background preloader

Arrêté du 31/12/15 relatif aux modalités d'attribution du DNB

Arrêté du 31/12/15 relatif aux modalités d'attribution du DNB
Le diplôme national du brevet, dont les conditions de délivrance sont fixées par le présent arrêté, comporte deux séries : une série générale et une série professionnelle. Peuvent se présenter à la série générale les élèves des classes de troisième des collèges. Peuvent se présenter à la série générale ou à la série professionnelle les élèves des classes de troisième qui bénéficient de dispositifs particuliers.Les autres candidats choisissent la série à laquelle ils postulent. Le diplôme national du brevet est attribué dans les conditions fixées à l'article 9 aux candidats dits « individuels » à savoir les candidats :a) Scolarisés en classe de troisième, ou équivalente, dans des établissements non mentionnés à l'article 3 ;b) Sous statut scolaire qui ont accompli une classe de troisième ou une classe équivalente ;c) Agés de seize ans ou plus et qui ont suivi une formation équivalente à une formation en classe de troisième ;d) Suivant une instruction dans leur famille.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031742288&dateTexte=&categorieLien=id

Related:  PROGRAMMES COLLEGELa réforme du collège 2016réforme du college

Actualités - DNB 2017 Vidéo "Le diplôme national du brevet à compter de la session 2017" Les nouvelles épreuves et modalités d'attribution du DNB Le diplôme national du brevet à compter de la... par eduscol Les mots-clés des nouveaux programmes Bénédicte Dubois a relevé les mots qui revenaient le plus souvent dans les nouveaux programmes entrant en vigueur à la rentrée prochaine. Ce qui permet de pointer les valeurs ou les intentions qui sont sous-tendues mais aussi ce qui est considéré comme prioritaire. Ils se présentent sous la forme d’un comparatif permettant d’identifier une progression au fil de la scolarité. En lien et cohérence avec les attendus du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture, l’enseignement du français met l’accent sur l’aspect communicationnel et les échanges verbaux tout au long de la scolarité.

Portail national ressources Lettres Publication de deux captations de L’École des femmes sur Canal UL’université Paul-Valéry Montpellier 3 vient de publier la captation des actes I et V de la comédie de Molière. (Lire la suite >>)Lycéens en Avignon 2017Le programme et les modalités pour participer à l’opération organisée pour les lycéens dans le cadre du Festival d’Avignon. (Lire la suite >>)Défis Twitter pour le Printemps des poètesLe site disciplinaire Lettres de l’académie de Versailles propose une semaine de défis Twitter à l’occasion du Printemps des poètes. (Lire la suite >>)Ressources pour préparer les épreuves des enseignements artistiques au baccalauréatRéseau Canopé accompagne l’étude des œuvres au programme des enseignements artistiques facultatifs et de spécialité en classe de terminale. (Lire la suite >>)Se former à la citoyenneté : outils et pratiques du numérique en lettres« Des souris et des lettres », une émission de webradio proposée par le groupe Numéri-Lettres de l’académie Orléans-Tours.

Programme cycle 4 Volet 1 : les spécificités du cycle des approfondissements (cycle 4) Volet 2 - Contributions essentielles des différents enseignements et champs éducatifs au socle commun Ce deuxième volet du programme de cycle 4 présente non pas l'intégralité des apports possibles de chaque champ disciplinaire ou éducatif, mais sa contribution essentielle et spécifique à l'acquisition de chacun des cinq domaines du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Volet 3 : les enseignements Français L'enseignement du français joue au cycle 4, comme dans les cycles précédents, un rôle décisif dans la réussite scolaire, tant pour le perfectionnement des compétences de lecture et d'expression utilisées dans tous les champs de la connaissance et de la vie sociale que pour l'acquisition d'une culture littéraire et artistique.

Le numérique dans les nouveaux programmes 2015 Cycle 1 Il sait utiliser les supports numériques qui, comme les autres supports, ont leur place à l’école maternelle à condition que les objectifs et leurs modalités d’usage soient mis au service d’une activité d’apprentissage. Commencer à écrire tout seul Il donne aussi aux enfants les moyens de s’entraîner, notamment avec de la copie dans un coin écriture aménagé spécialement (outils, feuilles blanches et à lignes, ordinateur et imprimante, tablette numérique et stylets, tableaux de correspondance des graphies, textes connus). À partir de la moyenne section, et régulièrement en grande section, l’enseignant explique la correspondance des trois écritures (cursive, script, capitales). Organisation des enseignements au collège La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République confie au collège unique, dont elle réaffirme le principe, la mission de conduire les élèves à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le collège unique est à la fois un élément clé de l'acquisition, par tous, du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et un creuset du vivre ensemble. C'est pourquoi la mixité sociale et scolaire au sein des classes fait l'objet d'une attention spécifique. L'objectif du collège est double : renforcer l'acquisition des savoirs fondamentaux dans tous les enseignements et développer les compétences indispensables au futur parcours de formation des collégiens. Assurer un même niveau d'exigence pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture par une priorité centrale donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux est un impératif. 1.

Programme cycle 3 Volet 1 : les spécificités du cycle de consolidation (cycle 3) Le cycle 3 relie désormais les deux dernières années de l'école primaire et la première année du collège, dans un souci renforcé de continuité pédagogique et de cohérence des apprentissages au service de l'acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Ce cycle a une double responsabilité : consolider les apprentissages fondamentaux qui ont été engagés au cycle 2 et qui conditionnent les apprentissages ultérieurs ; permettre une meilleure transition entre l'école primaire et le collège en assurant une continuité et une progressivité entre les trois années du cycle. Le programme fixe les attendus de fin de cycle et précise les compétences et connaissances travaillées.

Programme 2016 : fiches synthétiques Cliquez sur les liens pour consulter : un bref guide d’emploi des programmes mettant en lumière la façon dont ils sont construits, qui devrait rendre plus aisée leur appropriation progressive, à travers les fiches synthétiques notamment ; la liste numérotée des fiches synthétiques que vous pouvez consulter et télécharger ci-dessous (au format .doc et au format .pdf). Cycle 3 1. Contribution du français au socle commun : fiche1.doc ; fiche1.pdf. 2. Présentation du programme : fiche2.doc ; fiche2.pdf.

Arrêté du 31 décembre 2015 fixant le contenu du livret scolaire de l'école élémentaire et du collège Au cycle 3, les bilans périodiques de l'évolution des acquis scolaires de l'élève comportent au moins :1. Un bilan de l'acquisition des connaissances et compétences et des conseils pour progresser.2. Un suivi des acquis scolaires de l'élève qui mentionne, pour chaque enseignement du volet 3 de l'annexe 2 de l'arrêté du 9 novembre 2015 susvisé (programme du cycle 3) : - les principaux éléments du programme du cycle travaillés durant la période ;- les acquisitions, progrès et difficultés éventuelles de l'élève ;- le positionnement de l'élève au regard des objectifs d'apprentissage fixés pour la période sur une des quatre positions suivantes : objectifs d'apprentissage non atteints, objectifs d'apprentissage partiellement atteints, objectifs d'apprentissage atteints, objectifs d'apprentissage dépassés ou, le cas échéant, en classe de 6e, la note obtenue par l'élève. 6.

MENH1506032C Les décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014 ouvrent la possibilité aux enseignants qui exercent dans un établissement public d'enseignement du second degré, à l'exception de ceux assurant un service complet dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) dont les obligations de service restent encadrées par les décrets n° 50-581 et n° 50-582 du 25 mai 1950, d'accomplir, avec leur accord et pour répondre à des besoins spécifiques, des missions particulières, soit au sein de leur établissement, soit à l'échelon académique sous l'autorité du recteur. Ces missions ne relèvent ni du service d'enseignement proprement dit, ni des missions définies au II de l'article 2 du décret n° 2014-940 et au II de l'article 25 du décret n° 86-492 du 14 mars 1986. La reconnaissance de l'exercice de ces missions particulières, qui peuvent être nécessaires à l'accomplissement de l'ensemble des missions du service public de l'éducation, peut prendre deux formes : Contenu de la mission

Related: