background preloader

Anthropologie des usages des TIC

Anthropologie des usages des TIC
Si vous arrivez sur ce site, c’est parce que vous m’avez vu, entendu ou lu quelque part. Nous avons peut-être déjà échangé. Ou bien c’est parce que vous avez butiné sur internet autour d’anthropologie des usages, de fractures numériques, de TICE… Ce site est une île, mon île sur internet au milieu de l’archipel des recherches sur les usages du numérique. J’espère que vous y trouverez quelques trésors cachés, des retours d’expériences ou des concepts qui vous permettront de redécouvrir votre environnement technologique. Educateur spécialisé de formation initiale, j’ai fini cette première formation professionnelle à l’Université de Montréal et au Massachusetts Institute of Technology (MIT) où j’ai rencontré Seymour Papert, mathématicien, informaticien et éducateur américain, pionniers des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) et père de Logo (premier langage informatique à visée délibérément éducative)…

http://pascalplantard.fr/

Related:  Pédaacfas_fracture numériqueSIC

Le blog d'une enseignante motivée Je n’ai rien contre la culture et encore moins contre le fait qu’elle soit commune… pourtant j’ai un peu de mal à intégrer ces deux mots, ainsi accolés, ou plutôt de la difficulté à comprendre ce qui se cache derrière cette formule. C’est souvent fumeux et/ou vague et ça ressemble fort à : « La culture commune, personne ne peut être contre mais personne ne sait ce que ça veut vraiment dire, donc ça n’engage à rien et c’est bien pratique ! »

Milad Doueihi - Département des littératures Professeur adjoint Pavillon Charles-De Koninck, bureau 4239Téléphone : 418 656-2131, poste 2830Télécopieur : 418 656-2991Milad.Doueihi@lit.ulaval.ca Enseignement Jean-Michel Salaün, Clément Arsenault, Introduction aux sciences de l'information 1A l'heure du web 2.0, des blogues, des wikis, Jean-Michel Salaün et Clément Arsenault effectuent dans ce « grand manuel » de la collection Repères à la Découverte, un travail salutaire de (re)définition de ce que sont aujourd'hui les « informations », les « documents », les « connaissances ». Ils proposent un parcours cohérent et didactique depuis la description des acteurs (les professionnels de l'information et les utilisateurs), la présentation des contextes (institutions et missions) jusqu'aux techniques de traitement, de recherche et de diffusion de l'information. Destiné aux étudiants en master professionnel, ce manuel vise non pas à fournir les fondements théoriques des sciences de l'information, mais bien plus privilégie une approche pragmatique avec un texte orienté vers la présentation de savoirs et pratiques concrets. Un index permet une lecture ciblée et autonome de chaque chapitre.

Education : TClass+, l’outil d’animation pédagogique pour tablettes Android (vidéo) TClass+ est un logiciel permettant aux professeurs d’interagir via tablettes Android avec leurs élèves. Cet outil leur permet, de pousser du contenu multimédia (vidéos, sons, pages web etc.) tout en gardant le contrôle. L’enseignant peut ainsi proposer des cours enrichis et stimuler l’attention des élèves de façon interactive. Le professeur crée s’il le désire des groupes et faire travailler les étudiants sur différents sujets simultanément. Il communique directement avec eux, les écoliers peuvent lui répondre et se parler entre eux via l’interface. L’installation du logiciel est simple, un tutoriel vidéo explique pas à pas les différentes actions à mener.

Stéphanie de Vanssay Le Livret Scolaire Unique Numérique (LSUN) deviendra réalité pour tous, du cycle 2 au cycle 4 à la rentrée 2016. Ce livret sera constitué des bilans périodiques et des bilans de fin […] Lire l’Article → Joëlle Lefort, professeure des écoles, s’est lancée avec sa classe de CM2 dans un projet un peu fou : doter une peluche d’un exo squelette. WeSeekYou: pour des entreprises plus séduisantes C'est ce qu'ont compris les fondateurs de la jeune entreprise de Québec WeSeekYou (www.weseekyou.com) qui existe depuis près d'un an, mais dont le concept est opérationnel depuis novembre 2012. Ils ont mis au point une manière de recruter du personnel en se situant dans l'espace entre les chasseurs de têtes et les Workopolis et Joboom aux méthodes traditionnelles. Eux, leur dada, ce sont les réseaux sociaux et la séduction. Les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et LinkedIn, parce qu'ils sont comparables au bouche-à-oreille qui a toujours du succès dans la recherche d'emploi; et la séduction, parce que c'est le chemin par lequel l'image de marque de l'entreprise offre son plein potentiel d'attraction. Littéralement, la traduction de we seek you serait «nous vous cherchons», mais pour Francis Drolet, Simon Bouchard et Kevin Granger, que Le Soleil a rencontrés, l'idée de base est plutôt «Faites-vous voir».

Evaluer l'information - Alexandre Serres - In dans le Labyrinthe : évaluer l'information sur Internet (C & F Éditions) Dans le labyrinthe : Évaluer l'information sur internet Une recherche d'information efficace passe par l'évaluation des résultats proposés, opération complexe qui dépend de chaque usager, de ses objectifs et de ses connaissances antérieures. Il n'existe pas de grille absolue, de classement automatique des sources documentaires qui puisse répondre à tous les objectifs d'une recherche d'information. La manière dont les usagers identifient, évaluent et valident une source, un auteur ou un document, engage et traduit leur rapport général au monde, à la société, aux institutions, à la technologie. Après avoir présenté les pratiques réelles des internautes, et particulièrement des lycéens et étudiants, Alexandre Serres dégage les notions essentielles pour l'évaluation des sources documentaires : autorité, crédibilité, qualité de l'information et pertinence(s). Ce livre est édité avec le concours du CNL, Centre National du Livre

Le travail hors la classe et le socle commun : réflexions et pistes d’actions J’hésitais au début à poser la question ainsi : les devoirs sont-ils compatibles avec le socle commun ? Voila un titre qui pourrait décourager encore plus les professeurs à adopter une approche par compétences telle que préconisée par le socle commun, qui est souvent assimilé – à tort – à une injonction empêchant l’acte d’enseigner. S’il était encore en plus question d’interdire les devoirs, la théorie de la baisse des exigences et d’un minimum pour tous serait avalisée… Et pourtant, nous posons la question : la pratique des devoirs telle qu’elle fonctionne actuellement, avec des différences entre l’école et le collège toutefois, est-elle en adéquation avec les principes du socle commun ? Pour éviter les chausses-trappes, nous avons préféré le terme de “travail hors la classe” pour caractériser les “devoirs”. Les attendus identifiés par la recherche à la lueur des exigences des professeurs sont : Conclusion : de nouvelles pistes existent !

Veille et Analyse TICE – Partager, débattre et apprendre Prendre la parole est un art ! pas une technique seulement. Parler (s’exprimer par oral ou par écrit) c’est tenter d’influencer l’autre, celui ou celle qui reçoit la parole. Qu’on le veuille ou non tenir parole c’est envisager la possibilité qu’elle soit reçue. Alain Lavigne - Département d'information et de communication - Université Laval Alain Lavigne a fait un bac en histoire, un certificat en journalisme, une maîtrise en communication publique au Département (il l’a même inaugurée !) et un doctorat en science politique. Après ses études, il a travaillé cinq ans comme journaliste et cinq ans comme relationniste : un vrai produit de la communication publique. Engagé comme professeur de relations publiques en 1999, il continue néanmoins sa réflexion sur la communication publique (qui couvre le journalisme, les relations publiques et la publicité) par son enseignement et ses recherches. Il a d’ailleurs créé un modèle théorique pour aider les étudiants de 2e cycle à situer leurs travaux dans ce domaine de recherche (modélisation publiée dans Les Cahiers du journalisme).

***Développer la médiation documentaire numérique : La médiation documentaire et l’information numérique - Cécile Gardiès et Isabelle Fabre Si la médiation documentaire peut être considérée comme une médiation des savoirs, elle met en jeu prioritairement de l’information dans des processus de construction de connaissances et ce, grâce à des dispositifs sociaux, techniques et humains. Autrement dit, réfléchir à la médiation documentaire c’est aussi réfléchir à la place de l’information dans son rapport à la connaissance individuelle et aux savoirs historiquement et socialement constitués. Même s’il existe plusieurs manières de définir l’information au sein même des sciences de l’information et de la communication, pour notre part et nous situant dans la branche spécifique des SIC qu’est l’information-documentation, nous considérons que l’information n’est pas une donnée pré-construite ni une ressource transmise par un canal, elle est une connaissance construite et circulante dans des processus de communication, elle est utile, plus ou moins spécialisée et plus ou moins durable.

Ecrire pour le Web : Méthodologie sous la forme d’une carte heuristique Qu’est-ce qu’écrire pour le Web ? Clotilde Vaissaire-Agard, consultante en gestion de l’information et auteure du blog Klog propose une carte heuristique (mindmap) librement téléchargeable (en pdf) : Produire et diffuser du contenu : écrire pour le Web. Ce schéma heuristique a été établi en février 2013 de façon collaborative avec une vingtaine de bibliothécaires dans le cadre de l’élaboration de leur nouveau portail.

Enseigner au XXI siècle La FCPE se démarquerait de la réforme du collège, dit-on, à la grande joie de certains oppositionnels qui ne sont pas très scrupuleux en matière de vérification des informations ou de diffusion de celles-ci. Ainsi occulte-t-on : le vote très net contre une motion demandant la suspension de la réforme, celle-ci n’obtenant qu’un gros tiers des voixle fait que la motion qui est critique sur la mise en œuvre de la réforme a été assez habilement rédigée pour être acceptable par ceux qui voudraient davantage de moyens (qui ne le souhaiterait pas dans l’absolu ?) et du coup a été votée, mais seulement avec deux voix de majorité , sans compter les abstentions semble-t-il, mais surtout dans une ambiance de fin de congrès, à main levée, ce qui est fort discutable s’il s’agit d’autre chose que d’un souhait, que les congressistes d’ailleurs n’ont pu examiner de manière minutieuse. dessin de F.

Related: