background preloader

Définition : Qu’est-ce que le Big Data ? - LeBigData.fr

Définition : Qu’est-ce que le Big Data ? - LeBigData.fr
Le phénomène Big Data L’explosion quantitative des données numériques a obligé les chercheurs à trouver de nouvelles manières de voir et d’analyser le monde. Il s’agit de découvrir de nouveaux ordres de grandeur concernant la capture, la recherche, le partage, le stockage, l’analyse et la présentation des données. Ainsi est né le « Big Data ». Il s’agit d’un concept permettant de stocker un nombre indicible d’informations sur une base numérique. Selon les archives de la bibliothèque numérique de l’Association for Computing Machinery (ou ACM) dans des articles scientifiques concernant les défis technologiques à relever pour visualiser les « grands ensembles de données », cette appellation est apparue en octobre 1997. Le Big Data, c’est quoi ? Littéralement, ces termes signifient mégadonnées, grosses données ou encore données massives. Cependant, aucune définition précise ou universelle ne peut être donnée au Big Data. Big Data : l’analyse de données en masse Les principaux acteurs du marché

http://www.lebigdata.fr/definition-big-data

Related:  vantyrbig dataVeille technologique Big DataBig data et métiers de la communicationBase de données

SUPINFO, École Supérieure d'Informatique Présentation des problématiques liées aux traitements de grand volume de données informatiques à travers le temps et les solutions du BIG Data Les limites matériels classiques En se basant sur une définition très répendue du BIG Data, dite des 3V en anglais (Variety, Velocity, Volumes). Plusieurs paramètres doivent être pris en compte dans un système classique lors de l'analyse des données : le temps de latence du disque qui est directement lié à la vitesse de rotation du disque de donnée.le temps de recherche sur les disques de données, si le disque contient un important volume de données.le temps de transfert, lorsque l'on veut manipuler de gros volume de données et surtout de nature différentes (Video, Audio, ...). Les SGBD (systèmes de gestion de bases de données) fonctionnent pour la plus part en mode OLAP/OLTP, le traitement est fait sur des données au sein d'un Data Warehoure (Entrepôt de données) à des fin d'analyse rapide ou pour procurer une réponse minimale.

Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils... Pour faire face à l'explosion du volume des données, un nouveau domaine technologique a vu le jour : le Big Data. Inventées par les géants du web, ces solutions sont dessinées pour offrir un accès en temps réel à des bases de données géantes. Comment définir le Big Data, et quelle est sa promesse ? Le big data n’est plus l’avenir des sociétés numériques mais leur plus grand risque Cette idée était devenue une évidence. L’économie des données (des datas) était la clé de développement de toutes les entreprises liées au numérique et même de l’avenir de cette industrie. Ceux qui n’investisseront pas suffisamment dans des outils pour recueillir, analyser en temps réel et exploiter des masses de données sont condamnés.

Mémoires - Big Data - TPE - Lycée Marie Curie Aujourd'hui, un nouveau problème se pose face l'explosion des données. Dans le monde en 2012, 2.72x10^21 octets de données ont été produites. Une production massive de puces électroniques est indispensable, on estime que le nombre de puce produites par l'industrie dépasse le nombre de grains de riz produits par l'agriculture selon l'article "les mémoires du futur" de la revue "Pour la Science" de novembre 2013. Or les dispositifs actuels semblent atteindre leur limite et incapables de soutenir la croissance rapide et perpétuelle du volume de données. On assisterait à la fin de la loi de Moore qui prédit le doublement des capacités des ordinateurs tous les 18 mois voir "Au-delà de la loi de Moore ?"

INSERM - Big data en santé. Dossier réalisé en collaboration avec Rodolphe Thiebaut, directeur de l’équipe Statistiques pour la médecine translationnelle (unité 1219 Inserm/Inria), enseignant à l’Institut de santé publique d’épidémiologie et de développement (ISPED, Bordeaux), directeur de l’unité de soutien méthodologique à la recherche clinique et épidémiologique au CHU de Bordeaux et chercheur au Vaccine Research Institute (Créteil). En santé comme dans bien d’autres domaines, les progrès technologiques ont fait exploser la quantité d’informations recueillies à chaque instant. Ainsi, si dix ans ont été nécessaires pour obtenir la première séquence d’un génome humain, en 2003, il faut aujourd’hui moins d’une journée pour parvenir au même résultat. Cette accélération technologique fait croître le volume de données disponibles de manière exponentielle. © CC-BY 2.0 luckey_sun (via Flickr)

Au-delà des big data 1 . Cet article a bénéficié des commentaires, critiques et suggestions d’un grand nombre de personnes (...) 1Les big data sont à la mode1. Le marché du big data va peser 445 M€ en France en 2016 Pour 82% des entreprises sondées par IDC, la sécurité est un enjeu majeur du big data. (crédit : D.R.) Pour IDC, 11% des entreprises françaises sont réellement en retard sur le big data.

Blockchain et FinTech: les entremetteuses de la transformation digitale des banques La blockchain et la FinTech occupent une part prépondérante dans ce document synthétique et intéressant à lire pour bien comprendre les enjeux de transformation digitale qui secouent le monde des banques, des assurances et plus globalement des marchés financiers. Le cabinet conseil Investance Partners (stratégie et gestion du changement de l’industrie financière) vient de publier son nouveau rapport annuel « Year Ahead » sur les secousses subies par la banque, la finance et l’assurance. Trois univers qui doivent appréhender une accélération de l’innovation technologique. Une tendance à rapprocher avec des paramètres connexes : réglementation & conformité, évolution des usages de services bancaires, et une concurrence accrue avec des start-up FinTech qui profitent de leur agilité pour bousculer les mammouths du secteur financier. Il a précisé les objectifs de développement de sa structure pour devenir le leader dans son domaine à l’horizon 2020. FinTech : elle grignote partout par segments

"Les Big Data vont révolutionner nos vies, notre travail et notre pensée" - Sciencesetavenir.fr L'affaire Prism, révélée en 2013 par Edward Snowden, ex-agent de l'Agence de sécurité nationale (NSA) américaine, a montré que celle-ci disposait d'un programme de surveillance des communications mondiales. Plus que jamais, elle a mis sur le devant de la scène ce qu'on appelle désormais, selon leur dénomination anglo-saxonne dont on ne connaît pas la paternité : les "Big data". Autrement dit l'accumulation par milliards de milliards de données de toutes sortes – et notamment celles concernant les individus, par des acteurs multiples : gouvernements, entreprises telles Google, Facebook, Twitter etc., sites de ventes en ligne, institutions diverses. "DATA SCIENTISTS". En juillet 2013, la ministre française Fleur Pellerin dévoilait son plan Big data, qui appelle notamment à la formation de "data scientists" (scientifiques spécialistes du traitement d'ensembles de données) et d'incubateurs permettant le développement d'entreprises capables d'affronter cette nouvelle donne numérique.

IBM lance son service blockchain pour les entreprises par Elaine Cordon, le 20 mars 2017 16:29 IBM vient de lancer son offre blockchain dans le cloud. Le service est basé sur l’environnement open source Hyperledger Fabric de la Fondation Linux. Il doit permettre aux entreprises de créer rapidement leurs réseaux de blockchain sécurisés. IBM a annoncé aujourd’hui le lancement de son offre de blockchain as-a-service pour les entreprises. « Les services IBM Blockchain sont conçus pour aider les développeurs à créer, déployer et gérer des réseaux de blockchain sur le cloud IBM », signale le communiqué de Big Blue.

IoT et Big Data : et si on réfléchissait un peu avant de se lancer ? Du point de vue de l’IT (et du datacenter), les projets Big Data et Internet des objets exercent presque toujours une forte pression sur l’infrastructure réseau et de stockage. Aussi, les chargés de planification doivent-ils soigneusement évaluer les exigences avant que leur entreprise ne s’engage dans ces types de projets à grande échelle. Les projets d’informatique décisionnelle classiques sont mis en œuvre selon des besoins et des interprétations qui diffèrent de celles des projets Big Data. En matière de BI, l’effort consiste généralement à clarifier d’abord les questions qui doivent trouver réponse.

Big data : le top 5 des enjeux éthiques Enjeu n° 1 : la sécurité des données C’est l’un des principaux enjeux du big data. Les entreprises, aussi avancées soient-elles en matière de systèmes d’information, ne sont pas à l’abri d’un piratage de leurs données par des "hackers" qui sont, eux aussi, à la pointe dans le domaine. Le récent piratage dont Orange a fait l’objet est encore cuisant: l’opérateur s’est fait voler les données personnelles de 1,3 million de clients en mai dernier. La meilleure prévention pour ce type de risque, c’est la technologie elle-même, comme l’explique Paul-Olivier Gibert, président de Digital & Ethics, un cabinet spécialisé dans la déontologie numérique et l’éthique des affaires: "De nouveaux systèmes de sécurité se développent.

Comment big data et deep learning font évoluer la méthode scientifique - Sciencesetavenir.fr MÉTHODE SCIENTIFIQUE. Les algorithmes rêvent-ils de moutons électriques ? Le deep learning représente en tout cas une rupture non seulement technologique, mais aussi scientifique. C'est ce qu'affirme Stéphane Mallat, Professeur à l'Ecole Normale Supérieure : “c'est un changement de paradigme pour la science”. Car apprendre aux ordinateurs à apprendre n'est pas qu'une utopie d'informaticien. Au-delà de leurs applications médiatisées en reconnaissance faciale ou synthèse vocale, ces technologies remettent en cause certains fondamentaux de la méthode scientifique.

Blockchain : la fin du Big data ? Si la production des données numériques dans le monde a le vent en poupe, 90% de ces données ont été produites dans les deux dernières années, Facebook y est bien pour quelque chose. Le plus grand réseau social en ligne a récolté 300 petabytes de données personnelles depuis son commencement, cent fois la quantité que la Bibliothèque du Congrès a pu collecter en deux siècles ! Dans l’ère du big data, les données sont avidement rassemblées et analysées : les entreprises et les organisations les utilisent pour personnaliser des services, optimiser les processus de prise de décisions, prévoir des tendances futures et plus encore.

Ce site propose une définition de ce que l'on appelle "Big data", il est géré par des professionnels de ce domaine. Ce texte n'est pas spécifique aux métiers de la communication mais nous présent une idée générale de ce que représente les "données massives". by cla_lu Apr 8

Related:  Big Data