background preloader

Victimes des pesticides

Victimes des pesticides

http://victimes-pesticides.fr/

Related:  ALIMENTATION CONSOMMATIONmaps pollutioncartes polution

Stéphane Le Foll et les pesticides Il y a neuf ans ces jours-ci, j’ai publié un livre avec mon ami François Veillerette (Pesticides, révélations sur un scandale français, chez Fayard). Il s’est étonnamment bien vendu, bien que je ne dispose d’aucun chiffre précis, arrêté. Entre 30 000 et 40 000 exemplaires, je crois. "L'air n'est pas respirable" : la carte de France des victimes des pesticides "Je vis au milieu des vignes et je vous confirme que l'air n'est pas respirable les jours de traitement." "J'ai un potager et des abeilles en bordure de champ et je constate chaque année une mortalité anormale et alarmante." "A l'école, il y avait une grosse machine et la maîtresse nous disait de mettre la main devant la bouche ou de rentrer." Ces témoignages sont livrés par des Français vivant aux abords de cultures utilisant des pesticides. Générations Futures, association nationale de défense de l'environnement agréée depuis 2008 par le ministère de l'Ecologie, publie ce jeudi 21 avril une carte interactive qui livre 200 témoignages de professionnels ou de riverains victimes des pesticides. 200 témoignages supplémentaires, en cours de validation, devraient compléter la carte.

Atlas des sites pollués aux PCB Artois Picardie Dans cette nouvelle édition (avril 2013) de l’atlas des sites terrestres pollués par les PCB, 13 sites apparaissent sur les communes de Aniche, Avesnes-les-Aubert, Bousbecque, Halluin, Le Quesnoy, Lille (2 sites), Loos, Proville, Saint-André-lez-Lille, Villers-Sire-Nicole dans le département du Nord et Montdidier et Péronne dans le département de la Somme. Artois-Picardie démontre l’inégalité de l’Etat et la variabilité des préfets concernant les pratiques de pêche. La Picardie « interdit » dès 2006, l’Artois « recommande » en 2010 pétition pesticides pour E. Leclerc Monsieur Leclerc, je suis très inquiet(e) des impacts négatifs qu'ont les pesticides sur notre santé et notre environnement. Vous vous présentez comme un défenseur des intérêts des Français, mais en exigeant des agriculteurs qu'ils vous fournissent, en quantité monstre, des fruits et des légumes parfaits toute l'année, vous les poussez à utiliser encore et toujours des pesticides.

Liste des réacteurs nucléaires en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte des centrales françaises en activité, classées selon leur type En 2011, la liste des réacteurs nucléaires en France compte cinquante-huit réacteurs nucléaires produisant de l'électricité dans dix-neuf centrales nucléaires. Trois centrales sont en cours de démantèlement, treize réacteurs électronucléaires sont définitivement arrêtés, et un réacteur est en construction. Plusieurs filières de réacteurs électronucléaires ont été successivement développées : L’« Atlas de la France toxique » dresse l’inventaire des sites les plus pollués Des pesticides à la pollution de l’air, en passant par les déchets de marées noires, les boues de dragage ou encore les PCB : à travers 36 cartes, Atlas de la France toxique, publié le 4 mai par l’association Robin des bois aux Editions Arthaud, dresse un inventaire des pollutions et des risques qui menacent l’environnement et la santé sur notre territoire. L’association se défend de seulement dénoncer les pollueurs et veut avant tout faire réagir : « C’est un atlas violent mais réaliste, pédagogique, explique Jacky Bonnemains, son président. Il s’agit d’informer et d’inciter le public, les riverains, les victimes à s’organiser pour interpeller les responsables. » Cette compilation, réalisée à partir des enquêtes de l’association et des données institutionnelles et publiques, ressemble néanmoins quelque peu à un pot-pourri dont l’odeur donne le tournis : le résultat en devient presque indigeste.

Insecticides et abeilles: l'Assemblée vote l'interdiction des néonicotinoïdes en 2016 - 19 mars 2015 Paris (AFP) - L'Assemblée nationale a voté jeudi, contre l'avis du gouvernement, l'interdiction à compter de janvier 2016 des produits phytosanitaires de la famille des néonicotinoïdes, réputés toxiques notamment pour les abeilles, via un amendement des socialistes Gérard Bapt et Delphine Batho. A la suite de l'action menée par la France pour que l'Union européenne interdise le Cruiser OSR sur le colza, la Commission européenne a restreint l'utilisation de trois substances actives de la famille des néonicotinoïdes, rappelle l'exposé de l'amendement. Malgré ces avancées, cinq molécules restent actuellement autorisées en France (imidaclopride, thiaclopride, clothianidine, thiaméthoxame et acétamipride) et présentent une toxicité aigüe, notamment pour les abeilles. Pour protéger la santé humaine et la biodiversité, et particulièrement les abeilles, l’environnement et la santé, il est proposé de prolonger l’action de la France en interdisant ces substances. M.

Les traces du nuage de Tchernobyl toujours présentes en France MOUSSES. Riche idée qu’a eue l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest (ACRO). Trente ans après l’explosion du réacteur ukrainien, l’organisme a lancé un appel pour qu’on envoie à son laboratoire de mesure des échantillons puisés dans l’environnement (arbres, mousses, sols, etc.), sur des champignons et des fruits et légumes consommés par les hommes. L’ACRO n’a pas cherché à encadrer la collecte. Les participants ont été libres de choisir leur échantillon, démarche qui colle bien avec le devenir des radionucléides dans l’environnement qui dépend de la qualité et de l’usage des sols et de l’érosion par le vent et l’eau. Sur les trois éléments artificiels relâchés dans l’atmosphère durant les dix jours suivant l’explosion du réacteur (iode-131, césium-134 et 137), seul le césium-137 est aujourd’hui mesurable.

Carte de France des sites nucléaires - Nucléaire : Danger permanent Cette carte est encore en cours d’amélioration, des fonctionnalités supplémentaires vont être mises en place progressivement. Elle est développée entièrement avec des logiciels libres et l’affichage est optimisé pour le navigateur web Firefox (télécharger Firefox). Elle est sous licence "Creative Commons". Vous pouvez la diffuser et la réutiliser librement, sous réserve de respecter les conditions suivantes : mention du Réseau "Sortir du nucléaire", aucune modification, aucune utilisation commerciale.

L’agro-industrie veut confisquer le mot « bio » D’un côté, certains mouvements historiques de l’agriculture biologique, résolument opposés à l’agriculture chimique industrielle, sont enquêtés sur l’usage qu’ils font dans leur communication des préfixes « bio », et « éco ». De l’autre, les plus gros pourvoyeurs de pesticides toxiques – Bayer, BASF, Dow, Syngenta, et autres [1] s’apprêtent en toute impunité à s’offrir une virginité en devenant les leaders du « Bio-contrôle ». Au cours de l’année 2015, certaines structures historiques de la Bio, le syndicat des Simples, Demeter, Nature & Progrès (N&P), et BioCohérence, ont subi des enquêtes de la part des services régionaux de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes). Les contrôles ont porté sur l’usage des termes de l’agriculture biologique au sein de ces différentes organisations. Ces demandes sont d’autant plus paradoxales que l’on doit à ces mouvements historiques de la Bio l’émergence de cette agriculture spécifique !

CARTES. "La France toxique" : Marseille ville la plus polluée, amiante et radioactivité à Paris - 5 mai 2016 "Officiellement, la centrale de Nogent-sur-Seine à 80 km de Paris n’est pas inondable, sauf que la salle des machines a été inondée en 2006." L'association Robin des Bois publie ce mercredi 4 mai (éditions Arthaud) un "Atlas de la France toxique", qui dresse un panorama des risques, des dangers et des pollutions au niveau local dans le pays. "Notre but n'est absolument pas de faire un hit-parade des villes les plus polluées ou des zones les plus toxiques mais plutôt d'informer les lecteurs des risques qu'ils encourent", explique Jacky Bonnemains, coauteur et président de Robin des bois, "afin qu'ils fassent pression sur les politiques et s'opposent aux industriels." Des "déchets de guerre" (obus, munitions rouillées...) aux boues de dragage en passant par les perchlorates, aucune région de France n'est épargnée par les traces de l'activité humaine et industrielle. Focus sur les conclusions de l'ouvrage concernant les deux plus grandes agglomérations du pays : Paris et Marseille.

"Atlas de la France toxique" : quels risques et dangers près de chez vous L'association de défense de l'environnement Robin des bois a publié le 4 mai l'"Atlas de la France toxique, tous les risques près de chez vous" aux éditions Arthaud. Amiante, déchets de guerre, marées noires, radioactivités, PCB, pesticides,.... Cet ouvrage dresse un inventaire des pollutions et des risques dans chaque région. L'Atlas de la France toxique, Editions Arthaud Voici pourquoi l’alimentation industrielle cause des maladies chroniques Anthony Fardet est chercheur au département de nutrition humaine, Inra et université d’Auvergne, à Clermont-Ferrand. Anthony Fardet. Quand on demande au grand public à quoi il attribue le « potentiel santé » des produits laitiers, des agrumes, de la viande ou des produits céréaliers, il répond en majorité et respectivement le calcium, la vitamine C, les protéines et les fibres. Ces réponses, si elles sont partiellement vraies, sont aussi partiellement fausses.

Abeilles et pesticides : les acrobaties statistiques du ministère de l’agriculture L’Union nationale de l’apiculture française accuse le ministère de cacher les dégâts des pesticides sur les ruches. « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées. » L’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) a fait sienne la boutade de Churchill et devait publier, vendredi 24 mars, une note critique sur le programme national de surveillance de la mortalité des abeilles. Conduit par les services du ministère de l’agriculture, ce programme est, selon l’UNAF, entaché de plusieurs biais et tours de passe-passe statistiques conduisant à minimiser le rôle des pesticides dans le déclin des abeilles.

Related: