background preloader

Doit-on changer de pédagogie à l’ère du numérique ?

Doit-on changer de pédagogie à l’ère du numérique ?
inShare23 Découvrez l’intervention de Jean François Ceci (@JFCeci), réalisée dans le cadre du premier TED spécial éducation organisé en Tunisie par l’IFIC et Sup’Com. Le spécialiste en pédagogie tente d’apporter des éclairages sur la nécessité de changer de pédagogie à l’ère du numérique. En marge de l’ICT4ALL 2015, salon international des TIC de Hammamet (Tunisie), s’est tenue la première conférence TED organisé autour de l’éducation TEDux, plus particulièrement sur le thème des « pratiques pédagogiques innovantes ». Cet événement a vu se succéder sur scènes des spécialistes en pédagogie et en utilisation des TICE. Au cours de son intervention, Jean François Ceci a tenté de répondre à la question que de nombreux enseignants ayant intégré les TICE dans leur enseignement se posent : « Faut-il changer de pédagogie à l’ère du numérique ? Le numérique révolutionne la transmission des savoirs et l’enseignant doit certainement adapter sa pédagogie Revivre l’événement sur Storify Commentaires

http://edupronet.com/doit-on-changer-de-pedagogie-a-lere-du-numerique/

Related:  Réflexion sur l'educationCafipemfNumérique et changements pédagogiquesEDUCATION AUX OUTILS NUMERIQUESLes outils collaboratifs et leurs usages - Avignon 28 avril 2016

(20+) Eric Sadin : «L’anarcho-libéralisme numérique n’est plus tolérable» Ecrivain et philosophe critique, Eric Sadin analyse depuis dix ans l’impact du numérique sur nos sociétés. Après la Vie algorithmique en 2015, il publie la Silicolonisation du monde - l’irrésistible expansion du libéralisme numérique (1). Une charge violente et argumentée contre les Google, Apple et autres Facebook, qui prennent subrepticement les commandes de nos vies pour en tirer profit comme aucune autre entreprise auparavant. Dans votre nouvel ouvrage, vous dénoncez «l’esprit de la Silicon Valley» comme une entreprise de «colonisation» du monde. Pouvez-vous vous expliquer ?

Oui à la pédagogie de projet avec le numérique ! Si cet article de Michel Guillou a fait le buz sur les réseaux et sur Educavox : Changer l’éducation pour vivre ensemble la société numérique, ce n’est pas un hasard. Oui la société toute entière est en mutation et l’école numérique doit permettre " un engagement politique et citoyen de l’école et de ses acteurs " et non " l’utilisation d’outils numériques " dont on sait qu’ils ont une vie extrêmement limitée. L’école doit être " en mesure de former les honnêtes femmes et hommes, citoyennes et citoyens numériques, possédant une telle culture commune, numérique donc transversale, et capables de l’aisance sociale conforme à l’état de la société et, peut-être, si le définir précisément est possible, à un nouvel idéal de ce siècle ".

La technologie au service de la pédagogie inShare74 En partant du postulat de Marcel Lebrun, selon lequel «les technologies peuvent contribuer au développement pédagogique mais que cela nécessite des dispositifs centrés sur l’apprentissage des étudiants», Jacques Dubois chargé du développement techno-pédagogique du réseau des GRETA de Bourgogne et ancien enseignant en informatique, dans son blog Prodageo, se demande quels sont les préalables nécessaires à l’introduction de l’usage des technologies dans les formations et se pose la question quant à la signification de « dispositif centre sur l’apprentissage des étudiants ». Dans un article intitulé Des technologies pour la pédagogie, le spécialiste en éducation présente les conditions à favoriser pour introduire les technologies dans l’apprentissage, puis il explique ce que l’on entend par un apprentissage centré sur l’apprenant et de quel manière peut-on le mettre en place. Pour aller plus loin : Une intégration efficace des TICE à l’école Commentaires

Comment mettre en place la classe inversée Mettre en place un modèle de classe inversée avec ses élèves ou ses formés peut faire peur : il faut redéfinir la manière d’aborder son cours, mais aussi tout son positionnement d’enseignant / formateur. Voilà quelques conseils pour vous aider à démarrer sereinement ! La classe inversée, qu’est-ce que c’est ? 10 propositions pour le numérique à l’école « Il faut apprendre à coder le + tôt possible : je suis pour le PHP à l’école primaire » @mazaic@BlaBlaCar#DSFemploipic.twitter.com/RAqUsNcFrE— Delphine Cuny (@DelphineCuny)3 Février 2016 Le pire est que l’incongruité d’une telle proposition ne choque pas plus de gens que ça (ou pas assez pour que plus jamais personne ne dise un truc pareil), et qu’il ne vient pas à l’esprit de ceux qui l’affirment qu’on ne saurait coder sans savoir un minimum d’orthographe qui plus est dans une langue qui n’est pas la nôtre ni sans un minimum de bagage informatique. Mais il y a pire. On voit bien que ce souci de déterminer ce qui doit être transmis à l’école ne s’accompagne d’aucune réflexion sur les valeurs à transmettre, d’aucune signification autre qu’économique. Je crois comprendre qu’on veut des générations de codeurs parce qu’on trouve sexyl’image du hackeur ou du développeur et que si en plus celui-ci a un côté californien fortuné, ça n’en est que meilleur pour la France et nos égos.

Les classes inversées, vers une approche systémique (2) Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016. Dans notre première contribution, nous avons essentiellement présenté et commenté la version originale de la classe inversée. Selon les pratiques observées et nos recherches, nous avons cependant constaté auprès d’enseignants à différents niveaux, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, une émergence d’une large variété de classes inversées orientées vers une prise en charge de plus en plus grande de l’apprentissage par l’apprenant lui-même. Pourrait-il en être autrement ?

Changer l’éducation pour vivre ensemble la société numérique Cette vision strictement utilitaire du numérique se retrouve dans le discours institutionnel de l’école, relayé par l’encadrement, lequel est généralement et désespérément vide de toute autre dimension. Les professeurs, confortés en cela par leur hiérarchie, se complaisent à évoquer leur « utilisation du numérique », réussissant même à dire ce qui est numérique et ce qui ne l’est pas, comme si cette distinction avait encore du sens ! Le numérique élargit en effet son cercle d’influence aux domaines politique, institutionnel, économique ou commercial, technologique bien sûr, auxquels il propose de nouveaux modèles. Les entreprises, par exemple, mettent les dimensions humaines et organisationnelles au cœur de leur transformation numérique, bien avant les modifications techniques. Ainsi, peu à peu, depuis une bonne vingtaine d’années, à force de dérives sémantiques successives et d’inculture chronique, l’école s’est éloignée de la société et des pratiques de sa jeunesse. Comment faire ?

Les données probantes et les méta-analyses - Dossier du RIRE Qu’entend-on par données probantes en éducation? Et une méta-analyse? Présentation de ces concepts ainsi que des recherches de John Hattie et Richard Coe. Les données probantes C’est une démarche née dans le domaine médical où l’on encourage le praticien à s’appuyer sur des preuves scientifiques connues pour prendre la décision clinique qui semble la plus efficace et adaptée aux besoins du patient (CNFS, 2011). Utiliser le blog comme un outil pédagogique Mise à jour janvier 2015 1. Qu’est-ce qu’un blog ? Contraction des termes anglais web et log (désignant les journaux de bord de la marine et de l’aviation américaine). Le weblog (couramment raccourci en « blog ») est un site web particulier, sur lequel une ou plusieurs personnes s’expriment, sous forme « de billets » ou « d’articles » datés que les visiteurs peuvent commenter.Il permet d’éditer et de publier des documents multimédia (images, textes, fichiers vidéo et audio) grâce à un outil de publication.L’usage d’un blog s’inscrit dans les directives de l’éducation nationale puisqu’il permet d’enseigner en mettant en œuvre les compétences du B2i. Haut de page

ePortfolio de David Martel – Connectivisme et environnement d’apprentissage personnel (EAP) J’ai exploré le connectivisme dans le cadre d’un cours de maitrise. J’ai pensé qu’il serait intéressant de partager certains aspects de ma réflexion. Une réflexion pour le vingt-et-unième siècle L’avènement des technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment des réseaux et d’Internet, a considérablement changé la manière dont nous produisons l’information. Les moyens de partager cette information et de la mettre à jour, et par conséquent d’y accéder, ont tout aussi changé. Quiconque a une interrogation sur n’importe quel sujet peut désormais consulter une multitude de ressources pour trouver la réponse à sa question.

EPI et travail en groupe au collège : jouez collectif ! - L'Etudiant Comment monter une équipe et briller sur le terrain des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), désormais au programme de la cinquième à la troisième. Collégiens, voici quelques conseils pratiques. Dans le cadre des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), vous êtes évalué sur les connaissances au programme spécifiques à chaque matière. Les professeurs prêtent également attention aux compétences transversales, et notamment à la capacité à travailler en groupe. Si une équipe de football aligne 11 joueurs, le groupe de travail idéal en EPI se compose de 3 ou 4 élèves. "Au-delà de 5, il devient difficile de se mettre d'accord, de s'organiser et de se réunir en dehors des heures de cours", explique Laurent Adien, professeur d'anglais au collège Adam-Billaut à Nevers (58).

Former les formateurs aux nouvelles technologies En tant que dirigeant d’organisme de formation, une question récurrente se pose : comment disposer des meilleurs experts à l’aise simultanément avec leur matière, avec l’art didactique et enfin avec le potentiel des nouvelles technologies ? Il n’y a pas si longtemps, il suffisait d’avoir exercé dans un grand groupe international ou avoir eu des responsabilités pour enfiler une casquette de formateur. Le récit convaincu de ses exploits, conquêtes de marché, résolution de problèmes techniques et juridiques ardus, édifiait l’auditoire, quelques références théoriques, un bon power point et l’affaire était jouée. Le message avait été délivré, la transmission s’était produite. Mais les temps ont changé.

L'enseignement basé sur des données probantes L’Australian Society For Evidence Based Teaching a publié un document énonçant 10 stratégies-clés pour l’enseignement basé sur des données probantes et 30 moyens pratiques de l’intégrer dans la classe. Le RIRE a traduit et synthétisé ce document. Pour consultation sur mobile, cliquez ici. Pour consulter en PDF Référence de l’article original: Killian, S. (2015). 30 Pratical Ways You Can Use These Strategies In The Classroom.

Related:  pédagogiePédagogie