background preloader

Apprentissage par argumentation : développer les compétences du raisonnement scientifique.

Apprentissage par argumentation : développer les compétences du raisonnement scientifique.
Deuxième volet de notre série sur les innovations pédagogiques avec cette fois une présentation d’un concept pas tout à fait neuf mais qui est en vogue dans l’éducation : l’apprentissage par argumentation. Cette innovation pédagogique permet de développer chez les élèves des compétences pour les conduire à tenir un raisonnement scientifique, affiner leurs idées, les encourager à travailler en groupe et à valider ou réfuter une affirmation. Apprendre par argumentation permet en ce sens de former un public familier des techniques de raisonnement et discussion argumentée et sensibiliser à l’écoute active. En collaboration avec les chercheurs du Centre pour les Technologies dans l’enseignement (SRI International), le laboratoire de l’Institut des Technologies de l’Education de l’Open University a analysé diverses formes d’enseignement, d’apprentissage et d’évaluation pour guider les enseignants et les responsables pédagogiques vers plus d’innovation. Attention cependant ! Commentaires Related:  Pédagogie et didactiqueApprendre à apprendreL’argumentation

Un manuel gratuit pour enseigner aujourd'hui dans la voie professionnelle Comment articuler pédagogie et didactique pour enseigner aujourd’hui dans la voie professionnelle ? Formateur, Daniel Cortès-Torréa publie une nouvelle édition, entièrement repensée, de son manuel pratique destiné aux enseignants débutants et même expérimentés. "Pédagogie et didactique pour enseigner dans la voie professionnelle" est mis gratuitement à votre disposition par l'intermédiaire du Café pédagogique. L'ouvrage propose des éléments théoriques et méthodologiques permettant à l’enseignant de concevoir, d’organiser et de mettre en oeuvre des « pratiques raisonnées » d’enseignement. C'est-à-dire mobilisant des compétences qui augmentent les probabilités de susciter et entretenir la motivation des élèves et de faciliter de réels apprentissages. La particularité de l'ouvrage tient à sa dimension pratique. L'ouvrage comprend trois parties. La seconde partie est consacrée aux apprentissages. On en arrive à une partie essentielle dédiée au "savoir enseigner". Télécharger l'ouvrage

Quelques clés pour la transition de l’école Transition, le terme est à la mode, il est utilisé pour décrire les transformations en cours induits par la prise en compte des impacts écologiques, le développement de nouveaux modes énergétiques, les nouveaux modes organisationnels, le numérique. Toute la société est en transition. Et l’école est donc évidemment en transition. Elle intègre de nouvelles pratiques, apprend à jongler avec le numérique, et doit préparer le citoyens de demain à un monde en transitions. Je vous propose ici quelques points de synthèse issus de nombreux échanges durant le forum des usages coopératifs 2016. Une école au cœur d’un écosystème Autour de l’école, les acteurs sont nombreux : les services d’appui comme Canope, les associations de médiation culturelle et numériques, les politiques (mairie, conseil général, ministère de la culture …) et j’en oublie. De nouvelles écoles se créent aujourd’hui, souvent pour explorer de nouvelles formes de médiation, comme l’école 42 ou Simplon. Des jeunes qui changent

Qu'est ce qu'apprendre ? "Qu'apprend-on exactement à l'école ? Comment apprend-on ?" Ce sont ces questions centrales pour l'éducation que la revue Administration & Education soulève à travers une mise en parallèle d'approches différentes qui rendent ce numéro (2016 n°4) particulièrement intéressant. A l'entrée par les sciences cognitives, privilégiée dans ce numéro, s'oppose presque une analyse toute en finesse des programmes de maternelle par Viviane Bouysse. André Tricot apporte un éclairage original et puissant en essayant d'expliquer pourquoi les élèves apprennent si peu avec le numérique à l'école. Chercheurs et enseignants "Une solide connaissance des processus , des obstacles épistémologiques et des conditions favorables à la construction des savoirs parait aujourd'hui indispensable à la professionnalité des enseignants... C'est Olivier Houdé (Université Sorbonne Paris Cité) qui ouvre la première partie du numéro qui donne la parole aux sciences cognitives. Apports des neurosciences François Jarraud

Eclairage scientifique : Argumenter Les observations, les explications et les informations que nous récoltons nous fournissent une connaissance. Nous sommes capables d’exploiter et d’associer les éléments appris, dans le but de concevoir des arguments sur lesquels fonder nos prises de position et de décision. Une tendance naturelle à l’argumentation Dans la vie quotidienne, nous sommes amenés à faire des choix et à nous forger des opinons. Nous cherchons alors – de façon spontanée – des arguments en faveur de ces choix et de ces opinions. Il existe un bénéfice direct à ce processus d’argumentation : en prévision du fait que nos arguments seront évalués par d’autres, nous cherchons à les concevoir comme les plus convaincants possibles. Les limites de l’argumentation naturelle Les méthodes et outils que nous utilisons spontanément dans le quotidien nous permettent de fonder nos opinions de façon pertinente dans une grande majorité de cas mais elles présentent néanmoins des limites qui peuvent devenir préjudiciables.

Initiation à la pédagogie différenciée En classe, un enseignant se retrouve généralement face à des élèves ou des étudiants ayant des capacités et des modes d’apprentissage différents. Ainsi, il existe entre les élèves des écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension…Dans ce cadre, comment peut faire un enseignant pour ne plus être « indifférent aux différences » ? Comment peut-il prendre en compte l’hétérogénéité de son groupe d’apprenants pour proposer un meilleur enseignement pour tous ? Une réponse se trouve certainement dans le concept de pédagogie différenciée. Plusieurs chercheurs et spécialistes ce sont intéressés à la pédagogie différenciée. Différencier, c’est rompre avec la pédagogie frontale, la même leçon, les mêmes exercices pour tous ; c’est surtout mettre en place une organisation du travail et des dispositifs qui placent régulièrement chacun, chacune dans une situation optimale. Deux types de pédagogies différenciées Pour aller plus loin Commentaires Pour aller plus loin

Transformation digital learning : ALTEN intègre ses nouveaux collaborateurs via un serious game Et oui, une fois n’est pas coutume…;-) Pour bien comprendre ce qu’engendre une transformation digital Learning, découvrons un retour d’expérience, ses plus, mais aussi, ses questionnements. Voyons comment s’est déroulé cette première mise en place d’un serious game. Pour cela, retrouvons une Directrice de formation que le lecteur assidu de #MissMooc connait : Isabelle Rousseau. Elle nous racontait il y a un an, « Comment elle prépare le Digital learning chez Alten » Aujourd’hui, découvrons comment, pour favoriser l’intégration des nouveaux collaborateurs, elle met en place le premier serious game chez ALTEN. Isabelle Rousseau est Corporate Training Manager chez ALTEN. Autrement dit c’est elle qui pilote avec son équipe, la formation globale entreprise. Le contexte de mise en place du serious game Le groupe ALTEN accompagne la stratégie de développement de ses clients dans les domaines de l’Innovation, de la Recherche et Développement et des Systèmes d’Information Technologiques. J'aime :

Apprendre à apprendre Votre chemin de l'apprentissage efficace est par la connaissance de: soi même ou nous même notre capacité à apprendre la méthode utilisée avec succès par le passé pour apprendre; la connaissance du sujet que nous souhaitons apprendreou l'intérêt que nous avons pour ledit sujet Il se peut qu'il soit facile d'apprendre les sciences physiques et mpossible d'apprendre le tennis, ou l'inverse.Néanmoins tout apprentissage est un processus qui s'accommode de certaines étapes: Commencez par répondre aux questions suivantes Ensuite, organisez votre stratégie en accord avec les réponseset avec d'autres "guides d'études" Voir aussi

L’argumentation en français scientifique à un niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues « L’important n’est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. »Bernard Werber, Le père de nos pères. 1Le contexte institutionnel dans lequel je me trouve à l’Université polytechnique de Valence (UPV) en Espagne, me contraint à enseigner le français à des niveaux élémentaires. En effet, très peu d’étudiants arrivent dans l’enseignement supérieur avec des connaissances en langue française et par conséquent, la constitution de groupes de niveau intermédiaire ou avancé est assez rare. Par ailleurs, je me vois obligée d’adapter les contenus aux différents besoins académiques et professionnels des étudiants et donc de leur proposer, autant que faire se peut, des activités axées sur leur cursus scientifique. Cette conjoncture exigeante me mène à développer des activités didactiques dans lesquelles l’argumentation trouve toute sa place. la langue de spécialité n’est en aucune façon une autre langue ; la langue de spécialité rend compte des connaissances du domaine étudié ; 4.1. 4.2. 4.3.

Related: