background preloader

« Bibliothèque et numérique : vers des espaces de création et de participation »

« Bibliothèque et numérique : vers des espaces de création et de participation »
Après un premier rassemblement autour d'un café, la journée a commencé de façon dynamique, puisque les participants étaient invités directement à participer à un atelier ou à visiter les stands sur le forum. La main à la pâte : des ateliers pour démystifier la « technique » L'atelier « grainothèque » a fait prendre conscience aux sceptiques de l'intérêt pour les bibliothèques de s'emparer de la problématique des semences, qui n'est qu'un des aspects de la lutte pour le partage et la réappropriation par les citoyens de ce qu'on appelle les « biens communs ». L'atelier MakeyMakey s'est déroulé en deux temps : d'abord, la présentation du kit qui contient une carte de commandes simples (clic gauche de souris, touches simples du clavier) et des câbles de différentes couleurs que l'on peut relier à des objets de son choix (citrons, bananes, pâte à modeler...) Le forum : un regard sur l'innovation en action La synthèse : numérique & bibliothèques dans le territoire Remix vs.

http://bbf.enssib.fr/tour-d-horizon/bibliotheque-et-numerique-vers-des-espaces-de-creation-et-de-participation_65740

Related:  Design thinking, biblio remix, CDI remixCréativité et design thinkingEvolutiondesign thinking

LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé.

Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches. Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation). Sources

Être bibliothécaire, demain Ciclic inaugure sa nouvelle série thématique, "métiers du livre de demain". Pour ce premier dossier consacré à la profession de bibliothécaire, l'agence a fait appel à Éléna Da Rui, directrice des médiathèques de Créteil, remarquée pour son intervention à la journée professionnelle "Transition, innovation, prospective : Réinventer les politiques publiques". Elle nous livre sa réflexion sur le devenir du métier bibliothécaire. Né dans l'Antiquité ce métier a en effet connu une évolution constante, s'est adapté aux nouvelles pratiques et besoins des usagers, s'est approprié les nouvelles technologies et a intégré les mutations sociétales. 

Qu’est-ce que le design thinking ? Dans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque. Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? La créativité comme valeur pédagogique Éliane Chiron 7. Michel Lobrot, « Education de la créativité », in Art contemporain et Pratique pédagogique, Sèvres, Cahiers de Sèvres, 1975, p. 37-46. 8. Pour Georges Bataille, l'informe, dont le crachat est le meilleur exemple, est un terme indéfinissable qui sert surtout à déclasser - article « Informe », Documents, n°4, 1929, p. 215 ; repris in Œuvres complètes, t.

Les réseaux d’échanges de compétences en bibliothèque C’est sur et par les réseaux sociaux que ce billet « boîte à outils » a germé. D’un mot posté, début septembre, par Michel Briand au groupe Facebook Bibliothèque créative est née l’envie de creuser l’expérience de la médiathèque de Languidic (Morbihan) avec la start-up rennaise Steeple. Steeple, c’est quoi ? Steeple est un réseau social créé par deux étudiants de l’ESC Rennes : Jean-Baptiste de Bel-Air et Nicolas Malœuvre (une fois sorti de l’INSA). Biblio Remix : l’esprit Lab en bibliothèque « Un Lab est un espace de co-construction – physique, virtuel ou relationnel, temporaire ou permanent, ponctuel ou récurrent – permettant l’émulation par l’expérimentation d’une communauté hétéroclite autour de projets innovants, et participant d'un écosystème décloisonné et évolutif. »[1] Éric Pichard, directeur-adjoint des bibliothèques de Rennes a bien voulu revenir pour enssibLab sur son expérience de logique participative avec les usagers, à l’occasion de la préfiguration des services d’une nouvelle bibliothèque, dont l’ouverture est prévue en 2018.Il a également partagé plus largement ses questionnements et les jalons de sa démarche méthodologique concernant l’évolution du réseau des bibliothèques de quartier. Le projet originel est celui de l’Antipode, une structure qui intègre actuellement dans le même bâtiment une bibliothèque, une MJC et une SMAC (musiques actuelles). Comment définir des services autour de la musique dans une bibliothèque en 2018 ?

Qu'est-ce qu'un Tiers-lieu ? - Prim à bord Le « tiers-lieu » ou troisième place est un terme traduit de l’anglais The Third Place. Cette notion a été introduite par le sociologue américain Ray Oldenburg pour désigner des lieux distincts du domicile et du travail qui permettent des rencontres et du travail collaboratif entre plusieurs personnes ou des groupes de personnes. Avec l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication et le phénomène de mobilité qui s’y rattache , l’apparition de ces lieux s’est répandue pour offrir aux citoyens de nouveaux espaces de travail souvent confortables et accueillants. Ce terme s’est aujourd’hui généralisé pour désigner un « espace neutre » au-delà de la sphère professionnelle et personnelle qui peut concentrer des publics différents avec des objectifs variés tels que : les espaces de coworking, télécentres, fablabs, makerspaces, labs...... Les Tiers-lieu en milieu scolaire : mais également dans le guide campus avenir de l’enseignement supérieur.

Pourquoi les étudiants ont plus que jamais besoin des bibliothèques Chuuuuuuuuut. Chut! Merci de respecter le silence de ces lieux. Merci de ne pas apporter de boisson et de nourriture. Du design thinking à l'innovation publique en communs - On parle pas mal en ce moment de Design Thinking ou de la pensée Design. J’ai récemment relayé la traduction en français du guide destiné aux bibliothèques. Bien sûr c’est une très bonne chose qu’on en parle et aussi une très bonne chose que le thème du congrès de l’ABF de cette année soit l’innovation. C’est aussi excellent de voir de plus en plus de Biblioremix, les amis de la bibliothèque Louise Michel à Paris en ont même organisé un avec les enfants ! Le Design Thinking n’est qu’une méthode, parmi d’autres

Y a-t-il encore des livres dans les bibliothèques ? du 29 janvier 2016 - France Inter Face à la montée d’Internet et à la diversification des usages, les bibliothèques traversent une crise identitaire et tentent de redéfinir leurs missions. Cours de yoga, de langues, prêts de DVD et de jeux vidéo, le modèle de la bibliothèque troisième lieu semble intéresser de plus en plus d’établissements. Véritables lieux de vie, centres culturels communautaires, ils fédèrent leurs usagers autour de projets culturels et sociaux. Peut-on encore parler de bibliothèques ? Quelles sont les solutions pour renouveler ces lieux et les rendre moins poussiéreux ? A quoi ressemble le métier de bibliothécaire aujourd’hui ?

Related: