background preloader

Tout ce qu’il faut savoir sur les pesticides

Tout ce qu’il faut savoir sur les pesticides
Consommation, risques pour la santé et l’environnement, coût économique, législation et alternatives… Tour d’horizon des questions que posent ces substances chimiques. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Alors que l’usage de pesticides dans les campagnes françaises ne cesse de grandir, tout autant que la conscience des risques qu’ils présentent pour la santé et l’environnement, la onzième semaine pour les alternatives aux pesticides s’est ouverte du 20 au 30 mars, avec au programme des centaines d’événements, dont une « marche verte citoyenne » samedi à Paris. L’occasion de faire un tour d’horizon des dernières informations sur ce sujet. Une consommation en hausse Des risques sanitaires qui inquiètent L’environnement, et les abeilles, en première ligne Un coût économique insoupçonné Que dit la loi ? Du côté des alternatives, agriculture bio et agroécologie Une consommation en hausse Lire la synthèse sur l’échec accablant de la « ferme France » en matière de pesticides

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/22/tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-les-pesticides_4887437_3244.html

Related:  Fabriquer les paysagesDes dangers pour la santéL'industrie agricole 2Que sont les pesticides?

Communauté de communes Vallon de l'Artolie (33) - Vivre > Aménagement, environnement : Ile de Raymond ­­Découvrir l'île Raymond­­ son histoire Jusqu'au début du 19ème siècle, existait toute une série d'îles situées entre Rions, Paillet et Lestiac. A partir des années 1830, un cours secondaire de la Garonne a été creusé et entretenu au détriment des différents chenaux séparant les îles qui sont comblés progressivement. Les îles sont alors réunies en deux blocs de part et d’autre du lit principal formant l'île du Grand Bern (partie sud) et l'île de Raymond (partie nord). Au fil du temps, les pratiques culturales sur l’île ont évolué : les prairies et aubarèdes (secteur où se développent des saules) ont été peu à peu remplacées par des arbres fruitiers, qui ont laissé la place aujourd’hui à la vigne et au maïs.

Et si les pesticides coûtaient plus qu’ils ne rapportent ? Le Monde | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Hasard du calendrier, le lancement de la semaine mondiale des alternatives aux pesticides, organisée du 20 au 30 mars, coïncide cette année avec la publication d’une vaste étude sur les « coûts cachés » de l’utilisation de ces substances. Ce travail de longue haleine, entrepris par deux chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et publié dans la dernière édition de Sustainable Agriculture Reviews, est le premier à colliger l’ensemble des connaissances disponibles sur ce que les économistes appellent les « externalités négatives » liées à l’utilisation des produits phytosanitaires. Ce fardeau économique, estiment les chercheurs, peut dans certains cas excéder largement les bénéfices offerts par les herbicides, fongicides et autres insecticides. Selon leurs estimations, le rapport coûts-bénéfices des pesticides de synthèse était ainsi largement défavorable aux Etats-Unis au début des années 1990.

Avis d'Expert - Victimisation et indemnisation : les deux mamelles du modèle agricole français Gabriel Ullmann, docteur en droit, fait le tour des avantages dont bénéficie le secteur agricole en matière de réglementation ICPE. Il souligne le pouvoir de lobbying des agriculteurs pour obtenir des dérogations et allégements, notamment en matière d'élevage. Gabriel UllmannDocteur en droit, docteur-ingénieur.Auteur de "Les installations classées : deux siècles de législation et de nomenclature", éd. Cogiterra, 2016, où il détaille l’action du lobby agricole à l’encontre des droits des tiers et de l’environnement (tome 2, pages 491 à 596). Une fois encore, à la suite du Salon de l'agriculture et des nouvelles manifestations des éleveurs, le Gouvernement a répondu présent en poursuivant la déréglementation, déjà largement entamée, en faveur de ces derniers, et plus largement, au profit des agriculteurs. Pour mémoire, signalons, par exemple,p l'action du lobby agricole en faveur :

Pesticides De l'anglais « pest » =ravageur. Les pesticides sont des substances chimiques utilisées pour lutter contre les parasites animaux ou végétaux nuisibles aux cultures et accroître les rendements. Les principaux sont les herbicides, les fongicides et les insecticides. Lotissement : les paysagistes contestent le monopole des architectes - Paysage Les paysagistes concepteurs revendiquent la possibilité de continuer à assumer des mandats de maîtrise d’œuvre pour des projets de lotissement. Dans son état actuel, le projet de loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine réserve ce droit aux seuls architectes. Dans un courrier récemment envoyé à Fleur Pellerin et Ségolène Royal, ministres de l’Ecologie et de la Culture, la fédération française du paysage (FFP) conteste le monopole revendiqué par les architectes sur les mandats de maîtrise d’œuvre des lotissements. Parallèlement, l’organisation représentative des concepteurs paysagistes multiplie les contacts avec des architectes qui ont participé à la rédaction du document stratégique qui a inspiré le projet de loi.

Les dangers du stockage de denrées alimentaires mar 16 14 Mes Questions à la Commission et au Conseil Selon l'article 5.b du règlement (CE) n° 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l'hygiène des denrées alimentaires, « Les exploitants du secteur alimentaire qui produisent ou récoltent des produits végétaux doivent prendre des mesures adéquates, afin, le cas échéant, de garantir, au besoin, des conditions de production, de transport et de stockage hygiéniques et la propreté des produits végétaux » (Point 5.B) Or, en 2009, la société Nutréa-Triskalia de Plouisy a employé un pesticide pourtant interdit depuis 2007, le Nuvan Total, pour traiter des céréales entreposées dans un silo à grain.

Fusion Bayer/Monsanto : une menace pour la santé et l’environnement Fin mai 2016, l’entreprise chimique allemande Bayer a proposé 62 milliards de dollars pour racheter Monsanto. Si les négociations entamées depuis aboutissent, la fusion du géant de l'agrochimie et de la multinationale des OGM renforcera encore la stratégie du secteur de développer conjointement semences et pesticides. Avec l’acquisition de Monsanto, Bayer accélère sa transformation vers une multinationale de ce qu’elle appelle les sciences de la vie, explique Antonio Michelmann, de l’ONG Coordination contre les méfaits de Bayer.

Pesticides : le dossier Pesticides : le dossier Les pesticides sont utilisés en grandes quantités depuis les années 50 par l’agriculture intensive.Cette forte utilisation entraine une présence de résidus de pesticides partout: dans l’eau bien sûr, mais aussi dans l’air, les brouillards et l’eau de pluie ! Les pesticides sont également présents dans nos aliments: près de 50% des fruits et des légumes produits par l’agriculture intensive en contiennent. Ils finissent dans nos organismes, apportés là par l’eau, l’air et les aliments consommés. La Biennale Nature & Paysage 2016 - CAUE La Biennale Nature & Paysage, co-organisée par le CAUE de Loir-et-Cher et Agglopolys. du 16 au 19 mars 2016 à Blois Le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de Loir-et-Cher organise avec ses partenaires la Biennale Nature & Paysage 2016 sur le thème de l’Arbre. L’arbre, en qualité de sujet d’étude botanique mais également d’enjeu écologique, économique et culturel ne cesse de nous interroger sur la nature de son altérité.

Related: