background preloader

130 médecins demandent l’assouplissement des lois encadrant la reproduction assistée

130 médecins demandent l’assouplissement des lois encadrant la reproduction assistée
Dans une tribune, ces professionnels reconnaissent avoir « aidé [et] accompagné des couples et des femmes célibataires dans leur projet d’enfant » hors du cadre légal. C’est une initiative éthique et médicale inédite, un geste civique et politique majeur. Emmenés par le gynécologue René Frydman, plus de 130 médecins et biologistes de la reproduction reconnaissent avoir « aidé [et] accompagné des couples et des femmes célibataires dans leur projet d’enfant dont la réalisation n’était pas possible en France ». Par cet aveu, ils s’exposent en théorie à des poursuites judiciaires. Mais cet « outing » collectif s’est imposé à eux afin de placer la France devant ses responsabilités et ses « incohérences ». Trop de blocages, expliquent-ils, empêchent l’aboutissement d’un désir d’enfant qui gagne des couples différents et des femmes plus âgées que par le passé. Lire aussi : « Nous, médecins, avons aidé des couples homosexuels à avoir un enfant même si la loi l’interdit »

http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/17/un-manifeste-transgressif-pour-accompagner-le-desir-d-enfant_4884877_3232.html

Related:  BioéthiqueEMC - TerminaleBiologie, éthique, société et environnementEspace Terminale EMC

Terminale ECJS: Thème 1, Question 1: Le début de vie et l'assistance médicale à la procréation Thème 1 : La bioéthique Question 1 : Le début de vie et l'assistance médicale à la procréation Pour télécharger le logiciel Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI), Clé d'activation: Me demander Comité Directeur pour la Bioéthique (CDBI) Comité de Bioéthique (DH-BIO) Depuis le 1er janvier 2012, suite à la réorganisation des instances intergouvernementales au Conseil de l'Europe, le Comité de Bioéthique (DH-BIO) mène les travaux qui sont assignés au Comité directeur pour la bioéthique (CDBI) par la Convention pour la protection des droits de l’homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine. Cette réorganisation a également pour but de créer un lien plus étroit entre le DH-BIO et le Comité directeur pour les Droits de l'Homme (CDDH).

Des Chinois tentent de modifier le génome d’embryons humains Ce type d’expérience, pour le moment inaccomplie, aboutirait à altérer l’hérédité humaine et divise fortement la communauté scientifique. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Morin Modifier le génome d’un embryon humain pour prévenir le développement d’une maladie chez cet individu, mais l’éradiquer aussi dans toute sa descendance. Cette expérience, qui touche au patrimoine héréditaire de l’espèce humaine, et contrevient à la convention d’Oviedo, ratifiée par la France et 28 autres pays européens en 2011, vient d’être tentée par une équipe chinoise. Décrite dans la revue Protein & Cell du 18 avril, elle concrétise les craintes exprimées ces dernières semaines par une partie de la communauté de la recherche en génie génétique.

Cours de ECJS Terminale ES - Donner la vie Le terme bioéthique vient du grec « bios », le vivant, et d'« éthikos », la morale. La bioéthique désigne donc l'ensemble des situations engageant la responsabilité morale des médecins et des biologistes dans leurs recherches et leurs applications, notamment lorsqu'elles impliquent la manipulation d'êtres vivants. La bioéthique est encadrée depuis 1994 par des lois révisables tous les 5 ans afin de suivre l'évolution de la recherche. Historique des lois de la bioéthique - Lois de bioéthique : la révision 2010-2011 - Dossiers L'historique des lois liées à la bioéthique en France comporte deux dates importantes à ce jour, 1994 et 2004. En 1994, trois lois ont été promulguées Dolly, le premier mammifère cloné de l'histoire, en 1997, à sept mois. STAFF © EPAAgrandir l'imagela loi n° 94-548 du 1er juillet 1994 relative au traitement des données nominatives ayant pour fin la recherche dans le domaine de la santé et modifiant la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, la loi n° 94-653 du 29 juillet 1994 relative au respect du corps humain, la loi n° 94-654 du 29 juillet 1994 relative au don et à l'utilisation des éléments et produits du corps humain, à l'assistance médicale à la procréation et au diagnostic prénatal. C'est cette dernière loi qui a fait l'objet d'une révision en 2004. Source : Conseil d'État, Les lois de bioéthique cinq ans après, La Documentation française, 1999

Chine: Des chercheurs modifient à nouveau des gènes d'embryons humains GENETIQUE Les chercheurs ont introduit une résistance au VIH dans des embryons humains et leur étude suscite de nouvelles controverses… 20 Minutes avec agences Publié le Mis à jour le Un an après une première mondiale, réalisée en Chine en 2015, des scientifiques chinois ont à nouveau génétiquement modifiés des embryons humains. Malgré la controverse et les inquiétudes d’ordre éthique suscitées par la première étude, la Chine montre ainsi qu’elle entend poursuivre ses recherches sur la génétique. Quatre embryons sur 26 ont été modifiés avec succès

Tous les vidéos - Les vidéos concernant les états généraux de la bioethique Pourquoi organiser les états généraux de la bioéthique? Le député Jean Leonetti, président du comité de pilotage des états généraux de la bioéthique,désigné par le président de la République, explique en quoi cette initiative nous concerne tous. Un débat citoyen ouvert à la participation de tous Le député Jean Leonetti, président du comité de pilotage des états généraux de la bioéthique, explique les enjeux et les modalités de ce débat citoyen. Les forums citoyens, pourquoi, comment ? Damien Philippot, directeur d’études à l’Ifop, détaille le dispositif et le calendrier des 3 forums citoyens des états généraux de la bioéthique.

Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme: UNESCO La Conférence générale, Consciente de la capacité propre aux êtres humains de réfléchir à leur existence et à leur environnement, de ressentir l’injustice, d’éviter le danger, d’assumer des responsabilités, de rechercher la coopération et de faire montre d’un sens moral qui donne expression à des principes éthiques, Considérant les progrès rapides des sciences et des technologies, qui influencent de plus en plus l’idée que nous avons de la vie et la vie elle-même, et suscitent donc une forte demande de réponse universelle à leurs enjeux éthiques, Reconnaissant que les questions éthiques que posent les progrès rapides des sciences et leurs applications technologiques devraient être examinées compte dûment tenu de la dignité de la personne humaine et du respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales, Rappelant l’Acte constitutif de l’UNESCO adopté le 16 novembre 1945,

Modification génétique d’un embryon humain en Chine : bienvenue dans ce monde où l’Occident a perdu le monopole de la science de pointe (et des choix éthiques...) Une équipe de chercheurs chinois a récemment publié les résultats d'une étude sur leur tentative de modification d'embryons humains. Si celle-ci n'a pas permis d'aboutir à un résultat probant, ses conclusions apportent des informations importantes pour la recherche et l'édition du génome. Atlantico : Quel poids peuvent avoir les considérations éthiques occidentales pour des scientifiques chinois qui, culturellement, ne partagent pas le même système de valeurs ? Laurent Alexandre : Cette tribune n'était pas du tout une coïncidence, il était de notoriété publique que certaines équipes travaillaient dessus. En l'occurrence, cette étude ne permet pas d'apporter une innovation concrète pour les implanter sur des bébés. D'ailleurs, les Chinois ont utilisé des embryons qui n'étaient pas viables.

EMC en terminale Retour à l'index. Enseignement moral et civique « En classe terminale, l'enseignement moral et civique se centre d'une part sur l'un des piliers fondamentaux des sociétés démocratiques : la reconnaissance du pluralisme des croyances ; d'autre part sur la façon dont s'organisent, dans l'espace démocratique, de grands débats sur les questions éthiques posées par la biologie et la médecine. » Programme Article 1 - Le programme d'enseignement moral et civique pour les classes de seconde générale et technologique, de première et terminale des séries générales est fixé conformément à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 21 juillet 2010 fixant le programme d'enseignement d'éducation civique, juridique et sociale en classe de seconde générale et technologique, l'arrêté du 8 avril 2011 fixant le programme d'enseignement d'éducation civique, juridique et sociale en classe de première du cycle terminal de la voie générale, et l'arrêté du 22 juillet 2011 fixant le programme de l'enseignement commun d'éducation civique, juridique et sociale en classe terminale des séries générales sont abrogés. Article 3 - Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2015.

Génétique. La modification de l’ADN d’embryon humain autorisée au Royaume-Uni Des scientifiques britanniques viennent d’obtenir le feu vert des autorités pour procéder à l’édition de gènes sur des embryons humains. Une première, controversée. “Dans un bureau quelconque de Londres, un petit groupe d’experts et de défenseurs des droits des patients a pris une décision capitale qui pourrait changer à jamais la condition humaine”, écrit le magazine Time, alors que l’Autorité britannique pour la fertilité humaine et l’embryologie a indiqué dans un rapport, lundi 1er février, qu’elle approuvait les recherches utilisant une technique qui permet de modifier l’ADN d’embryons humains.

Related: