background preloader

Ressources histoiredesarts

Ressources histoiredesarts
Barbarella de Jean-Claude Forest dans V Magazine ; l’album édité par Éric Losfeld sera interdit en 1965 ; Jane Fonda l’incarnera à l’écran en 1968. Création du Club des bandes dessinées, première manifestation française de la « bédéphilie ». Spider-Man dans Amazing Fantasy. Le critique de cinéma Claude Beylie forge l’expression « neuvième art ». Le mensuel Garo, fondé par Katsuichi Naga, ouvre le champ du manga d’auteur. Lancement en Italie du mensuel Linus, dans lequel publie Guido Crepax. Exposition Bande dessinée et figuration narrative au musée des Arts décoratifs de Paris. Zap Comix no 1 de Robert Crumb, emblème de la bande dessinée underground américaine. Au Japon, l’Unité gouvernementale de protection de la jeunesse dresse la liste des mangas « nuisibles ». Festival de la bande dessinée de Lucca en Italie, qui inspirera celui d’Angoulême. Losfeld publie Pravda la survireuse de Guy Peellaert et Pascal Thomas, Epoxy de Paul Cuvelier et Jean Van Hamme et Saga de Xam de Nicolas Devil.

http://www.histoiredesarts.culture.fr/reperes/bd

Related:  Activités autour de la BDBandes dessinéesCréation de bande dessinée - BDBande dessinéeBande dessinée

La classe BD « Partir en classe BD », comme on part en classe de neige, en recourant à des pratiques interdisciplinaires, en faisant appel aux nouvelles technologies, en cherchant surtout à sensibiliser les élèves aux enjeux culturels de ce médium. La publication d’une quinzaine de titres au sein des programmes de l’école primaire en 2002 [1] marqua officiellement l’entrée de la BD à l’école avec une sélection aux styles narratifs et graphiques variés souvent novateurs. Des auteurs aussi différents que Fred (Philémon), Trondheim (Les trois chemins) y côtoyaient Franquin (Spirou) ou Philippe Coudray (l’ours Barnabé) illustration d’une certaine audace et d’une vraie reconnaissance institutionnelle. Plus souvent réduite au rôle de gadget au service d’une discipline (bien souvent le français !)

Le 29e festival de la BD à Angoulême : aperçu rapide - Le 29e festival de la BD à Angoulême : aperçu rapide- Les étapes de la réalisation d'un album : entretien avec Olivier TaDuc- A l'école de la BD : quelle formation pour se lancer dans la bande dessinée ? Entretien avec Olivier Bonnehon- Réaliser entièrement son propre album : entretien avec José Roosevelt- Le concours de la BD scolaire au festival d'Angoulême : entretien avec Marie-thérèse Martial (CDDP de la Charente)- Références : les écoles d'image et de son- Le point de vue du documentaliste : Yves Bocquel- La B.D. à l'école : Entretien avec Laurent Cardona- Vue sur l'atelier de B.D. : Etienne Martin- Sur le site de notre partenaire France 5, les liens vers les meilleurs sites pour la BD La ville 24 janvier : en plein hiver, les petites rues d'Angoulême qui rappellent aux parisiens le quartier latin se transforment et prennent des allures de fête. L'ambiance Dans les bulles et dans les rues, les fans sont au rendez-vous ; animations, concerts, séances de dédicace...

Webographie de la bande dessinée Le n° 51 de la revue de l’ABF, BIBLIOthèque(s), daté de juillet dernier, porte sur la bande dessinée, notamment sur ses rapports avec les bibliothèques (« La bande dessinée dans les bibliothèques publiques françaises. Destinées et aléas », par Olivier Piffault ; « Au château des destins croisés. La BD de BDP en BU » par Georges Dasque, Christine Sibille et Sophie Astier), mais aussi sur ses différentes facettes avec des articles sur les mangas, le roman graphique, la bande dessinée en Afrique francophone, etc.

le livre numérique de l'exposition : un regard sur l’histoire de la bande dessinée À l’occasion du musée privé d’art spiegelman, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image s’associe avec la société Néolibris, filiale d’IGS-CP dédiée à l’édition numérique, pour éditer un livre numérique exceptionnel au format ePub. le musée privé d’art spiegelman Sortie : 26 janvier 2012.Le musée privé d’Art Spiegelman est un essai 100 % numérique sur l’histoire et l’esthétique de la bande dessinée.Deux versions seront disponibles : en français et en anglais.Dans chaque langue, deux versions éditoriales : pour liseuses (texte, illustrations noir et blanc),

Lecture de l\'image > Bande dessinée Responsable actuel de cette rubrique : Caroline d'Atabekian | Page mise à jour le 17/7/2012 Sites-ressources Dossier spécial l'occasion du festival 2002 de la BD à Angoulême, le Café pédagogique publie un dossier spécial à l'intention des enseignants et des élèves : étapes de la création d'une BD, interviewes d'auteurs, d'animateurs intervenant dans les classes... Esprit est un site qui propose de nombreuses œuvres courtes, et toutes gratuites. Elles sont aussi consultables sur une appli iPhone/iPad.

Le texte et l'image à travers la bande dessinée Professeurs partenaires : Karine Monneret, professeur-documentaliste et Sandrine Schott, enseignante de français (Haut-Rhin, Alsace). Classe concernée : 5ème. Séquences en demi-groupe. Production finale : création d'un scénario d'une planche en image. Année scolaire 2005-2006

Bulles en Classe !: Les "codes" de la bande dessinée Différents documents (au format Word) pour appréhender les « codes » de lecture d’une bande dessinée (tous niveaux) : Exemple de visuel Vocabulaire et exemples visuels de scénarii : lexique-bd.docLa création du scénario :scenario-en-bd-1.doc et scenario-en-bd-2.docLa perspective et les lignes de fuite :seance-la-perspective.doc Les plans (exemples de visuels) : Ensemble/panoramique : plan-1.doc et plan-1a.docGénéral et moyen : plan-2.doc et plan-2b.docGros et trés gros plan : plan-3.docPlongée et contre-plongée : plan-5.doc et plan-5b.docL’avant-plan : plan-6.docLe champ-contrechamp : plan-7.docCadres horizontaux et verticaux : plan-8.doc et plan-9.doc Bulles et textes :Les bulles, les onomatopées et les récitatifs : bulles.doc , onomatopees.doc , recitatifs.docLes ellipses : ellipse-1.doc , ellipse-2.doc

Ressources pour créer une bande dessinée ou un roman-photos La bande dessinée est présentée sous forme de dialogues avec des paroles telles qu’elles sont dites ou pensées., et de récitatifs : textes informatifs nécessaires au récit présentés dans de petits rectangles , par exemple << 3 heures plus tard >> Les récitatifs permettent de situer l’histoire , ne pas oublier de les faire utiliser par les élèves . Exemple La bande dessinée est une forme d’art proche du théâtre par ses dialogues et sa mise en scène.

astérix, le vrai du faux c o n f é r e n c e table ronde [novembre 2009] La bande dessinée en classe de FLE_old Découvrir la BD Supports Exploitations pédagogiques Découvrir la BD Les spécificités du genre Point de départ indispensable pour découvrir les spécificités techniques de la BD, le « B-A BA de la BD« , proposé par le documentaliste Yves Boquel, présente les grandes lignes de l’histoire de la bande dessinée, les différentes étapes de la création d’un album, le fonctionnement de son langage et les mécanismes de narration. Plus détaillé, le cours d’illustration et de BD de Jean-Yves Stanicel, caricaturiste belge et professeur d’illustration et de BD à l’Institut supérieur des Beaux-Arts Saint-Luc à Liège, aborde de manière très précise les procédés narratifs d’une BD, la mise en scène, les personnages, la structure du récit, le scénario, etc. Comment un auteur aborde-t-il la réalisation d’une BD ?

Éduthèque - Partenaire Arts et lettres  Présentation de l’offre BnF - Éduthèque Au sein d'Éduthèque, la BnF donne aux enseignants la possibilité de télécharger plus de 30 000 images en haute définition issues du portail « classes.bnf.fr » et près de 350 vidéos. Le portail « Classes » permet des recherches dans toutes les ressources éditoriales et dans toutes les images commentées. Bande dessinée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La bande dessinée (communément raccourci en BD ou bédé) est une forme d'expression artistique, souvent désignée comme le « neuvième art », utilisant une juxtaposition de dessins (ou d'autres types d'images fixes, mais pas uniquement photographiques), articulés en séquences narratives et le plus souvent accompagnés de textes (narrations, dialogues, onomatopées). Will Eisner l'a définie (avant l'émergence d'Internet) comme « la principale application de l'art séquentiel au support papier[W 1]». La bande dessinée peut désigner selon le contexte, la forme d'expression, c'est-à-dire la technique en tant que telle, mais aussi le médium qui supporte la bande dessinée (livres de différentes formes, support numérique). Son origine est attribuée à Rodolphe Töpffer au XIXe siècle, Richard Felton Outcault avec The Yellow Kid est également un des précurseurs du genre.

persepolis Marji sort d’€™une déception avec Fernando qui s’€™est révélé brusquement homosexuel… – La séquence se situe de 53’10” à 54’43” (soit 1’33”). Plan 1 – Après avoir conclu que «  l’€™amour est un sentiment petit-bourgeois » mais que «  Life is life « , Marji, apparemment indifférente au monde, s’€™absorbe dans sa lecture, silhouette noire (manteau et cheveux) isolée sur un banc sombre, se détachant sur un fond clair façon sfumato évoquant les brumes de l’€™automne. Elle lève des yeux tristes d’€™épagneul mais ouverts à ce qui se présente : une autre forme noire, en amorce, qui vient refermer le cadre.

Related: