background preloader

“Debtocracy”, le documentaire qui secoue la Grèce

“Debtocracy”, le documentaire qui secoue la Grèce
Interview avec Aris Hatzistefanou, journaliste à l'origine de Debtocracy, un documentaire-choc qui a rencontré un grand succès. Il demande une commission d'audit sur la dette grecque et prône une sortie de l'euro. Cette interview a été initialement publiée sur OWNI.eu le 6 mai dernier. Suite à la publication de la version sous-titrée en français du documentaire, nous publions aujourd’hui la traduction française. Né à Athènes, Aris Hatzistefanou, 34 ans, est un journaliste à toute épreuve depuis ses plus jeunes années. Journaliste en Palestine, puis à Londres pour la BBC, son émission de radio “infowar” sur la station grecque Sky Radio, très écoutée, fut arrêtée quelques jours seulement avant la publication du documentaire Debtocracy, dont le message est à contre-courant de la pensée dominante. Ce projet a attiré l’attention de plus d’un million de personnes en Grèce, et a popularisé une campagne nationale demandant une commission d’audit de la dette publique du pays. Related:  Dettes

Il mito della crescita infinita a debito, Maurizio Pallante e Andrea Bertaglio | Nouveaux paradigmes The People vs. Goldman Sachs | Rolling Stone Politics They weren't murderers or anything; they had merely stolen more money than most people can rationally conceive of, from their own customers, in a few blinks of an eye. But then they went one step further. They came to Washington, took an oath before Congress, and lied about it. Thanks to an extraordinary investigative effort by a Senate subcommittee that unilaterally decided to take up the burden the criminal justice system has repeatedly refused to shoulder, we now know exactly what Goldman Sachs executives like Lloyd Blankfein and Daniel Sparks lied about. This article appears in the May 26, 2011 issue of Rolling Stone. The great and powerful Oz of Wall Street was not the only target of Wall Street and the Financial Crisis: Anatomy of a Financial Collapse, the 650-page report just released by the Senate Subcommittee on Investigations, chaired by Democrat Carl Levin of Michigan, alongside Republican Tom Coburn of Oklahoma. Read Matt Taibbi on Goldman Sachs, the 'great vampire squid'

Histoires iraniennes Iranian Stories est une plateforme trilingue de recueil de témoignages. Les témoins de la crise post-électorale de 2009 en Iran peuvent à raconter ce qu'ils ont vu, envoyer photos et vidéos, pour reconstituer un sombre pan de l'histoire iranienne. Téhéran, dans la nuit entre le 12 et le 13 juin 2009. À quelques mètres de la place Fatemi, au centre de la capitale iranienne, une petite rue est noire de monde. C’est ce genre d’histoire que la plateforme iranianstories.org entend récolter pour reconstituer les événements de l’été post-électoral iranien. En plein blackout médiatique imposé par les autorités iraniennes, les manifestants ont diffusé informations et vidéos sur les réseaux sociaux. Ils filment uniquement leur bouche Iranian Stories se décline en deux modules, testify et watch, chacun disponible en html et flash. Plus la plateforme recueillera de témoignages, plus les faits seront facilement vérifiables. Entre journalisme et activisme La plateforme a vocation à être déclinée.

“Debtocracy”, le documentaire qui secoue la Grèce (...) Katerina Kitidi (éditrice en chef de TV XS) et moi nous sommes alors décidés à produire ce documentaire. Mais nous n’avions pas d’argent, et ne voulions surtout pas demander des financements auprès d’un quelconque parti politique, syndicat, entreprise, ou pire, une banque. Et cela a très bien marché ! Nous avons eu plus d’un demi-million de vues en moins d’une semaine, et nous sommes aujourd’hui à plus d’un million. En fait, le jour où ils le feront, c’est que nous aurons gagné.(...) de notre point de vue, nous ne devrions rien attendre des décideurs européens. Nous avons été contactés par de nombreux groupes, notamment pour que nous traduisions le documentaire. Nous voulons vraiment aller plus loin, faire face aux tabous des médias mainstream grecs. Wikio

Plafond de la dette : comment démocrates et républicains jouent à se faire peur Les Américains ont trouvé leur stratège : Ben Ainslie, l’Anglais qui a permis à Oracle Team USA de revenir d’une situation quasi-désespérée (1-8 face aux Néo-Zélandais) et de conserver la Coupe de l’America sur le territoire. Les Républicains cherchent toujours le leur. Le défi n’est pas nouveau pourtant : retarder, voire compromettre, la mise en place de l'Obamacare. L’affrontement a lieu sur le terrain budgétaire. Incapable de se mettre d’accord depuis plusieurs années, les membres du Congrès (Chambre des représentants et Sénat) ne votent plus de budget mais des "résolutions de continuité" (continuing resolutions / appropriations ou stop gap). La loi a ensuite été présentée au Sénat, à majorité démocrate. i. a. b. Le rejet, par les républicains, de la loi amendée au Sénat se solderait donc par une double perte : crédibilité/popularité (déjà bien faible) et maintien de l’Obamacare en l’état. ii. Mais ce n’est pas tout. Là aussi, les républicains jouent le chicken game.

Matt Taibbi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Matt Taibbi Matt Taibbi est un journaliste politique américain né en 1970. Parcours[modifier | modifier le code] Matt Taibbi est né le 2 mars 1970 et a grandi dans la banlieue de Boston Massachusetts. Il a publié le 13 juillet 2009, dans le magazine Rolling Stone, une enquête qui a eu un grand retentissement et qui porte sur le rôle systématique du consortium de banques Goldman Sachs sur la création de bulles spéculatives aboutissant à des crises financières. Voir aussi[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code]

91 pages de documents de la DGSE sur l’attentat de Karachi OWNI publie près d'une centaine de pages de la DGSE dévoilant les enquêtes menées par les services secrets français sur l'attentat de Karachi du 8 mai 2002. 91 pages de notes, de télex et de rapports de la DGSE sur l’attentat de Karachi, publiés ici pour la première fois, permettront à chacun de se forger une opinion sur ce que les services secrets français savent de cette ténébreuse affaire. Permettant ainsi d’explorer l’une des questions de fond du dossier : celle d’un lien entre cet attentat du 8 mai 2002 contre les ouvriers français chargés de construire des sous-marins à Karachi (où onze d’entre-eux ont péri), et le contrat d’armement à l’origine de leur présence sur place, signé près de huit ans plus tôt, le 21 septembre 1994, par le gouvernement d’Édouard Balladur. La lecture de ces 91 pages comblera les esprits soucieux de reconstitution factuelle. 1 – Du 5 mai 1994 au 24 octobre 1997: les premières tensions au Pakistan (11 pages). Crédits Photo FlickR CC by-nc-sa MichaelMKenny

LA DETTE, une enquête documentaire sur les traces de l'argent Minuit Moins Une Journalistes: hackez pour survivre! Hackear el periodismo. C'est le titre du dernier livre de Pablo Mancini, lui-même journaliste en Argentine. L'auteur juge inévitable l'intégration des hackers dans les rédactions ou, mieux encore, l'arrivée de journalistes-hackers. Hackear el periodismo, de l’argentin Pablo Mancini, est un livre essentiel, car il aborde de front —et sans ménagement— les questions auxquelles sont confrontées les médias et les journalistes aujourd’hui : comment créer de la valeur? Pablo Mancini est journaliste jusqu’au bout des ongles. Mais d’abord une définition. Passion, liberté, conscience sociale, vérité, lutte contre la corruption, lutte contre l’aliénation de l’homme, égalité sociale, accès gratuit à l’information (liberté de savoir), valeur sociale (reconnaissance entre pairs), accessibilité, activité, soucis de responsabilité, curiosité, créativité. La proposition centrale du livre est articulée autour de quatre concepts clés —temps, audience, valeur, organisation—, liés entre eux. Notes

Related: