background preloader

L’illettrisme en prison : “Les bibliothèques sont des lieux obligatoires en détention”

L’illettrisme en prison : “Les bibliothèques sont des lieux obligatoires en détention”
Livre et lecture en Bretagne, établissement public de référence pour la filière du livre et de la lecture, développe dans le cadre du dispositif Culture/Justice, un projet régional ambitieux autour du livre et de la lecture, intitulé « Quartier Livre », pour la prévention et la lutte contre l’illettrisme dans les 7 établissements pénitentiaires bretons. Les bibliothèques sont des lieux obligatoires en détention, dans le cadre du protocole national Culture/Justice. Les personnes détenues en difficulté avec la lecture ne fréquentent pas ou peu ces bibliothèques. Afin de développer le goût du livre chez ces personnes détenues, Livre et lecture en Bretagne, missionné par la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) et la Direction interrégionale des Services Pénitentiaires (DISP), a proposé la mise en place d’un projet à l’échelle des 7 prisons bretonnes. Ce projet est l’occasion de travailler avec les enseignants des prisons sur la question de la lutte contre l’illettrisme.

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/l-illettrisme-en-prison-les-bibliotheques-sont-des-lieux-obligatoires-en-detention/63635

Related:  bibliothèquesBibliothèquesLe lien avec les usagers

Des livres « faciles à lire » pour combattre l’illettrisme - La Croix « Facile à lire » vise à élargir la fréquentation des bibliothèques aux publics en proie à des difficultés de lecture. Née dans les pays scandinaves, cette initiative se développe aujourd’hui en Bretagne, région pionnière en France. Le présentoir se trouve au centre de la médiathèque de Landerneau. Un meuble en bois clair, avec un pied en métal gris, sur lequel le public peut voir des livres présentés de face, sans classification de genre. Cet espace « Facile à lire » a été installé en 2014. S'informer, apprendre, partager : 5 bibliothèques saluées par l'ABF pour leur politique La bibliothèque municipale de Lyon fait partie des élus (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) La Charte Bib'Lib a pour principal objectif d’affirmer le rôle essentiel et stratégique des bibliothèques dans les dispositifs de politiques publiques favorisant l’exercice des droits fondamentaux du citoyen à s’informer, apprendre, partager et inventer ses usages. Afin que ce texte ne soit pas seulement une déclaration d’intention mais un réel engagement, l’ABF a souhaité accoler à cette charte un dispositif d’adhésion à ces principes et une labellisation des actions menées par les bibliothèques adhérentes. « Bib’Lib » se décline ainsi en trois labels et attribués selon des critères obligatoires et optionnels déterminant le niveau d’implication dans la mise en œuvre des principes énoncés par la charte : Les dossiers de candidature non retenus à ce jour restent toujours en course pour l’année 2017.

La mue des bibliothèques Avez-vous remarqué combien les bibliothèques municipales changent ? On y trouve toujours des livres, mais aussi des espaces de détente, de musique, de visionnage de film, des salles d'exposition ou de spectacle, des cafés, du co-working et même des jeux vidéos ! Visite de ces troisièmes lieux. Mais d'abord qu'est-ce qu'un troisième lieu ? C'est un concept sociologique développée par Ray Oldenburg, au début des années 80 aux États-Unis. Selon lui la société est envahie par l'individualisme, que symbolisent le recours aux transports individuels (les voitures) et les moyens de communication dématérialisés.

Lutte contre l’illettrisme La lutte contre l’illettrisme s’inscrit dans les missions statutaires de Livre et lecture en Bretagne, qui se doit de « susciter et coordonner des actions de promotion du livre, de la lecture et de la littérature auprès de la population et de publics particuliers ». Dans le cadre de sa mission « publics éloignés », l’établissement effectue une veille sur la question de l’illettrisme, et recense et promeut au niveau régional toutes les actions concourant à mesurer, prévenir et agir contre l’illettrisme et à favoriser l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et aux compétences de base, en lien avec tous les acteurs du livre et de la lecture. Sites institutionnels Site de l’ANLCI (agence nationale de lutte contre l’illettrisme) Voir en particulier le dossier sur les rencontres nationales de mai 2010

Pourquoi le numérique n’a pas fait fermer les bibliothèques? Les bibliothèques ne ferment pas, au contraire elles rouvrent, comme le site Richelieu de la BNF qui accueille de nouveau le public et organise des portes ouvertes ce week-end. En ce début d’année, est-ce que ça vaut encore le coup de renouveler sa carte de bibliothèque ? La question se pose alors que le savoir quitte les rayonnages pour les serveurs. Plutôt que se laisser noyer dans la vague du numérique, les bibliothèques essaient de surfer dessus.

Livre et lecture en prison Rappel du contexte des bibliothèques en prison Les bibliothèques sont des lieux obligatoires en détention, dans le cadre du protocole national Culture/Justice. Elles sont gérées en direct par des personnes détenues, appelées « auxiliaires-bibliothécaires », avec l’accompagnement de professionnels de la culture (la coordination culturelle au sein des prisons) et de professionnels du livre (les partenaires des bibliothèques, les chargés de mission régionaux Culture ou Lecture/Justice). Les textes importants Les normes IFLA 1997 : recommandations à l’usage des bibliothèques de prisons Le rapport Chavigny-Liber sur les bibliothèques des établissements pénitentiaires (2005) Le mémoire de conservateur de Sandrine HUON – Lire en prison : réflexion sur le cas de la bibliothèque de la santé (2008)

Éloignés du livre, ils ont leur prix littéraire Lire pour eux n'est ni évident ni facile et pourtant, ils vont voter pour leur ouvrage favori. Facile à lire veut embarquer le public le plus large possible. Lire. Pour certains un plaisir et une évidence, pour d'autres une contrainte et parfois une impossibilité. Réflexion autour d’un espace « facile à lire , opus 1 Par Françoise Sarnowski La médiathèque de Betton, dans l’agglomération de Rennes, est un équipement phare : créée en 2008, elle se fait déjà remarquer par son architecture exceptionnelle et son label HQE, Haute qualité environnementale. Ce fut un souhait politique d’inscrire cet équipement au cœur d’un parc situé en plein centre-ville, un splendide espace vert vallonné, avec de beaux arbres et des ponts qui enjambent la rivière. Le bâtiment mêle subtilement la terre, le bois, le cuivre et le verre. La médiathèque a été baptisée Théodore Monod, en hommage au grand naturaliste, infatigable marcheur des déserts.

"Facile à Lire" pour lutter contre l'illettrisme Un présentoir bien visible, avec des livres exposés de face et au contenu simple, mais pas "simpliste" . C''est l'illustration de "Facile à lire", une opération importée des pays scandinaves et qui s'est déployée depuis trois ans dans les médiathèques de Bretagne. Mais pas seulement.

Bibliothèques et accessibilité - Livre et Lecture Chiffres clés 18% de la population française a un taux d'incapacité supérieur ou égal à 80%, quelle que soit la nature du handicap (visuel, auditif, moteur, cognitif, mental ou psychique) ; environ 26% de la population française a un handicap au sens large (reconnu administrativement ou ayant un fort impact dans la vie quotidienne) ; avec l'allongement de la durée de la vie, on considère qu'en 2050, environ un tiers de la population française aura plus de 60 ans ; 15% aura plus de 75 ans ; entre 5% et 10% des ouvrages publiés chaque année en France sont accessibles aux personnes empêchées de lire du fait d'un handicap ; en France, moins de 10.000 personnes pratiquent le braille. Étude DGMIC « Lecture publique et publics empêchés. Synthèse de l’étude réalisée par le Crédoc » (2017)

Des ressources visant au développement de l’accueil de tous les publics en bibliothèque Récemment mis en ligne par Tosca consultants, le site Bibliothèques inclusives présente « des ressources visant au développement de l’accueil de tous les publics en bibliothèque ». Cette plateforme privilégie le signalement de conseils pratiques et de démarches en rapport avec l’accueil des personnes : éloignées de la culture ;emprisonnées ;en situation de handicap ;illettrées ;ne maîtrisant pas le numérique ;socialement défavorisées. Une page mettant en avant les « principaux besoins d’information d’une personne en situation de handicap préparant sa visite en bibliothèque » est également consultable. Ce site constitue la « première brique d’une réflexion engagée par Tosca consultants », qui a pour objectif de préciser le concept de « bibliothèque handi-accueillante ».

Web TV / Web Radio : Les migrants : un public de bibliothèque ? (I) Résumé : Ouvertes à tous, nos bibliothèques accueillent depuis plusieurs années un public de migrants – présence tantôt discrète, tantôt beaucoup plus visible – qui nous incite à interroger nos missions et nos pratiques. Comment accueillir ce public et à quelles urgences doivent faire face les bibliothécaires ? Qui sont les migrants ? Cette librairie créative met en scène les couvertures de ses livres À Bordeaux, la librairie Mollat s’amuse à mettre en scène les couvertures de ses livres en les superposant à des visages ou des corps. On vous le dit très souvent : les idées les plus simples sont très souvent les meilleures. Aujourd’hui, cap sur Bordeaux pour découvrir Mollat, la première librairie indépendante française.

Related: