background preloader

Revenus à déclarer : revenus mobiliers

Revenus à déclarer : revenus mobiliers
Revenus imposables Les revenus procurés par actions et parts de sociétés soumises à l'impôt sur les sociétés sont imposables. Ces revenus sont appelés, selon les cas, dividendes : Partie des bénéfices d'une société distribuée aux actionnaires ou revenus distribués. Imposition Les dividendes : Partie des bénéfices d'une société distribuée aux actionnaires sont soumis à l'impôt. Répondez aux questions successives et les réponses s’afficheront automatiquement Option Prélèvement forfaitaire unique Les revenus sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % %, appelé également « flat tax ». Ce prélèvement est constitué de l'impôt sur le revenu (12,8 %) et des prélèvements sociaux (17,20 %). Choisir votre cas Vous pouvez demander à être dispensé du prélèvement forfaitaire non libératoire si votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année est inférieur à 50 000 € (75 000 € pour un couple). Related:  3.3 Traitements des opérations relatives aux impôts directs

Quel est le barème de l'impôt sur le revenu ? Impôt sur le revenu Tranches et taux d'imposition 2024 Votre impôt est calculé par tranches, en fonction du montant de votre revenu. Tranches pour 1 part de quotient familial : Plan épargne logement (PEL) Les intérêts perçus d'un PEL ouvert à partir de 2018 sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Lors du versement des intérêts, l'établissement bancaire doit effectuer un prélèvement forfaitaire unique de 30 %, qui correspond à l'impôt sur le revenu, à hauteur de 12,8 %, et aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,20 %. Ce prélèvement forfaitaire unique est ensuite pris en compte lors du traitement de votre déclaration de revenus pour le calcul de votre imposition définitive. Sans aucune action de votre part, le prélèvement forfaitaire unique correspond au montant de votre imposition définitive. Mais vous pouvez choisir de ne pas conserver le taux forfaitaire et d'opter pour l'application du barème progressif de l'impôt sur le revenu. À savoir la banque doit vous fournir chaque année un relevé qui mentionne le montant des intérêts produits par votre PEL et le montant du prélèvement forfaitaire unique.

Les revenus fonciers: revenus imposables - Revenus fonciers Les loyers et suppléments Les loyers et fermages perçus par le propriétaire lui-même ou par la personne qui assure la gestion de ses biens doivent être déclarés. Même s'il s'agit d'arriérés se rapportant à une année antérieure ou d'avances à valoir sur une année à venir. Les sommes reçues d'un locataire à titre de suppléments sont imposables tels que les sommes versées en contrepartie de l'édification non autorisée d'une construction, ou l'indemnité de déspécialisation versée en contrepartie de l'autorisation d'exercer une activité différente de celle prévue dans le bail commercial, si elle compense une perte des recettes ou un accroissement des charges, ou encore les sommes reçues d'un nouveau locataire à titre de pas-de-porte, de droit au bail ou d'indemnité d'entrée dans les lieux, si leur versement constitue une condition de la location et trouve son origine dans la gestion de l'immeuble. Les remboursements des charges locatives Les dépenses non locatives payées par le locataire

Épargne salariale : participation Quel est le montant des sommes affectées à la participation ? Prime de participation Le montant des sommes versées au titre de la participation résulte des bénéfices réalisés par l'entreprise pendant l'exercice : Période durant laquelle les données chiffrées d'une entreprise (activité et patrimoine) sont enregistrées. Après la clôture de l'exercice, l'entreprise doit calculer la part des bénéfices à distribuer aux salariés, qui est appelée réserve spéciale de participation. L'entreprise doit utiliser la formule de calcul légale ou une autre formule aussi favorable aux salariés que la formule légale. Elle prend en compte les éléments suivants : B : bénéfice netC : capitaux propresS : salairesV : valeur ajoutée de l'entreprise La formule de calcul légale est la suivante : [½(B – 5 % C)] x [S/V]. Quelle que soit la formule utilisée, le montant de la prime de participation ne peut pas dépasser un plafond revalorisé chaque année en fonction des indemnités de sécurité sociale. Choisissez votre cas

Compte épargne logement (CEL) Les intérêts issus d'un CEL ouvert à partir de 2018 sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Lors du versement des intérêts, l'établissement bancaire doit effectuer un prélèvement forfaitaire unique de 30 %, qui correspond à l'impôt sur le revenu, à hauteur de 12,8 %, et aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,20 %. Ce prélèvement forfaitaire unique est ensuite pris en compte lors du traitement de votre déclaration de revenus et du calcul de votre imposition définitive. Sans aucune action de votre part, le prélèvement forfaitaire unique correspond au montant de votre imposition définitive. Mais vous pouvez choisir de ne pas conserver le taux forfaitaire de l'impôt sur le revenu et opter pour l'application du barème progressif.

Les charges déductibles pour le calcul de l'impôt sur le revenu La pension alimentaire versée à un proche Vous pouvez déduire la pension alimentaire versée en 2015 à votre ex-conjoint pour l’entretien des enfants mineurs communs dont vous n’avez pas la garde. Vous pouvez aussi déduire la pension allouée, en espèces ou en nature, à un enfant majeur ou à un parent dans le besoin, s’il n’est pas rattaché à votre foyer. Le cas échéant, vous pouvez tenir compte des sommes versées à votre ex-conjoint en 2015, à titre de pension ou de prestation compensatoire. Les sommes versées à vos enfants mineurs, ascendants et ex-conjoint sont déductibles sans limitation si elles sont décidées judiciairement. L'aide versée en 2015 à un enfant majeur est déductible à hauteur de 5 732 €. La prestation compensatoire versée en exécution du jugement de divorce est aussi déductible si elle est liquidée sur une période supérieure à 12 mois. La pension ou la prestation déduite de votre coté est imposée comme une pension de retraite entre les mains de celui qui la reçoit.

Amortissements - Régimes particuliers - Amortissements des véhicules de tourisme 4582-PGPBIC - Amortissements - Régimes particuliers - Amortissements des véhicules de tourisme2 BIC - Amortissements - Régimes particuliers - Amortissements des véhicules de tourisme Le 4 de l'article 39 du code général des impôts (CGI) exclut des charges déductibles certaines dépenses limitativement énumérées considérées comme somptuaires. Il en résulte que les dépenses revêtant un caractère somptuaire ne peuvent, en principe, être admises dans les charges déductibles, sauf lorsque l'entreprise est en mesure de justifier qu'elles sont nécessaires à son activité en raison même de son objet ou présentent un caractère social. En pratique, est concerné l'amortissement des biens suivants : - l'amortissement de résidences de plaisance ou d'agrément ; - l'amortissement des pavillons de chasse ; - l'amortissement de yachts et bateaux de plaisance, à voile ou à moteur, et d'embarcations servant à l'exercice non professionnel de la pêche ; A. 1. 2. Sont concernées les: 3. 4. B. 1. 2. 3. C. 1. 2. 3. A.

Emploi à domicile Dépenses concernées Vous pouvez bénéficier d'un crédit d’impôt si vous engagez des dépenses au titre des services à la personne qui vous sont rendus à votre résidence principale ou secondaire située en France, que vous en soyez propriétaire ou non. Vous pouvez également y prétendre si vous avez engagé des dépenses à la résidence de l'un de vos ascendants remplissant les conditions pour bénéficier de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA). Nature des dépenses éligibles Les salariés doivent effectuer à domicile des tâches à caractère familial ou ménager. Garde d'enfants ; Soutien scolaire ; Assistance aux personnes âgées ou handicapées ; Entretien de la maison et travaux ménagers ; Petits travaux de jardinage ; Prestations de petit bricolage ; Prestations d'assistance informatique, internet et administrative ; Soins et promenades d’animaux de compagnie, à l’exception des soins vétérinaires et du toilettage, pour les personnes dépendantes. Calcul de l'avantage fiscal

Code général des impôts - Article 293 B I. – Pour leurs livraisons de biens et leurs prestations de services, les assujettis établis en France, à l'exclusion des redevables qui exercent une activité occulte au sens du deuxième alinéa de l'article L. 169 du livre des procédures fiscales, bénéficient d'une franchise qui les dispense du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée, lorsqu'ils n'ont pas réalisé : 1° Un chiffre d'affaires supérieur à : a) 82 800 € l'année civile précédente ; b) Ou 91 000 € l'année civile précédente, lorsque le chiffre d'affaires de la pénultième année n'a pas excédé le montant mentionné au a ; 2° Et un chiffre d'affaires afférent à des prestations de services, hors ventes à consommer sur place et prestations d'hébergement, supérieur à : a) 33 200 € l'année civile précédente ; b) Ou 35 200 € l'année civile précédente, lorsque la pénultième année il n'a pas excédé le montant mentionné au a. II. – 1. 2. III. – Le chiffre d'affaires limite de la franchise prévue au I est fixé à 42 900 € : 1. 2. 3.

Related: