background preloader

Si la relativité générale m’était contée… (par Etienne Klein)

Si la relativité générale m’était contée… (par Etienne Klein)
Related:  SciencesEtienne Klein (Directeur de recherche au CEA)

Les ondes gravitationnelles détectées un siècle après avoir été prédites Des instruments américains ont observé pour la première fois sur terre ces déformations de l’espace-temps dont Albert Einstein avait annoncé l’existence en 1916. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par David Larousserie Enorme secousse dans le monde scientifique, pour une découverte majeure, à ranger au sommet des plus grandes percées de la connaissance. Pour la première fois, des vibrations venues de l’espace et d’une étrange nature ont été détectées sur Terre, confirmant une prédiction d’Albert Einstein vieille d’un siècle. Ces tressautements, baptisés « ondes gravitationnelles », compriment et dilatent à la vitesse de la lumière l’espace-temps qui nous entoure, comme le son le fait avec l’air.« Ou comme du veau en gelée tremblote lorsqu’on le secoue », aime à dire Thibault Damour, spécialiste de la relativité générale à l’Institut des hautes études scientifiques de Bures-sur-Yvette (Essonne). Aboutissement Une nouvelle fenêtre astronomique

Culture scientifique Des observateurs parlent d’un « illettrisme scientifique » qui gagnerait notre société 1. Même s’ils ne valent pas démonstration, certains signes peuvent nous porter à les suivre. L’un de ces indices tient au fait que ceux qui, comme moi, écrivent des livres destinés à un « public large », savent d’expérience que les éditeurs se montrent de plus en plus insistants sur un point : le niveau de ce que l’on écrit ne doit pas être trop élevé et le moins de choses possibles doivent être supposées connues du lecteur. Cette demande pressante relève toutefois d’une motivation ambiguë : faut-il la mettre sur le compte d’un louable souci démocratique, celui de toucher le plus grand nombre de personnes, ou avère-t-elle plutôt qu’il existerait effectivement une croissance de l’illettrisme scientifique ? Un deuxième signe est la montée en puissance d’une sorte de relativisme paresseux. Cette évolution n’est pas sans incidence politique. Qu’est-ce à dire ?

Alexis Champion, docteur en informatique Alexis Champion est le fondateur-directeur de IRIS Intuition Consulting, agence de conseil et de formation spécialiste de l’intuition. Depuis 6 ans, il répond aux demandes d’entreprises, de particuliers, d’artistes, ainsi que d’organismes tels que des universités et la police. Sa démarche repose sur le fait que l’intuition est un potentiel d’évolution et d’épanouissement dont nous disposons tous. Chez IRIS, il travaille à établir un cadre au sein duquel les individus et les organisations peuvent explorer, développer et exploiter ce potentiel. Aucun livre référencé.

Mileva Einstein, l'oubliée de la relativité ? C'est grâce aux lettres échangées entre Albert Einstein et sa femme Mileva, que la communauté scientifique a commencé à se questionner sur l'importance de cette dernière dans la mise en place de la théorie de la relativité. Le 27 mars 1901, le savant lui écrit ainsi : Comme je serai heureux et fier quand nous aurons tous les deux ensemble mené notre travail sur le mouvement relatif à une conclusion victorieuse ! Si ces interrogations n'enlèvent rien au génie d'Albert Einstein, l'enjeu du débat est de savoir à quel point la physicienne a participé à la découverte de la théorie de la relativité générale, et si elle n'a pas été victime, comme tant d'autres femmes de l'effet Matilda, ce phénomène qui veut que la contribution des femmes scientifiques à la recherche soit souvent minimisée au profit des hommes. Née en Autriche-Hongrie le 19 décembre 1875, Mileva Marić témoigne dès le lycée pour filles d'un véritable don pour les sciences. Une participation aux recherches d'Albert Einstein ?

VISUALISER LA COURBURE Comprendre la notion de courbure sans aucune formule... Du simple rayon de courbure jusqu’au tenseur de Riemann, clé de voûte de la géométrie différentielle. Panorama non exhaustif ! « La géométrie est la science des raisonnements corrects sur des figures incorrectes », George Pólya, How to solve it, Princeton 1957. [1] Certaines notions géométriques semblent très intuitives. L’exemple que nous allons développer ici est celui de la courbure. Le mathématicien étudie souvent des objets ou des espaces si complexes que toute représentation visuelle serait une tentative futile, vouée à l’échec. En effet, un cylindre est pour le mathématicien un objet plat ! Pour s’en convaincre, il ne faut pas voir le cylindre comme un objet qui roule si on le pose sur une table. Allons un peu plus loin avec un exemple plus complexe et encore plus fascinant : le tore carré plat. Une représentation fidèle de cet espace est la suivante : Cette surface est plate ! Rayon de courbure La courbure au point est de .

Fire Ants, Goshawks and Dog Tongues, Oh My: The Best of ScienceTake We posted our 100th ScienceTake video, on cockroaches and robots, this week. Since September 2013, ScienceTake videos of apes, bats, water droplets, lassos, popcorn and spider sex have been viewed millions of times. With each ScienceTake, we try to offer compelling (and sometimes creepy) imagery, a glimpse at how science is done and answers to questions that are rarely asked. Like: How does a frog hang on to a slippery rock? To mark the milestone, we’ve created a sampler of five of our greatest hits from the archives. Savoir ce que l’on sait, et ce que l’on ne sait pas Aujourd’hui, j’ai croisé ce tweet : Cela m’a rappelé que j’avais entendu un morceau d’une émission de France Inter en allant au collège : Dans les deux émissions, Etienne Klein met en lumière l’effet Dunning-Kruger. L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance »Charles Darwin. L’effet Dunning-Kruger ont montré que, chez les incompétents, il existe un biais psychologique qui les pousse à surestimer leurs capacités et leurs performances. Etienne Klein parle, lui, parle d’ultracrepidarianisme. Ultracrepidian : someone who has no special knowledge of a subject but who expresses an opinion about it (dictionnaire de Cambridge) L’étymologie d’ultracrepidarianisme est relative à la locution latine Sutor, ne supra crepidam, rapportée par Pline l’Ancien et adressée par l’artiste grec Apelle à un cordonnier qui critiquait l’une de ses toiles, et qui signifie littéralement « Cordonnier, pas plus haut que la chaussure ». WordPress: J'aime chargement… Parlons statistiques.

L'équipe d'IRIS - IRIS, école de l'intuition IRIS est forte d’une équipe internationale d’une vingtaine de personnes, dont la plupart interviennent à titre de consultants experts. Fondateur et Directeur d’IRIS, Alexis Champion gère les projets de recherche et de consulting, et anime les formations. Juriste de formation et formée aux techniques intuitives, Marie-Estelle Couval gère le développement des offres. Elle anime également certaines formations. Journaliste internationale spécialisée dans les sciences de la conscience, Virginie Gomez est la rédactrice en chef des ouvrages et offres d’e-learning Intuitif et écrivain, Alexis Tournier anime certaines formations. Enseignant en Arts Plastiques à l’école Rudolf Steiner de Chatou et formateur certifié en Communication Non Violente, Robert anime le stage Dessin & Intuition. Consultante équin, cavalière et enseignante, Muriel est la fondatrice de M.H. Docteur en astrophysique et techniques spatiales, Morvan a reçu le prix Antoine d’Abbadie de l’Académie des Sciences en 2009. top

THESE DEMONSTRATION SUR DIEU C'est la Démonstration Pensez y ! Un professeur universitaire défia ses étudiants avec cette question : Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ? - Oui, Il l'a fait ! Le professeur dit : "Dieu a tout créé ?" - Oui, Monsieur, répliqua l'étudiant. - Le professeur répondit, - "Si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais." - L'étudiant fut silencieux devant une telle réponse. - Un autre étudiant leva sa main et dit : - "Puis-je vous poser une question professeur ?" - - Bien sûr, répondit le professeur. - L'étudiant répliqua, "Professeur, le froid existe-t-il ?" - - Quel genre de question est-ce cela ? - Le jeune homme dit, "En fait monsieur, le froid n'existe pas. - Le professeur répondit : - Bien sûr qu'elle existe ! - L'étudiant : "Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus. - - Bien sûr, comme je l'ai déjà dit. - Le nom du jeune étudiant ? Enoka GOHA

Métrique de l'espace-temps ChronoMath, une chronologie des MATHÉMATIQUESà l'usage des professeurs de mathématiques, des étudiants et des élèves des lycées & collèges ➔ Cette page est consacrée à quelques résultats surprenants de la relativité restreinte. Théorie qui n'est en rien la spécialité de l'auteur de ces lignes. Raison pour laquelle aucun développement de cette théorie n'y est introduit. On y trouvera cependant matière à s'informer en consultant les liens sélectionnés in fine et proposés au cours de la lecture. La théorie de la relativité restreinte montre que le temps ne s'écoule pas de façon identique selon les mouvements des observateurs. 1/ Étant donnés deux systèmes de coordonnées en translation uniforme l'un par rapport à l'autre, les lois régissant les changements d'état des systèmes physiques restent les mêmes quel que soit le système de coordonnées auquel ces changements sont rapportés. Référentiel galiléen et principe d'inertie : » Formules de transformation de Galilée : Remarque :

La planète Mars vue du ciel Vue d'artiste de Mars Reconnaissance Orbiter. © NASA/JPL/Corby Waste. Il y avait la Terre vue du ciel, avec le célèbre ouvrage de Yann Arthus-Bertrand mais ce concept peut être dupliqué avec Mars... Alors que devrait décoller, ce 14 mars, la mission européenne ExoMars, la NASA a fêté le 10 mars les dix ans de l'arrivée au tour de la planète rouge de sa sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), lancée en août 2005. Equipée de la caméra HiRISE, qui permet de prendre des images à haute résolution, MRO avait pour objectif – et l'a toujours car elle fonctionne encore alors que la mission initiale était de deux ans – de cartographier Mars avec précision. Pierre Barthélémy (suivez-moi ici sur Twitter ou bien là sur Facebook) Détail d'un cratère dans Sirenum Fossae. © NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona. Givre déposé sur les pentes d'un cratère martien. © NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona. Dunes bicolores. © NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona. Signaler ce contenu comme inapproprié

L'ultracrépidarianisme, l'art de parler de ce qu'on ne connaît pas « C’est lorsqu’on parle avec assurance de choses que nous ne connaissons pas », explique le philosophe des sciences Étienne Klein. « On est tous pour ou contre le nucléaire, pour ou contre les nanosciences, pour ou contre les OGM. Mais qui d’entre nous est capable de dire ce qu’on met vraiment dans un réacteur nucléaire ? « Ça m’avait étonné qu’on puisse avoir autant d’assurance alors même qu’on venait de déclarer qu’on est incompétent » Mais l’ultracrépidarianisme, c’est quoi, au juste ? « J’ai noté cette tendance-là au tout début de l’épidémie. Nous sommes tous appelés à être victimes de cet ultracrépidarianisme Il cite deux psychologues américains, Dunning et Kruger, qui avaient remarqué que, pour se rendre compte qu’on est incompétent, il faut justement être compétent. « Au début, quand on découvre un nouveau champ, on se sent spontanément compétent. Pour Étienne Klein, nous sommes tous appelés à être victimes de cet ultracrépidarianisme.

Related: