background preloader

La cuisine, centre d'art et de design

La cuisine, centre d'art et de design
Related:  orianebadoual

Musée du Louvre-Lens - Accueil - Louvre-Lens artless Inc. | news and portfolio : graphic design : book design for STRASBURGO STRASBURGO / Order Bookart direction + graphic credit: creative direction: shun kawakami, artless Inc. aer direction & design: nao nozawa, artless Inc. photographer: yuu kawakami client: LIDEA & CO.,LTD Site officiel du musée du Louvre Le repas, un plaisir thérapeutique Le soin personnalisé, c'est se rapprocher des petits bonheurs de la vie en laissant à la personne une multitude de petits choix dans la journée, petites et magnifiques victoires de l'autonomie : choisir sa quantité de café dans le lait, sa place à table, son nombre de pommes de terre, etc. Choisir de sourire ou de grogner devant un plat, c'est encore vivre ! Lorsque nous imposons, nous envahissons l’espace de liberté de l’autre. Tel est le cas des “régimes”. Écarter les régimes repose sur des raisons philosophiques, éthiques et pratiques. — Philosophiques : le principe de plaisir est essentiel à la vie et sa suppression n’aboutit qu’à la mort. — Éthiques : le droit à la prise de risque pour se procurer du plaisir. Et de toute façon, si vous prescrivez un régime draconien à une personne âgée elle le contournera... avec ce que lui apportera sa famille.

Bienvenue | Centre Pompidou Metz Du cuir réalisé à partir de déchets végétaux • Webzine végane - actualités antispécisme, véganisme, animaux, recettes végétaliennes, santé, mode, sport, cinéma, astuces Des étudiants hollandais ont abordé le problème du gaspillage alimentaire de manière originale: transformer les déchets végétaux en cuir. Ils se sont littéralement inspirés de la recette du “cuir de fruit” que l’on retrouve souvent en crudivorisme: réduire des fruits en purée, étaler la pâte et la déshydrater. Sauf qu’ici la matière première se compose de fruits jetés au marché: chaque jour, les vendeurs du marché de Rotterdam, où sont installés ces étudiants, jettent plus de 3500 kg de fruits. «Une honte!» Chaque centimètre est unique. Les étudiants multiplient leurs tests en combinant divers fruits. Des maroquiniers les ont déjà approchés pour une future collaboration. Les fruits pourront bien être une alternative “animal friendly”. Bien dit Hugo! N’oublions pas que le cuir animal est source de souffrance pour les animaux, de pollution pour l’eau potable, et de maladies pour les humains travaillant dans les tanneries. En savoir plus sur le projet A propos de l'auteur-e Luisa

Des étudiants néerlandais fabriquent des sacs en cuir... de fruits - Creapills Si pour vous, le cuir est forcément créé à partir de la peau d’animal, alors vous risquez sûrement d’être surpris par l’idée de la startup néerlandaise que nous allons vous présenter aujourd’hui. À Rotterdam, des étudiants de la Willem de Kooning Academy ont lancé “Fruitleather Rotterdam”, une startup qui fabrique des sacs avec du cuir… de fruits. Oui, vous avez bien lu : des fruits. Tout est né d’un projet scolaire initié par six étudiants en design à la Willem de Kooning Academy. Un constat est alors né : la plupart des vendeurs jettent illégalement les fruits et légumes non vendus pour contourner les problématiques de temps/stockage et l’argent nécessaire à leur élimination. La seconde étape consiste à étendre la “pâte” sur une surface spécifique, puis à la faire sécher pour en faire un véritable “cuir de fruit”. Crédits : Fruitleather Rotterdam Imaginé par : Fruitleather Rotterdam Source : mashable.com

L'intérieur d'une maison japonaise Vous savoir les secrets des intérieurs japonais et vous vous questionnez comment le peuple nippon vit réellement au quotidien ? Voici quelques éléments que vous découvrirez dans les maisons japonaises et cela dans n’importe quelle région. Ils font partie de la coutume nipponne, devant un véritable art de vivre auprès de la population. Genkan, l'entrée japonaise Lorsque vous vous rendez chez une famille japonaise ou dans certains restaurants, sachez que la règle de bienséance exigera que vous enleviez vos chaussures avant d’entrer dans la maison. Cet espace, appelé également Genkan est le lieu où l’on doit enlever tous ceux qui ont été souillé à l’extérieur, notamment les chaussures. Genkan : l'entreé d'une maison japonaise Dans la société japonaise, il est de coutume de retirer les chaussures avant d’entrer. Les panneaux coulissants japonais Le Shoji désigne une barrière de papier résistant remontée par du bois comme le bambou. Les panneaux coulissants japonais La salle de bain ofuro

Gastronomie japonaise Un chef préparant un « volcan d'oignons ». Le Japon possède une forte tradition culinaire et de nombreux rites associés à la consommation de nourriture. Cuisine asiatique, la cuisine japonaise repose sur le riz, le soja et les produits de la mer ; elle a été fortement influencée par les cuisines chinoise et coréenne, ainsi que par les cuisines occidentales, dont certains plats ont été adaptés aux goûts locaux. Au quotidien, l'alimentation est rythmée par trois repas (matin, midi, soir), le repas le plus important étant celui du soir, et celui du midi souvent rapide et constitué de bentō. Si la boisson la plus répandue reste le thé, des sodas ainsi que de nombreux alcools (bière, saké) sont consommés. Cuisine japonaise[modifier | modifier le code] La cuisine japonaise peut être définie strictement comme la cuisine traditionnelle du Japon, appelée en japonais nihon ryōri (日本料理?) Repas[modifier | modifier le code] Petit déjeuner[modifier | modifier le code] Un bentō standard bon marché.

La politesse à table La politesse à table Au Japon, la formule prononcée avant d’entamer le repas est « itadakimasu » (« je reçois avec reconnaissance »), tandis qu’en fin de repas il s’agit de prononcer « gochisosama (deshita) » (« merci pour ce repas »). Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation des baguettes, il se pourrait que vos dîners dans les restaurants japonais, et plus largement asiatiques, se transforment en défi. Mais avec un peu d’entrainement, vous apprécierez tout le plaisir d’un repas dégusté à l’aide de ces simples ustensiles. À l’exception des restaurants chinois, qui vous fournissent des baguettes en plastique, vous utiliserez des baguettes en bois, présentées dans un emballage en papier. Pour ce qui est de la soupe, maintenez votre petit bol dans une main, et dégustez à même le rebord du bol. Quant aux nouilles, lorsqu’elles sont servies sur un plat en bois, elles sont tout simplement saisissables par petites portions de la taille d’une bouchée. Usage locaux autour de la boisson

Les us et coutumes à table au Japon • Cuisine Japon En général, les Japonais ont beaucoup de règles à respecter dans la vie quotidienne que ce soit à la maison, au travail ou au restaurant… Le repas n’est pas en reste et comporte un certain nombre de règles que nous allons vous faire découvrir. Avant de manger Pour rappel, les plats japonais sont composés de plusieurs petits plats consommés en même temps. Dans les familles japonaises, le plat principal est posé au milieu de table pour être partagé par les autres membres de la famille. Avant de manger, les Japonais prononce « itadakimasu » 頂きます qui ne signifie pas « bon appétit » comme on peut le lire ou l’entendre bien souvent mais exprime une gratitude, on pourrait le traduire par « je reçois avec humilité ». C’est un concept spirituel où les Japonais remercient en premier lieu les divinités shintoïstes, les animaux, les végétaux et les cuisiniers qui ont assemblés ce plat. Par exemple si quelqu’un vous offre un parapluie lorsqu’il pleut vous pouvez dire « itadakimasu« . Pendant le repas

Manger au Japon: les règles à connaitre Le Japon est connu pour ses us et coutumes, règles de vies et ses codes de conduites. Tout, ou presque, est très codifié. Manger à table n’échappe pas à la règle. Alors je vous présente les basiques à connaître pour bien manger au Japon. Au Japon, lorsque vous allez devoir manger, il y aura quelques règles de bases à connaître pour faire les choses dans les règles de l’art et respecter les coutumes locales. Même si manger sans les respecter peut, éventuellement être toléré, lorsque l’on est un étranger au Japon, le fait de les respecter peut donner une bonne image et aussi éviter de faire des « gaijin smash ». – Itadakimasu : avant de commencer votre repas, en joignant les mains ou non, dite « Itadakimasu », ce qui signifie « je reçois ». – Plats individuels et plats partagés : lorsque vous mangez seul, les plats sont entièrement pour vous. – Les baguettes : à utiliser correctement, ce n’est pas un jeu et plusieurs utilisations peuvent être mal perçues.

Le petit guide du savoir-vivre à la table des Japonais Si vous êtes déjà allés au Japon, vous avez sûrement remarqué que la culture japonaise est très codifiée. Et forcément en tant que non-Japonais, ou Gaikokuijn, si vous vous rendez au pays du Soleil levant, vous risquez de faire quelques erreurs. Du coup, comme chez Hitek on est sympas, on vous donne quelques conseils pour ne pas froisser vos hôtes si vous êtes invités à dîner ou si vous allez dîner au restaurant. Quelques règles de base à respecter Avant de débuter, voici quelques règles de base à respecter : il faut être poli, modeste, propre, ponctuel et surtout, respecter l'autre. Avant même de commencer le dîner, là aussi il est d'usage de respecter certaines règles. 1 : révérence pour une rencontre informelle, 2 : révérence pour une première rencontre, 3 : révérence à faire dans les temples ou pour s'excuser Notez qu'il est primordial de ne pas arriver les mains vides ! Une fois à table Vient ensuite le rituel à table. Pour manger, ça se fera avec des baguettes. Au restaurant

Gallery — Fine Art Photographer | Caren Alpert

Related: