background preloader

Surinformés ou désinformés ? Les ados à l'heure du complot.

Surinformés ou désinformés ? Les ados à l'heure du complot.

http://www.franceinter.fr/emission-interception-interception-19

Related:  Hoax, rumeur, desinformationComplotsDéjouer les pièges d'internetThéorie du complot, rumeurs & désinformationThéories du complot: , détecter, comprendre, prévenir

Internet. Comment démasquer les fausses photos Attentats, catastrophes naturelles… Après des événements extraordinaires, il suffit de quelques minutes pour que les premières images apparaissent sur la Toile. Mais elles ne sont pas toutes authentiques. En Allemagne, au soir du 22 juillet, à la suite de la tuerie perpétrée par un forcené dans un centre commercial à Munich, des photos chocs ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux. On y voyait l’escalator du centre avec des taches de sang sur le sol montraient en vérité un centre commercial sud-africain en 2014.

Quelle propagation de l'information pour la théorie du complot ? Le 12 février, j’étais l’invité aux entretiens du Service d’Information du Gouvernement français à propos de la théorie du complot. A cette occasion, j’ai appliqué les méthodes que j’utilise habituellement afin de cerner la propagation de ces théories par les réseaux sociaux. I. Complotistes : qui sont-ils ? La première question à laquelle j’ai tenté de répondre était : finalement, qui sont les acteurs de la propagation de contenu complotiste ? Après une observation qui a duré 2 semaines, je suis arrivé à la typologie suivante :

Non, rien ne dit que les terroristes de Paris ont utilisé des PS4 pour communiquer - Politique La rumeur selon laquelle des terroristes auraient utilisé des Playstation 4 pour planifier les attentats à Paris sont pour le moment infondées. Mais elles soulèvent un constat intéressant sur les chances d'efficacité du renseignement pour gagner la guerre contre les terroristes. Depuis dimanche matin, une rumeur bruisse sur les réseaux sociaux, selon laquelle les terroristes qui ont fait au moins 129 morts à Paris et à Saint-Denis auraient utilisé des consoles PS4 pour communiquer discrètement entre eux, en évitant les canaux habituellement surveillés par les services de renseignement. Mais la rumeur se base exclusivement sur un article de Forbes qui n’affirme rien de tel. « La Playstation 4 est même plus difficile à suivre que WhatsApp », avait-il ajouté.

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015) 1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre. En fait, moi, je parle de “projet de domination”, de “réseau de domination” », explique Alain Soral le 23 mars 2011 sur RFI.

Médias et réseaux sociaux veulent améliorer l'actualité en ligne (ats) Les membres de ce réseau nommé First Draft News partageront leurs méthodes pour, par exemple, éliminer de fausses informations qui circulent en ligne. La coalition est soutenue par Google. "Filtrer les fausses informations peut être difficile. Comment les réseaux sociaux m'ont accusé à tort de terrorisme Par Fabien Magnenou Mis à jour le , publié le Une blague de mauvais goût a valu 24 heures de garde de vue à Jax*. 8 indices qui montrent que vous êtes (sans doute) face à une théorie du compl... SEMAINE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS DANS L'ÉCOLE - Se mettre en quête d’explications pour donner du sens aux événements peut mener à la rencontre de théories du complot. Ces récits de fiction promettent de révéler "LA" vérité. Ils mettent en cause la version officielle d’un fait derrière lequel se cacherait un complot.

Arrêtez de partager ces 15 photos, elles racontent n'importe quoi Elles apparaissent à longueur de journée sur votre fil Twitter ou Facebook. Parfois ces images virales disparaissent quelques mois des réseaux... pour mieux revenir avec le même succès. Ce sont des clichés iconiques, des photos historiques, des images marquantes des siècles passés... Autant d'illustrations qui font notamment le succès de @HistoryInPix et @HistoricalPics, deux comptes Twitter qui rassemblent des milliers d'abonnés et se distinguent par un respect tout relatif de la vérité historique.

A qui profitent les théories du complot ? Le 11 Septembre serait un coup de la CIA, les attentats de Charlie Hebdo, de la DCRI. A moins d’ailleurs qu’ils n’aient jamais eu lieu. 2015 aura été une année à succès pour les théories du complot. Quand survient un évènement, leurs adeptes refusent de croire les medias ou ce qu’ils nomment les « versions officielles ». Des théories qui ont certain succès chez les jeunes. Quelles conséquences de cette défiance généralisée sur le reste de la société ? A qui profite la crise de la dette en Grèce ?

Enseigner TUIC (documentation) 6e - Scénario pédagogique : Les attentats du 13 novembre vu par les réseaux sociaux : distinguer une rumeur d’une information Lors de l'attendat du 13 novembre à Paris, beaucoup de rumeurs et de fausses informations ont circulé sur les réseaux sociaux. Agathe Delhommeau, professeur-documentaliste au collège Cressot de Joinville a travaillé avec des élèves de 5e et de 3e afin de les aider à décoder et vérifier les multiples informations véhiculées par les réseaux sociaux. Niveau : collège, 3e et 5e Discipline impliquée : Complots et conspirations :apprends à reconnaître les vrais des faux… un vidéo-kit pédagogique proposé par PREMIERES LIGNES et France Télévisions en partenariat avec le CLEMI - Ministère de l’Education nationale Lancement dans toute la France à l’occasion de la semaine de la presse à l’école du 21 au 26 mars Une idée originale de Paul Moreira, produite par Luc Hermann Paris, le 16 mars 2016 – Les journalistes de l’agence de presse PREMIERES LIGNES et France Télévisions lancent une série de modules vidéo de discussion à projeter en classe, pour combattre les théories du complot et la défiance de certains jeunes à l’égard des médias.

Google propose le label "Fact Check" sur Google News pour aisément identifier les articles vérifiant des faits, que pensez-vous de cette initiative ? Il est facile de se perdre face à la montagne d’informations que véhiculent par exemple les réseaux sociaux. Dissocier le vrai du faux peut parfois s’avérer être un exercice complexe. C’est la raison même d’être du fact checking (vérification des faits) dont l’objectif est d’apporter la lumière dans le flou jeté par le trop plein d’informations en se basant sur des faits et uniquement des faits. Cette approche de la diffusion de l’information semble avoir beaucoup de succès puisque Google a décidé d’apporter un nouveau label à Google News ainsi que sur l’application Weather pour iOS et Android.

« La démocratie des crédules  Gérald Bronner invité des matins de France culture le 7 mars 2013. Connaissance et crédulité ne sont pas des vases communicants : la croissance de la connaissance n’entraîne pas la décroissance de la croyance. Internet produit de l’information – vraie ou fausse – et favorise la croyance plus que la connaissance. C’est pour les indécis que c’est problématique : les croyants (de théories magiques voire farfelues – théories du complot) sont beaucoup plus prolixes parce que plus motivés – et convaincants – que les non-croyants qui n’ont pas consacré de temps à trouver des contre arguments. « Tout ne peut pas être faux » est l’argument phare du croyant. Il est beaucoup plus difficile de prouver que quelque chose n’existe pas plutôt que quelque chose existe.

Les mécanismes de la désinformation Sur le net, on trouve à boire et à manger... Information, désinformation ou parfois erreurs sincères. Ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver et moi-même, il m'est déjà arrivé de relayer une connerie via Twitter qui ensuite s'est avérée fausse. Bref, tout le monde est victime et coupable à la fois de cette désinformation, surtout à notre époque où la confiance dans les médias traditionnels est totalement rompue et où certaines sphères ont pour unique objectif d'orienter l'opinion publique pour gagner en pouvoir. Christophe Michel de la chaine YouTube Hygiène Mentale passe en revue ce qui motive les désinformateurs, qu'ils en soient conscients ou inconscients.

Related: