background preloader

La facilitation graphique : un outil au service de l’intelligence collective

La facilitation graphique : un outil au service de l’intelligence collective
Graphic recording, facilitation graphique, scribing…pour vous c’est du chinois ? Ces pratiques qui utilisent les médias graphiques pour favoriser les échanges et les réflexions au sein d’un groupe sont de plus en plus en vogue dans les entreprises, et même au-delà de leurs murs. Tour d’horizon. La facilitation graphique, Kesako ? Pour Guillaume Lagane, facilitateur graphique depuis 8 ans et co-auteur d’un livre [i] sur le sujet, la facilitation graphique est la « capture de contenus, en direct, au service des interactions ». Quelle valeur ajoutée ? Pour Martine Compagnon, consultante chez carewan et adepte de la méthode, l’intérêt est double : d’une part « cela permet de traduire par un dessin un concept pour lequel on ne trouve pas toujours les mots », d’autre part, « cela permet de garder trace des objections, des oppositions qui trouvent difficilement leur place dans un compte-rendu formel ». Le dessin est aussi un excellent moyen de mémorisation. Pour en savoir plus : Related:  Facilitation graphiqueFormations, animations, outils

Facilitation graphique Bienvenue dans le monde de la pensée visuelle vivante Dans notre monde mouvant et en grande transformation, les organisations ont besoin d’innover en communiquant une vision claire et motrice, en fluidifiant les échanges, en misant sur l’enthousiasme et l’envie de contribuer. Les mutations qui transforment l’entreprise en un espace de croissance font appels à des acteurs engagés pour construire des projets cohérents et ambitieux. L’approche proposée nourrit une vision efficace, engageante, poétique, inspirante et dynamisante du plaisir d’entreprendre. La facilitation graphique est un outil puissant et incisif qui aide un groupe à analyser ses défis, explorer sa créativité et en extraire les trésors. Les précieux atouts de la facilitation graphique Mobiliser l’attention Une image vaut mille mots. Différents formats de mission Ma plus grande valeur ajoutée pour vous Extraits de fresques et dessins Travailler ensemble Mon approche intègre selon vos besoins les trois temps d’une mission : encore !

Les bases visuelles en gestion de projet J’ai découvert la facilitation graphique avec Adeline Schwander à la Maison de l’Emploi de Molsheim. J’ai commencé par tracer des dizaines et des dizaine des gribouillis, traits, dessins qui ont finis par ressembler à des visuels un peu plus clairs au bout de quelques temps. Après ces multiples essais, Adeline m’a proposé de compiler les 50 essentiels en lien avec nos activités quotidiennes : la gestion de projet. Le document s’appelle donc le « Dico des basics pro ». il reprend les 50 visuels basiques de la facilitation visuelle en gestion de projet. WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème "Des dessins à dessein" J'ai rencontré Jeanne Laprairie à Nantes, l'occasion de parler de facilitation graphique et de proposer quelques visuels. Dans "Des outils visuels utiles en gestion de projet" Formation gestion du temps Dans "Captures visuelles en direct (scribing)"

Facilitation graphique [Guillaume Lagane] Talentis aime s’entourer au quotidien et lors de projets de grande ampleur de métiers innovants et de nouveaux talents. Focus aujourd’hui sur la facilitation graphique : depuis plus de deux ans, Talentis travaille avec Guillaume Lagane, facilitateur graphique, qui surprend et séduit à chaque intervention par sa justesse et son talent. Pour les néophytes, quelle est votre définition de la facilitation graphique ? La facilitation graphique c’est mettre tous les outils possibles de la visualisation au service des interactions. La facilitation graphique intervient dans un contexte particulier qui est celui des interactions : ce processus est donc utilisé dans le but de travailler, d’enregistrer, de synthétiser, de donner du sens à la discussion, et contribuer à l’intelligence collective. Est-ce un processus alternatif au mindmapping ou complémentaire ? Le mindmapping est une technique de prise de note, de synthèse, de visualisation, de développement personnel. Oui d’une certaine manière.

Pédagogie de la créativité : de l’émotion à l’apprentissage 1 Je remercie Nicolas Perrin pour sa lecture critique de mon texte. 1La perception que l’apprenant a de ses émotions et des manifestations physiologiques qui en découlent, a une influence très forte sur l’apprentissage et la réussite scolaire (Bandura, 1997/2007)1. Ainsi, comment construire un environnement qui induirait des émotions facilitatrices d’apprentissage et qui réduirait ainsi les émotions parasites de l’apprentissage ? Quel pourrait être le rôle de la créativité dans ce processus ? 2 Nous ne savons pas encore si le terme de paradigme est le plus approprié ou s’il serait préférable (...) 2Une pédagogie de la créativité n’implique absolument pas de modification du programme. 3Cet article se propose de définir quelques concepts-clés d’une pédagogie de la créativité que sont notamment la créativité, l’émotion et d’analyser une partie des résultats d’une recherche menée autour de cette pédagogie à partir d’un dispositif qui a permis d’identifier quelques processus en jeu.

Les supports pour dessiner Vous pouvez dessiner partout…enfin presque partout! Je vous propose un panorama des supports les plus utilisés dans la pratique de la facilitation graphique. N’hésitez pas à me partager si vous avez d’autre idées! J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème Writing-on-Stone C'est la rentrée!!... Dans "Quand les visuels s'invitent dans nos livres" 2017 est un cadeau ... ... à ouvrir ... à danser ... à vivre! Dans "Dessins perso" LE CONSTRUCTIVISME Le constructivisme a pris son essor en réaction au behaviorisme qui limitait trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse. L'approche constructiviste de l'apprentissage met l'accent sur l'activité du sujet pour appréhender les phénomènes. La compréhension s'élabore à partir des représentations que le sujet a déjà. Aussi, dans cette perspective, les auteurs parlent de restructuration des informations en regard des réseaux de concepts particuliers à chaque personne. Voir Lasnier (2000) : p.9 Piaget (1896-1980), en réaction aux associationnistes, a développé une théorie du développement de l'intelligence où il a placé le sujet au coeur du processus; il en a fait l'acteur principal. En outre, Piaget (1974) suppose différents niveaux de prise de conscience de la démarche cognitive que le sujet-apprenant mène ou a menée. Piaget a également parlé d'abstraction réfléchissante. Voir Dubé (1990) pp.203-210, Goupil et Lusignan : pp.50-52 Voir Goupil et Lusignan (1993) pp.52-54 Minier (2000)

#Lescoulisses – Faire avec ce qui est là. « Et tu savais ce que tu allais dessiner avant que ça commence? » Le scribing (capture visuelle en direct – pour les non initié.e.s) est une discipline qui requiert une grande attention sur le moment présent. Sur le moment, on est à l’écoute de ce qui est là. Le « bon » visuel s’il en est, est celui qui reflétera au mieux ce qui s’est passé durant la conférence ou la réunion. Alors, c’est vrai ce n’est pas toujours simple de commencer, on ne sais pas trop où on va, où ça va, ou ils/elles veulent en venir et donc par où et comment commencer. On avance pas à pas. Des choses que l’on attend pas, et pourtant il faut faire avec. Le titre de la fresque le matin de la première formation inter qu’on préparait depuis des mois…. Le titre avec une faute « récupérée » avant le début de la conférence Et des tests en formation pour trouver des idées pour réagir face à ces inattendus! Commencer par tracer des traits de façon totalement aléatoire… Cette démarche est aussi une philosophie de vie. WordPress:

Enseigner - Apprendre avec Britt-Mari Barth « À l’origine de mon travail, il y avait le constat que les élèves ne s’engageaient pas vraiment dans leurs apprentissages, beaucoup s’ennuyaient ou s’inquiétaient… D’où, mon envie de mieux comprendre le processus enseigner-apprendre pour identifier les facteurs qui étayent ce processus. » Britt-Mari Barth dirige le Laboratoire de recherche pour le développement sociocognitif (LAREDESCO). Elle est l’auteure de trois ouvrages de référence : L'Apprentissage de l'abstraction, Le savoir en construction et Elève chercheur, enseignant médiateur, donner du sens aux savoirs (éditions Retz). Vos travaux, depuis 25 ans, vous ont conduit à élaborer une pédagogique connue sous le nom de « l'apprentissage de concepts »… Il s’agit pour l’enseignant d’entrer dans les apprentissages par un processus de conceptualisation - plutôt que par le contenu - et ainsi amener les élèves à construire le sens de ce contenu. L’intelligence n’est pas que pur intellect. Conceptualisation ? Intersubjectivité ? Notes :

Related: