background preloader

Le revenu universel, généalogie d’une utopie

Le revenu universel, généalogie d’une utopie
LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Antoine Reverchon Si, le 5 juin, les Suisses votent « oui » à la proposition de création d’un ­ « revenu de base universel et inconditionnel », la Confédération helvétique vivra une petite révolution : chaque citoyen suisse, actif ou inactif, SDF ou banquier, jeune ou âgé, recevra un revenu versé par l’Etat. En Finlande et au Québec, les gouvernements ont engagé une consultation pour étudier la faisabilité d’une telle mesure. En Italie, elle est défendue par le mouvement 5 Stelle (« cinq étoiles »). En France, en revanche, aucun parti n’a inclus cette question dans son programme. Le premier ministre, Manuel Valls, s’est contenté de préconiser une refonte des minima sociaux, après la publication du rapport Sirugue sur le sujet, le 18 avril. Lire aussi : Les minima sociaux pour les jeunes seront mis en œuvre en 2018, selon Manuel Valls C’est une rupture complète avec le dogme selon lequel seul le travail peut procurer un revenu Impôt « négatif »

http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/04/21/le-revenu-universel-genealogie-d-une-utopie_4906393_3232.html

Related:  justice socialeRevenu Universel/de baseChapter - EconomyPolitique

« Un revenu universel, ce n’est pas une allocation ciblée distribuée seulement aux plus pauvres » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Antoine Stéphany (Coordinateur formation au Mouvement français pour un revenu de base) Antoine Stéphany, Coordinateur formation au Mouvement français pour un revenu de base C’est avec un vif intérêt que le Mouvement français pour un revenu de base (MFRB) accueille la décision du gouvernement de se pencher enfin sur la question du revenu universel (« La solidarité : une exigence républicaine », par Manuel Valls, le 19 avril sur Facebook). Suite à la présentation du rapport du député Christophe Sirugue sur la réforme des minima sociaux (« Repenser les minima sociaux.

Une soif d’information mêlée à de la défiance - La Croix VIVE LA POLITIQUE. Selon plusieurs études publiées depuis 2012, les jeunes sont nombreux à se préoccuper de politique en puisant leurs informations à la télévision et sur les réseaux sociaux. Commençons par faire mentir les idées reçues. Non, les jeunes générations ne se détournent pas de l’actualité politique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. L’entrepreneur qui a lancé l’initiative pour un revenu de base inconditionnel - Le Temps Daniel Häni a commencé à s’intéresser au revenu universel il y a 25 ans. Depuis, cette idée-là ne le lâche plus. «J’ai énervé tout mon entourage en parlant de cela, sans cesse. Puis je me suis dit qu’il fallait en faire une grande question, pour toute la Suisse.» Il écrit un livre, réalise un film sur ce sujet.

Stig, la démocratie au bout des doigts - La Croix Pour l’instant en phase test, Stig sera lancée avant la fin 2016. En tenant compte tant des citoyens que des élus, l’application pourrait vite s’imposer dans notre paysage politique. Entretien avec Jérémi Parret, cofondateur de Stig. – Comment vous est venue l’idée de Stig ? Jérémie Parret : Stig est né d’un constat simple.

Pour une société du revenu citoyen Pour une société du revenu citoyen Notre gouvernement a signifié hier en la personne du ministre des Finances son mépris pour l’idée du revenu de base. Michel Sapin y voit une “société de l’assistance”. Pierre Gattaz : « La France a tout pour réussir » - La Croix Dans un entretien exclusif à La Croix, le président du Medef, Pierre Gattaz, dévoile un état des lieux de la France à un an de la présidentielle. Les tensions autour de la loi El Khomri sont symptomatiques d’un climat social dégradé. Quel est l’état de la France aujourd’hui ? Pierre Gattaz : Les Français ont trois problèmes : le chômage, la sécurité, et le manque d’espoir. Vous avez une France un peu en désarroi qui ne sait pas où elle va. Je rencontre beaucoup de gens, y compris des chefs d’entreprise, qui se demandent si on va s’en sortir.

Les secrets bien gardés du revenu universel Il en va du revenu universel comme d’une vague : après une période de relative accalmie, le sujet ressurgit de tous côtés au travers d’initiatives politiques éparses, de nouveaux rapports et de débats passionnés. Autant qu’une proposition politique radicale, il est une piqûre de rappel : au milieu des incertitudes sur le devenir de nos sociétés et les transformations du travail, tout n’a pas encore été essayé. Aujourd’hui, alors que la Finlande s’apprêterait à expérimenter un revenu universel, qu’une initiative populaire pour un revenu inconditionnel a depuis longtemps vu le jour en Suisse, et que le rapport sur les “Nouvelles trajectoires” du Conseil National du Numérique préconise de “clarifier et expertiser les différentes propositions et expérimentations autour du revenu de base”, il est grand temps de passer aux rayons X un projet bien plus subversif qu’il n’y paraît. Mesure technocratique ou projet de société ? Ce sont ces tensions implicites que je souhaite explorer.

La Civic-Tech invente la démocratie 2.0 - La Croix Après les biotechnologies ou les transports intelligents, la Civic-Tech entend adapter la démocratie à l’ère du numérique et des réseaux sociaux. Après les États-Unis et l’Allemagne, les acteurs de la French Tech se lancent dans l’aventure. La troisième révolution industrielle a plongé nos sociétés dans l’ère du numérique. Mais le changement le plus fondamental est peut-être à venir. Celui de nos organisations sociales, très verticales, que la Civic-Tech tente de faire muter en agoras nouvelles.

Un rapport préconise la création d'un revenu universel en France VIDÉO - Le Conseil national du numérique (CNNum) a présenté ce mercredi matin 20 pistes pour anticiper les mutations du monde du travail à l'heure du numérique à la ministre du Travail Myriam El Khomri. «Les institutions, les pouvoirs publics et les partenaires sociaux doivent prendre la mesure de la transformation numérique et agir en conséquence», a déclaré ce mercredi la ministre du travail, Myriam El Khomri, lors de la remise du rapport sur «l'emploi et le travail à l'heure du numérique». Commandé il y a un an et réalisé par le Conseil national du numérique (CNNum), le document présente 20 recommandations, assez générales, destinées à alimenter les projets de loi de Myriam El Khomri sur le travail et d'Emmanuel Macron sur les «nouvelles opportunités économiques». Favoriser le cumul d'activités, consolider la protection sociale des travailleurs «uberisés» sont autant de pistes proposées dans ce rapport pour faire face aux mutations de l'emploi à l'heure du numérique.

Rémunérations: les actionnaires enragent, les patrons anglo-saxons engrangent La rébellion vient parfois des endroits les plus inattendus : en l’occurrence, du monde feutré des assemblées générales (AG). Depuis deux mois au Royaume-Uni, AG après AG, les grands patrons britanniques se retrouvent cloués au pilori par leurs propres actionnaires. En cause : leurs salaires, sans cesse plus élevés, qui n’ont souvent pas grand-chose à voir avec leurs performances. Le premier mis en cause a été Bob Dudley, le 14 avril.

Related: