background preloader

« La numérisation facteur d’exclusion pour ceux qui cumulent précarité sociale et numérique »

« La numérisation facteur d’exclusion pour ceux qui cumulent précarité sociale et numérique »
Allocations chômage, RSA, impôts… L’administration impose des services 100 % en ligne, aux dépens des plus démunis. La démocratisation du numérique est indispensable, estime un collectif de structures et de personnalités, parmi lesquelles Thierry Kuhn (Emmaüs France), le Secours catholique, Google France ou Patrick Ferraris (Capgemini Consulting France). LE MONDE ECONOMIE | 07.04.2016 à 14h04 • Mis à jour le 11.04.2016 à 08h48 | Par Collectif Collectif Inscription à Pôle emploi depuis mars, prime d’activité lancée par la Caisse nationale d’allocation familiale depuis janvier, déclaration de revenus au mois de mai… Avec la dématérialisation totale de nombreux services publics essentiels, la République numérique se modernise. Mais elle prend le risque de se construire sur un terrain inégalitaire. Des perspectives uniques de modernisation Nous en sommes convaincus, le numérique offre des perspectives uniques de modernisation de l’Etat. Agréger nos forces Outil indispensable d’éducation Related:  Dématérialisation, inclusion, emploi et Médiation numérique

Le numérique, multiplicateur de possibilités ou accélérateur d’inégalités ? | Portail de la Médiation numérique Le numérique, multiplicateur de possibilités ou accélérateur d’inégalités ? Partager cet article : Le numérique est souvent vu comme un vecteur permettant d’ouvrir la voie aux citoyens vers un monde infini de possibles, leur permettant de faire plus de choses, d’aller plus vite, de tout changer… Mais est-ce vraiment le cas ? Le numérique tient-il cette promesse ? Renforce-t-il le pouvoir d’agir des citoyens ? Entretien avec Jacques-François Marchandise, co-fondateur de la FING et chercheur, qui coordonne Capacity. Comment vous êtes-vous intéressé à la question des capacités d’agir et du numérique ? Avec la FING, nous travaillons depuis 16 ans sur l’anticipation des transformations numériques. Il y a 16 ans, en observant le taux de pénétration d'internet dans les foyers, on pouvait se demander « qu’est-ce qui va arriver aux gens qui ne sont pas connectés ? A quoi ce phénomène est-il attribuable ? Plusieurs facteurs se conjuguent. Avec votre projet Capacity, vous étudiez toutes ces questions ?

Seniors et Digital : deux univers que plus rien n oppose Les Digital Seniors sont une population qui attire de plus en plus les marques et les publicitaires. Pourquoi ? Simplement parce que cette cible a tout pour séduire les annonceurs : temps libre, revenus élevés, centres d’intérêt multiples, ils constituent une source de business importante, tant pour eux-mêmes que pour leur famille. D’une manière générale, les Seniors de 55 à 75 ans sont moins équipés que la moyenne de la population sur les devices mobiles, que ce soit sur les ordinateurs portables (55% vs 65%), sur les smartphones (32% vs 50%) ou sur les tablettes (24% vs 34%), bien qu’ils soient tout autant équipés en ordinateurs fixes (59%). Mais une partie d’entre eux, nos Digital Seniors, font figure d’avant-garde : ils sont 75% à posséder un smartphone, 74% un ordinateur portable et 57% une tablette. Une cible en expansion Camille Morelon, Responsable études media CSA Data Consulting Des usages pratiques Antoine Mellottée, Responsable études media CSA Data Consulting (c) ill.

E-exclusion des personnes en situation précaire - Journal Atelier Com & TIC Si la dématérialisation est perçue comme un mouvement inexorable, les travailleurs sociaux sont contraints de s’adapter. Tous les champs de l’action sociale ne sont pas concerné de la même manière. Le champ de l’insertion est le plus touché. En effet, actuellement les domaines impactant le plus les besoins en formation au numérique des usagers et par ricochet les travailleurs sociaux sont les prestations sociales tel que la CAF et l’accès à l’emploi tel que Pôle emploi. En tant qu’éducateurs spécialisés, on constate que durant nos activités professionnelles que les moyens matériels ne sont pas toujours accessibles en fonction des problématiques des personnes précaires. Les difficultés du public face au numérique Les moyens financiers un frein à l’accessibilité des TIC Les personnes précaires se heurtent au problème de l’accessibilité des NTIC par manque de moyens financiers. La non maitrise de l’informatique Méconnaissance des dangers du numérique Des compétences mal partagés. WordPress:

Interpellation de la Secrétaire d'Etat face à la dématérialisation massive des services publics « L’année 2016 semble être celle d’un virage « brutal » des administrations publiques vers le tout numérique : le cumul des stratégies de dématérialisation des acteurs du Service Public (Pôle Emploi, Caisse d’Allocation Familiale, URSSAF, Caisse d’Assurance Maladie…) annoncé en 2015 se met en œuvre dès maintenant, sans consultation préalable avec les acteurs de la médiation numérique. Des usagers en nombre croissant, démunis face à cette réorganisation (avec parfois des fermetures des guichets de réception physique) et livrés à eux-mêmes, sont réorientés (de façon formelle) vers nos structures gestionnaires d’EPN afin d’être accueillis voire accompagnés dans la pratique de ces nouveaux services et interfaces mises en ligne par chaque administration ou service. Ainsi, nous avons constaté un afflux important de demandeurs d’emploi et d’allocataires CAF parmi nos publics. Depuis le programme Emplois d’Avenir numériques en région, ARSENIC a également renforcé ses liens avec Pôle Emploi.

Le digital à son apogée. Et les seniors dans tout ça ? | ECS Digital Ce n’est pas un scoop, l’ère est à l’évidence à l’heure du digital. Surfer sur la toile, consommer en ligne, s’informer en temps réel, profiter du multi écran… font dorénavant partie intégrante de notre vie quotidienne. Mais les seniors dans tout ça ? Sont-ils perdus face à ces nouvelles technologies, ou au contraire, ont-ils intégré cet univers digital avec aisance ? … « Internet, Internet … ? Au début de l’essor du web 2.0, la cible des plus de 50 ans fut très certainement craintive, perplexe quant à l’arrivée de ces nouvelles technologies. Le vieillissement de la population en France représente une opportunité de développement sur le web. Après plusieurs études menées, plusieurs chiffres démontrent que, finalement, les personnes âgées se sont plus ou moins intéressées à ce monde devenu digital. Ces seniors sont également appelés les silver surfers. D’accord, c’est bien joli tout ça. Le marché de la e-santé est un marché en pleine expansion.

Services dématérialisés : un nouveau facteur d’exclusion sociale « On se sent complètement isolés dans notre village. » Alors que beaucoup traquent les bonnes affaires sur le web, tchatent avec leurs proches à l’autre bout de la planète, réservent leurs billets d’avion en trois clics, Martine bataille avec une connexion internet capricieuse. En plus de devoir sortir de sa ferme pour appeler avec son portable, cette agricultrice de Villalet, un village de l’Eure (intégré à la commune nouvelle de Sylvains-lès-Moulins, 1 300 hab.), use du système D. Faute d’un débit suffisant, elle est contrainte de se rendre à la bibliothèque ou chez des amis mieux lotis. « Lorsque je dois déposer ma demande d’aides de la politique agricole commune ou déclarer mes impôts, je dois aller à Evreux, à 20 kilomètres. Ces tracasseries sont le lot quotidien des 15 % de Français encore privés d’internet à leur domicile en 2016, selon « Le baromètre du numérique 2016 » du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc). Focus De nombreux oubliés

A Pôle Emploi, des services civiques sous-payés et non-formés pour accueillir les chômeurs Depuis plusieurs mois, des centaines de jeunes sont apparus dans les agences Pole Emploi pour aider les chômeurs et chômeuses à utiliser les outils numériques. Si le discours officiel évoque un engagement volontaire au service de l’intérêt général, la réalité dont témoignent les jeunes est bien différente. Affublés de gilets bleus, Marion, Ethan et Loïc sont en première ligne face aux chômeurs. Le 5 janvier 2016, deux délégués syndicaux de la CGT Pôle Emploi adressaient une lettre au ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Officiellement, les services civiques à Pôle Emploi ont pour mission d’accompagner les demandeurs d’emploi à l’utilisation des outils numériques [1]. L’après-midi, il arrive à Loïc d’animer des ateliers d’écriture de CV. Les tensions ont aussi lieu en début de journée. « Avec la fermeture des agences l’après-midi, on a 40 % de gens en plus le matin. Les services civiques sont d’autant plus exposés que leurs gilets bleus attirent l’œil.

Les seniors dans le cyberespace Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Attias-Donfut, C. (1999) « La médiation des femmes et le sexe de la technologie », Retraite et Société, 27, pp. 4-7. Auziol, E. (1997). AWT, (2007), Résultats de l’enquête 2007 de l’AWT concernant les équipements et les usages TIC des citoyens et des ménages en Région wallonne. Boltanski L., Thévenot L., (1991), De la justification, Paris, Gallimard, p. 1. Carré, P. (2005). Marquié, J.

Fracture numérique, fracture sociale : aux frontières de l'intégration et de l'exclusion 1La fracture numérique est une ligne de rupture symbolique, le tracé d'un clivage entre d'une part les individus ou groupes sociaux qui sont – ou se sentent – bien intégrés à la « société de l'information », d'autre part ceux qui sont – ou se sentent – exclus de cette société. Comme bien d'autres frontières clairement tracées sur les représentations cartographiques, mentales ou théoriques, cette ligne est difficilement visible voire totalement imperceptible dans le terrain. Pourtant, on ne vit pas tout à fait de la même manière d'un côté de la frontière ou de l'autre ; d'où la légitimité de la question de savoir ce qui distingue celles et ceux qui sont au-delà de la limite de celles et ceux qui en sont en-deçà. 2On peut se la représenter saillante ou en creux – la barrière des röstis ou le Röstigrab – fine ou épaisse, poreuse ou étanche, anodine ou infranchissable : il est toujours difficile pour le chercheur d'enquêter « de l'autre côté », avec son point de vue « d'ici ».

Comment Pôle emploi se transforme et pourquoi ses usagers se déclarent majoritairement satisfaits Alternative textuelle Réduire Face à l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi, Pôle emploi se transforme. Résultat : une satisfaction de nos services par les deux tiers des demandeurs d’emploi et des entreprises. Les 4 piliers de la transformation de Pôle emploi 1. Chaque demandeur d’emploi bénéfice d’un suivi adapté à ses besoins : Pour les demandeurs d’emploi les plus éloignés de l'emploi : un accompagnement renforcé avec des entretiens physiques réguliers avec les conseillers. 2. Aujourd’hui, chaque demandeur d’emploi qui le souhaite peut bénéficier d’un service numérique afin de compléter son accompagnement avec le conseiller : Emploi store MOOC Salons en ligne Suivi 100 % web, etc. 3. L’inscription en ligne est plus simple, permettant ainsi d’évacuer les questions administratives lors du premier entretien qui est pleinement consacré à la recherche d’emploi. 4. Retrouvez toute l’actualité de Pôle emploi sur pole-emploi.org, Google+, @pole_emploi

Les séniors aujourd’hui en Europe « En France, la loi d’adaptation de la société au vieillissement est entrée en vigueur au 1er janvier 2016. Elle marque un tournant sur le regard que la société porte sur le vieillissement et sur le bien vieillir. Contrairement à la recherche sur la santé des seniors, la recherche sur leur qualité de vie est encore balbutiante. Ce qui est en jeu n’est pas seulement la qualité des soins apportés aux personnes âgées, mais plus largement la qualité de leur vie. Sophie Boissard, Directrice Générale du Groupe Korian Alors que la vie reste une source de plaisir pour 78% des personnes âgées de 65 ans et + (dont 87% en Allemagne et 70% en Italie), seuls 60% des plus jeunes (15-64 ans) pensent que c’est vrai pour leurs aînés. 62% des plus âgés ont le sentiment de faire plus jeune que leur âge, 45% d’entre eux ressentent des sentiments amoureux et 28% sont toujours dans la séduction de l’autre. Les seniors sont très majoritairement attachés à leur logement (seuls 10% n’y sont pas attachés).

L'impact de la dématérialisation des services publics à Nanterre Pour la quasi-totalité des structures interrogées, cette demande en progression constante est source de difficultés. Une demande chronophage et une absence de moyens pour y répondre Tout d’abord parce que cette aide est fortement chronophage (21%) parce qu’elle s’ajoute à celui des activités initiales de la structure et tend à les gêner du fait de l’absence de ressources humaines supplémentaires. En outre, la complexité de certaines situations est telle que faute de formation adaptée et de temps à y consacrer, les professionnels ou bénévoles peinent à y répondre (10%). La moitié seulement des structures interrogées ont mis en place des permanences ou des ateliers au sein desquels ils proposent des formations ou un accompagnement aux usagers dans leurs démarches administratives. Une appréhension à réaliser des démarches créatrices de droit qui peuvent engager leur responsabilité Pour les professionnels, la réalisation de ces démarches pose un problème fondamental.

Related: