background preloader

JP Antibi : de la "constante macabre" à "l'évaluation par contrat de confiance"

JP Antibi : de la "constante macabre" à "l'évaluation par contrat de confiance"
André Antibi poursuit ses efforts pour dénoncer les injustices persistantes des évaluations scolaires qui restent avant tout sélectives. Le correspondant du CRAP-Cahiers pédagogiques en Belgique nous propose un écho de son intervention lors d’un colloque sur la réussite scolaire à Bruxelles. Le 21 janvier 2010, nous avons eu le plaisir d’entendre André Antibi, professeur à l’université Paul Sabatier de Toulouse et auteur du livre La constante macabre (éd. Math’aurore, 2003). Comment en sortir ? Ne pas piéger les élèves, accepter la transparence et instaurer un climat de confiance, tels sont les grands principes du système évaluation par contrat de confiance (EPCC) proposé par le conférencier. De nombreuses questions dans le débat Beaucoup d’interrogations ont porté sur la compatibilité du système EPCC avec une approche par compétences inscrite dans les programmes officiels belges. Xavier DejemeppeEnseignant en lycée et formateur

http://www.cahiers-pedagogiques.com/La-constante-toujours-macabre

Related:  PEDAGOGIE Theories de l APPRENTISSAGECollègeEvaluation par QCM : intérêts, limites et mise en oeuvre

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil. Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Echec à l’échec (2003). Après avoir présenté quelques extraits de cahiers d’élèves : « Ces textes sont extraits de " journaux des apprentissages " que tiennent chaque jour les élèves de cinquième année (CM2) d’une école élémentaire de la banlieue parisienne… Chaque soir, ils récapitulent par écrit ce qu’ils ont appris au cours de leur journée. Pour une évaluation participative et sociale Plan de l’article Les problématiques rencontrées Les pistes de solutions pour gagner du temps Abandonner “les devoirs à la maison au profit d’activités préparatoires non-discriminantes L’évaluation automatisée Abandonner les évaluations notées en cours de formation au profit de véritables évaluations formatives L’évaluation par les pairs Les outils numériques Les pistes de solutions pour gagner en efficacité L’auto-évaluation L’évaluation de confiance Pour une évaluation véritablement différenciée Vers une application de suivi des élèves Cahier des charges Principales fonctionnalités Conclusion Orientations bibliographiques I. Les problématiques rencontrées

Théorie de la motivation Viau Nous avons l’habitude d’entendre que tel élève n’est pas motivé, qu’il ne veut pas travailler etc. … Mais savons nous exactement ce que signifie « être motivé » ? En réalité, ce concept simple à décrire à première vue, cache une certaine complexité : la motivation à l’école est le fruit de divers facteurs que les théories actuelles nous permettent de mieux comprendre. En tant que futur enseignant, il semble indispensable de faire référence à ces théories afin d’adapter au mieux son action pédagogique en classe et motiver au mieux les élèves à apprendre. 1. Qu’est ce qu’est la motivation ? v Théorie de Rolland Viau.

Taxonomie de Bloom révisée (Anderson et al.) — ted6210 Appellation en anglais Bloom's Taxonomy revised by Lori Anderson and David R. Krathwohl in 2001. Accompagnement personnalisé au collège : comment faire ? Inscrit dans la réforme du collège, l’accompagnement personnalisé (AP) vise, à tous les niveaux, pour tous les élèves, à renforcer les apprentissages et les compétences des élèves, et leur autonomie intellectuelle. C’est un mode de diversification pédagogique (faire apprendre autrement) basé sur la différenciation (prendre en compte les différences des élèves). L’AP s’appuie sur le socle commun, notamment le domaine 2 (méthodes et outils pour apprendre), et sur toutes les disciplines. L’AP n’est ni une nouveauté, ni une révolution. Les enseignants n’ont pas attendu la réforme pour accompagner les élèves dans leurs apprentissages.

Astolfi : L’erreur, un outil pour enseigner " Qu’y a-t-il de commun entre une expression algébrique, l’expression d’un gène et une expression familière ? Entre une fonction digestive, une fonction affine et une fonction grammaticale ? Entre l’expansion du groupe nominal et celle des Trente Glorieuses ? Entre un pronom réfléchi, un rayon réfléchi et un élève réfléchi ?" Voilà quelques raisons bien communes de commettre des erreurs en classe. Car les erreurs sont le pain quotidien de l'enseignant.

Pédagogie ouverte et triangle de Houssaye J’ai cherché à voir quels liens on pouvait trouver entre la pédagogie ouverte et le triangle de Houssaye. Il me semble que l’on peut placer les sommet de l’un entre les lobes de l’autre. L’enseignant se retrouve ainsi entre transparence et la participation, l’étudiant entre la participation et la coopération et le savoir entre la coopération et la transparence.

Conseils pour faire une recherche sur Internet Proposée par Sciences Po et OpenClassrooms, cette fiche méthodologique, troisième d’une série de neuf, donne les clés pour faire une recherche sur Internet. Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences Po, associé à OpenClassrooms, pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures. Nous publions progressivement neuf fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycée et de Sciences Po : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou un concours… Introduction Vous l’avez compris, Internet est un espace de recherche immense où l’on trouve tout et rien à la fois !

Un tableur pour suivre les scores de travaux en îlots bonifiés Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. La question est : que pouvons-nous faire à plusieurs dans une salle de classe et que nous ne pourrions pas faire ailleurs ? Peut-on vraiment travailler en groupe ? Une première réponse est bien entendu le face-à-face pédagogique entre un enseignant et un groupe. Une seconde réponse est la possibilité de travaux de groupes.

Related: