les chiffres officiels évoquent 15% de la population touchée et 7% pour l'illetrisme "classique". Le syndicat de la presse sociale, qui représente une centaine de publications, est à l'origine de cette étude inédite.

Lutte contre l'illectronisme : miser uniquement sur la formation ne suffira pas Ce qui caractérise la fracture en matière d'usages numériques, c'est avant tout son ampleur estime le syndicat de la presse sociale (SPS) dans un livre blanc publié le 25 juin. Réalisé en partenariat avec une dizaine de contributeurs – CNum, Cnaf, Dinsic, Orange, Pole emploi, UFC Que choisir… - cet ouvrage propose différentes pistes pour lutter contre l'illectronisme. Un terme préféré à celui de "fracture numérique" qui domine dans les médias et les discours politiques.

Inclusion numérique : quelle stratégie mettre en œuvre ? Ouvrir un compte en banque, faire ses courses, ses démarches administratives, apprendre l’anglais… Aujourd’hui, on peut presque tout faire en ligne. Mais comment fait-on quand on ne maîtrise pas les usages du numérique ? Selon France Stratégie, les personnes éloignées du numérique représentent, au total, 28% de la population française des plus de 18 ans, soit de l’ordre de 14 millions de personnes. Pourquoi le gouvernement veut lutter contre « l’illectronisme » 28 % des Français âgés de plus de 18 ans sont « éloignés » du numérique. Un chiffre qui fait tâche pour un pays qui aspire à devenir une « start-up nation »... Ni une ni deux, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique, travaille donc sur un plan d’action pour réduire la fracture numérique dans le pays. Jeudi 12 juillet, il dévoilait un rapport identifiant et mesurant les gains sociaux et financiers théoriques de la potentielle mise en place de son programme d’inclusion numérique.

« Je viens pour apprendre à envoyer des mails » : reportage auprès de ceux qui veulent sortir de l'illectronisme À l’heure du passage au tout numérique, ceux qui ne connaissent rien à l’informatique se retrouvent exclus de l’accès à des services importants au quotidien. Depuis 2013, Emmaüs Connect tente d’y remédier en proposant notamment des cours d’initiation. « Je viens pour apprendre à envoyer des mails. Parce que je vis en foyer, et là-bas, tout risque d’être volé, même le courrier. Alors que grâce à internet, je pourrais parler avec mes proches. » Ali Bardi a une belle barbe blanche, les yeux rieurs, et 74 ans au compteur. Il est venu d’Aubervilliers ce jeudi matin pour assister au quatrième cours de la session d’initiation à l’informatique que propose Emmaüs Connect dans son centre de Saint-Denis.

« Pour les familles modestes, le mail est un instrument de torture » Il semble toujours difficile de saisir une enquête sociologique, car, comme toute bonne enquête sociologique, celles-ci sont surtout qualitatives et se fondent sur des témoignages peu nombreux et variés… dont il semble difficile de dégager des lignes directrices. C’est pourtant ce que réussit à faire la sociologue Dominique Pasquier dans son livre, L’internet des familles modestes en s’intéressant aux transformations des univers populaires par le prisme des usages et des pratiques d’internet. Alors qu’il n’y a pas si longtemps, la fracture numérique semblait ne pouvoir se résorber, les usagers les plus modestes semblent finalement avoir adopté les outils numériques très rapidement, à l’image de l’introduction de la photographie au début du XXe siècle dans les sociétés rurales traditionnelles qu’évoquait Pierre Bourdieu dans Un art moyen.

«On veut que les gens n'aient plus peur de l'ordinateur» Autour de la table disposée en U, onze personnes cliquent, scrollent et tapotent méthodiquement sur leur clavier. Pendant deux heures, elles vont découvrir les joies de l’informatique dans le cadre d’un atelier d’initiation géré par l’association Emmaüs Connect. La séance, organisée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), vise à accompagner les bénéficiaires vers un début d’autonomie numérique. Une compétence de plus en plus nécessaire, alors que les administrations ne jurent que par la «dématérialisation des procédures». D’ici 2022, 100% des services publics sont censés passer au tout-numérique. Mais pour de nombreux Français, la marche est encore trop haute. 12% d’entre eux ne se connectent jamais à Internet.

Illectronisme : quelles solutions pour les exclus du numérique ? Le Syndicat de la Presse sociale (SPS) publie un Livre Blanc contre l’illectronisme. Un phénomène qui concerne 23% de la population française. 23% : le chiffre, paru en 2018, est considérable. Inclusion numérique : labellisation "Territoire d'actions pour un numérique inclusif" vendredi 05 octobre 2018 - 11h12 — mis à jour vendredi 05 octobre 2018 - 13h36 Le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, chef de file des solidarités humaines, est l’un des Départements français moteur de l’expérimentation autour de l’inclusion numérique grâce à une démarche collective lancée il y a un an. C’est pour cette raison que le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques reçoit Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé du Numérique, et une étape de l’IntercoTOUR le 5 octobre. Lors de sa visite, la Charte des territoires d’actions pour un numérique inclusif sera signée entre l’Etat et le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques. Elle vient distinguer le travail engagé par l’Exécutif départemental depuis de nombreux mois et fixer des objectifs, déjà en partie atteints, pour la stratégie d’inclusion numérique du Département. Aujourd’hui, la précarité numérique est un phénomène de société que nul ne peut ignorer.

Un quart des Français souffrent d’illectronisme Il a un iPhone 7 en poche, un ordinateur portable… et pourtant, Philippe, expert-comptable à la retraite de 73 ans, avoue être un peu perdu. « Je ne comprends pas tout, je perds vite pied quand il faut entrer des identifiants, des mots de passe… C'est très compliqué tout ça quand même. Je m'arrache souvent les cheveux alors que ça devrait me faciliter la vie ! » Sans le savoir, Philippe souffre, comme beaucoup de Français, d'illectronisme, un mal qui est au numérique ce que l'illettrisme est à la langue française. Car ils ont beau être équipés d'appareils connectés à Internet - smartphones, tablettes, ordinateurs… - une bonne partie des Français se sentent largués devant la complexité de l'utilisation de ces outils.

Related: