background preloader

La Transposition Didactique

La Transposition Didactique

http://www.youtube.com/watch?v=Us3Wy3PSAxc

Related:  Classe Inversée

Les motivations à devenir enseignant : revue de la question chez les enseignants de première et deuxième carrière 1Durant la dernière décennie, plusieurs études internationales (voir par exemple les rapports de l’OCDE, 2005, et d’Eurydice, 2009) ont alerté les pouvoirs publics ainsi que le monde de l’éducation sur une insuffisance de personnel enseignant, ceci concernant divers niveaux d’enseignement. Cette pénurie devrait, selon les prédictions, s’accentuer et concerner de multiples pays européens ainsi que l’Amérique du Nord. En Suisse par exemple, 34,5 % des enseignants de l’école obligatoire ont actuellement plus de 50 ans (Office fédéral de la statistique suisse, 2010), ce qui implique des départs à la retraite massifs au cours des 15 prochaines années. En comparaison, cette proportion était de 28 % dix ans auparavant (Office fédéral de la statistique suisse, 2000).

representations Le concept de représentation Travail réalisé sur la base du cours de Jean Clenet en novembre 1998. dans le cadre d'un DEA en Sciences de l'éducation, par Dominique Aimon Sommaire Mots-clefs Home S'inscrire Formulaire de demande d'informations Les démarches d'inscription Les tarifs Brochure de l'établissement S'informer Rafika Selmi : La classe inversée en anglais Transformer la salle de classe, rendre les élèves plus actifs et plus confiants, c'est ce que Rafika Selmi, une jeune professeure d'anglais au collège Les rives du Léman à Evian, se propose de faire avec la clase inversée. Appuyée sur une solide équipe angliciste, elle a développé un modèle de classe inversée dont elle attend beaucoup. Proposer aux élèves de refaire en classe un épisode de Little Miss Sunshine c'est bien. Mais comment faire en sorte que tous s'investissent et progressent ? Sur le site académique de Grenoble, Rafika Selmi propose une séquence complète.

Guide de la classe inversée pour les enseignants inShare78 Avec ce Guide de la classe inversée pour les enseignants, vous serez en mesure de comprendre ce qu’est concrètement une « Flipped Classroom » et de quelle manière l’inversion de la classe peut contribuer à l’amélioration de l’apprentissage des élèves, quels en sont les avantages et les inconvénients et comment faire pour l’intégrer de manière efficace dans votre enseignement. Grâce au boom de l’utilisation des nouvelles technologies et du numérique dans l’éducation, la salle de classe connait aujourd’hui de profondes mutations. Peu à peu, la classe « traditionnelle », centrée sur l’enseignant, perd du terrain au profit d’une classe de plus en plus centrée sur l’élève qui donne une place importante à l’apprentissage collaboratif. De plus en plus d’enseignants changent leur façon de transmettre les savoirs en intégrant l’apprentissage en ligne et mettent en place une pédagogie axée sur l’inversion de la classe.

La classe inversée : "Paroles d'... enseignants" La classe inversée ne vient pas seulement bousculer les habitudes d’apprentissages des élèves. Elle interroge de nombreux acteurs éducatifs ce que nous avions présenté dans l’article précédent «La classe inversée …paroles de parents». Si le paradigme d’apprentissage est au centre de la démarche, le rôle de l’enseignant opère une véritable mutation. Et le professeur est souvent bien seul devant la tâche à accomplir : parents, élèves, administration, institution,… l’observent, le jaugent voire jugent son positionnement pédagogique. Il faut alors une motivation forte pour aller au bout de la démarche de classe inversée, voire seulement de l’expérimenter. Certains enseignants sont déjà convaincus du bien fondé de cette approche pédagogique, d’autres sont plus sceptiques mais s’emparent de l’occasion pour changer leur habitudes d’enseignement, d’autres encore cèdent à l’effet de mode, et d’autres enfin y porteront un regard des plus acerbes.

Pourquoi inverser sa classe ? - Inversons la Classe Pour ceux qui ne la pratiquent pas, la classe inversée pose des difficultés par rapport à un modèle traditionnel. Pour ceux qui la pratiquent en revanche, ces critiques ne sont soit pas justifiées, soit pas insurmontables. Il est bien sûr à noter que les pratiques de classe inversée sont variables. 1. les élèves ne vont pas regarder les vidéos Les enseignants qui pratiquent la classe inversée ne prétendent pas que cette méthode résout forcément tous les problèmes. « La classe inversée n’est pas une révolution pédagogique, mais une illusion » (Paul Devin, IEN) Paul Devin est Inspecteur de l'Education nationale et secrétaire général du SNPI (syndicat des personnels d'inspection). Pour lui, la classe inversée nous détourne du vrai enjeu : les compétences professionnelles de l'enseignant. La classe inversée : révolution ou effet de mode ? Je ne sais pas si c’est un effet de mode mais ce n’est pas une révolution pédagogique. En réaction aux critiques contre la classe inversée, des positionnements différents naissent : traditionnellement, la capsule à visionner la veille est incontournable, mais certains commencent à y renoncer.

Quand les profs plébiscitent la pédagogie active sans la mettre en place Il y a quelques jours l’OCDE publiait une note intéressante intitulée « Convictions et pratiques pédagogiques » qui met l'accent sur un paradoxe qui n’est pas uniquement français : les enseignants plébiscitent globalement des principes de pédagogie active mais ceux qui les mettent en pratique sont minoritaires. Désirs actifs, tendance passive Mais dans leur pratique, les enseignants sont nettement moins nombreux à privilégier des voies d’enseignement actives et « déclarent avoir plus souvent recours à des pratiques pédagogiques passives » : à peine plus d’un quart d’entre eux fait travailler fréquemment les élèves à des projets leur prenant au mois une semaine, moins d’un enseignant sur deux fait régulièrement travailler les élèves en petits groupes pour trouver ensemble une solution à un problème ou un exercice (un peu plus d’un tiers en France). Les limites de l’étude

De retour en classe… inversée : enthousiasme, scepticisme et recherches - Service de soutien à la formation par Jean-Sébastien Dubé Depuis notre article de novembre 2011, la popularité grandissante de la classe inversée ne se dément pas, qu’il s’agisse de l’augmentation du nombre de membres du Flipped Learning Network (de 2500 fin 2011 à 15 000 en octobre 2013), de la multiplication d’articles, de recherches et de rapports d'expériences ou des quelques monographies qui ont été écrites sur le sujet, notamment Flip Your Classroom: Reach Every Student in Every Class Every Day, de Bergmann et Sams (2012). D’après ces derniers, à qui l’on attribue la paternité du modèle, la classe inversée n’est PAS un «… synonyme de vidéo en ligne. La plupart des gens qui entendent parler de la classe inversée pensent d’abord aux vidéos. Ce sont les interactions et les activités d’apprentissage significatives qui se produisent pendant les moments en présentiel qui sont les plus importants».

J'ai testé pour vous : 3 détecteurs de plagiat en ligne et gratuits Chez Invox, notre dada c’est le Content Marketing. Notre mot d’ordre ? Produire des contenus originaux et de qualité. Si nous exigeons toujours le meilleur de nos rédacteurs, il nous est déjà arrivé d’être confrontés à l’infâme plagiat, aussi désigné par les termes duplicate content (contenu dupliqué donc, pour les puristes de la langue française). Face à l’évidence d’un contenu dupliqué, vaguement remanié à la façon d’un jeune collégien tentant de répondre rapidement à un devoir et prenant largement appui sur Wikipédia, nous nous étions alors interrogés : copier des contenus, est-ce mal ?

Related: