background preloader

A_introDiora

A_introDiora
Related:  Evolution

Espace Elèves Sais-tu ce qu'est la biodiversité ? Les animations multimédias ci-dessous vont te permettre de la découvrir. Clique sur leur titre pour les découvrir. Note : Si les animations ne se chargent pas correctement, il faut installer (ou mettre à jour) le plugin flash sur ta machine. Le jeu de l’évolution Sélection naturelle : des phalènes, des arbres et des mésanges Adaptations Le réseau alimentaire Biodiversité et réchauffement climatique : des mésanges et des chenilles Biodiversité et réchauffement climatique : menace sur les coraux Une coproduction La Main à la Pâte / eduMedia Sciences << Retour à l'espace enseignants

Pistes de réflexion sur les obstacles à l'enseignement de la théorie de l'évolution - Première partie : La théorie de l'évolution en résumé et l'évolution de la théorie La métaphysique est la recherche du pourquoi ultime, ce qu’Aristote nommait la cause première. Elle se distingue ainsi de la science qui est plutôt une recherche du comment (bien que des scientifiques n’acceptent pas cette limite). Elle fait ainsi écho à des interrogations fondamentales de l’homme poussé dans la quête d’un sens, interrogations profondes auxquelles la science ne peut répondre car cela dépasse son champ d’application (Nous en reparlerons en évoquant le positivisme d’Auguste Comte et le scientisme). Un philosophe (étymologiquement au moins) aime la sagesse. Le discours philosophique peut se nourrir des résultats de la science, et il peut à son tour interroger la science et la pousser vers de nouvelles voies. L’époque des Lumières où les champs du savoir étaient moins cloisonnés qu’aujourd’hui est riche de tels exemples. Mais il n’est pas si évident d’être complètement objectif lorsqu’on analyse des résultats aussi concrets soient-ils. I. II. III. IV. V. I. Transposition

Les théories de l'évolution L'idée d'évolution biologique est largement admise par les scientifiques : les espèces animales et végétales actuelles sont issues d'autres espèces. Au sein du monde vivant coexistent des groupes d'animaux, de végétaux très diversifiés mais aussi des groupes très ressemblants. Par ailleurs, tous possèdent un même code génétique et une même unité de structure et de fonctionnement : la cellule . Comment expliquer cette diversité, ces ressemblances et cette unité ? I - Les théories ignorant la génétique et la géochronologie Elles ignorent Mendel ( et la génétique ) et la géochronologie ( stratigraphie,radiochronologie ). A - Le créationnisme 1) Carl von LINNE ( 1707-1778 ) et la création unique Il travaille sur le vivant et ignore les fossiles; c'est un classificateur ( père de la systématique ) et l'inventeur de la nomenclature binominale. Selon LINNE, les espèces sont le fruit d'une création unique par l'Etre suprème et ces espèces sont définitivement fixées dès l'origine ( fixité des espèces).

8 questions pour en finir avec les clichés sur la théorie de l’évolution Un entretien avec Jean-Sébastien Steyer Jean-Sébastien Steyer est paléontologue au CNRS et rattaché au Muséum national d’histoire naturelle. Avec l’astrophysicien Roland Lehoucq, l’archéologue Jean-Paul Demoule et l’écrivain de science-fiction Pierre Bordage, il vient de co-signer Exquise Planète (éditions Odile Jacob, 190 p., 19 €), un livre où, sur le principe du cadavre exquis, les auteurs imaginent une planète où se développe la vie, en suivant les lois de la physique et de la biologie. 1/ Soit par une simplification excessive soit dans le discours des partisans créationnistes de l’« Intelligent Design », l’évolution est souvent représentée comme une ligne droite qui va de la bactérie jusqu’à l’homme. L’esprit humain a du mal à accepter le rôle important du hasard et l’absence de hiérarchie dans l’évolution, deux leitmotivs que je me suis imposés en écrivant Exquise Planète. 2/ L’évolution va-t-elle nécessairement vers plus de complexité comme on l’entend souvent ? Non. Non. Oui !

Les origines de la vie – Retracer la Saga du vivant Les traces fossiles eucaryotes les plus anciennes pourraient être datées de 2,2 milliards d’années (Grypania spiralis). C’est en se basant sur la taille de ce fossile que les scientifiques en ont déduit qu’il s’agissait d’un eucaryote unicellulaire. Grypania est aujourd’hui considéré comme un eucaryote pluricellulaire. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.

Les dernières étapes de l’évolution humaine et le peuplement de l’Eurasie vues par la paléogénomique Transcription de la vidéo Note : les éléments entre crochets [] sont des ajouts par rapport au texte original. Bonjour. Je m’appelle Eva Maria Geigl. Je suis directrice de recherche au CNRS où j’anime une équipe de paléogénomique à l’Institut Jacques Monod. Nous travaillons sur l’évolution des espèces et des génomes, en particulier l’évolution humaine. Reconstruire le cours de l’évolution humaine à partir des fossiles, témoins directs de l’évolution, est assez difficile à cause de leur rareté. Nous avons vu que lors de ces migrations [d’Homo sapiens] des métissages se sont produits avec des populations plus archaïques, sur le continent eurasiatique. Carte des migrations humaines Les trois types de populations humaines figurés sur cette carte (êtres humains anatomiquement modernes, néandertaliens et dénisoviens) font parti d'une seule et même espèce. Auteur Pascal Combemorel et Eva-Maria Geigl Ceci se voit par exemple chez les Tibétains, qui sont adaptés à une vie à haute altitude.

Charles Darwin - Le voyage d'un naturaliste autour du monde - CNRS sagascience - Plan du site Plan du site Voir le texte intégral Crédits Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash Les 14 étapes du Voyage Etape 1 : 27 décembre 1831, avant le départ, Plymouth Etape 2 : du 27 décembre 1831 au 28 février 1832. Ténériffe, Cap-Vert, Brésil Etape 3 : du 28 février au 5 juillet 1832. Etape 4 : du 5 juillet au 27 novembre 1832. Etape 6 : du 26 avril au 6 décembre 1833.

Un site : Lifemap, l’arbre du vivant interactif - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités Actualités Un site : Lifemap, l’arbre du vivant interactif Un buisson du vivant ergonomique et mis à jour régulièrement. L’arbre mis en ligne est le fruit du projet communautaire « Open Tree of Life ». Damien de Vienne, chercheur au CNRS et spécialisé en biométrie et biologie évolutive a réalisé Lifemap avec le support technique du pôle informatique. Cette production disponible en ligne et en application s’avérera très utile et attractive pour aborder les questions évolutives en classe. Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes : Autre actualité en lien : Publié le 26.04.2017 Retour aux articles Partager via... Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Direction générale de l'enseignement scolaire / Direction du numérique pour l'éducation - Certains droits réservés.

L'homme aussi évolue Par Evelyne Heyer et Patrick Pasquet, Professeur et Maître de conférences au MNHN Pouvons-nous affirmer que l’homme est un animal qui évolue comme les autres ? Différents traits de caractères humains évoluent conjointement avec la culture de l’homme. Voici quelques exemples apportant des éléments de réponse. La tolérance au lactose La lactase est une enzyme intestinale qui permet de digérer le lactose dans le lait. Le scénario admis est que, dans ces populations, le changement alimentaire induit par la domestication a créé un nouvel « environnement » qui a donné un avantage sélectif aux individus qui pouvaient digérer le lait. La fréquence du phénotype « tolérance au lactose » varie de 90% au Nord de l’Europe à 50% au Sud, elle est faible dans les populations non pastorales en Asie et en Afrique (1% en Chine, 5-20% chez les agriculteurs de l’Afrique de l’Ouest). La domestication des plantes La consommation du manioc Le favisme Différentes couleurs de la peau humaine

Homo sapiens : une histoire revisitée ? - Sciences de la vie et de la Terre - Éduscol Des fossiles de l’espèce humaine de plus de 300 000 ans ont été retrouvés au Maroc. Les récentes découvertes réalisées par Jean-Jacques Hublin, paléoanthropologue français, sur le site archéologique de Jebel Irhoud au Maroc, indique que Homo sapiens vivait sur ce site il y a plus de 300 000 ans. Relatée dans cet article du Monde, la datation de ces restes humains « déplace nos origines vers le nord-ouest du continent africain ».L’article est illustré de plusieurs reconstitutions de crânes et d’un arbre présentant la diversification du genre Homo ces derniers 900 000 ans. Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes : Autres actualités en lien :

Les Dragons | Espace des sciences Placez les dragons de votre choix dans les vignettes des procréateurs puis générez une portée. Vous pouvez observer les chromosomes de chaque descendant obtenu. Une paire contient l’information de la couleur de la peau et l’autre la taille des ailes.Chaque caractéristique est codée par un gène, élément de la chaîne d’ADN (acide désoxiribonucléique) constituant le chromosome. Les deux solutions de chaque gène, orange et violet par exemple, sont les allèles. Les chromosomes sont en double dans le noyau des cellules avec une paire d’allèles identiques ou opposés. dragon homozygote avec deux paires d’allèles identiques. dragon hétérozygote avec deux paires d’allèle opposés, l’allèle orange dominant impose sa couleur et l’allèle petites ailes la taille des ailes. La couleur et la taille des ailes des dragons sont codées par les gènes, fraction de chromosomes contenus dans le noyau des cellules.

Ensayos sobre la evolución biológica Autor: Antonio Barbadilla Universitat Autònoma de Barcelona   Presentación     En esta Web se reúnen varios ensayos cuyo tema común es la evolución biológica y se han escrito con el fin de diseminar el pensamiento evolutivo, una perspectiva conceptual privilegiada para llegar a entender la naturaleza de la vida y de nuestra propia especie. La historia de la vida es cambio y ramificación por descendencia, y su representación canónica es el árbol de la vida, la metáfora que describe las relaciones genealógicas de toda especie que haya existido, actual o pretérita. Artistic representation of biological evolution by Olga Dolgova Presentación | Evolución biológica | Genética poblaciones | Creación vs Evolución | Selección natural I | Selección natural II | Biodiversidad-Evo | Senescencia | ADN egoísta | Altruismo y SN | Reseña histórica | Los nombres | Frases | Resúmenes | Enlaces | Libros y News | Autor | Ensayos sobre la evolución biológica Autor: Antonio Barbadilla Universitat Autònoma de Barcelona

ECOLOGÍA: Índice: Evolución Teorías sobre el origen de la vida y su evolución - 1ª parteTeoría de la generación espontánea, teoría de Oparín, experimento de Miller. Teorías sobre el origen de la vida y su evolución - 2ª parteFormación de las primeras células, síntesis prebiológica, fase subcelular, fase protocelular. Teorías sobre el origen de la vida y su evolución - 3ª parteEvolución y selección: la selección natural y artificial. El origen de los homínidosGéneros actuales de antropoides, historia evolutiva de los homínidos: nexo común entre simios y homínidos, especies, clasificación Teorías evolucionistas - 1ª parteIntroducción, teoría de Lamarck. Teorías evolucionistas - 2ª parteLa teoría de Darwin. Teorías evolucionistas - 3ª parteContradicciones entre herencia y selección natural. Teorías evolucionistas - 4ª partePruebas de la evolución. Procesos evolutivos - 1ª parteCoevolución o Evolución concertada: introducción; adaptación a los factores ambientales, coevolución antagonista.

Related: