background preloader

Accompagner les allophones au lycée professionnel

Accompagner les allophones au lycée professionnel
Christine Hachouf, professeur-documentaliste au lycée professionnel des métiers de l'automobile Beau-de-Rochas à Bordeaux, exerçait, avant d’intégrer l’éducation nationale des fonctions d’enseignement du français langue étrangère. Si quelques-unes de ses pratiques professionnelles nécessitent des compétences qui ne font pas partie des savoir-faire traditionnels des documentalistes de CDI, d’autres s’accordent pleinement avec nos missions communes. La ZAP Bordeaux-Nord (zone d’activités pédagogiques) a été sensibilisée en 2006 à la problématique de la prévention de l’illettrisme par Maryse Labroille, inspectrice de l’éducation nationale en charge dans l’académie de Bordeaux du dossier illettrisme et plus largement des problématiques de la maîtrise de la langue. Une partie du public en risque d’illettrisme dans les lycées professionnels se trouve être les ENAF ou 'ex-ENAF'. Un test de positionnement a donc été élaboré dans la ZAP et utilisé dans les établissements partie-prenante.

https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/conduire-des-projets/travailler-en-partenariat/le-role-des-documentalistes-dans-laccueil-des-nouveaux-arrivants-non-francophones-et-lapprentissage-du-francais/temoignages/accompagner-les-allophones-au-lycee-professionnel.html

Related:  DispositifMédiation de la lecture - élèves allophonesÉlèves à besoins éducatifs particuliersRessources pédagogiques

Un CDI adapté aux élèves dyslexiques Le collège Jean Jaurès à Montauban est engagé depuis 5 ans dans un projet d’accueil des enfants ayant des troubles « dys » (Albadys). Voici la version réactualisée de l’article paru en 2010 et surtout, le descriptif complet du projet en PDF. Bonne lecture ! Sommaire du dossier Albadys (fichier PDF) Présentation du projet Le port a jauni (édition bilingue franco-arabe) Les éditions Le port a jauni sont basées à Marseille, où certains jours au bord du Vieux-Port, le port a jauni.Nos livres pour la jeunesse sont choisis pour leur dimension poétique et artistique. Certains albums initialement publiés en Égypte, au Liban, au Soudan sont traduits de l’arabe et adaptés dans une version bilingue (Albums arabes). D’autres sont issus d’une création et jouent avec le double sens de lecture du français et de l’arabe : parfois le livre tourne et retourne comme une roue, parfois il se lit comme un calendrier, parfois encore de gauche à droite et de droite à gauche comme un « palindrome linguistique » (À double sens). La série Promenade en bord de mer propose à deux artistes du bord de la Méditerranée d’écrire et illustrer sur un même thème deux histoires qui sont rassemblées dans un livre.

Les élèves allophones écrivent un livre numérique au CDI Dispositif UPE2A, Raconter son parcours migratoireEnseignantes Mme ABED, lettres / Mme LARACINE, documentation Matériel numérique utilisé: Tablettes tactiles sous Androïd – Samsung Galaxy Tab 4 Marionnettes réalisées par les élèves dans le cadre du projet Les objectifs :Numériques et documentaires Utiliser l’outil numérique pour développer des compétences à l’oral et à l’écrit dans la maîtrise de la langue française.Travailler la maîtrise des TIC : utilisation de la tablette, traitement de texte, mise en page, insertion d’image, notion de droit à l’image.Faire preuve d’autonomie dans la réalisation d’un travail.Valoriser le travail des élèves allophones : ils font partie des premiers à avoir utilisé les tablettes dans le collège.

Séance de feuilletage au CDI pour un public de primo-arrivants Modalités -Lieu : C.D.I. -Durée de la séance : 1 heure 30 -Classe concernée : classe d’accueil (Clac) -Concertation : environ 1 heure. Accueillir un élève déficient visuel au cdi Ce dossier a été coordonné par le CRDP de Lyon Ce dossier est disponible aux formats pdf, epub et mobi. L’anglais utilise l’expression « print disabled » pour qualifier tous ceux qui, pour une raison ou une autre, se tiennent éloignés des rivages de l’écrit. Pour une personne déficiente visuelle, l’accès à l’information est souvent difficile et les jeunes déficients visuels entrent plus difficilement que d’autres en lecture et en écriture.

Nouer des liens avec les parents d'élèves allophones L’association Faciliter le langage aux enfants (FLE) existe depuis une quinzaine d’années. Si l’intention d’origine était de pallier les manques de l’institution scolaire, ce qu’il en est advenu dépasse ce qui peut être fourni par l’école. Le principe fondateur est le lien avec l’enfant, le lien avec la famille : « C’est un lien dans la difficulté à faire des liens quand on arrive, c’est une possibilité de socialisation. » Le dispositif associatif Tous les élèves allophones nouvellement arrivés sur la circonscription de Françoise Estival, quelles que soient leurs origines migratoires, leur raison de migrer ou leur origine sociale, en bénéficient. Concrètement cela se passe après la classe en trois temps, sur la base du volontariat : goûter, reprise des apprentissages en binôme – un adulte/un enfant –, activités collectives pour favoriser la socialisation.

Le CDI comme levier de réussite des élèves de 3e UPE2A Agnès Tempesta, enseignante documentaliste, LP Maria Deraismes (Paris, XVIIe) Le lycée professionnel Maria Deraismes accueille des classes de filières tertiaires, ainsi qu'une 3e prépa pro et une 3e UPE2A. Ce dispositif pour élèves allophones vise à intégrer au plus vite les élèves dans une classe ordinaire. Leur scolarisation répond à une urgence scolaire, d'autant que certains ont un parcours assez chaotique.

Accueillir des élèves non-francophones au CDI. - Documentation Accueillir des élèves non-francophones au CDI Notre collège accueille depuis la rentrée 2009 une CLA : Classe d’Accueil pour des élèves non francophones. Cette classe est prise en charge par un enseignant de FLE. Le choix a été fait d’immerger totalement les nouveaux arrivants dans la classe pour créer un véritable groupe classe, développer des solidarités, des affinités… Ainsi ces élèves reçoivent un enseignement de FLE pour 18h dans la semaine.

Ce document, intitulé « Accompagner les allophones au lycée professionnel » a été écrit et publié par Christophe Dubois, documentaliste au CRPD (centre régional de documentation pédagogique) d’Aquitaine, sur le site de ressources professionnelles pour les professeur·es documentaliste Savoirs CDI, appartenant au Réseau Canopé. Pourtant publié en octobre 2009, cet article n’en est pas moins intéressant pour notre sujet car il mêle les élèves nouvellement arrivé·es en France (ENAF) et le/la professeur·e documentaliste, en partenariat avec d’autres professeur·es de discipline (ici de français). Christophe Dubois donne quelques exemples d’actions déjà menées avec les ENAF, dont un projet nommé « Jeunes en librairie » qui consiste à la réalisation d’une planche de BD par les élèves, une visite à la librairie et une mission d’achat d’un livre par élève à mettre au CDI, qu’il/elle devra lire et décrire. Il explique qu’en amont un travail sur le lexique a été fait tout comme un point sur les savoirs info-documentaires. Il fait la remarque suivante : lors du choix de l’ouvrage dans la librairie, les ENAF ont choisi des thématiques liées à leur culture, à leur quotidien et à leurs représentations. Les élèves ont eut le choix du livre ce qui renforce leur confiance en elles/eux et valorise leur participation aux acquisitions du CDI. Ce projet est très intéressant à mettre en place notamment pour valoriser le choix des élèves et pouvoir varier le fonds documentaire du CDI en y ajoutant la culture qui est la leur. On peut voir que le respect de la culture de l'élève s'allie avec ses capacités de lecteur·trice et que cela n'est pas limité par son origine. Malorie by dmalorie May 2

Related: