background preloader

History of the World: Every Year

History of the World: Every Year

http://www.youtube.com/watch?v=ymI5Uv5cGU4

Related:  Ressources de documentsHistoireData Viz

La vie à bord d'un navire porte-conteneurs en vidéos Pour faire suite à notre brève d'hier : L'actualité des mers et des océans : inquiétudes, appropriation, conflits, solutions, la brève d'aujourd'hui est consacrée à la vie à bord des porte-conteneurs. Relayée sur les médias sociaux, cette vidéo permet à l’internaute de se croire sur un porte-conteneur. Près de 80 000 photos ont été utilisées pour réaliser un time-lapse de 30 jours passés en mer sur un porte-conteneurs entre la mer Rouge, le golfe d'Aden, l'océan Indien, Colombo, le détroit de Malacca, Singapour et la mer de Chine. Un autre projet artistique nous a été signalé par une internaute, le Projet océan. Voir aussi également un autre timelapse, de Hong Kong à Singapour et « Un jour de vie en mer », une vidéo sur le site de l’Organisation internationale du travail. En audio, « Cargo », une pièce sonore de 2015 (Durée 62') Voyage à bord d'un porte-conteneur, du Havre à la Chine - et retour. « J’ai embarqué sur un porte-conteneur pour une rotation complète entre l’Europe et la Chine.

Le monde des vikings Pendant trois cents ans, leur expansion dans toute l’Europe les conduit tantôt à s’installer, tantôt à repartir, mais toujours à ouvrir des routes nouvelles. Les générations successives de vikings ont tissé une imposante toile de routes fluviales et maritimes largement connectées à celles du continent. Ils se sont installés dans des zones habitées ou non, créant des « Normandies » (terres des hommes du Nord), dont celle de France n’est qu’un exemple. Cliquer pour agrandir

Product (Arte) : la vie des produits avant leur consommation Fermer AccueilEnglish Product (Arte) : la vie des produits avant leur consommation Product est une série de documentaires de 3 minutes, chacun proposant de suivre, en vue subjective, toutes les étapes de la vie de différents produits, de leur production jusqu’à leur consommation. D’où viennent leurs matières premières ?

Histoire : Les Gaulois, la guerre des Gaules et les Gallo-romains Encore un gros boulot,un truc qui m’a pris des semaines… Il manquait sur Bout de Gomme les documents d’histoire en rapport avec la Préhistoire, l’Antiquité et le MoyenAge. Il faut dire qu’ayant des CM2 je n’avais pas ces périodes à traiter. Le concentré de tomate, un produit agro-industriel mondialisé La parution de l'ouvrage de Jean-Baptiste Malet, L’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie (Fayard, 2017, 288 pages) a conduit la presse d'actualité à publier de nombreux articles sur la tomate dans la mondialisation. L'auteur enquête sur l'histoire et la géographie du concentré de tomates, produit phare de l'industrie agro-alimentaire. Il s'agit d'une géographie entièrement mondialisée, dans laquelle la province chinoise du Xinjiang est intégrée aux circuits mondiaux par l'intermédiaire de conglomérats agro-industriels détenus par des généraux de l'Armée populaire de Chine, comme l'entreprise Cofco. Les pays occidentaux n'en sont pas les seuls débouchés : le concentré de tomate en boîte envahit les marchés des pays en développement, y compris dans les populations les plus pauvres qui peuvent l'acheter à la cuillère dans certains pays, alors que c'est déjà l'un des produits alimentaires les moins chers.

Les carnets secrets de Léonard de Vinci numérisés et disponibles en ligne Machines volantes, dessins révolutionnaires… La British Library ouvre au grand public les portes du monde de Léonard de Vinci, en numérisant ses travaux les plus secrets - et les plus incompréhensibles pour la plupart d’entre nous - avec des pistes pour les rendre plus accessibles à nos humbles esprits. Après tout, de Vinci, ce n'est pas que la Joconde ou l'Homme de Vitruve... Homme de Vitruve, Léonard de Vinci, vers 1490 Le Codex Arundel, compilation des carnets de l’inventeur, a été caché aux yeux de tous, hormis quelques chanceux collectionneurs, des centaines d’années durant. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, grâce au travail de numérisation de la British Library. Un long projet, entamé en 2007 en partenariat avec Microsoft sous le nom de « Turning the Pages 2.0 », qui proposait aux internautes de faire défiler les pages des carnets en y rajoutant des animations pour expliquer plus en détail le travail du peintre.

De la France moche à la France morte? Temps de lecture: 10 min Dans Comment la France a tué ses villes, une enquête publiée l’année dernière, le journaliste Olivier Razemon propose un petit jeu de psychologie géographique. «Plantez-vous à une soirée en plein Paris et lâchez, à la cantonade, “Brive-la-Gaillarde”, “Bourg-en-Bresse” ou “Romorantin-Lanthenay”», parmi d’autres villes au statut comparable comme Charleville-Mézières, Vierzon, Vesoul ou Digne-les-Bains. Observez les réactions, entre rires entendus et gêne: «Certains chefs-lieux administratifs, qu’on le veuille ou non, portent dans leur nom même à la fois leur apogée et leur tragédie, de la forteresse médiévale à la préfecture déclassée d’une province oubliée», note avec justesse Olivier Razemon.

La prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 Christian AMALVI, « Le 14 Juillet », in Pierre NORA (dir), Les Lieux de mémoire, t. 1, « La République », Paris, Gallimard, 1984, rééd. coll. « Quarto », 1996. François FURET, Mona OZOUF, « La prise de la Bastille », in François FURET, Mona OZOUF, Dictionnaire critique de la Révolution française, Paris, Flammarion, 1988, rééd. coll. « Champs » 1992. François FURET, Denis RICHET, La Révolution française, Paris, Fayard, 1965, rééd. 1997. Jacques GODECHOT, La Prise de la Bastille, Paris, Gallimard, coll. « Les Trente Journées qui ont fait la France », 1965. COLLECTIF, La Révolution française et l’Europe 1789-1799, catalogue de l’exposition au Grand Palais, Paris, RMN, 1989.

Related: